Loisirs : Gardez « La Tête dans les Nuages » au centre commercial Aéroville

Evoqué pour la première fois sur RoissyMail dans l’article consacré à la réouverture des magasins du centre commercial Aéroville, datant du 12 mai 2021, le nouveau lieu vidéoludique du Grand Roissy, La Tête dans les Nuages, a bel et bien ouvert ses portes au cours du mois de juin. Ce temple de l’arcade et du divertissement, réparti sur une surface sol de 5 000 m², est, d’un point de vue subjectif, l’endroit qu’il manquait à Aéroville afin de compléter son offre commerciale pour attirer de nouveaux visiteurs et également fidéliser les visiteurs récurrents. Connaissant l’attrait des lecteurs de RoissyMail pour le secteur des loisirs, j’ai testé pour vous cette nouvelle salle appartenant à la franchise « La Tête dans les Nuages ». Mais avant, retour sur l’histoire atypique de l’entreprise française leader de la salle d’arcade.

C’est en 1992, à l’occasion d’un voyage au Japon, que le publicitaire Philippe Gimond a l’idée d’implanter en France le concept de game center (salle d’arcade) à son retour du pays du Soleil-Levant. L’année suivante, en compagnie d’associés, il lance le Groupe SDVI. Alain Prost investit à hauteur de 10% dans le projet. En 1995, l’entité ouvre sa première salle sous la dénomination « La Tête dans les Nuages », suivi rapidement d’une seconde en plein cœur de Paris. Pendant les quatre années qui suivirent, le Groupe SDVI continua son développement, comptant à son apogée près d’une trentaine de salles réparties sur tout le territoire français, dont trois salles à l’étranger. Malgré les efforts entrepris et les investissements mis à disposition, le Groupe SDVI resta déficitaire et demanda en 1999 son placement en redressement judiciaire. Aujourd’hui, la franchise « La Tête dans les Nuages » appartient à l’entreprise HOFAMA – LDT MASTER, avec en Président, Michaël Aknin. Seulement trois salles sont, à ce jour, ouvertes en France (Lyon, Paris et Aéroville). L’entreprise comptent une cinquantaine de salariés. Une belle renaissance pour cette aventure entrepreneuriale « made in France ».

Et maintenant, après ma récente visite, qu’ai-je pensé de la nouvelle salle « La Tête dans les Nuages » d’Aéroville ? Toujours en donnant un avis subjectif, j’ai fortement apprécié mes deux heures passées dans cette dernière. Il y a vraiment l’embarras du choix et pour tous les âges. La salle se trouve à la sortie de l’escalator du parking sous-terrain P1, à proximité du Auchan, au même endroit où était, anciennement, le magasin Décathlon. La façade annonce la couleur, avec des grandes statues de personnages du monde du jeu vidéo. A l’intérieur, vous y trouverez de nombreuses activités vidéoludiques comme des bornes d’arcade de courses de motos et de voitures, des tables d’air hockey, des flippers, un mini bowling, sans oublier des bornes d’arcade de tir. Ce qui m’a le plus surpris, ce sont les diverses attractions à sensation (tour de chute, simulateur en réalité virtuelle…) installées un peu partout sur deux étages. Autres points qui m’ont plu, le laser game et le paiement dématérialisé, via l’acquisition d’une carte. La Tête dans les Nuages propose, également, aux entreprises ou aux groupes la possibilité de privatiser pour des événements particuliers ou des séminaires.

L’entrée à la salle est gratuite, seulement muni d’un pass sanitaire, cependant chaque activité vidéoludique est payante. Proche de l’entrée, il y a aussi une cafétaria, mais elle n’était pas en service au moment de ma visite. A l’heure où plusieurs boutiques du centre commercial Aéroville n’ont pas rouvert, à cause des pertes liées aux confinements, c’est appréciable d’avoir de la nouveauté. Une idée de sortie et un lieu sympathique à découvrir en famille ou entre amis. WM   

Partagez cet article

Laisser un commentaire