L’Institut Paul Ricoeur, l’établissement scolaire du Val d’Oise ouvert sur le monde

Fondé en septembre 2006, à Louvres, l’Institut Paul Ricoeur s’est vu réussir son implantation, au fil des années. Il fut créé à l’initiative de la Direction Diocésaine du Val d’Oise, répondant à la sollicitation des élus de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France et de son président, Patrick Renaud. L’établissement privé catholique à visée internationale, sous contrat avec l’Etat, regroupe une maternelle, une école élémentaire, un collège et un lycée, s’assurant d’un meilleur suivi durant la scolarité des élèves. L’établissement compte, à ce jour, 1000 élèves encadrés par une soixantaine de professeurs, s’articulant autour de l’éducation et un enseignement humaniste, de la foi et de la culture, dans le respect et la diffusion des valeurs catholiques.

Concernant les chiffres du taux de réussite aux examens, l’Institut Paul Ricoeur peut se targuer d’obtenir de très bons résultats avec 95% d’admis au BAC 2019 et 100% de réussite au DNB 2019, pour les collégiens. La méthode d’éducation de l’établissement privé semble porter ses fruits, tout en transmettant les valeurs apprécié par le défunt philosophe chrétien, Paul Ricoeur. C’est-à-dire, une ouverture sur le monde et la société, au-delà de toutes les appartenances religieuses ou politiques, et sans considération des origines sociales. Cette ouverture passe, en grande partie, par l’apprentissage des langues étrangères. L’établissement en fait une de ses priorités éducatives par l’enseignement de l’anglais, dès la maternelle. La vocation première de s’ouvrir sur le monde.

M. Lesage

Lors d’un entretien accordé pour Roissy Mail, Guillaume Lesage, chef d’établissement de l’Institut Paul Ricoeur depuis 2018, déclare : « Nous sommes conscients des enjeux de demain, concernant l’éducation. Un monde où les peuples arrivent à communiquer entre eux, partageant connaissances et cultures. L’Institut Paul Ricoeur comble, avant tout, une véritable carence de l’enseignement public sur l’apprentissage des langues étrangères, et surtout de l’anglais ».

Nous proposons un cadre propice pour que les élèves soient dans les meilleures conditions. L’anglais est usuel dans notre enseignement, alors qu’il se trouve être plus didacticiel dans le public. Les élèves apprennent et utilisent la langue de Shakespeare dans la majorité des matières, via au moins un exercice dans chaque discipline. Notre établissement est une « cité scolaire » à visée international, soucieux des besoins du marché du travail et offrant le maximum de chance de réussite à ses élèves, afin qu’ils soient compétitifs à l’international, en tant que citoyens du monde », ajoute-t-il.

L’anglais, l’allemand, l’espagnol et le mandarin sont au programme, ainsi que des voyages linguistiques en Angleterre, en Irlande, en Ecosse et en Chine, prévus au cours la scolarité. Sans oublier la Certification Cambridge, validant les acquis en anglais, en 4ème. L’institut Paul Ricoeur propose, également, l’obtention du BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique), permettant l’apprentissage théorique du vol et donnant la possibilité aux titulaires du diplôme d’intégrer une école de pilotage, comme la prestigieuse école des cadets Air France.

En ce qui concerne la rentrée 2020, côté lycée, l’établissement devient numérique. Les futurs lycéens utiliseront des tablettes, attitrées à leur nom, outil scolaire centralisant le savoir et limitant les charges journalières à porter. Ce nouveau procédé d’enseignement a été testé durant la session 2019-2020 et validé pour la prochaine rentrée, par les professeurs… et adopté totalement par les élèves.

Pour plus d’informations sur l’Institut Paul Ricoeur et son actualité, vous pouvez consulter le site officiel http://www.institut-paul-ricoeur.fr. Les inscriptions scolaires sont disponibles pour la session 2020-2021. Comptez entre 130 à 150 euros par mois, selon la classe (hors frais de cantine).WM

 L’avis d’EV

J’ai vu l’évolution de l’Institut depuis sa naissance. 1000 élèves maintenant ! Et, sourire s’agissant du nom de l’établissement, Paul Ricoeur (voyez son wikipedia)

C’était un philosophe … protestant ! Mort en 2005, soit juste avant l’ouverture de l’Institut M. Lesage m’a appris qu’à l’époque le diocèse avait hésité entre Paul Ricoeur et Jean-Paul 2 pour le nom. N’empêche, il ne doit pas y en avoir beaucoup, des écoles catholiques qui ont un nom d’un protestant.

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire