Un nouvel espace vert inauguré le 16 juin à Roissy-en-France

Faisant suite à l’appel à projet lancé par la Klorane Botanical Foundation, la commune de Roissy-en-France et l’association Happy Vallée, l’inauguration de l’espace vert « Jardin des Deux Boucles » a eu lieu ce mercredi 16 juin 2021 à 10h, situé Espace Étienne Tabuteau, en présence de Nawal Saichi, Chef de projet international Klorane Botanical Foundation, Michel Thomas, Maire de Roissy-en France, et Gad Weil, Directeur artistique de l’association Happy Vallée. Lors de cette cérémonie, l’équipe lauréate a reçu le Prix Botany For Change. Cinq étudiants de 4e année de l’Agrocampus Ouest-Angers, qui se nomment Élise Brillaud, Suzanne Capillaire, Hugo Faure, Raphaël Perez et Aurélien Mondon. Cette initiative a pour but de revégétaliser une parcelle de 7 000 m², dont 1 000 m² dédiés à la réalisation du projet des étudiants, aux abords de l’A1, implantée entre les ronds-points de la Dîme et celui du Terroir, tout en valorisant la biodiversité de la commune Roissy-en-France. A l’occasion de cet événement, un concours de dessin a également été organisé pour les 6-10 ans via Instagram, sur le thème « Imagine la route de demain ». En plus de 10 dessins gagnants sélectionnés par le jury, la grande gagnante du concours est Léonie, 8 ans, dont vous pouvez admirer l’œuvre en cliquant ici.

L’équipe lauréate (avec, au milieu , derrière la jeune fille au pupitre,  le maire de Roissy, Michel Thomas

Mais qu’est-ce que la Klorane Botanical Foundation ? La Klorane Botanical Foundation est une fondation d’entreprise, créée en 1994 par les Laboratoires Pierre Fabre. Depuis bientôt 30 ans, elle a pour objectif de semer les graines de la passion botanique autour du monde. Son engagement sert à promouvoir le patrimoine végétal, axé sur trois missions : protéger les plantes menacées, explorer les trésors végétaux et transmettre le savoir au plus grand nombre. Depuis 1994, la Klorane Botanical Foundation a effectué des actions concrètes dans 22 pays (États-Unis, Chine, France, Brésil, Australie, Corée du Sud, Sénégal…) avec plus de 500 000 enfants sensibilisés à la botanique et plus de 100 000 arbres plantés.

Dans cette optique, le « Jardin des Deux Boucles » devrait éveiller les visiteurs à la culture fruitière, régaler les plus gourmands, ainsi que les amoureux de la nature. « Notre jardin inclut des pommiers, poiriers et framboisiers. Une haie libre composée de 13 espèces végétales entoure le jardin. Elle assurera un spectacle visuel tout au long de l’année et pourra accueillir la faune environnante. Un espace coloré, pensé pour sensibiliser, aussi bien les petits que les grands, à la protection de la biodiversité », détaille l’équipe lauréate, provenant de l’Agrocampus Ouest-Angers.

Michel Thomas et  Nawel Saitchi

« C’est avec un grand plaisir que nous inaugurons, aujourd’hui, le Jardin des Deux Boucles. Je tiens à remercier toutes les personnes ayant collaboré et donné vie à ce projet, la Klorane Botanical Foundation, l’association Happy Vallée et les étudiants lauréats du Prix Botany For Change, sans oublier notre équipe technique de la commune. C’est une très belle réalisation qui redonne un sens à ce terrain qui fût très longtemps en friche », a déclaré Michel Thomas, lors de son discours d’inauguration.

Prochainement, des ruches viendront rejoindre les nichoirs et autres hôtels à insectes installés dans ce havre de paix végétal. Ce projet est l’aboutissement de trois années de travail, de la conception jusqu’à son inauguration. Une synergie regroupant les acteurs de la ville de Roissy-en-France, à l’exemple des pictogrammes qui ont été supervisés par les équipes de Grand Roissy Tourisme.

En écrivant cet article, j’ai été fortement intrigué par l’appellation d’origine de cet espace vert, Étienne Tabuteau. Après investigations, j’ai trouvé des informations intéressantes au sujet de ce personnage. Étienne Tabuteau est né le 31 août 1922 à Roissy-en-France. Il devient engagé volontaire à l’âge de 17 ans et participe aux campagnes de Lybie et d’Italie en 1945. Saint-Cyrien de la promotion Victoire la même année, Étienne Tabuteau est promu au grade de Chef de peloton au cours de la guerre d’Indochine. Il décède le 6 août 1946, à l’âge de 23 ans, mortellement blessé pendant une mission de protection d’un convoi attaqué à plusieurs reprises par les rebelles, sur la route de Phu Long dans la ville de Tuong, au Viet-Nam. Sa dépouille repose actuellement dans le caveau familial, situé dans le cimetière communal de Saint-Briac-sur-Mer, en Ille-et-Vilaine. WM  

L’avis d’EV :

Pas de commentairesMais… Hôtels à insectes..

Partagez cet article

Laisser un commentaire