Europa City : les débats continuent. Une intervention remarquée de J-M Nigoghossian (Harry Traiteur)

voyez le verbatim de la réunion "commerce" de Sarcelles

Je suis, à distance, avec un certain amusement, les débats publics sur Europa City. Je dis avec amusement, mais avec toujours un peu de déception, sinon  d’énervement: du 15 mars au 30 juin, des multiples réunions, qui coutent la peau des fesses ! Avec en plus une “restitution” le 30 aout  (le jour de mon anniversaire-62 ans !). Je maintiens que c’est trop, démagogique (je pèse mes mots) et qu’on pourrait faire autrement.  Mais c’est la loi… Voyez tous ces débats sur le site de la CPDP .

Jean-Marc, fils de Nicolas... Cliquez pour voir son parcours

Pour l’heure, j’ai regardé le compte-rendu (verbatim, cliquez ci-dessus) de la réunion “commerce” qui s’est tenue à Sarcelles le 21 mars. J’ai eu la surprise d’y lire l’intervention de Jean-Marc Nighogossian, fondateur et patron de Harry Traiteur, très connu sur le Grand Roissy. Son patronyme, comme d’autres noms arméniens, est à “coucher dehors”! Renseignements pris (auprès de lui), je l’ignorais, le suffixe “ian”, en Arménien, signifie “fils de…” (comme “ben” chez les Juifs et les Arabes). Et donc pour lui ça fait fils de Nigoghos… autrement dit Nicolas, dans leur langue.

Pour le fun (enfin, pas trop, en ces temps à nouveau troublés, dont ont ne  parle peu) le Saint-Nicolas (“patron”, dans la religion catholique, de la Lorraine, des enfants etc. ), était évêque de Myre ( Anatolie, avant la conquête turque). Étant Lorrain, et “cadeauté” (expression africaine, pour les nuls) pendant mon enfance tous les 6 décembre, ça me touche…

Son intervention (Jean-Marc, pas Saint Nicolas, à moins que…?) m’a semblé pleine de bon sens d’où cet article), notamment l’allusion qu’il a faite sur l’exemple de Saint-Denis après la construction du Stade de France et la réussite territoriale qui s’en est suivi, à vitesse grand V, dynamisée par la CA Plaine commune (dirigée par un élu communiste, ceci doit expliquer cela).

C’est marrant, on n’a jamais entendu mes P’tits Loup sur ce sujet, notamment Madame Jesaistout (désormais graphiste en chef, mais qui publie un graphique incomplet sur la zone primaire d’Europa City, voir ci-dessous). Voyez le parcours de Jean-Marc, décrit par un article du Magazine de l’ancienne CA Val de France. Ça remet les choses en place, je pense. C’est un type qui travaille : un truc que Mme Jesaistout ne peut pas comprendre.  EV

PS: non, René Durand, ce n’est pas parce qu’il fait de la pub sur RoissyMail que je dis du bien de lui… C’est parce que c’est un travailleur. Tu connais ces mots, René : travailleur, travailler ?

Voyez la présentation ridicule de Mme Je saistout (qui oublie, dans ladite zone primaire, le grand centre commercial de Claye-Souilly)

Partagez cet article

Bienvenue à Harry Traiteur, avec une nouveauté : “Gateaux Traiteur”

Harry Traiteur (basé à Arnouville) est un des traiteurs les plus actifs de la région (et au-delà), dirigé par Jean Marc Nigoghossian. Je les croise depuis des années dans les multiples initiatives qui se passent dans le Grand Roissy. Toujours impeccable. C’est un des deux traiteurs (l’autre étant Willems Traiteur, très connu et très bien aussi) qui avaient assuré, avec succès, notre réception lors de la présentation de la Carte du Grand Roissy, à Epiais, l’an passé.

Pour ceux qui ne connaissent pas, allez picorer leurs prestations sur la nouvelle pub (colonne de gauche, en haut) et leur nouveauté : un site spécial (cliquez sur la capture d’écran) : Gâteaux Traiteur. On se souviendra que c’est Harry Traiteur qui avait fait l’énorme gâteau pour les 40 ans de CDG, l’an dernier (revoir ici). On recommande, évidemment … EV

Partagez cet article

Arnouville: le collège Jean-Moulin a fait sa rentrée numérique

Anthony Lalanne et Sylvie Gagnepain, enseignant respectivement la physique-chimie et l'anglais, ont fait une démonstration du maniement des tableaux numériques interactifs.

C’est une petite révolution au collège Jean-Moulin d’Arnouville (Val-d’Oise). Fini les tableaux Velleda. Les 570 élèves de l’établissement vont dorénavant suivre leurs cours sur des tableaux numériques interactifs (TNI). Des équipements ultra-modernes qui se présentent sous la forme de tableaux blancs classiques, et fonctionnent en association avec un ordinateur et un vidéoprojecteur. Grâce à cette technologie, les possibilités d’organiser les leçons sont donc beaucoup plus vastes pour les enseignants. A condition toutefois d’en maîtriser les techniques, des professeurs avouant découvrir au fur et à mesure les fonctionnalités de ces nouveaux appareils.

Pas moins de vingt-deux TNI (2.500 euros …

Read moreArnouville: le collège Jean-Moulin a fait sa rentrée numérique

Partagez cet article