Ligne 17 du futur métro du Grand Paris : l’enquête publique commence lundi 25 avril à Gonesse

cliquez pour voir les détails sur le site de la SGP

L’enquête publique concernant la ligne 17 nord (Le Bourget- Le Mesnil-Amelot) du réseau de métro automatique Grand Paris Express commence lundi et se terminera le 31 mai. Cette ligne est stratégique pour le Grand Roissy.

cliquez pour voir en grand

Voyez toutes les pièces du dossier sur ce site spécial (où l’on peut donner ses avis en ligne). Lundi, de 9h à 12h, un commissaire-enquêteur sera à la disposition du public, en mairie de Gonesse pour recueillir avis et opinions. EV

voyez les infos sur le site de Gonesse

Partagez cet article

Qui sera le prochain PDG d’Air France-KLM ? Une lettre de la CFE-CGC au Président de la République

Voyez le site de la CFE-CGC d'Air France

Suite au départ annoncé d’Alexandre de Juniac (qui a jeté l’éponge, revoir ici), il va bien falloir lui trouver un remplaçant. Des noms commencent à circuler (voir cet article du Point, qui résume bien la situation). Face à certains de ces noms, le syndicat CFE-CGC d’Air France a, sous la signature de Ronald Noirot, publié jeudi une lettre ouverte au Président de la République. Lettre ouverte dans laquelle le syndicaliste met carrément en garde François Hollande, suspecté de vouloir faire nommer au poste de PDG …quelqu’un de ses copains et appuie ouvertement une candidature interne. La lettre est à lire ici. EV

Partagez cet article

Goussainville : à lire absolument !

cliquez pour avoir l'article, très bien fait

Les crises “politiques” se succèdent à Goussainville depuis quasiment trente ans. Dissensions, tensions, chroniques judiciaires, arrivisme, corruption, clientélisme, alliances et contre-alliances  inattendues, petits meurtres entre amis… . Merci à une (très) chère correspondante de m’avoir informé de l’existence de cet article, écrit à la veille des dernières municipales, par deux étudiants journalistes (du CFJ). Lisez-le à tout prix : un vrai polar ! Bien utile pour comprendre la crise actuelle. EV

Partagez cet article

Pas d’accord sur le budget de Goussainville. Vers l’aggravation de la crise?

Contrairement à ce que j’avais espéré (revoir ici), il n’y a pas eu d’accord entre le maire de Goussainville, Alain Louis et son 1er adjoint, Badr Slassi sur le budget primitif de la ville (qui n’avait pas été adopté, une partie de la “majorité” municipale ayant voté contre avec l’opposition de droite). Cliquez ici ou sur les fotos  pour voir le reportage vidéo de VO News (Angélique Boilet et Florent Béline) diffusé hier,  où les eux protagonistes expliquent (ou plutôt campent sur) leurs positions. Et, contrairement à ce que j’avais écrit, la date butoir du 19 avril n’en était pas une.

Voici ce qui va se passer : comme le maire campe sur ses positions et ne représentera pas le budget au Conseil (faute d’accord, donc), le préfet du 95 (en partance…), Yannick Blanc va transmettre ledit budget à la Chambre régionale des Comptes (CRC) pour qu’elle émette un avis sur la sincérité et l’équilibre des chiffres présentés. Ça devrait prendre 3 semaines, peut-être moins. Une fois l’avis rendu au préfet, celui-ci pourra rendre le budget exécutoire, sans qu’il soit besoin d’un  nouveau vote du Conseil municipal. C’est la procédure légale…

Vers une crise grave ?

Elisabeth Hermanville pourrait bien tirer les marrons du feu

On peut imaginer facilement que ceux qui se sont opposés au budget vont crier au déni de démocratie. Et que va t-il se passer après ? On peut imaginer tout aussi facilement un blocage du Conseil municipal. Et dans ce cas, il y aura une demande de dissolution du Conseil auprès du gouvernement, et donc des nouvelles élections. Assurément, ça ferait l’affaire d’Élisabeth Hermanville (droite), en pleine forme, (elle été maire  dans le passé) qui avait failli être élue aux dernière municipales (à 500 voix près). Et, dans une moindre mesure, de Luc Broussy (PS) qui fait semblant de soutenir Alain Louis dans la crise actuelle. Pas besoin d’être grand clerc pour prédire qu’en cas de nouvelles élections, la gauche, dans son ensemble, serait discréditée. Pauvre Goussainville ! EV Voyez le ici PV du Conseil municipal du 13 avril, qui avait rejeté le budget primitif par 23 voix contre 15). A partir de la page 13 est évoqué le budget. On y voit les interventions des uns et des autres: c’est pas triste !  (rajout du 24/03).


Partagez cet article

Les dessous de la Carte

En travaillant sur la nouvelle carte du Grand Roissy j’ai retrouvé cette foto plutôt sympathique dans les archives de RoissyMail (cliquez au-dessus pour voir). C’était en avril 2009, à l’occasion de l’inauguration les nouveaux locaux de GSF, à RoissyParc International (en face de Fedex). J’avais présenté aux dirigeants (à gauche c’est M. Noisiez, fondateur et PDG de GSF) de l’entreprise la maquette de la 5ème édition de la Carte (on prépare la 8ème…). Souvenirs. EV

Partagez cet article

Yves Albarello s’est rendu à Taïwan

La délégation parlementaire

Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et député (LR) de Seine-et-Marne s’est rendu, du 12 au 15 avril, en compagnie de trois autres parlementaires français, dans l’île de Taïwan pour une mission axée sur la suite de la COP 21 (le député est membre de la commission du développement durable de l’Assemblée nationale).  Voyez le compte-rendu qu’en fait le site Taïwan Info. Vous pourrez y voir, à la fin de l’article, que la coopération aéroportuaire entre Taïwan et ADP a été évoquée.  EV (fotos et infos piquées sur le Facebook du député…)

Le député avec le ministre des affaires étrangères de Taïwan, Mr David Y.L Lin

Partagez cet article

Sabouret à Blazy : I want my money back !

Cédric Sabouret (archives RM)

La polémique continue, à Gonesse. Résumé: Cédric Sabouret, conseiller municipal (PS, et aussi conseiller départemental), en dissidence avec le député-maire (PS) Jean-Pierre Blazy, avait refusé de voter l’augmentation des impôts locaux (en cohérence, avait-il dit, avec son vote au Conseil départemental contre les augmentations des impôts départementaux).

Il  avait été ensuite exclu du groupe majoritaire du Conseil municipal (revoir ici).

Il a publié, le 19 dernier, un communiqué (le voir ici), dans lequel il suggère que l’argent supplémentaire “gagné” par Gonesse grâce à la nouvelle CA Roissy Porte de France (RPDF) serve à annuler les hausses d’impôts votée par le Conseil municipal. Il a envoyé une lettre à J-P Blazy en ce sens. Pas de commentaires du côté du cabinet du maire pour l’instant. Ambiance… EV

NB Nous reviendrons en détail sur l’augmentation des ressources de RPDF  et, partant, de celles de toutes les communes qui la composent.

Partagez cet article

Triangle de Gonesse : l’EPA désigne une nouvelle équipe d’architectes. Phase finale de la concertation du 25 avril au 25 mai

Ça avance du côté de la future ZAC du Triangle de Gonesse (mais qu’est ce que c’est long !). L’EPA Plaine de France a désigné récemment (voir le communiqué) une nouvelle équipe d’architectes coordonnateurs : il s’agit d’un groupement international comprenant Güller Güller/PaulVanBeek/Michel Desvigne/TVK/Artelia.

Dès  le 25 avril, et jusqu’au 25 mai, l’ensemble des documents relatifs à la création de la future ZAC sera mis à la disposition du public. Vous pourrez voir lesquels et ou sur cette page de l’EPA. Il seront aussi en ligne sur le site web du Triangle. Vous pouvez voir sur ce dernier les étapes passées et à venir du projet de ZAC, celle-ci devant être (enfin) créée cette année. EV

Partagez cet article

Daniel Diogo est de retour ! C’est le nouveau Directeur de l’hôtel Océania

C'est lui !

Ça a été une très bonne surprise pour moi, hier, quasiment pas hasard ! J’ai appris, via Mary Seznec, l’une des commerciales du complexe Océania du Mesnil-Amelot, revoir ici) qu’un nouveau directeur venait d’arriver le jour même. Elle me donne son nom et je m’écrie alors: “Ah ! mais on se connait depuis longtemps!”.

Daniel Diogo a été directeur de l’hôtel B&B de Roissy Village (qui était le 1er de cette chaine en Ile-de-France), de 2000 à 2005. C’est à ce moment que je l’ai connu. Il était très actif dans la vie du Grand Roissy (Roissy Entreprises, Génération CDG et autres associations). C’est un gars intéressant, très pro, chaleureux, qui aime les gens…

Je l’ai appelé tout de suite pour qu’il me raconte son parcours ensuite. Il a, avec son épouse, géré pour leur propre compte un hôtel-restaurant en Rhône-Alpes, de 2005 à 2013. Puis, en 2013, il a réintégré le groupe Océania (fondateur de chaîne B&B, revendue plusieurs fois depuis, revoir ici notamment) en tant que directeur de l’hôtel Océnia Le Jura, à Dijon.

Jusqu’à ce qu’il revienne ici, donc (on revient toujours à Roissy…).  Bienvenue à toi, cher Daniel. Tu diriges désormais un super hôtel, plein d’avenir, dans un Mesnil-Amelot tout aussi plein d’avenir. Et tu verras que le Grand Roissy s’est développé considérablement ces 10 dernières années, et que c’est pas fini ! EV

Partagez cet article

Dusan Milutinovic, Directeur : Aéroville se porte très bien !

Dusan devant un des restaurants du Terminal Cook, l'espace de restauration d'Aéroville

On entend toutes sortes de choses sur les centres commerciaux de la région à l’occasion du “débat public” sur Europa City. Et notamment, d’une manière récurrente, des “bruits” qui disent qu’Aéroville “ça marche pas”. Le centre commercial (un fleuron du groupe Unibail-Rodamco) a ouvert en octobre 2013 (revoir ici sa grandiose inauguration). On a voulu en avoir le cœur net en rencontrant son dynamique Directeur (depuis janvier 2015), Dusan Milutinovic (voir son parcours ici).

Roissymail : Tout d’abord, comment va Aéroville ?

Dusan Milutinovic : Aéroville se porte très bien !  Nous enregistrons d’excellentes performances à la fin de l’année 2015, avec une augmentation de notre fréquentation de +16% pour atteindre plus de 8,5 millions de visites. Le premier trimestre 2016 s’est d’ailleurs achevé sur le même rythme de croissance.

Par ailleurs, le baromètre de satisfaction client que nous avons réalisé en 2015 fait ressortir d’excellents indicateurs avec notamment une note de satisfaction globale de 81% en progression constante depuis l’ouverture.

Enfin, on note également une progression du panier moyen de plus de 4%, soit 98€. Et, le week-end il passe à 120 €. (Données étude clients 2015).

(Ndlr : le panier moyen national se situe  entre 77 et 93 € -selon les sources, c’est pas facile de trouver le vrai chiffre-, et 43 € à O’Parinor)

RM : Mais il y a toujours des bruits qui trainent, du genre « Aéroville ça marche pas… ». Pouvez-vous nous rappeler les chiffres des prévisions ? J’en étais resté à un objectif de 12 millions de visiteurs. La première année était à 7 millions (si j’ai bonne mémoire). Et ensuite ?

DM : L’objectif de 12 millions de visiteurs est un objectif à 5 ans. Aéroville confirme le succès du modèle de centre de destination : nous avons accueilli en 2015 plus de 8,5 millions de visites (pour 7.4M en 2014), dont 40% le week-end. Le centre continue également de rayonner au-delà de sa zone de chalandise naturelle avec 35% de visiteurs « hors zone », à plus de 30 minutes.

RM : Les « bruits » me disent qu’en raison des vacances scolaires de printemps dans l’Oise (du 2 au 18 avril) la fréquentation des clients originaires du sud de ce département, (qui constitue une bonne partie, si je ne m’abuse, de votre zone de chalandise) d’Aéroville a baissé…

DM : Sourires… les vacances scolaires nous sont particulièrement favorables et peuvent représenter jusqu’à 15% d’accroissement de fréquentation par rapport à une semaine normale. De plus, cette année les vacances scolaires de Pâques des Zones B & C ne se chevauchant pas, nous bénéficions d’un flux soutenu et étalé sur 4 semaines (3 semaines en 2014)

RM : Il y a combien de boutiques à ce jour ? Et reste-t-il des emplacements à louer ?

DM: Nous avons actuellement + de 180 boutiques et restaurants. Notre taux d’occupation est de 97 %, soit un centre quasiment totalement loué. Nous profitons du turn-over naturel du centre pour cibler de nouvelles enseignes qui montent et/ou les nouvelles enseignes plébiscitées par nos visiteurs.

A ce tire, les prochaines ouvertures prévues sont « Mon Chou » et « What for » auxquels il faut ajouter l’extension en cours du magasin Adidas.

Aéroville... Bien nommé

RM : Et les restaurants (votre « Terminal Cook », j’y suis allé quelques fois) ? Même les « bruits » disent que ça marche du feu de dieu, depuis le début. C’est toujours vrai ? Même le week-end ?

DM : Le Terminal Cook remporte un franc succès auprès de notre clientèle tant en semaine que les week-ends. De plus, des animations culinaires sont organisées une fois par mois et tout au long de l’année avec des ateliers pour adultes et enfants, des cours de cuisine, des démonstrations de chefs, des dégustations et découvertes de produits culinaires… Cette année, le parrain de ces animations est le célèbre Chef Norbet Tarayre qui sera présent sur Aéroville le 15 mai prochain pour un show spécialement dédié aux familles.

RM : Avez-vous un chiffre sur le nombre d’emplois total à Aéroville ?

DM : Aéroville dénombre environ 1.700 salariés.

RM : Et le cinéma EuropaCorp ? Comment va-t-il ? On disait que la présence de deux multiplex (avec celui d’O’Parinor) dans le secteur poserait problème… Et le dossier du futur multiplex (12 salles) du Centre commercial de Claye-Souillly va être redéposé devant la CDAC d’ici la fin de ce mois…)

DM : EuropaCorp, tout comme les autres locomotives et boutiques du centre, a grandement contribué aux excellentes performances du centre et à la fidélisation de nos clients. Je vous invite à vous rapprocher des équipes d’EuropaCorp pour plus de détails.

RM : Avez-vous peur d’Europa City ?

Il s’agit d’un projet très éloigné du nôtre aussi bien en termes de cible, de programmation que de timing puisque son ouverture n’est pas prévue avant 7 ans.

(Propos recueillis par EV )

Partagez cet article

La Cueillette de Compans se lance dans le “drive”

visiter la Cueillette

Beaucoup d’entre vous connaissent la Cueillette de Compans (77). On ne peut pas ne pas la voir en arrivant dans ce charmant village. Elle a été créée par M. Riché et son épouse en …1987. Elle se lance cette année dans le “drive” en rentrant dans le réseau Drive des Épouvantails créé en Meurthe-et-Moselle, près de Nancy.Voyez le communiqué ici.

Comme tous les drives, vous pouvez commander en ligne et venir chercher vos produits directement à la Cueillette. Mais vous pouvez aussi vous faire livrer sur votre lieu de travail, à Paris Nord 2 dans un premier temps. Il y a des fruits et légumes, bien sur, mais pas seulement. Découvrez-les en cliquant sur le site du Drive, ci-dessous. En plus c’est du circuit-court, donc écolo ! EV


Partagez cet article

M. Clément, 89 ans, agriculteur à Epiais-lès-Louvres

Sa ferme est située à quelques mètres de nos locaux, dans le joli village d’Epiais-lès-Louvres. Je croise souvent Martial Clément qui, à 89 ans continue de cultiver ses 20 hectares (sur Epiais et Chennevières, la commune voisine). Il est aussi le doyen du Conseil municipal.  Foto prise hier midi devant chez nous, alors qu’il rentrait des champs. Le blé s’annonce bien, m’a-t-il confié, même si on besoin d’un peu de chaleur. Ce monsieur est en pleine forme. Chapeau ! EV

Partagez cet article