Municipales 2020 : entre-deux-tours à suspense pour la ville de Louvres

À la suite du premier tour de l’élection municipale qui s’est déroulé le 15 mars 2020, les habitants de Louvres ont eu la surprise de voir la percée du candidat Eddy Thoreau, avec sa liste « Louvres en mouvement avec vous » (Divers), ayant recueilli 45,51% des suffrages pour 960 votes en sa faveur. En seconde position, le candidat Frédéric Navas et sa liste « Union Républicaine pour la Défense des Intérêts Communaux » (Divers centre), obtient, quant à lui, 37,55% pour 792 votes. En troisième position, Brandy Boloko, « Louvres Demain – L’Union citoyenne », recueille 12,80% pour 270 votes, résultat honorable pour une première candidature aux élections municipales. En dernière position, on retrouve Patrick Gayraud de la liste « Lutte Ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs » (Extrême gauche), obtenant 4,12% pour 87 votes. Le taux d’abstention à Louvres pour ce premier tour est de 66,01%, sûrement expliqué par la méfiance des citoyens avec le début de la vague de COVID-19 sévissant sur le territoire français et les quelques cas diagnostiqués à cette période, à Louvres. Les précédentes élections municipales en 2014 se chiffraient à 49,58% d’abstention, qualifiant dès le premier tour Jean-Marie Fossier avec 59,82% sous l’étiquette Modem. Le maire sortant n’a pas souhaité se représenter pour un deuxième mandat en 2020.

Depuis l’annonce du Gouvernement sur la date d’un second tour, les tracts et autres actes militants ont repris dans les boîtes aux lettres, ainsi que sur les réseaux sociaux, avec son lot de rebondissements. Brandy Moloko, troisième au premier tout et possiblement en position de faiseur de roi, a annoncé dans un tract distribué aux habitants de Louvres, son ralliement à Frédéric Navas. Ce dernier ne se retrouvant pas dans le programme d’Eddy Thoreau, montrant du doigt les incohérences du programme électoral et le manque de considération du candidat en tête du premier tour. Brandy Moloko préfère assurément jouer la carte de l’unité et de l’ouverture, étant plus enclin à faire une alliance avec Frédéric Navas, le qualifiant d’homme expérimenté avec une grande qualité d’écoute, le meilleur des choix à ses yeux pour Louvres. A cet effet, les deux listes ont fusionné sous la nouvelle liste « Unis pour Louvres ». Cette décision remet théoriquement les deux candidats qualifiés pour le second tour, exæquo.

Dans un tract sous forme de réponse, cette alliance est dénoncée par Eddy Thoreau, évoquant « une quête de pouvoir au mépris des valeurs, des idées et de leurs équipes respectives, qui profite aux intérêts de quelques-uns » et déclare qu’il n’y aura aucun compromis sur les valeurs que représentent sa candidature, dénonçant au passage des attaques répétées. Eddy Thoreau affirme, également, que son adversaire politique et sa liste sont soutenus par La République en Marche (LREM). Beaucoup y verront sûrement une tentative de manœuvre politicienne provenant du candidat Thoreau, anciennement sous la bannière du Parti Socialiste, lors des précédentes élections.

Frédéric Navas, adjoint au maire à l’Urbanisme et gérant de l’entreprise Soder Chauf Vannier à Louvres, représentant de la majorité sortante, devra compter sur le dicton « l’union fait la force » face à Eddy Thoreau, Conseiller municipal d’opposition et acteur dans le domaine associatif depuis 30 ans. Ce second tour des élections municipales promet une bonne dose de suspense, en ce qui concerne l’issue du scrutin. Les Lupariennes et Lupariens sont appelés, le dimanche 28 juin 2020, à voter pour départager les deux candidats devant les urnes et faire parler l’acte démocratique.

Retrouvez le livret de campagne d’Eddy Thoreau et de sa liste « Louvres en mouvement avec vous » (Divers) : https://pubhtml5.com/uisq/ctqe/ (curieusement publié sur un compte de communication de la Banque de France), ainsi que le nouveau tract de campagne de Frédéric Navas et de la liste d’alliance « Union Républicaine et Citoyenne – Unis pour Louvres » (Divers centre) : https://read.bookcreator.com/M92wHgJYSEfUieRO07seJg9pIlA3/do88UdqrTtuQcyj6-o3P7   WM

L’avis d’EV

Situation complexe, en effet, à Louvres, ville sympathique que j’aime et que je connais bien. Je me garderais bien de faire des pronostics. On sent un peu de fébrilité quand même, de la part de la majorité sortante, suite à l’arrivée en tête de M. Thoreau. Au point que Guy Messager, qui fut maire de la ville de 1982 à 2012, toujours élu au 1er tour  (il avait passé le relais en cours de mandat à Jean-Marie Fossier) a repris son bâton de pèlerin pour aider Frédéric Navas…

Partagez cet article

Laisser un commentaire