FedEx Express Marly-la-Ville : l’interconnexion entre le routier et l’aérien

Autrefois, ces entrepôts étaient reconnaissables sous les couleurs de l’entreprise néerlandaise de fret, TNT Express. Mais le 25 mai 2016, FedEx annonça officiellement le rachat de TNT Express pour 4,4 milliards d’euros. Depuis ce début d’année 2021, l’entreprise américaine et compagnie aérienne, spécialisée dans le transport international de fret et numéro un au classement des entreprises du fret aérien, a décidé de « rebrand » tous les anciens sites TNT, en remplaçant les logos des bâtiments et la décoration dans les couloirs. Dans cette stratégie d’absorption pour ne faire qu’une seule entité, le site de Marly-la-Ville ne déroge pas à la règle. Cependant, en ayant déjà l’immense hub de l’aéroport Charles de Gaulle situé à moins de dix kilomètres, qu’apporte ce site FedEx dans la stratégie de fonctionnement de l’entreprise ?

« Le site de Marly-la-Ville se place comme une interconnexion entre le routier et l’aérien. Nous sommes le pont, l’interface entre aérien et routier. Être proche du hub de CDG nous permet de gagner du temps et d’assurer une bonne qualité de service. C’est là que se trouve l’intérêt du site de Marly-la-Ville », déclare Jérôme Ovion, VP Road Network South Europe, lors d’un entretien accordé à RoissyMail.

En chiffre, FedEx Express Marly-en-Ville, c’est un bâtiment d’une superficie de 15 000 m², équipé d’une chaîne automatisée de tri et de distribution dernière génération. Le site a plus que doublé ses effectifs en 4 ans, passant de 150 salariés en 2013 à approximativement 400 en 2021. Côté volumétrie, en moyenne 50 000 colis et lettres sont traités tous les jours, 7j/7 et 24h/24. Un colis reste généralement quatre à cinq heures sur le site, et moins de deux heures pour le fret sensible. Chaque jour, 350 mouvements de camions connectent Marly-la-Ville à 13 pays européens et à l’international via le hub de l’aéroport CDG, avec une zone cargo dédiée aux déchargements et chargements de conteneurs. Cette dernière est un atout, permettant les transferts directement de Roissy à Marly pour les retraitements.

Pour finir, le e-commerce prenant de plus en plus de place dans les habitudes des consommateurs, FedEx table sur une croissance du volume de colis journaliers à court terme. Dans cette optique de croissance, le site aura dans les prochains mois un parking secondaire pour les employés, ainsi que pour les camions. Toujours dans un futur proche, le hub de CDG disposera de deux nouveaux bâtiments. En attendant un futur article sur le sujet, je vous redirige vers le précédent article sur ce dernier, en cliquant ici. Je remercie Christelle Lenoir, Senior External Communications Specialist, et Pierre-Yves Gudefin, Managing Director Road Network South Europe, pour leur accueil et pour m’avoir permis de visiter le site FedEx Express de Marly-la-Ville. WM

Partagez cet article

La ville de Saint-Witz s’agrandit avec deux nouveaux quartiers résidentiels

La ville de Saint-Witz, comptant actuellement 2 485 habitants (d’après le recensement INSEE 2020) et continuant sa politique de développement initiée depuis 5 ans, accueillera sur la période 2021-2022 deux nouvelles zones résidentielles de 145 logements sur une surface de 8 hectares, maisons et appartements confondus. Ce projet est encadré par deux promoteurs immobiliers, Elgéa et Flint Immobiliers. Nommées “Les Jardins de Vy” et “Le Clos de la Haie Jabeline” (parcelle AU1 sur le plan), ces nouvelles zones résidentielles, qui sont mitoyennes de l’étang et de la voie de promenade, comptent sur une facilité d’accès à l’autoroute A1 et un cadre de vie paisible comme ses meilleurs atouts, selon les deux promoteurs. Les travaux de viabilité du chantier (voies d’accès, connexion eau et électricité) ont été réalisés par l’entreprise de BTP Colas, au cours de l’année 2020. Depuis décembre, les unes après les autres, les premières maisons sortent de terre, visibles le long des rues de la Fontaine aux Chiens et de la Butte aux Bergers.

Selon le Plan Local d’Urbanisme (PLU), publié en juin 2016 et consultable en cliquant ici, prévoit entre 25 et 35% de maisons individuelles, le reste des pourcentages représentant la part d’appartements résidentiels, et au minimum 25% de logements sociaux. Dans la répartition des lots, Elgéa, s’occupant du quartier “Les Jardins de Vy”, propose 50 logements, allant de l’appartement T3 (66,40 m²) à la maison T4 (74,00 m² et 78,00 m²) avec jardin privatif et 2 places de parking, sans oublier des T5. En ce qui concerne “Le Clos de la Gaie Jabeline”, regroupant uniquement des maisons avec jardins et place de parking, Flint Immobilier a mis à disposition 95 terrains à bâtir, allant d’une surface de 602 m² à 1200 m². Les deux programmes immobiliers ont été un succès, selon les promoteurs, les futurs logements ayant presque tous déjà trouvé des acquéreurs.

Dans les prochaines années, selon toujours le PLU émis en juin 2016, Saint-Witz verra un agrandissement de sa zone pavillonnaire (parcelle AU2 sur le plan), d’une surface de 6 hectares avec sur son flanc Sud-Ouest, une continuité de la coulée verte à aménager en prolongement de la Cascade des Etangs. Proche de ce secteur, une extension de la zone hôtelière et de restauration est également à l’étude (parcelle AUéco sur le plan). Enfin, cette décennie sera marquée par la construction de la nouvelle mairie, remplaçant l’actuelle, certes historique mais très petite mairie, située au 1 Place Isabelle de Vy. Une évolution que Roissy Mail ne loupera pas de suivre dans le futur.

Intrigué par la présence récurrente du nom « Vy », mes recherches m’ont conduit sur Wikipédia afin d’éclairer ma lanterne et celles des lecteurs. D’après les informations présentes sur le célèbre site internet, au XVIIIe siècle, époque où ni la graphie, ni la forme définitive du toponyme ne sont fixés, on compte huit versions successives : Saint-Vize (1702), Saint-Vy (1704), Saint-Vy-sous-Montmélian (1705), Saint-Vic-sous-Montmélian (1708), Saint-Vilz-sous-Montmélian (1738), Saint-Vitz-sous-Montmélian (1739), Saint-Witz-sous-Montmélian (à partir de 1765), et enfin Saint-Witz (sans qualificatif) dès 1788. Ainsi Vy possède le même anthroponyme que Guy en français, issu du germanique Wido, le nom de Guy ayant effectivement été latinisé en Vitus. En tout cas, ce saint semble être le même que Saint Guy, patron de la première église paroissiale de Saint-Witz fondée en 757, autour d’un lieu de culte prenant le vocable du martyr. WM

Partagez cet article

Prologis va construire un bâtiment logistique de 25 000 m2 à Marly-la-Ville (95) pour Exertis

Le leader mondial de l’immobilier logistique (environ 64 millions de mètres carrés dans 19 pays, quand même), Prologis, (très actif dans le Grand Roissy) a annoncé récemment qu’il allait construire, à Marly-la-Ville, un bâtiment d’une surface de 25 000 mètres carrés, “destiné à accueillir un acteur majeur de la distribution de nouvelles technologies et fournisseur de services spécialisés, sur le Parc Prologis Marly-la-Ville”. A l’emplacement d’un ancien bâtiment qui a été démoli. La pose de la première pierre doit se faire prochainement, mais pas moyen, à ce jour, de savoir de quelle entreprise il s’agit. On continue à chercher… EV

Ah, ça y est ! Il s’agit d’Exertis (ex Banque Magnétique), déjà présente à Paris Nord 2 Précisions à venir…

Partagez cet article

Faites vos valises ! Delsey brade !

Régulièrement Delsey organise des braderies pour écouler ses stocks. Les prochaines se tiendront  dans leur établissement de Marly-la-Ville (95) et dans leur siège de Tremblay (Paris Nord 2), respectivement les 3, 4 et 10,11 juin.

J’y étais allé faire “le plein” de valises voici quelques années dans celle de Tremblay. Eh bien je ne le regrette pas. Ce sont des valises de qualité, il y a du choix et les prix défient toute concurrence. Je vous conseille d’y aller, mais de bonne heure car les stocks s’épuisent vite.

Du coup j’ai appris que Desley (la marque est distribuée dans le monde entier) est une entreprise française, dont le siège social est, justement, à Tremblay. Elle a été créée en 1946. C’est aujourd’hui une entreprise performante, qui innove tout le temps (voyez l’article récent de Clotilde Briard dans les echos.fr . En 2014 elle a fait 175 millions d’euros de CA.

Allez picorer sur leur site, très bien fait et qui en plus des produits (il n’y a pas que des valises…) fourmille d’infos, de conseils… Voyez la vidéo ci-dessous, tirée du site, qui retrace l’histoire de l’entreprise. EV

http://www.youtube.com/watch?v=IvsziFxKL4Q

Partagez cet article

RELAY va s’installer à Marly-la-Ville sur 13 400 m2

Le futur bâtiment avait été présenté au Mipim 2012. Cliquez pour voir plus

Bonne nouvelle pour Marly-la-Ville. On a appris par Business Immo (toujours bien informé), la prise à bail de 13 400 m2  par  Relay France (filiale du groupe Lagardère, distribution presse Dans le bâtiment à construire par le britannique Gazeley qui en  avait fait une présentation en 360°lors du SIMI 2012 (cliquez sur l’image pour la revoir). Les travaux vont donc commencer. Gazeley avait prétendu qu’il pouvait le construire en … 16 semaines. On va voir…

C’est EOL qui a fait la transaction. EV

Partagez cet article

Centrex (L’Oréal) va quitter Marly-la-Ville pour Vémars

Le futur bâtiment de l'Oréal à Vémars (architecte: Stéphane Goulard )

Dans un communiqué (à lire ici), Prologis annonce la construction d’un entrepôt pour l’Oréal, dans son complexe logistique des “Portes de Vémars”(revoir ici) , dans cette commune du Val d’Oise. C’est l’agence d’architecture Stéphane Goulard, déjà concepteur des “Portes” qui a conçu le bâtiment qui devrait ouvrir ses portes en mai 2014. En fait il s’agira du transfert de l’entrepôt historique de Marly-la-Ville, dénommé Centrex.

Le maire de Marly déçu…

Difficile d’avoir plus d’infos pour le moment (on les cherche), de tous côtés. Mais une chose est sûre, c’est que le maire de Marly-la-Ville, l’excellent André Specq, nous a fait part de sa déception de ne pas avoir plus que ça d’explications, tant sur le projet de transfert, que sur le devenir du futur ancien entrepôt. Même si le nouveau restera dans la CA Portes de France puisque les deux communes en font partie.

C’est en effet regrettable.

L’Oréal est un grand acteur industriel et logistique sur le Grand Roissy, avec sa belle usine et son centre d’Aulnay, Chimex à Le Thillay, la base logistique de la division coiffure à Mitry-Mory, et l’établissement ‘parfum” de Villepinte (dont j’ai oublié le nom…).

EV

Partagez cet article

SED Logistique primée à la SITL

Jérôme Libeskind, Christophe Dubois, Alexandre Baron (Brandalley), Mme et M. Barbé (SED)

Le stand de SED était bien placé aux premiers rangs du salon

SED Logistique a été honorée (ce n’est pas la première fois) à l’occasion de la SITL 2012, en recevant le prix de l’Innovation, services transports et logistiques.

SED a en effet innové en mettant au point un “trieur vertical nouvelle génération” sur son site de Marly-la-Ville (95) pour répondre aux besoins de son client Brandalley , site e-marchand  (vêtements et maison). Vous aurez tous les détails techniques sur le communiqué ici.

Une reconnaissance de plus donc, pour cette entreprise emblématique du Grand Roissy, dont le siège est au Mesnil-Amelot (77), dans l’ensemble immobilier (bureaux + entrepôts) nommé, depuis longtemps le … Grand Roissy.

Pour mémoire, c’est désormais Jérôme Libeskind qui en est le nouveau directeur logistique (voir ici).

Félicitations à toute l’équipe !

EV

Le fameux "trieur" de SED

Partagez cet article