Coronavirus : la vie économique du Grand Roissy fortement perturbée

photo Valérie Labadie pour ADP

L’épidémie de coronavirus sévit sur toute la France au moment d’un confinement strict de tous de les Français, les entreprises sont en première ligne, directement impactées depuis quelques semaines. Afin de réduire les pertes, Air France et sa filiale low coast Transavia ont annoncé une mise en activité partielle de leurs effectifs, réduisant leurs vols, de 70 à 90% pour une durée de 2 mois. La compagnie aérienne sœur, KLM, a également mis en place ce type de restrictions.

Concernant l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, les boutiques qui ne sont pas de première nécessité sont fermées, soumises aux récentes mesures de confinement à l’échelle du pays. La fermeture provisoire des terminaux T2G et T3 et du Hall M a été  décidée, au cours de la semaine (voir ici le communiqué d’ADP). Côté transports, la RAPT et Keolis CIF maintiennent, pour le moment, leurs services à destination de la zone aéroportuaire.

A Roissy-en-France, les riverains peuvent encore avoir accès aux commerces de première nécessité comme la boulangerie, le tabac-presse, l’épicerie et la pharmacie. Les habitants de Roissy, comme pour toutes les villes de France, sont invités à limiter leurs déplacements et respecter les consignes données par l’Etat. Les restaurants, bistrots et commerces sont fermés jusqu’à nouvel ordre, afin d’éviter toutes propagations du COVID-19. Cependant, les hôtels ne sont pas concernés par les mesures, à ce moment où l’article est écrit.

Le centre commercial Aéroville tombe aussi sous cette règle. Uniquement la boulangerie Paul et l’hypermarché Auchan restent ouverts pour y assurer l’apport alimentaire. Les horaires d’ouverture de ces deux commerces n’ont pas changé et sont disponibles en cliquant ici (https://www.aeroville.com/store/AUCHAN). Le cinéma Pathé est, quant à lui, officiellement fermé depuis le 15 mars. WM

Partagez cet article

Laisser un commentaire