Drôles d’élections municipales…

Dès le début, je ne la sentais pas cette élection municipale, tant au niveau national que local. Et je m’étais bien gardé de faire des pronostics (sauf pour François Asensi, réélu au 1er tour avec 75.27 % ! ), comme j’en fais d’habitude. Quelques faits notables quand même, après le 1er tour. D’abord à Roissy-en-France: la liste conduite par Michel Thomas (soutenue par André Toulouse) a gagné contre celle de Patricia Petit (voir les résultats ici) . Tout était possible, mais on peut dire que la campagne agressive et démagogique de l’ancienne adjointe au maire a finalement joué contre elle.

Bon, sinon, surprise, Yves Albarello, maire de Claye-Souilly depuis 1989 a été battu au premier tour par son ancien premier adjoint Jean-Luc Servières (voir ici). Ambiance…

Point spécial sur Epiais-lès-Louvres. Ce petit village a toujours voté massivement  comme le montre le tableau ci-dessus. Isabelle Rusin, maire depuis 2008 et ses colistiers ont tous été élus au 1er tour (voir ici), éliminant une liste hétéroclite d’opposants divers…

A Bonneuil-en-France, le maire (depuis 2001) Jean-Luc Herkat a été battu (voir ici).

Bon, les équipes en place resteront jusqu’à mi mai,comme l’a annoncé hier le premier ministre en raison du virus…

A suivre,  d’autres commentaires… EV

 

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Drôles d’élections municipales…”

Laisser un commentaire