Net hausse du trafic aérien européen mais le secteur reste fragile

Depuis quelques mois, vous avez peut-être remarqué, en circulant aux abords de l’aéroport Charles de Gaulle, une présence plus significative des avions dans le ciel du Grand Roissy. Ce fait se confirme avec la récente publication du rapport d’Eurocontrol, organisation intergouvernementale européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. D’après ce dernier, publié le 28 octobre, le trafic aérien européen est actuellement à 77% comparé à celui de l’année 2019, avec 22 459 vols pour le moment en 2021. Cette hausse semble se consolider, voire à stagner, les chiffres du mois d’octobre montrant une progression nulle. Toujours comparé à 2019 (année de référence), nous pouvons constater que les vols d’affaires ont progressé de +27%, les vols charters de +26% et le tout-cargo de +6%. Mais malheureusement, tout le secteur ne bénéficie de cette hausse de trafic, comme pour les vols réguliers à -36% et les vols low cost à -23% par rapport à l’année de référence. Vous pouvez cliquer ici afin de consulter le rapport complet d’Eurocontrol.

Une situation qui inquiète les acteurs du secteur de l’aérien, à l’image d’Alain Battisti, Président de la Fédération Française de l’Aviation et de ses Métiers (FFAM), ainsi que des dirigeants d’Air France, Air Caraïbes et Corsair. Ces derniers tentent d’attirer l’attention de l’exécutif sur l’indéniable fragilité du transport aérien, demandant à l’unisson la poursuite de son soutien ainsi qu’une modération sur l’augmentation des taxes et des redevances. Un article très intéressant sur le sujet, disponible en cliquant ici, a été publié par nos confrères d’AéroBuzz.

Du côté des vols hors Union Européenne, toujours selon le rapport d’Eurocontrol, il y a une légère hausse du trafic depuis quelques semaines. Mais cette hausse reste très faible avec des disparités selon les continents. Du 13 au 27 octobre 2021, les liaisons Europe ó Asie/Pacifique ont augmenté de 11% (-37% par rapport à 2019), Europe ó Amérique du Nord +2% (-27% par rapport à 2019), Europe ó Amérique du Sud +4% (-43% par rapport à 2019), Europe ó Afrique du Nord +6% (-30% par rapport à 2019) et Europe ó Afrique du Sud +4% (-36% par rapport à 2019). Au même titre que les vols intra-européens, les prévisions annoncent une stagnation des vols internationaux pour novembre. Une situation qui ne va vraiment pas remonter le moral des patrons et des salariés du secteur de l’aérien, sans oublier les investisseurs. Cependant, pour finir sur une note d’espoir, la fin d’année 2021 pourrait se montrer encourageante avec un rebond sur la période des fêtes. WM

L’avis d’EV

Eh bien tout ça… merci à  WM (Guillaume pour ce rappel bien triste. Triste et inquiétant ça risque de durer… Ce matin un article paru sur Les Echos (Bruno Trévidic, un spécialiste)  mentionne que “Depuis le début de l’année, le trafic des 28 aéroports du groupe ADP a progressé de 23,3 %, comparé à la même période de 2020, mais celui de Roissy-CDG a reculé de 33,8 % sur la même période”.

On pense souvent aux difficultés des compagnies aériennes, mais il y a autours d’elles des milliers d’entreprises, PME ou grandes qui ont souffert et vont souffrir encore, malgré le “quoi qu’il coûte”

Partagez cet article

Laisser un commentaire