Scoop ! O’Parinor autorisé à ouvrir tous les dimanches

Karl Tailleux est le nouveau directeur du centre commercial

J’ai fait la connaissance hier de Karl Tailleux, qui est le nouveau (depuis trois mois) directeur du centre commercial O’Parinor, en remplacement de Bastien Leal, promu directeur marketing au sein du groupe Hammerson, la foncière qui gère (entre autres…) le centre.

On a déjeuné dans le Centre, sur la terrasse de la Grande Brasserie. Eh bien je peux dire que ce jeune homme (27 ans) m’a fait une grande impression ! Après une école supérieure de commerce (et un passage chez coca-cola), il a dirigé le centre commercial les Docks Vauban au Havre. On lui souhaite un grand succès dans sa nouvelle mission ici.

Et, au cours du repas, il m’a fait un “cadeau”. Un vrai scoop ! Après un long combat (dont je témoigne, j’ai suivi le dossier), O’Parinor a été autorisé, par arrêté du préfet de Seine-Saint-Denis (qui avait hésité longtemps… ) du 10 avril à ouvrir tous les dimanches (comme Aéroville…). Ceci dans le cadre des PUCE (voir la fiche explicative ici). Toutefois, les choses se feront progressivement car maintenant c’est au tour des magasins du Centre (qui avaient tous souhaité l’ouverture du dimanche) de monter leur dossiers administratifs. L’ouverture tous les dimanches commencera en fin d’année.

C’est une bonne nouvelle ! EV

Partagez cet article

Fedex: trente ans de présence en France

Un avion de Fedex devant le hub de Roissy CDG

Fedex célèbre ses trente ans d’activité (depuis 1985) en France. Voyez le communiqué publié hier.  Rappelons que c’est en 1999 qu’a été mis en service le hub de Roissy (un des plus grands hubs de  Fedex dans le monde), agrandi en 2009. C’est une belle entreprise, souvent honorée pour sa politique RH, et qui fait la fierté de CDG.  Bon anniversaire, Fedex ! EV

Partagez cet article

Avec la venue d’Eurotranspharma, le Parc Prologis de Vémars est loué à 100%

Vue d'un partie du hub de Moussy-le-Neuf

Et bien ça y est ! Après SCMP début juin (revoir ici), c’est au tour de Eurotranspharma de s’installer sur le parc logistique “Prologis” de Vémars (95) sur 6104 m2 Le parc est désormais loué à 100% .  Eurotranspharma est présent depuis longtemps à Moussy-le Neuf (77, à côté de Vémars) via CSP. Voyez le communiqué :

PARIS, le 30 juin 2015 – Prologis, Inc, leader international en immobilier logistique, annonce aujourd’hui la location d’un bâtiment d’activité d’une surface de 6 104 mètres carrés pour le compte d’EUROTRANSPHARMA, premier transporteur français 100% dédié aux produits de santé. Situé sur le Parc Prologis Vémars dans le Val d’Oise (95), le bâtiment se compose d’une cellule de 4 985 mètres carrés d’entrepôt et 1 119 mètres carrés de bureaux. EUROTRANSPHARMA y installera sa plateforme logistique européenne et francilienne dédiée à son activité de répartition.

Dans le cadre du développement de son activité commerciale et en complément de sa plateforme logistique actuelle située à Moussy-le-Neuf (77), EUROTRANSPHARMA utilisera ce bâtiment pour ses activités logistiques: picking, gestion et livraison de références de produits de santé et produits frigorifiques pour l’approvisionnement quotidien des pharmacies et laboratoires en Europe et en Ile-de-France.

Stéphane Baudry, Président d’EUROTRANSPHARMA a déclaré : « Dans le cadre de notre développement, nous recherchions un bâtiment capable d’accompagner notre activité logistique contraignante : gestion de l’arrivée des produits de nos clients France et Europe, picking et livraison à J+1 de produits en températures dirigées tout en garantissant une excellente traçabilité. Nous avons été séduits par la qualité de l’offre et des services de Prologis, capable de répondre à nos attentes. »

« Nous sommes ravis d’accueillir EUROTRANSPHARMA dans notre Parc de Vémars et dans notre portefeuille client », a déclaré François Rispe, Directeur Général Prologis, Europe du Sud. « Leur confiance démontre la pertinence de notre offre sur Vémars mais aussi notre capacité à répondre aux exigences d’une logistique laboratoires pharma complexe dédiée à des produits de santé destinés à la distribution européenne et francilienne. »

Partagez cet article

Succès du 6ème Eductour de l’Office de Tourisme de Roissy

l'arrivée des participants au Relais SPA

Jeudi dernier s’est déroulé le 6ème Eductour organisé par l’Office de Tourisme de Roissy-en-France.  145 “meeting planers” (entreprises, agences d’événementiel) s’étaient inscrites pour cette journée découverte des atouts de Roissy en matière de réunions professionnelles.Problème, c’était en plein blocage des taxis et de nombreux inscrits ont annulé leur participation.

Devant la maquette du futur complexe ITC

Au programme: accueil au Relais SPA, visite d’Aéroville et de son cinéma EuropaCorp, “workshop” offre séminaire et post-convention au Mercure, visite du tout nouveau showroom du future ITC, visite de la destination “Roissy-en-France”, et cocktail le soir au Pentahôtel, où j’ai rejoint le groupe. Accueil par Loic Legrand, le directeur de l’hôtel, ambiance sympa, barbecue, fruits de mer, champagne, tombola… Un coup de chapeau pour Thierry BOGACZYK, le directeur de l’Office et son équipe de rêve  pour le succès de cette journée! Car, contrairement à ce qu’on pourrait croire, la “destination “Roissy” n’est pas encore assez connue. Les Eductours  participent  au rayonnement du Grand Roissy. EV

[easyrotator]erc_10_1435734691[/easyrotator]

Partagez cet article

La nouvelle déco du Pentahôtel

A en lire cette grande pancarte qui trône sur la façade extérieure du Pentahôtel de Roissy village (qui a accueilli le cocktail  du soir de l’Eductour) les “autres hôtels” n’ont qu’à bien se tenir… Voici une autopub bien agressive ! Cela dit, le relookage total de l’hôtel est réussi: voyez ces fotos…

[easyrotator]erc_60_1435731492[/easyrotator]

Partagez cet article

Projet de téléphérique: l’étude de faisabilité présentée aux élus

L’association “Pays de Roissy CDG” , appuyée par la CA Roissy Porte de France, continue sur son idée de transport en commun par téléphérique, entre Goussainville et CDG/ Paris Nord 2. Après une première étude d’opportunité (revoir ici), a été présentée aux élus, au siège de la CA, jeudi dernier, l’étude faisabilité. Vous pourrez la voir en cliquant sur les images. Je l’ai lue, mais je m’attendais à mieux…  EV

Partagez cet article

Philippe Sueur, nouveau président du CEEVO

Philippe Sueur, vice-président du conseil départemental du Val d’Oise (chargé du développement économique) maire d’Enghien-lès-Bains, a été élu président du CEEVO, le comité d’expansion économique du département. C’est une bonne nouvelle car c’est un homme qui connait l’entreprise, et la ville qu’il dirige est ouverte au monde. C’est le 7ème président (le CEEVO a été créé en 1973). Voici la liste des anciens présidents: M. Bichet, Francis Delattre, Bernard Février, Yannick Paternotte, Alain Leikine, François Scellier.Vous trouverez la liste des membres du “nouveau” CEEVO” ici. A noter que Michel Aumas, maire d’Arnouville est premier vice-président, et qu’Anthony Arciero, conseiller départemental (Canton de Goussainville) est le trésorier et Jean-Noël Moisset, maire de Survilliers est membre du bureau.

Bonne occasion pour saluer l’action du CEEVO, que je suis depuis des années. Avec des moyens somme toute assez limités (son budget et son rapport d’activités annuels sont toujours votés à l’unanimité et avec les félicitations du Conseil départemental) il est très actif sur le territoire et bien au-delà. Il a développé depuis longtemps une “filière asiatique”: un bureau de représentation à Osaka (ce qui explique le nombre d’entreprises nippones dans le Val d’Oise), puis à Shanghai. Il aide les entreprise de multiples manières, notamment en facilitant leur participation à des salons en France et à l’étranger, mais aussi en mettant à leur disposition de nombreuses études ou informations personnalisées.

Bonne occasion aussi pour dire tout le bien que je pense de Jean-François Benon, le DG du CEEVO (bien connu ici, c’est un  passionné  pour le Grand Roissy et un grand connaisseur du transport aérien) que je connais depuis… 1993 ! C’est une “personne ressources” pour moi depuis cette date. Sa culture économique et territoriale (et générale) est immense. Je vais vous faire une confidence: depuis que je le connais, il ne se passe pas une semaine sans qu’on échange sur des sujets divers, et c’est toujours un grand plaisir pour moi. C’est quelqu’un d’agréable, très ouvert, imaginatif et travailleur acharné (presque stakhanoviste !. Et certainement l’un des meilleurs “développeurs” de France, sinon le meilleur.  EV

Partagez cet article

Le Colisée va se montrer à l’hôtel Hyatt Regency

Cliquez pour voir la nouvelle présentation du projet

Forte de l’intérêt qu’a suscité son projet de Colisée auprès des trois leaders du BTP français (revoir ici), la CA Terres de France n’entend pas perdre de temps. Le 8 juillet, elle organise, à l’attention de la presse et des milieux économiques, une présentation du projet à l’hôtel Hyatt (Paris Nord 2), suivi d’une visite sur le futur site. Initiative organisée conjointement avec Paris Nord 2. En présence de François Asensi, président de Terres de France, et d’Hervé Chastagnol, directeur du GIE Paris Nord 2 (et président d’Aérotropolis Europe). Sur invitation uniquement. EV

Partagez cet article

La résistance continue. J-P Blazy a écrit au Premier ministre. Vers un Pôle métropolitain ?

jeudi matin, blocage de l'accès à CDG (foto CC PMF)

Les communes de la CC Plaines et Monts de France (PMF) et le conseil départemental de Seine-et-Marne n’en démordent pas : le projet de l’État (SRCI : schéma régional de coopération intercommunal), qui vise d’une part à couper en 2 la CC et d’autre part fusionner 17 communes d’entre elle avec les CA de l’Est du Val d’Oise, c’est NIET !

Revoyez ici pour mieux comprendre.

Parmi les dernières actions : fermeture des mairies le….. , blocage jeudi matin d’un accès à CDG par certains élus (le jour même des blocages des taxis, voir ce qu’en dit la CC).

L’ensemble des communes et intercos (EPCI) avaient jusqu’à aujourd’hui pour délibérer sur les projets le SRCI) du préfet de région, approuvés par une majorité des élus de la Commission Régionale de Coopération Intercommunale (CRCI).

Côté Val d’Oise, on rappellera (voir ici) que le conseil CA Roissy Porte de France a voté à l’unanimité en faveur du projet de l’Etat, avec toutefois une réserve sérieuse : que la CC PMF ne soit pas démantelée. Jeudi 25, le Conseil de la CA Val de France a rejeté le plan des préfets, par 34 voix contre 19,  et une abstention (voir la délib‘). Juste après, c’est le conseil municipal de Gonesse qui a délibéré (voir la délib‘ ici) en rejetant à l’unanimité le plan du préfet des préfets.

Voyez la page Facebook de la résistance de la CC

Pôle métropolitain ? Une lettre de Jean-Pierre Blazy à Manuel Valls

Le projet de regroupement du préfet de région

Résumons. Le plan du préfet de région est de créer un  EPCI “Grand Roissy” (carte ci-dessus) qui regrouperait les deux CA du Val d’Oise et 17 communes (les plus riches…) de la CC PMF. Le président de celle-ci, Bernard Rigault ne veux entendre parler de rien, mais le député (LR) du secteur, Yves Albarello a une position plus mesurée et demande en tout cas un expertise financière préalable en cas de fusion (mais avec l’ensemble de la CC).

Coté Val d’Oise, Roissy Porte de France est pour la fusion, avec une réserve : pas de démantèlement de la CC PMF. Les choses se corsent à Val de France : le député-maire (PS) de Sarcelles(qui fait partie de Val de France, François Pupponi est pour la fusion, mais le président (PS) de la CA, Didier Vaillant, est contre.  Les deux présidents réfractaires (Vaillant et Rigault donc) disent depuis le début qu’il ne veulent pas de fusion, déplorant en même temps que les communes de Seine-Saint-Denis concernées ne soient pas dans le “Grand Roissy” du préfet. Et les deux, dès le début de l’affaire, souhaitent la constitution d’un Pôle métropolitain (un syndicat mixte en fait) éventuellement élargi aux communes de Seine-Saint-Denis

Jean-Pierre Blazy, a pris acte de cette situation et, cette fois, a pris une position (un peu, revoir ici) plus claire qu’avant (revoir ici). Il a écrit tout récemment une lettre (la voir ici) au Premier ministre dans laquelle, tout en rappelant que s’il considère le territoire envisagé comme “pertinent”  il  lui fait part de l’opposition de la Seine-et-Marne, et rappelle qu’on ne peut  pas faire une interco forcée, qu’il y a même un sérieux risque de recours en justice, de la part de la CC PMF (qui s’y prépare déjà, au passage).  Il propose donc au Premier ministre :

– qu’une réunion des intéressés se fasse, sous l’égide du préfet de région, avant la réunion de la CRCI qui doit se tenir le 10 juillet prochain. Elle ferait le point sur les compétences et les finance du nouvel ensemble.

– que la CC PMF ne soit pas démantelée et qu’elle, avec le nouvel EPCI du Val d’Oise puissent créer, avec les communes de Seine-Saint-Denis concernées, un pôle métropolitain. Il a déposé un amendement (qui pour l’instant n’a pas l’aval du gouvernement) à la loi “NOTre” (sur l’article 17), qui vient en discussion aujourd’hui à l’Assemblée nationale qui pourrait permettre la création de ce rattachement.

A suivre… EV

Partagez cet article

Belle cérémonie pour le départ à la retraite de Geneviève Negri

Geneviève avec le préfet Riffaut

Elle manquera à tout le monde de la communauté des aéroports CDG et du Bourget. Et à moi aussi : chargée de la communication et des relations “partenariales” de la préfecture des Aéroports (CDG et Le Bourget (au passage, la préf’ 93 pourrait améliorer la présentation de cette page…) Geneviève m’aura été très précieuse. Toujours disponible, ‘open data” (et en plus souriante et attachante) pendant les 11 années qu’elle aura occupé ce poste important (et même avant, je l’ai connue au service de presse de la préfecture de Seine-Saint-Denis).

Mais l’heure de la retraite (qu’elle a prise tardivement, comme si elle ne voulait pas partir…) a sonné. D’où ce pot de départ, lundi 22, qui s’est déroulé à la Maison de l’environnement de CDG. Il y avait beaucoup de monde ! Son patron, bien sûr, le préfet Riffaut, qui a prononcé un beau discours (que j’ai raté, étant en retard), mais aussi Jacques Lebrot, le premier sous-préfet “des aéroports” avec lequel elle avait “essuyé les plâtres”pour installer les nouveaux services de l’Etat, et celui qui lui a succédé ensuite, le préfet Espagnol. Il y avait aussi Franck Goldnadel, DG de CDG, le docteur Bargain, Albert Holl, l’ancien secrétaire général de la préfecture, Nadine Joly, ancienne patronne de la PAF, Chantal Romand (Pays de Roissy CDG), Stéphane Devauchel (ADP), également maire de Saint-Soupplets, Alain Vidal, pour ne citer qu’eux… Et bien sûr toute la famille de Geneviève (foto).

Geneviève,son mari Dan, leurs enfants et petits-enfants. Belle famille, non?

Après l’intervention du préfet, elle s’est fendue d’un discours original de remerciements, ponctué de témoignages et de souvenirs, que je vous invite à lire ici: une tranche d’histoire de CDG (et des petits secrets…).

Geneviève n’échappe pas à la règle. Comme tous ceux qui sont partis de CDG, soit en retraite, soit pour mobilité professionnelle, en étaient tristes et faisaient tout, après, y pour revenir (exemple Nadine Joly ou Patrice Bonhaume, revoir ici, de la PAF, pour ne citer qu’eux). D’où aussi le succès de “Génération CDG”, créée voici 13 ans par Alain Vidal et ses amis. Et tous ceux-ci, comme Geneviève, restent des lecteurs assidus de RoissyMail !

Bonne retraite, Geneviève, et merci pour tout. Mazel tov ! On reste en contact, de toutes façons… Bises. EV

[easyrotator]erc_0_1435484099[/easyrotator]


Partagez cet article