Municipales 2020 à Sarcelles : campagne d’entre-deux-tours à couteaux tirés

Dans la soirée du 15 mars 2020, au terme du premier tour des élections municipales, les habitants de Sarcelles ont vu la qualification pour le second tour des deux candidats favoris. A la première place, Patrick Haddad, maire sortant après un court mandat d’un an et demi, avec la liste « Rassemblés pour Sarcelles » (Parti Socialiste) a recueilli 38,99% des suffrages. Au coude à coude, avec 36,75% des suffrages, François-Xavier Valentin, appuyé par François Pupponi, 20 ans maire de Sarcelles avant sa démission en 2017 afin d’éviter le cumul des mandats avec la fonction de député, sous la liste « Pour que Vive Sarcelles » (Divers gauche). En troisième position, Farouk Zaoui et sa liste « Réussir Sarcelles ensemble » (Divers) obtiennent 9,44% des votes. Suivi par Jocelyn Assor avec la liste « Pour Sarcelles » (Divers), décrochant les 7,54% et Mourad Chikaoui, « Sarcelles Réunie » (Divers gauche) qui finit en dernière position avec 7,25% des suffrages exprimés. La ville de Sarcelles a connu un fort taux d’abstention pour le premier tour, s’élevant à 70,47%. Rappelons que la moyenne nationale du taux d’abstention est de 55,25% pour cette année, contre 36,5% en 2014.

A défaut de mobiliser les citoyens à voter, l’entre-deux-tours de ces municipales 2020 aura eu son lot de retournements de situations. François-Xavier Valentin se fait évincer à la tête de la liste « Pour que Vive Sarcelles », récupérant la place de numéro 2, afin de laisser François Pupponi se présenter en tant que candidat. Cette décision surprenante fût aussitôt clarifiée par l’intéressé, lui-même, affirmant que : « la situation de Sarcelles n’a jamais été aussi grave. Je ne peux pas rester les bras croisés en voyant autant de déconstruction ». Sur les réseaux sociaux et dans les médias, tractations, reproches et attaques se font mutuellement entre les deux candidats qualifiés. Comme lors du débat télévisé sur France 3, le 19 juin, où nous pouvons constater une certaine tension entre Patrick Haddad et François Pupponi : https://www.youtube.com/watch?v=cNPy0Ai3B3g.

Concernant les alliances, autre point clef du second tour, il n’y a aucune inconnue. Patrick Haddad reçoit le soutien et le ralliement de Farouk Zaoui, dans une alliance placée sous le slogan « Tout, sauf Pepponi ! ». De son côté, François Pupponi obtient le ralliement de Jocelyn Assor et de Mourad Chikaoui. Théoriquement, en prenant compte de ces alliances, Patrick Haddad serait à 48,43% d’intentions de vote contre 51,57% pour François Pupponi. Mais le résultat du second tour est loin d’être fixé, dans une ville n’ayant attiré que 30% des votants. En temps de Covid-19, où le Val d’Oise et plus particulièrement Sarcelles font face à une augmentation des cas de contaminations, on ne peut que s’interroger sur l’issue du vote.

Vous pouvez consulter les sites internet de campagne de Patrick Haddad et sa liste « Rassemblés pour Sarcelles » (Parti Socialiste) : https://patrickhaddad2020.com/ et de François Pepponi et sa liste « Pour que Vive Sarcelles » (Divers gauche) : https://pour-que-vive-sarcelles.fr/. WM

L’avis d’EV

Pauvre Sarcelles …

Partagez cet article

Laisser un commentaire