Deux nouvelles expressions et… rubriques sur Roissymail

Avant même ces temps troublés dûs au virus, j’ai toujours eu en tête deux “expressions” d’enfants.

La première vient de ma fille, quand elle était petite (6 ou 7 ans). On partait chaque année, depuis Paris, en vacances, dans le sud de la Meuse (super, que je recommande). Une fois, en arrivant près des lieux, il y avait eu des travaux sur les routes, et j’avais dû faire plusieurs fois demi-tours. Ma fille, impatiente d’arriver, sûrement, me demande alors, d’un ton inquiet: “comment on va faire papa ?”

La seconde date de quelques années plus tard, dans le nord du Bénin, dans la ville de Bembèrèké, où habitait alors ma femme, dans la “maisonnée” comme on dit là-bas, (des appartements autour de la cour) du roi.  Le fils (qui devait avoir  3 ou 4 ans) de voisins,  Espé (diminutif d’Espérance) entendait l’appel à la prière de la mosquée du coin, il ne comprenait pas, bien sûr, et il répétait “Y’a la salade” ! Je m’étais toujours demandé pourquoi (en fait je sais maintenant : voici les premiers  mots en arabe de l’appel :« Hayya ‘ala la-salah ») et gardé ça en tête lorsque je ne comprenais pas des choses qui me paraissaient dans un premier temps compliquées.

Et ces temps d’incertitudes j’ai pensé à créer deux nouvelles rubriques dans ce Roissymail avec ces deux expressions ! EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire