La Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France a élu son nouveau président, Pascal Doll

Pascal Doll

Dans la matinée du samedi 11 juillet 2020, au Centre Culturel l’Orangerie de Roissy-en-France, a eu lieu le premier conseil de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France (CARPDF) avec l’élection du nouveau président et du nouvel exécutif qui l’accompagnera dans ce mandat de 6 ans. Sans grande surprise, étant le seul à avoir posé une candidature, Pascal Doll, maire (LR) d’Arnouville depuis 2015, succède à Patrick Renaud au poste de président de la CARPDF avec 84% des votes. Cependant, certains élus locaux qui participaient au vote, auraient bien voulu plus de clarté du nouveau président afin de se présenter devant les nouveaux maires fraîchement élus, concernant les objectifs et les ambitions pour son futur mandat, estimant la légitimité de connaître la personne et son projet de mandat, avant de voter. La réponse Pascal Doll aura été directe, bien que certainement pris de court : « Je ne suis pas là pour révolutionner les choses, mais m’inscrire dans la continuité des projets déjà accomplis par mon prédécesseur, Patrick Renaud ». Les 102 votants ont fini par accorder la présidence à Pascal Doll, avec 84% des suffrages, donc.

Dans son discours d’investiture, le nouveau président a déclaré : « Merci de votre confiance, être élu Président de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France n’est pas une mince affaire. Je mesure à sa juste valeur l’honneur que vous me témoignez, et la responsabilité que j’assumerai, je vous en suis très reconnaissant. Je souhaite remercier en tout premier lieu l’ensemble des élus du précédent mandat, pour le travail qu’ils ont accompli depuis quatre ans sur notre beau territoire. Merci aussi à vous tous, anciens et nouveaux élus communautaires, pour votre engagement pour les 6 prochaines années. Nous allons, j’en suis persuadé, faire de belles choses pour ce territoire, nos communes et nos populations. Et bien évidemment un grand merci à toi Patrick ! ». Retrouvez l’intégralité du discours de Pascal Doll, en cliquant ici .

A la demande du nouveau président et plébiscité par une large partie des élus, le titre de président honoraire a été décerné à Patrick Renaud.

Le nouvel exécutif

Une fois installé, Pascal Doll a proclamé le début des votes, concernant les futurs vice-présidents et conseillers délégués. Les nouveaux élus, qui siègeront au Conseil exécutif de la Communauté, sont :

Alain Aubry, Maire du Mesnil-Amelot, Premier Vice-Président en charge du Développement économique, ( 83,8%) des suffrages. Jean-Pierre Blazy, Maire de Gonesse, Vice-Président en charge de la Culture et du Patrimoine,  (88%). Charlotte Blandiot-Faride, Maire de Mitry-Mory, Vice-Présidente en charge de la Petite enfance et des Personnes âgées, ( 88,2). Patrick Haddad, Maire de Sarcelles, Vice-Président en charge de l’Aménagement du territoire, du NPNRU et du Développement Durable (( 92,9). Jean-Luc Servières, Maire de Claye-Souilly, Vice-Président en charge de l’Eau, l’Assainissement et la GEMAPI, ( 87,8). Benoît Jimenez, Maire de Garges-lès-Gonesse, Vice-Président en charge de l’Emploi, la Formation, la Politique de la ville et l’ESS, ( 85,1). Jean-Claude Geniès, Maire de Gressy, Vice-Président en charge des Déchets ménagers, ( 86,3). Jean-Louis Marsac, Maire de Villiers-le-Bel, Vice-Président en charge du Budget, des Finances et de l’Administration, (92) . Daniel Haquin, Maire de Juilly, Vice-Président en charge des Mobilités, (84,3). Pierre Barros, Maire de Fosses, Vice-Président en charge des Ressources Humaines et de la Mutualisation, (88,3). Frédéric Bouche, Maire de Villeparisis, Vice-Président en charge du Patrimoine bâti, ( 87,3). Michel Thomas, Maire de Roissy-en-France, Vice-Président en charge des Sports, (90,6). Abdelaziz Hamida, Maire de Goussainville, Vice-Président en charge de l’Habitat et du Logement( 69,3). Charles Soufir, Conseiller municipal de Sarcelles, Vice-Président en charge de l’économie des Territoires, de l’Innovation et du Numérique et des Fonds européens, ( 85,1). Tutem Sahindal-Deniz, Adjointe au maire de Garges-lès-Gonesse, Vice-Présidente en charge du Handicap, de la Santé et de l’Aide aux personnes, (84,7).

Isabelle Rusin, Maire d’Épiais-lès-Louvres, Conseillère déléguée en charge du Tourisme et de la Coopération décentralisée, élue avec 88,7% des suffrages. Michel Dutruge, Maire de Dammartin-en-Goële, Conseiller délégué en charge de la Voirie (85,7). Eddy Thoreau, Maire de Louvres, Conseiller délégué en charge de l’Agriculture et de la Trame verte et bleue ( 83,3). Adeline Roldao, Maire de Survilliers, Conseillère déléguée en charge des Marchés publics et des Relations avec les intercommunalités voisines et le Grand Paris,  (82,4). Michel Mouton, Maire de Longperrier, Conseiller délégué en charge de la Sécurité et la Vidéoprotection, ( 84,3). Manuel Alavarez, Adjoint au maire de Sarcelles, Conseiller délégué en charge de l’Emploi auprès du Vice-Président à l’Emploi,  (87,9). Daniel Dometz, Maire de Saint-Mard, Conseiller délégué en charge des aires d’accueil des gens du voyage auprès du Vice-Président à l’Habitat et au Logement, (86,7). Antoni Yalap, Adjoint au maire de Sarcelles, Conseiller délégué en charge du Développement Durable auprès du Vice-Président au Développement Durable ( 79).

Les élus des communes membres de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France ont procédé aux différents votes de mise en place du président et de l’exécutif, mais aussi des titulaires et suppléants auprès des multiples syndicats des eaux, via le vote électronique. Une première pour l’organisation territoriale du Grand Roissy. La séance s’est déroulée dans le respect des règles sanitaires, un siège sur deux disponible, le port du masque et la présence de gels hydroalcooliques. Après plusieurs évènements dans cette ville, post-déconfinement, je peux dire que Roissy-en-France est un bon élève dans ce domaine.

Ce mandat de 6 ans promet de nombreux défis pour les nouveaux élus, en anticipant la crise sociale et économique qui s’annonce. Comme le dit Pascal Doll dans son discours d’investiture : « A l’aube de cette nouvelle mandature communautaire, nous savons tous que la tâche sera rude. La crise que nous traversons met à mal l’économie et l’emploi. Nous avons tous, dans nos communes, des gens qui souffrent et qui en subissent déjà les conséquences. La rentrée sera marquée par une crise économique sans précédent depuis 75 ans. Il faudra nous mobiliser, plus que jamais, pour permettre d’assurer le développement économique de notre territoire, en œuvrant dès à présent pour attirer de nouvelles entreprises et bien entendu, soutenir les entreprises déjà implantées ». WM

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire