Branle-le-bas de combat ! Auzannet avec les élus du Grand Roissy, tout à l’heure !

J'vais l'bouffer !

Purée, j’y crois pas ! Pour plaisanter (enfin pas vraiment) je disais ces derniers jours à mes correspondants, amis, enfin à tous les gens de bonne volonté que je connais (y’en a plein… ) : le Auzannet, faudrait pas qu’il se pointe dans le Grand Roissy…

Eh bien on a appris qu’il se pointait, il a Auzé; cet après-midi, à l’occasion d’une réunion de l’association des élus du Grand Roissy, au siège de la CA Roissy Porte de France. Branle-bas de combat !

Ou bien il est courageux (téméraire, plutôt), ou bien il vient faire acte de contrition (ce qui ne devrait pas déplaire au président Renaud…)

Bon, à part ça, ça bouge de ce côté: l’association en question va faire une conférence de presse mercredi prochain à l’Assemblée nationale. Voyez-ça (le communiqué) :

METRO AUTOMATIQUE :

LE GRAND ROISSY MÉRITE LE GRAND PARIS EXPRESS

Mercredi 23 janvier 2013 – 14 heures

Assemblée Nationale – bureau n°5, 126 rue de l’Université Paris 7e


Les élus du Grand Roissy lancent un appel solennel au Premier Ministre

« Ensemble, demandons la réalisation pour 2025 de la ligne rouge du Grand Paris Express »

Les élus du Grand Roissy, plus de 60 communes et 5 intercommunalités, toutes sensibilités politiques confondues, se mobilisent pour la réalisation de la ligne rouge du Grand Paris Express.

Ensemble, ils présenteront, le 23 janvier à l’Assemblée Nationale, une motion commune et signeront un courrier adressé au Premier Ministre pour la mise en service des tronçons Nord et Est de la ligne rouge du Grand Paris Express.

Une pétition sera disponible en ligne sur le site internet de l’Association des Collectivités du Grand Roissy www.grandroissy-grandparis.fr pour recueillir le soutien des habitants et salariés du territoire.

Patrick RENAUD – Président de la Communauté d’agglomération Roissy Porte de France, François ASENSI – Député-Maire de Tremblay-en-France – Président de la Communauté d’Agglomération Terres de France, Jean-Pierre BLAZY – Député-Maire de Gonesse, François PUPPONI, Député-Maire de Sarcelles – Bernard RIGAULT – Président de la Communauté de Communes Pays de la Goële et du Multien – Gérard SEGURA – Maire d’Aulnay-sous-Bois et Vice-Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis –Didier VAILLANT – Président de la Communauté d’Agglomération Val de France et Conseiller Général du Val d’Oise, animeront la conférence de presse aux côtés de plus de 40 élus du Grand Roissy.

Pour ces élus, “Rien ne justifie que la réalisation de la ligne rouge du Grand Paris Express soit reportée. La desserte du territoire est vitale pour créer 100.000 emplois dans les 15 ans à venir et permettre aux jeunes de trouver un travail plus facilement en Ile-de-France. Plus de 6 milliards d’euros seront investis par des acteurs privés dans le Grand Roissy. Le GPE va faciliter le quotidien de 500.000 habitants qui rencontrent des difficultés quotidiennes pour se déplacer. Notre territoire est la porte d’entrée de la France sur l’Europe et sur le monde avec les aéroports de Roissy et du Bourget, comment imaginer plus longtemps que ses habitants soient déconnectés du Grand Paris ? ».

Un site internet et une annonce publicitaire pour mobiliser et défendre le GPE sur le Grand Roissy

Le jeudi 24 janvier 2013, dans le Parisien/Aujourd’hui en France, les élus du Grand Roissy reprendront la parole en exposant les bénéfices de la ligne rouge pour le Grand Roissy et le Grand Paris.

Un site internet www.grandroissy-grandparis.fr sera mis en ligne le 22 janvier, pour détailler les enjeux du territoire et la nécessité absolue de réaliser le Grand Paris Express pour le développer.

Partagez cet article

Voeux de l’EPA Plaine de France : Huchon a voulu rassurer sur le Grand Paris

Hier soir, à l'académie Fratellini, à Saint-Denis
Jean-Paul Huchon et Damien Robert

L’EPA Plaine de France faisait ses vœux, hier soir, à Saint-Denis, à l‘académie Fratellini, à Saint-Denis, non loin de son siège, en présence de son président, Jean -Paul Huchon, président du Conseil régional.

Damien Robert, directeur général de l’EPA a pris la parole juste avant J-P Huchon pour dire (suis arrivé un tout petit peu en retard) son attachement à la réalisation de la ligne rouge du Grand Paris Express. On le comprend ! La ligne rouge (je parle de Pleyel-Le Mesnil-Amelot) est la colonne vertébrale du territoire de l’EPA …

J-P Huchon, dans son discours, a voulu être rassurant, même si on le sentait inquiet, et je dirais même, comme d’autres invités, un peu… fatigué…

Bon, dès qu’on a le texte des deux discours, on vous met ça en ligne parce que c’est important pour nous tous.

On a pu rencontrer Patrick Braouzec, l’ancien député maire de Saint-Denis et actuel 1ervice président de Paris Métropole, Elisabeth Le Masson d’ADP (on n’s’en lasse pas…) , le président de Val de France, Didier Vaillant,et… un revenant, l’excellent Mr TGV-RER-Metro (alias Jean Rebuffel) qui passait par là entre deux trains. Et bien sûr, l’inévitable Castro, architecte de son état (qui n’a toujours pas changé de pyjama depuis le SIMI, on vous mettre les fotos plus tard, suis pressé…)

Mais, bizarrement, y’avait pas beaucoup d’élus du Grand Roissy.

Désamour ou vœux en pagaille ?

EV

Partagez cet article

J’ai visité les nouveaux locaux de Fenwick SM Rental : superbes ! Et après, le sanglier !

Entre les anciens locaux (historiques!) de SM Rental, (créée avec génie par Michel Simon et revendue avec autant de génie à Fenwick) et les nouveaux locaux de FENWICK SM RENTAL, c’est le jour et la nuit, au sens propre comme au sens figuré. En attendant l’inauguration de ces derniers, situés rue du Trait d’union, en zone cargo 2 (à CDG…) qui aura lieu le 15 février (sur invitation…) je les ai visités hier, à l’invitation de son Directeur, l’excellent Guy Meyrignac. Vraiment superbes, clairs, pratiques, bien décorés… Je reviendrai, après l’inauguration (Michel Simon sera là et je le reverrai avec grand plaisir)  sur l’entreprise leader des chariots élévateurs sur CDG et sur Fenwick en général car  les choses ont bougé depuis quelques années. Au passage, on compte environ 1500 chariots élévateurs, rien que sur CDG, et quelques 1000 tracteurs à bagages…

C’est pas d’la daube !

Juste après, j’ai invité Guy…  Gourmand à déjeuner au Bouchon Gourmand où on s’est régalé en refaisant le monde. On a mangé une superbe daube (en fait un civet) de sanglier ! On s’est vraiment régalé !  Y’en à encore ce midi et peut-être ce soir. Et y’a en ce moment des pommes de ris de veau (je dis ça notamment pour les dinosaures…).

Le Bouchon Gourmand ? C’est pas bien, c’est toujours TRES BIEN ! (SM Rental, aussi, allez!)

EV

Partagez cet article

En savoir plus sur le projet “ASIA CENTER” , sur Aérolians à Tremblay

CLIQUEZ POUR VOIR LE DOC

François Asensi en avait parlé lors de ses vœux, le groupe Saint-Germain va promouvoir, sur 200 000 m2, un complexe immobilier destiné à accueillir les entreprises liées au commerce franco-chinois.  Vous en saurez plus avec ce document que RoissyMail s’est procuré, en avant-première.

C’est ça le business !

EV

Partagez cet article

Les voeux de Vincent Capo-Canellas, sénateur-maire du Bourget

Le maire, le conseil municipal et les maires amis
Jean-Luc Herkat, acclamé à la tribune

C’était mercredi soir, au gymnase Paul Simon de la bonne ville du Bourget. Le maire (UDI), Vincent Capo-Canellas (VCC pour les intimes) recevait de nombreux Bourgetins, comme à l’accoutumée, ainsi de que nombreux élus voisins et amis. Ceux de la Communauté d’agglomération “de l’aéroport du Bourget” (qui n’a toujours pas de site web, mais voyez ici hum, c’est pas à jour…) qu’il préside:  Drancy (avec son complice le député maire UDI, J-C Lagarde), et Dugny (André Veyssière, UMP). Parmi les élus,   la (de plus en plus) belle Aude Lagarde, femme de J-C et conseillère régionale UDI, ou encore Jacques Chaussat (voir ci-dessous).

Mais VCC a réservé le meilleur accueil, avant de commencer son discours, à son ami  et voisin, l’excellent Jean-Luc Herkat, maire de Bonneuil-en-France. C’est que Bonneuil, c’est un peu comme Villeparisis: bien qu’elle soit dans le 95, (le conseil municipal, qui délibère ce soir à ce sujet le redira), elle souhaite intégrer non pas Val de France, mais la CA du Bourget (évoquée plus haut). Ce qui semble bien logique car, c’est pas assez connu, une grande partie de l’aéroport est sur Bonneuil.  Herkat ovationné, donc.

VCC a fait un long (comme d’habitude), sans notes (comme d’habitude), lyrique (comme d’habitude) discours où il a abordé non seulement les sujets communaux mais aussi le Grand Paris, les projets sur l’aéroport (comme Eurocopter)…

C’est qu’il est aussi, depuis l’an passé, sénateur de Seine-Saint-Denis et notamment rapporteur pour avis sur les crédits du transport aérien. Je n’ai pas eu le temps encore de vous en parler, mais vous trouverez son rapport ici, fort bien fait et très instructif. Voyez aussi son blog ici.

Soirée sympa, même si on n’est pas resté longtemps (c’est dur le marathon des vœux…).

Le Bourget ? C’est TOUJOURS bien !                                           EV

Toujours beaucoup de monde aux voeux de VCC
Partagez cet article

Municipales 2014 : c’est parti ! Jacques Chaussat donne le coup d’envoi à Aulnay

Jacques Chaussat

On le savait en forme, et donc l’annonce de sa candidature ne nous aura pas surpris, à RoissyMail. Jacques Chaussat, conseiller municipal (UDI) d’Aulnay-sous-Bois et conseiller général de Seine-Saint-Denis a annoncé sa candidature pour mener une liste qui s’opposera à celle du maire actuel Gérard Ségura (PS), dont on sait qu’il se représentera.

Vous pourrez voir son communiqué ici et son nouveau blog là . ET, pour le même prix, le site national de l’UDI, le nouveau rassemblement centriste.

Jacques Chaussat était le premier adjoint de l’ancien maire, Gérard Gaudron, toujours député UMP (mais non il ne l’est plus, qu’est-ce que j’écris moi, merci encore aux lecteurs) . Que fera ce dernier? Et que fera le bouillant Franck Cannarozzo (ancien adjoint UMP) ? un point commun entre eux : ils lisent tous RoissyMail !

Partagez cet article

Après Mitry-Mory, c’est autour de l’opposition de droite de se prononcer pour la grande interco

Le conseil municipal de Villeparisis, autour du maire, José Hennequin (foto mairie)

On savait déjà que, sur le dossier en discussion de l’intercommunalité, les conseillers municipaux d’opposition (UMP et UDI) de Mitry-Mory s’étaient prononcé en faveur de la “grande interco”, en souhaitant que leur ville, mais aussi Compans et Villeparisis rejoignent l’interco en formation dans le Nord Seine-et-Marne (revoir ici).

Mais c’est au tour de l’opposition de droite au conseil municipal de Villeparisis de prendre le même chemin de la raison. Le 20 décembre dernier, 3 conseillers de droite (sur 4) ont voté avec la majorité de gauche une délibération sans ambiguïté demandant l’intégration des trois villes à la grande interco. Voyez la délib ici: c’est une bonne nouvelle.

NON !

Appelée, en théorie,  à rejoindre la CA Marne et Chanteraine (autour de Chelles) contre son gré,  Villeparisis va devoir délibérer le 24 janvier prochain sur ce rattachement. Eh bien ça sera toujours non, comme le montre clairement le rapport du maire, José Hennequin (PS) que vous pourrez voir ici.

C’es quand même incroyable ! Alors que l’Etat a le mot démocratie locale sans arrêt à la bouche, voici qu’on veut imposer à une commune de rejoindre une communauté de force. Faudrait qu’on m’explique . Villeparisis a dit et redit, a confirmé à maintes reprises, et la dernière fois à la quasi unanimité de son Conseil, toutes  tendances politiques confondues qu’elle souhaitait rester dans son bassin de vie du nord et de l’aéroport CDG et on fait comme si de rien n’était.

Mais que fait le gouvernement ?

C’est ça la démocratie ? Abolissons les lois de décentralisation, tant qu’on y est… Gaston, reviens!

EV

Partagez cet article

Séance publique ce matin au Conseil général du Val d’Oise

L'évolution de la dette du département de 2005 à 2012. Cliquez pour voir les rapports

Séance plutôt technique, ce matin, au Conseil général du Val d’Oise, à Cergy. Sera examiné notamment un rapport intéressant sur la dette du département qui était de plus de 900 millions d’euros fin 2012. Rappel : vous pouvez suivre la séance en direct (et revoir les séances passées) sur le site web du Conseil général. Ça commence ici à 9H30

Partagez cet article

Voeux d’Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot : “qu’enfin cesse cette guéguerre insupportable”.

Le maire et le conseil municipal

Une grande  partie des élus du Nord-Seine-et-Marne, toutes tendances confondues, avaient tenu a répondre par leur présence à l’invitation d’Alain Aubry, maire (UMP) du Mesnil-Amelot. C’était à l’occasion de la cérémonie des  vœux, qui s’est déroulée mardi dernier, dans le gymnase municipal. Le député (UMP) Albarello était là, ainsi que le conseiller général (DVG) Bernard Corneille et de nombreux maires. Et bien sur, de nombreuses personnalités, notamment du monde économique, et le sous préfet Humbert.

Elizabeh Le Masson (ADP) et Yves Albarello

C’est que cette petite commune (petite, mais riche: le S3 et le S4, une partie du Terminal 2 de CDG sont sur son territoire) est aussi symbolique : c’est au Mesnil que doit être construite la gare terminale de la ligne rouge du Grand Paris Express et c’est autour du cette gare que doit se concrétiser le Contrat de Développement Territorial.

Si tout va bien …  Car le manque d’unité des élus sur la question de l’intercommunalité en formation sur le secteur “Nord Ouest seine-et-marnais” a pour l’instant laissé le chantier du fameux CDT en plan. Conscient du danger que ce manque d’unité laisse planer, justement, sur la gare et donc le CDT, le maire du Mesnil avait déjà fait un geste pour débloquer la situation en annonçant, sur RoissyMail, que “l’association” créée pour l’occasion serait dissoute (voir ici)  .

Dans le discours qu’il a prononcé (le voir ici), le maire a tenu a faire des pas supplémentaires pour débloquer la situation. Prudemment, mais sûrement, il a dit des mots qui, je crois, vont permettre d’avancer:

Nous ne progresserons que si nous unissons nos forces.

Forces avec les autres communes par l’intercommunalité, forces avec les citoyens sur les actions communales.

C’est un manque de concertation entre élus qui a amené chaque Président des intercommunalités concernées par les fusions, à commander chacun de

Une belle pub pour le Mesnil, parue dans RoissyMail le Mag (N°31). Cliquez pour voir

leur côté, des études sur les impacts de cette fusion.

Alors ! A ce jour nous sommes les uns, les autres, en possession :

–         d’études pour notre territoire,

–         d’un arrêté de Madame la Préfète reportant celui de son prédécesseur, de cinq mois la fusion des intercommunalités pour permettre la concertation.

Concertation que je souhaite constructive et démocratique dans le respect des uns et des autres hors clivage politique !

(…)  C’est pourquoi pour 2013 je souhaite que l’on continue, MAIS, ensemble, les travaux et études et qu’enfin cesse cette guéguerre insupportable.”.

On ne pourra que s’en réjouir, et je peux vous dire que, depuis mardi les choses ont déjà avancées, pas plus tard qu’hier soir, mais chut…

Les "Keolis" :M Garçon, dir pôle Grand Roissy qui va remplacer M. Frasnais (dir régional adjoint) et M. Ehkirch, directeur des C.I.F, dont le siège historique est au Mesnil

Deux nouveaux hôtels


Le Mesnil, c’est un peu comme au Monopoly : on y construit des hôtels. C’est qu’avec le déplacement du centre de gravité de CDG vers l’est, la demande est de plus en plus grande. Il y a déjà le pionnier, le Radisson Blu, un Confort hôtel, un Campanile (juste à côté un autre hôtel est presque terminé, j’ai oublié l’enseigne), un autre est en construction en face de la Pomme d’Or. Le maire a annoncé l’ouverture du chantier pour les deux hôtels d’Océania le 1er mars, pour une ouverture en juin 2014. Et normalement sont prévus encore deux à l’enseigne Hilton Garden Inn et Hampton.

Le Mesnil ? C’est bien…

EV

Partagez cet article