Un nouveau groupe scolaire va sortir de terre à Vémars pour 2022-2023

Vémars est, depuis quelques années, en plein développement, passant d’approximativement 2 500 habitants à 3 300 sur la prochaine décennie. Afin d’accompagner ce développement, la ville de Vémars a décidé de se doter d’un nouveau groupe scolaire, se voulant intégrer à l’évolution de la commune. Ce lundi 18 janvier 2021, le chantier du futur groupe scolaire a débuté avec l’implantation des premiers engins et cabanons. Ce projet, qui se déroulera en 2 phases, ne regroupera pas un, mais deux établissements scolaires d’une capacité totale de 19 classes, une école maternelle de 7 classes et une école élémentaire de 12 classes. La surface accordée au projet est d’un hectare et prendra place près du complexe sportif qui se trouve rue Marcel Gauthier. La première phase de construction concerne l’école maternelle. Cette dernière doit accueillir ses premiers élèves pour la rentrée de septembre 2022. L’école élémentaire, quant à elle, ouvrira ses portes pour la rentrée de septembre 2023. Afin de fluidifier et sécuriser les abords du groupe scolaire, 71 places de parking vont être créés, comprenant 31 places en dépose-minute et 30 places de stationnement.

Le traitement paysager, point fort de ce projet, vise à conserver ou créer autant que possible des espaces verts, soit en zones de pleine terre, soit par la mise en œuvre de jardins sur dalle ou de toitures végétalisées. Des carrés potagers seront implantés au niveau de la maternelle et de l’élémentaire. Dans les aménagements respectant l’écologie et la biodiversité, nous pourrons y trouver des hôtels à insectes, des nichoirs et des abris à hérissons.

Après 4 ans d’études de 2014 à 2018 et après avoir passé un appel d’offre pour l’élaboration de ce projet, 134 dossiers d’architecture ont été réceptionnés. La commission du jury a fini par choisir le dossier proposé par le cabinet d’architectes Atelier Malisan. Le coût de ce nouveau groupe scolaire est de 8,3 millions d’euros hors taxe, 5,3 millions d’euros pour l’école maternelle et 3 millions d’euros pour l’école élémentaire. La part de subventions s’élève à 2,8 millions d’euros, financé à hauteur de 1 200 000 € par le Département du Val d’Oise, 800 000 € par la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France (CARPF), 700 000 € par la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) et 100 000 € par la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Le reste est financé avec un emprunt à taux négatif, pris en charge par la ville de Vémars, préservant sa trésorerie.

« C’est une bonne nouvelle pour Vémars et ses habitants. Ce groupe scolaire est très attendu par les Vémaroises et Vémarois. D’une part parce que les bâtiments de nos écoles, maternelle et élémentaire, sont vétustes, représentant également un problème de sécurité concernant le trafic routier pour les enfants et les parents, lors des entrées et sorties de classe. Et d’une autre part, d’un point de vue personnel, car ce projet est une promesse de campagne. Le chantier aurait pu commencer plus tôt, mais le coronavirus en a décidé autrement, reportant de 8 mois le début des travaux », déclare Frédéric Didier, Maire de Vémars depuis 2001, lors de l’entretien téléphonique.

« Nous voulons une dynamique sociale et commerciale, ce futur groupe scolaire s’intégrant entre la récente zone résidentielle et commerciale, et la zone pavillonnaire déjà existante. Nous misons sur la mixité de ce quartier, structuré autour du complexe sportif et du groupe scolaire. Le choix de la ville de Vémars pour l’Atelier Malisan correspond complètement à notre vision d’une ville respectant la sensibilité paysagère et écologique, avec une intégration par l’architecture et l’environnement. Un développement cohérent, sans dégrader le cadre de vie qui fait de Vémars, une ville où il fait bon vivre », ajoute-t-il.

D’ici 2030, à l’instar de nombreuses villes membres de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France, Vémars va continuer son développement avec la construction d’une piste cyclable, d’une halle au marché et d’une agence bancaire. WM

Partagez cet article

Laisser un commentaire