Deux nouveaux hôtels au Mesnil-Amelot

Il y aura bientôt deux hôtels de plus au Mesnil-Amelot : un complexe Ibis (96 chambres) et Ibis Budget (138). C’est le même investisseur (Territoire et Développement) que pour le même complexe de Gonesse.  Faut dire que l’emplacement du Mesnil est idéal pour l’hôtellerie, car le centre de gravité de CDG se déplace de plus en plus vers l’Est.

Le chantier devrait débuter fin juin ou début septembre. Le complexe est situé rue de Paris, tout à côté du restaurant La Pomme d’Or (un coucou au passage à Mauricette, la patronne).

Le Château du  Mesnil !!!

Bonne occasion s’agissant du Mesnil, de raconter cette anecdote. Voici quelques années, il y avait une réunion en mairie, à laquelle devait assister le préfet de région. Le chauffeur cherche la mairie, quelqu’un lui indique la direction. Et passe donc devant le bâtiment ci-dessus, mais continue son chemin: ça ne peut pas être la mairie se disent-ils… C’était bien la (nouvelle) mairie. Histoire vraie…

C’est que le Mesnil  (1003 habitants) est une commune riche. Outre la zone industrielle créée voici longtemps par l’ancien maire, M. Droy, la commune compte sur son territoire une partie de CDG qui se développe à vitesse grand V depuis quelques années. Bonjour les retombées fiscales ! Au point, dans un article célèbre paru en 2008 (revoir ici ce grand moment)  dans le Canard Enchaîné, d’être qualifié (avec sa voisine Mauregard) de … émirat !

Alain Aubry président ?

Alain Aubry est le maire du Mesnil depuis 2008, toujours confortablement élu. Sûr qu’il va se représenter l’an prochain…  Il est aussi vice-président de la CA Roissy Pays de France. Ma foi, son nom circule dans les rumeurs : il serait bien placé pour en être le président si, pour une raison ou pour une autre, le président actuel, Patrick Renaud ne serait plus au Conseil communautaire… EV

Partagez cet article

La future (grande) plateforme logistique de Goodman au Mesnil-Amelot présentée au SIMI

cliquez pour agrandir

Grands dieux ! La (vieille) zone d’activité (ZAC) de La Chapelle-de-Guivry ( au Mesnil-Amelot, 77 et qui fait partie de la CA Roissy Pays de France) va t-elle, enfin, sortir de terre ?  La présentation qui a été faite au SIMI sur le stand de Roissy Développement de la future plateforme initiée par Goodman France laisse à le croire. On  s’en réjouira.

Catherine Dercourt

Catherine Dercourt, directrice de Rhéa, l’aménageur de la ZAC (70 ha), Philippe Arfi, le DG de Goodman, et Patrick Renaud, président de la CA RPDF ont pris la parole. Le projet n’est pas petit : 3 bâtiments sont prévus, pour un total de 190 000 m2 dédiés à la logistique, sur 37 ha. 1000 emplois devraient y être créés, selon les déclarations de Ph. Arfi et, au total 3500 sur l’ensemble de la ZAC, selon Catherine Dercourt a relayé le journaliste du Parisien 77, Hendrik Delaire, dans un article très complet (à lire ici).

Philippe Arfi, DG de Goodman

Les différentes demandes (autorisation environnementale et permis de construire) doivent être déposées au 1er trimestre 2019. Voyez les détails de l’opération sur la page spéciale de Goodman. J’aurai appris aussi que ce sont eux qui ont construit la base logistique d’Amazon à Senlis (sur laquelle je reviendrai) et a développé, à ce jour, 1 million de m2 (voir cette page de Goodman) pour le leader américain de l’e-commerce (dont je suis un client heureux…).

Goodman? C’est bien (aussi à Saint Mard, Moussy-le-Neuf)  et pas assez connu du grand public à mon avis.  EV

Partagez cet article

Alain Aubry, maire (ex LR) du Mesnil-Amelot a appris à Marcher !

avec Alain Aubry, en 2013

Lors de la soirée de création du Club des acteurs aéroportuaires , plusieurs maires m’en ont parlé  : Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot (qui n’était pas là) aurait adhéré à En Marche, le parti d’Emmanuel Macron. Ça m’avait à la fois surpris et … amusé.

Je m’étais promis de l’appeler, ce que j’ai fait au plus tôt. Et m’a confirmé, sans détours, qu’il avait bien adhéré à En Marche, au moment de l’élection présidentielle. Et de m’expliquer son ras-le-bol des autres partis dont LR dont il était membre. Tout en estimant que le gouvernement faisait jusque là un bon boulot et qui fallait lui laisser du temps. Eh, tu aurais pu m’en parler, lui dis-je en lui demandant si je peux publier l’info. Sans  problème m’a t-il répondu. Voila qui est fait donc…

A la réflexion, ça ne m’a plus étonné, car je le connais bien et depuis longtemps. Il a toujours été indépendant, jamais bien à l’aise au parti LR. Et, indépendant aussi à l’époque de la “Grande intercommunalité” (Roissy Pays de France, dont il est aujourd’hui l’un des vice-présidents) où il s’était prononcé courageusement pour sa création, contre l’avis de beaucoup de ses collègues de Seine-et-Marne (revoir l’article en cliquant sur la foto). Ça avait chauffé à l’époque ! EV

Partagez cet article

Plaine Oxygène au bord de l’asphyxie

cliquez pour lire le résumé

Le centre nautique Plaine Oxygène, situé au Mesnil-Amelot, a récemment fait l’objet d’un rapport (à lire entièrement ici) de la Chambre régionale des Comptes (CRC) d’Ile-de-France. C’est un dossier que je connais bien, pour l’avoir suivi depuis le début. Ce centre nautique avait été décidé par l’ancienne Communauté de communes Plaine de France, présidée par l’ancien maire de Mauregard, Jean Huraux (décédé en 2010). Le moins que l’on puisse dire,c’est que les choses n’ont pas été faites d’une manière professionnelle. J’en sais quelque chose, c’était l’ancien maire qui était à la manœuvre. Ce projet était son jouet. Résultat des courses tout a traîné. Entamé en 2001,  (je me souviens de trois “poses de la première pierre”) le chantier a dû être interrompu deux ans ( 2006-2008), le centre a été terminé, enfin, en 2010. Mais avec des dérives financières considérables: cout total de 50.4 millions d’euros, soit 5  fois l’estimation initiale 1990, rappelle la CRC. Il est actuellement géré par la Communauté de communes PMF (Plaines et Monts de France alors que le Mesnil est désormais dans la CA Roissy Pays de France), suite à un accord avec cette dernière. Un prestataire, Récréa, est chargé de la gestion directe (délégation de service public). Le centre est structurellement déficitaire et PMF paye le déficit (820 000 euros en 2016), que la CA Roissy Pays de France (RPDF) lui “rembourse”.

Le centre nautique est aujourd’hui très dégradé. Le rapport de la CRC a été examiné, la semaine dernière, par le Conseil communautaire de Roissy Pays de France. Cette dernière devrait reprendre la gestion de Plaine Oxygène dès le 1er janvier 2018. Il est question que le centre nautique ferme plusieurs mois, le temps de faire les travaux nécessaires. EV

Partagez cet article

Voici le futur hôtel du Mesnil-Amelot

Belle perspective de l'architecte Jean-Yves de Mel Binde

On vous en avait parlé (revoir ici), voici une belle perspective qui montre l’emplacement (sur deux hectares) du futur hôtel du Mesnil-Amelot. Pour ceux qui connaissent, c’est juste en face du bar-tabac et à côté du restaurant la Pomme d’Or (un coucou à Mauricette, la patronne, au passage). Le permis de construire vient d’être signé. L’architecte M. Jean-Yves de Mel Binde, tout comme le constructeur Nancy Construction, sont de Lorraine, prés de Nancy (donc ça me parle…). Les travaux commenceront au 4ème trimestre pour une livraison fin 2018. Il y aura 154 chambres sur 4 niveaux, des parkings, un lounge-bar. 15 emplois seront créés. L’hôtel sera exploité sous une marque du groupe Accor. C’est une bonne nouvelle ! EV


Partagez cet article

Splendide inauguration du complexe hôtelier “Océania” du Mesnil-Amelot

Tout vient à point à qui sait attendre. Après deux ans d’existence, le complexe hôtelier Océania (revoir ici la pose de la première pierre, en juin 2013) s’est décidé à faire son inauguration jeudi dernier (29). C’était super, sympa et grandiose, beaucoup de monde souriant. Le complexe (un hôtel Océania, un autre Nomad et un restaurant Nautilus revoir ici la visite) est magnifique, idéalement placé à l’est de  CDG.

Accueil champagne, les gens (clients, entreprises, élus, journalistes…) sont ravis. Animations, les choses se passent bien. Gurvan Branellec, le dirigeant du groupe hôtelier Sofibra saluant tout le monde et reconnaissant même, à ma grande surprise, votre serviteur (pourtant avec une barbe de trois jours…). Idem pour Daniel Diogo, le directeur de l’hôtel Océania (une vieille et sympathique connaissance, revoir ici).

Les discours d'Yves Albarello, député et d'Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot

Daniel Diogo, Nicole Vidaller, directrice du Nomad et Claude Kleman, directeur du Nautilus ont pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous. Puis Gurvan Branellec a  rappelé le travail de son groupe pour implanter le complexe au Mesnil, en remerciant tout le monde et spécialement le maire. Celui-ci s’est fendu d’un beau discours et Yves Albarello, député du secteur l’a rejoint pour se réjouir de cette implantation hôtelière (et faire l’éloge du futur CDG Express, qui venait d’être voté à l’Assemblée nationale).

Avec Daniel Diogo, la belle Sandrine Muscianese et Gurvan Branellec

Après, les choses sérieuses ont commencé : somptueux buffet (huitres, coquilles Saint-Jacques entre autres … (le groupe hôtelier est breton…), open bar, brochettes, foie gras, desserts…  Mais c’était pas l’ tout : il fallait que je file à Roissy-en-France, avant la fin du Conseil communautaire de la CA Roissy Pays de France. Eh! J’ai un métier, moi ! EV

[easyrotator]erc_19_1475430669[/easyrotator]


Partagez cet article

La CCI 77 en mode réseau, au Mesnil-Amelot

Mardi dernier, la CCI  77 avait convié des entreprises du Nord Seine-et-Marne pour un petit déjeuner. Ce se passait à l’hôtel Nomad, au Mesnil-Amelot.  Nicole Vidaller, la directrice de l’hôtel, a accueilli les participants. J’y suis allé faire un tour, mais je suis arrivé en retard… Donc merci à Isabelle Dupis-Ferraris, chef de projet “territoires nord” à la CCI pour la foto ci-dessus et ce topo :

Le 5 juillet dernier la C.C.I Seine et Marne a organisé un petit déjeuner « Boostez votre réseau local »  à destination des entreprises du territoire Nord -Ouest Seine-et-Marne. L’objectif était de permettre aux entreprises d’un même territoire de développer leur réseau et de valoriser les initiatives locales.

La rencontre a eu lieu au NOMAD HOTEL, un hôtel innovant et connecté du Mesnil-Amelot. 70 entreprises étaient présentes ainsi que plusieurs partenaires locaux : Mairie de  Dammartin–en-Goele (Monsieur Dutruge, maire) ; Mairie de Villeparisis (Monsieur Touguet, maire et Mme Caradonna) ; Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France ; Roissy développement (Agnès Coudray); CC Plaines et monts de France ;  Seine et Marne Développement…Grâce à cette initiative de la C.C.I Seine et Marne représentée par le Vice – Président Bertrand Boissier, plusieurs entreprises ont témoigné dans une ambiance conviviale :   C.T.D (M.Catalano – Dammartin en Goële), LA FACTORY (Stéphanie et Catherine Panetta – Moussy le Neuf), TON AVENIR.NET (Mme GRUGEAUX –Mitry-Mory), IRM (M. Strohl – Mitry-Mory), FRASNIER PARCS ET JARDINS (Mme JOUQUAN – Compans).

Le complexe Océnia-Nomad hôtel

J’ai été surpris par “Ton avenir.net”. C’est en fait un réseau, une franchise. Ils vendent des prestations de… conseil en orientation scolaire. Curieux, j’ai appelé Madame Grugeaux, auto entrepreneur,  pour qu’elle m’explique. Ce qu’elle a fait volontiers. Oui, il y a un marché pour ça… Un dossier “360°” (voir ici) coute quand même … 590 € !  On en apprend tous les jours !

Voyez le déroulé de la réunion ici.

Et revoir ici la présentation de Nomad et Océania. EV

Partagez cet article

L’hôtel Radisson Blu va passer sous l’enseigne Courtyard by Marriott

Le Radisson Blu va connaitre une nouvelle vie. Ce grand hôtel (4 étoiles) du Mesnil-Amelot, a ouvert en 1993. Tout d’abord sous l’enseigne Quality Hotel, puis Radisson SAS, puis enfin Radisson Blu. Les murs appartiennent actuellement à la Foncière de Paris. Il a été décidé de changer d’enseigne pour devenir un “Courtyard by Marriott”. De gros travaux (l’hôtel a vieilli)  vont être menés, à partir du 1er juin. Et pendant ce mois de juin, il n’y aura pas d’enseigne (celles de l’actuel Radisson sont déjà descendues). C’est M. Kamerbeek, qui assurera la direction de la nouvelle enseigne, tout en gardant celle du Marriott de Roissy Village.  Mme Portheau, qui aura dirigé le Radisson pendant 10 ans, quitte l’hôtel. Une femme aussi discrète qu’efficace (et lectrice assidue de RoissyMail) qui nous manquera. J’espère qu’elle donnera des nouvelles ! EV

Partagez cet article