Drôles de municipales, la suite

Dépouillement à Epiais-lès-Louvres en 2014

Retour donc sur ces drôles d’élections municipales. Déjà pratiquement partout il y a eu une très forte abstention: 55% à l’échelon national. Chez nous c’est beaucoup plus (à l’exemple d’Aulnay-sous-Bois: sur 44 739 inscrits, il y a eu 30 009 abstentions (soit 67,08% contre 48.81% en 2014). La liste du maire sortant, Bruno Beschizza (LR) a été élue au premier tour avec 59.33%, voir ici). Voici quelques résultats, en vrac. A noter que, suite à ce que j’avais écris sur elle dans le premier article, Patricia Petit (Roissy) m’a appelé, fâchée (ce que je comprends). Elle voulait réagir. Ce que j’ai accepté, évidemment, et je lui ai proposé de m’envoyer un mot, que je publierais. J’attends toujours, mais je pense qu’elle n’enverra rien.

A Villepinte, il y a eu 68.47 % d’abstention (contre  52.61 en 2014). La liste de la maire (LR) sortante, Martine Valleton,  est arrivée en tête, mais personne n’a été élu lors de ce premier tour (voir ici).

Au Bourget, c’est 61.55% d’abstention (contre 47.42 en 2014). Le maire sortant (que je ne connais pas, mais dont on me dit beaucoup de bien)  Yannick Hoppe (UDI), qui avait succédé en 2017 à Vincent Capo-Canellas, élu sénateur, au vu des résultats (à voir ici) peut être en difficulté. En 2014 la liste conduite par V. Capo-Canellas avait été élue au premier tour avec 58.81%.

A Goussainville, Abdelaziz Hamida (ancien allié d’Alain Louis, maire sortant) a créé la surprise en arrivant en tête avec 34.34%. Elizabeth Hermanville (ancienne maire) est en 2eme position avec 25.70 et Alain Louis en 3eme avec 24.51. Personne n’a été élu au premier tour. Ça va chauffer pour le 2eme ! (voir ici).

A Luzarches (95), le maire (depuis 2014) sortant, Damien Delrue, a été battu au premier tour par Michel Mansoux (voir ici).

A Gonesse (60.33% d’abstention…), le maire (depuis 1995) sortant, Jean-Pierre Blazy a fait 39.21 % (il était passé au 1er tour en 2014). Son challenger, Cédric Sabouret (qui avait été élu avec J-P Blazy en 2014, mais il y a eu fâcherie en cours de mandat) arrive en 2ème position avec 35%. Aucun élu au premier tour. Jeu ouvert au 2ème ! (voir ici) .

A Villiers-le-Bel (66,60 % d’abstention), le maire sortant (ex PS), Jean-Louis Marsac arrive en tête avec 46.11 % (un peu moins qu’en 2014). Pas d’élu au 1er tour (voir ici).

A Arnouville, le maire sortant Pascal Doll (qui avait succédé en cours de mandat en 2015 à Michel Aumas, dont il était le 1er adjoint), a été plébiscité avec 72.42%. Son nom circule de plus en plus pour succéder, le moment venu, à Patrick Renaud, à la présidence de la CA Roissy Pays de France.

A Louvres (66% d’abstention), c’est une surprise. Le maire sortant, Jean-Marie Fossier (DVD, élu en 2014 au premier tour) ne se représentait pas et soutenait la candidature de Frédéric Navas, un de ses adjoints. Il faut savoir que, le maire (1982/2012) d’avant J.M Fossier, Guy Messager a toujours été élu au premier tour . C’est la liste d’Eddy Thoreau (gauche) qui arrive en tête avec 45.51% (voir ici) . Il faut savoir que M. Thoreau avait été candidat en 1982. Mais, en 1995 Guy Messager lui a proposé de le rejoindre, il avait accepté et est devenu adjoint de 1995 à 2012. Cette année-là, Guy Messager démissionne pour raison de santé, mais aussi parce qu’il considérait avoir fait son temps, après 30 ans de mandat. Thoreau espèrait bien devenir maire, mais c’est Jean-Marie Fossier qui est choisi. Du coup Thoreau a été fâché, démissionne et se présente en 2014, où il fera 34,75% en 2eme position (voir ici). Le second tour de 2020 risque d’être compliqué…

A Fosses, la liste de Pierre Barros (ex PCF, enfin ça dépend des jours) a été réélue haut la main avec 62.44% (voir ici).

A Marly-la-Ville (67.34% d’abstention), la liste d’André Speck , maire (ex PCF) depuis 2005, seule en lice (comme en 2014) , a été élue avec 1260  voix, soit… 100% des exprimés (voir ici). Un bonjour spécial à lui, que je n’ai pas vu depuis un moment, car je l’aime beaucoup…

A Saint-Mard (77), situation étonnante… L’ancien maire (LR) Roger Boullonnois avait passé le flambeau à Daniel Dometz en 2008. Mais cette fois, Roger Boullonnois s’est présenté contre lui. Que s’est-il passé ? A ce jour, pas moyen de savoir…  Toujours est-il que la liste Dometz l’a emporté au premier tour (voir ici).

A Mitry-Mory, la liste de la maire sortante (PCF) a été réélue au 1er tour (voir ici) en progression par rapport à 2014 (voir ici).  (Faut dire que son concurrent de droite n’est pas bien malin).

A Annet-sur-Marne (77) , il y a eu un duel entre le maire (depuis 1977), Christian Marchandeau et Jean-Luc Audé. En fait le maire était cette fois en 2ème position sur la liste, qui a été réélue (voir ici).

A Compans (voir ici)  et au Mesnil-Amelot (77) (voir ici) pas de problèmes pour les maires sortants : ils étaient seuls en lice ! Le nom du maire du Mesnil, Alain Aubry, circule aussi pour la future présidence de la CA Roissy Pays de France.

A Villeparisis, le maire (LR) sortant, Hervé Touguet, a été mis en difficulté par Frédéric Bouche (gauche), dont la liste est arrivée en tête (voir ici) . M. Bouche est actuellement Directeur des services techniques à Othis. Aucun élu au 1er tour et le second  n’est pas pas évident…

A Moussy-le-Neuf, la liste de Bernard Rigault (maire DVD depuis 1983) a été réélue au  premier tour (voir ici) , avec une petite baisse par rapport à 2014.

A Aulnay-sous-Bois, la liste du maire sortant  (LR) Bruno Beschizza a été élue haut la main au premier tour (voir ici), alors qu’il y avait eu un 2eme tour en 2014.

A Vémars, la liste du  maire (PS) sortant (depuis 1995), Frédérique Didier a été élue au premier tour (voir ici) . Mais il y avait cette fois une liste concurrente, contrairement à 2014 (voir ici).

Mon avis de moi…

Comme d’autres, je pense qu’il aurait été nécessaire de reporter ce 1er tour. A ce jour le 2ème tour est prévu en juin, mais je pense que ça ne se fera pas. C’est compliqué, mais je crois qu’il faudrait tout recommencer, sereinement, en octobre. Autre remarque, les listes sont quasiment toutes “citoyennes et écologiques” C’est révélateur, à l’instar du “national”, de la déliquescence politique de notre pays, trop gâté depuis 40 ans…  EV

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Drôles de municipales, la suite”

  1. Mr Veillon,

    Vous êtes excellent, les lecteurs assidus de roissymail apprécieront votre neutralité. Vous donnez les bons points aux bon élèves avec des sous entendues pleines de malice.
    Allez, lâchez vous, dites nous vraiment ce que vous avez dans le ventre et arrêtez les copinages.

    Répondre

Laisser un commentaire