Dernière ligne droite avant inauguration pour le golf international de Roissy-en-France… (ou pas)

Voyez aussi ce qu’en dit l’Office de Tourisme de Roissy

Situé sur le domaine de La Vallée Verte, entre le stand de tir et la ZAC du Moulin, le golf international de Roissy-en-France devait ouvrir, initialement, ses portes courant juin 2020, mais avec l’actualité de ces dernières semaines, l’ouverture est repoussée à septembre 2020, sous réserve d’un autre report face à la situation concernant le coronavirus. Ce projet, d’un montant de 32 millions d’euros et d’une superficie de 90 hectares, se veut orienter vers le développement durable et ouvert à tous. Il fût initié par André Toulouse, ancien maire de Roissy-en-France, et confié pour sa conception à l’architecte et ingénieur travaux publics, Michel Niedbala, qui remporta l’appel d’offre en 2008. PGA France (Professionnels de Golf Associés) branche française de la plus grande institution mondiale de golf, regroupant tous les enseignants et joueurs professionnels, et UGOLF, filiale du Groupe Duval, leader de l’exploitation des golfs en Europe, se sont vu confier, quant à eux, la gestion du Golf International de Roissy.

Voyez l’article de Golf Planète

Publié le 6 avril 2020 dans un article sur le site golfplanete.com, Michel Niedbala explique plus en détail sa vision et ses motivations qui lui ont permis de réaliser le Golf International de Roissy. « Ma conception du parcours s’inscrit d’abord dans une époque et une nature. L’architecture de golf est l’art d’aimer la nature. Il faut collaborer », déclare-t-il au site spécialisé, dans l’article que vous pouvez retrouver ici  Dans ce même article, vous y trouverez les interviews des acteurs principaux du projet comme celle de Swann Gueydan, Directeur du Golf International de Roissy pour UGOLF, et d’Éric Douenelle, Directeur de PGA France.

Les amateurs et professionnels de ce sport, ainsi que les curieux néophytes, pourront y trouver un parcours 18 trous, classé par Golf Stars, un Practice (terrain d’entraînement) disposant de 26 postes, mais également un terrain Pitch and Putt de 6 trous, parcours en taille réduite permettant de perfectionner son swing sur une plus courte distance. Un club house, un bar et un restaurant composent la partie bâtiment du site. Une école d’enseignement du golf, à destination des jeunes de tous les milieux, sera sous l’égide de l’Académie Jean Van de Velde, joueur français le plus titré dans la discipline, via un programme de golf scolaire unique en France.

De grands projets sportifs verront le jour, comme le tournoi professionnel annuel nommé le Roissy Jean Van de Velde European Golf Invitational, qui offrira l’opportunité à des jeunes joueurs de côtoyer les grands noms du circuit professionnel international.

Côté du restaurant, la gastronomie sera à l’honneur avec Michel Hache, qui a œuvré pendant 17 années au 16 Haussman, le restaurant gastronomique de l’hôtel Ambassador (Paris 9e Arr.). Ce dernier proposera une carte sur le thème de la bistronomie, misant sur la qualité de service en matière de restauration afin de faire du Restaurant du golf international de Roissy, une référence du secteur.

Les amoureux de la nature y trouveront leur compte, avec des parcours pédagogiques de 6 km sur la découverte de la faune et la flore locale, accessibles aux piétons et aux cyclistes.

Le développement durable étant une pierre angulaire du projet, un programme de gestion de l’eau optimisé a été mis en place afin de récupérer et dépolluer par phyto-épurassions les eaux pluviales, et par ce fait, pouvoir redistribuer l’eau pour l’arrosage des terrains. Des capteurs de surfaces permettront une automatisation et une distribution de l’eau en fonction des besoins du gazon, évitant tout arrosage inutile.

D’un point de vue personnel, je n’ai que des bases en golf, n’ayant que très peu pratiqué ce sport de finesse et de précision, mais après ce confinement et cette pandémie, ça sera avec un grand plaisir de découvrir les lieux et de profiter des grands espaces verdoyants du golf international de Roissy-en-France, troquant joyeusement mes 33m² pour 90 hectares. Affaire à suivre… WM

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Dernière ligne droite avant inauguration pour le golf international de Roissy-en-France… (ou pas)”

  1. Je l’ai déja écrit mais je reste convaincu que l’emplacement est très mal choisi pour un golf a cause du bruit généré par les avions.
    Cela étant dit, l’endroit est vraiment magnifique et, avant le confinement, j’allais régulièrement faire des ballades a pied (ou des tests de batterie avec ma trottinette électrique).
    Le plan d’eau principal avec ses pontons en bois est vraiment très beau (tous les canards du coin l’on adopté) et je me rappelle encore le choc que j’ai eu la première fois que je l’ai vu entièrement rempli.
    On peut croiser des personnes qui font du jogging, d’autres qui promènent leur chien, des amateurs de VTT (en voie de disparition), des familles avec enfants a pied ou en vélo et même un ahuri en trottinette électrique.
    Pour finir je pense que le fait d’interdire l’accès à ce golf et a tous les espaces verts pendant la période de confinement est une hérésie, ce n’est pas en croisant une personne malade dans ce genre d’endroit que vous allez vous retrouver contaminé.
    La question que je pose à l’auteur de cet article : que va t’il se passer si le nombre de golfeurs inscrits reste très inferieur à ce qui était prévu ?

    Répondre
  2. Vu la actuelle de crise sanitaire , il serait souhaitable de geler toutes les dépenses de se projet pharaonique au soutien des actions indispensables aux citoyens ( fourniture de masques à l’ensemble des populations , action au près des personnels soignants et ephad , aide alimentaire aux plus démunis , etc .. )
    Montrer concrètement votre solidarité ?
    Mettez en sommeil toutes projets( comme ce golf) non indispensables , c’est une évidence !

    Répondre

Laisser un commentaire