Dernières nouvelles sur le développement de la ZAC Sud-Roissy

En étude depuis 2007 par la ville de Roissy-en-France, en partenariat avec la SEMAVO, la construction de la zone d’activités commerciales semble se préciser. Située au Sud de la commune, la surface totale allouée à ce projet de développement est de 10 hectares. L’aménagement, en ce qui concerne la création de voirie et la viabilité des parcelles de chantiers, représente un coût de 25 millions d’euros d’investissement. Le projet comporte un programme de surface de plancher (SDP) de 75 000 m², comprenant de l’hôtellerie, des commerces, des bureaux et un village automobile premium. Un grand projet économique et social, créateur d’emplois. Le début des travaux étaient initialement prévus pour la fin de l’année 2019, mais ce dernier accuse un retard de quelques mois sur le planning. Cependant, comme ont pu le constater les habitants de Roissy-en-France et les usagers de la D902A qui passent devant, les engins de chantier ont fait leur apparition sur le site Sud-Roissy au cours de l’automne 2020. L’aboutissement de ce projet de développement est, quant à elle, prévue pour 2026-2027.

le futur APPART HOTEL

Avec notre article publié le 29 novembre 2020, disponible ici, les lecteurs de Roissy Mail ont pris connaissance du premier bâtiment qui s’implantera au sein de la ZAC Sud-Roissy. L’hôtel Eklo, un établissement de 330 lits pour 150 chambres, élaboré par l’Atelier d’Architecture Delannoy & Associés (AADA), et développé par les promoteurs PM3C et AURIEL, devrait accueillir ses premiers clients pour 2022. Son coût est estimé à 4,5 millions d’euros. Dans la continuité, en seconde implantation, deux résidences hôtelières nommées Stay City (265 chambres) et Appart Hôtel (213 chambres), qui comprendra également 400 m² destinés à la création d’un restaurant et de commerces, pourraient ouvrir pour 2022-2023. La conception de ces deux résidences hôtelières a été confiée au Groupe d’architecture EAI et au promoteur Océanis, représentant un coût de construction de 19 millions d’euros pour Stay City et 10 millions d’euros pour Appart Hôtel. Ces deux résidences hôtelières tablent sur la création d’une centaine d’emplois.

Les futurs hôtels Westin et Alof

Toujours en ce qui concerne l’hôtellerie, la construction de deux hôtels de classe Mariott, Westin et Aloft, qui auront une capacité totale de 280 chambres et disposeront d’un restaurant-terrasse, le Babette-Roof top-Coworking. Ce complexe hôtelier devrait pouvoir créer environ 350 emplois à terme, à lui seul. D’investissement global d’approximativement 180 millions d’euros, ces deux hôtels mitoyens sont imaginés par les bureaux d’architecture Artbuid et développé par le promoteur Groupe Edouard Denis. Aucune date n’est communiquée pour le moment, en ce qui concerne le début et la fin des travaux.

le futur village automobile

Ensuite, situé proche du Rond-Point de la Clé de France, l’implantation d’un village automobile premium regroupant les marques du Groupe ABVV, Volvo, Jaquar et Land Rover, dont l’ouverture prévue est courant 2023. Le bâtiment, au design futuriste, est dessiné par l’Atelier d’Architecture Equator et développé par le promoteur Groupe ABVV, « himself ». Le montant du financement de ces nouveaux locaux est estimé à 10 millions d’euros. Du côté des emplois, 43 personnes travailleront dans ce village automobile premium, pour la plupart transférés de la concession Volvo de Gonesse et des locaux ABVV de Roissy-en-France, actuellement situés au 1 Avenue Charles de Gaulle, non loin du siège de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France.

Enfin, à ce jour où vous lisez ces lignes, nous n’avons pas d’informations à vous communiquer au sujet des futurs bâtiments qui serviront de bureaux, ainsi que des entreprises qui en auront fait l’acquisition. Roissy Mail ne manquera pas de vous en informer, dès que cela sera possible. En attendant, vous pouvez toujours découvrir ou redécouvrir l’agence en charge du projet de la ZAC Sud-Roissy, la SEMAVO. C’est pour disposer d’un outil au service du développement du Territoire que le Département du Val d’Oise a créé la SEMAVO en 1969. Constituée de 11 employés, la SEMAVO a sa tête depuis plusieurs années en tant que Président, Philippe Sueur, également Maire d’Enghien-les-Bains et 1er Vice-président du Conseil Départemental du Val d’Oise. Afin de prendre connaissances des projets réalisés de 1969 à nos jours, une vidéo de rétrospective des activités de la SEMAVO a été récemment publiée sur la chaîne YouTube de l’agence, disponible ici. Bon visionnage ! WM

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire