Isabelle Rusin a marié sa fille Marlène avec Mathieu

Isabelle, Mathieu et Marlène

Notre maire d’Epiais-lès-Louvres (et nouvelle conseillère départementale) Isabelle Rusin a célébré hier le mariage de sa fille Marlène avec Mathieu Boudaud. Un petit marathon: mariage civil à la mairie d’Epiais, religieux en l’église de Roissy, vin d’honneur et soirée à la (grandiose)  nouvelle salle des fêtes de Mauregard (77), la commune voisine. Marlène (très jolie) est tatoueuse dans le… (comment dit-on?) cabinet de tatouage Mino & Rudy Tattoo à Roissy et Matthieu ( beau jeune homme) travaille avec son père Patrick, à RoissyCopy, nos amis et partenaires. On les connait depuis longtemps (et ils se connaissent depuis longtemps…). Ils sont jeunes, beaux, souriants et dynamiques. Je suis passé au vin d’honneur (en fait ça a été un vieux rhum – ramené de Guadeloupe par le papa du marié- pour moi) et pris ces quelques fotos. Tous nos vœux de bonheur !!!

[easyrotator]erc_57_1434303049[/easyrotator]

Partagez cet article

Conseil municipal à Mauregard, hier soir

Marion Blancard est la troisième à gauche. Et la troisième à droite, c'est Sylvie Rodrigues,qui était secrétaire de séance ce soir-là, et lectrice assidue (mais rebelle...) de RoissyMail . Merci à tous
Les armes de la commune se blasonnent ainsi: d’azur au soleil surmonté de trois fleurs de lys rangées en chef et soutenu de trois cœurs ordonnés 2 et 1 le tout d’or. -

Il y avait conseil municipal hier soir, à Mauregard (77) , la ville voisine de la gare de Perpignan (dont le temps s’est arrêté en 2011). Comme j’avais un moment, puisque j’étais condamné à passer la nuit dans mon bureau, je suis allé faire un tour pour prendre cette foto plutôt sympa. J’aime bien les conseils des petites communes. Ça faisait longtemps que je n’y étais pas passé. 20 points à l’ordre du jour (dont la “détermination” de la date de la Saint-Jean, saint patron de ce beau -et riche-…) village qui abrite sur son territoire l’aérogare 1 de CDG.

Je vais revenir sur Mauregard pour plusieurs sujets: voir la tombe du pauv’ Camerounais anonyme, dignement enterré par la commune (encore faut-il que je trouve le cimetière), l’hôtel incroyable (Airport hôtel) que j’avais découvert par hasard en cherchant le cimetière voici quelques mois (avant que la commune ne mette des panneaux d’indication) et la nouvelle salle des fêtes, dont j’avais zappé l’inauguration.

Le chef des Mauregallois est le maire de la commune, Marion Mauregard, agricultrice, qui fut longtemps adjointe avant le décès de Jean Huraux, son prédécesseur, que nous avons bien connu… Elle gagne à être mieux connue (tout comme le blason de la ville :+)…

EV

La belle mairie de Mauregard (foto piquée sur le site de la commune)

Partagez cet article

C’est la moisson !!!

Jeudi dernier, sur un champ de Mauregard, vers 13h30, une grosse machine semblait attendre le top départ. C’est que l’orge était prêt à être moissonné. Le temps de revenir en fin d’après-midi pour la foto, le champ était ratiboisé…

La moisson du blé attendra, dans le coin du moins, quelques jours pour être optimale. Les agriculteurs aimeraient bien juste un peu de pluie avant (aussi pour la floraison du maïs). Mais la météo ne semble pas décidée.

Bon courage aux moissonneurs!

EV

Partagez cet article

Le geste admirable (et admiré) de Marion Blancard, maire de Mauregard

Lors de l'enterrement, en présence de Marion Blancard (à droite) et de la secrétaire de mairie, Édith Chalvin

Certains se souviendront du drame de ce jeune camerounais, qui s’était glissé dans le train d’atterrissage d’un avion de la Camair-co arrivé à CDG le 8 avril. Son corps avait été découvert, congelé lors d’un “contrôle de routine”.

L’autopsie a révélé qu’il avait entre 15 et 17 ans. Les services de l’État n’ont pu l’identifier. Comme l’avion s’était posé sur le territoire de Mauregard, c’est dans cette commune qu’il a dû être enterré.

L’enterrement aurait pu se faire dans le plus grand dénuement. Mais la maire de la commune, Marion Blancard, a été visiblement émue et a tenu à enterrer ce pauvre bougre le plus dignement possible. La commune a acheté un beau cercueil et la maire, ainsi que des employés municipaux ont fait une cérémonie au cimetière. La presse a salué comme il se devait ce geste. Voyez notamment cet article du Monde . Mais la nouvelle, ainsi que la foto ci-dessus a aussi fait le tour du web, provoquant des messages de remerciements à l’adresse de Marion Blancard, venus du  monde entier (voyez au moins ici, cette page google).

Je n’avais pas suivi (pourtant Mauregard est tout à coté de chez nous…) cette information. J’ai été mis au courant par un, puis plusieurs messages sur l’article que j’avais fait en 2011 sur les vœux de Marion Blancard, voyez-ça ici. En fait les internautes (notamment une Antillaise) ont dû chercher le nom de Marion sur google et ils sont tombés, en premier, sur l’article de RM en question.

Bien sûr, je m’associe aux multiples remerciements. Elle aurait pu ne pas le faire. Tout le monde a été touché par ce beau geste d’humanité.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, des millions de jeunes africains vivent dans la misère la plus totale et n’ont quasiment aucune chance de s’en sortir. D’où ces gestes désespérés, beaucoup plus nombreux qu’on ne croit. Et, pendant ce temps-là, les dictateurs africains se vautrent dans un luxe inimaginable. Et on continue à les recevoir à l’Elysée …

EV

Partagez cet article

Voeux de Marion Blancard, maire de Mauregard

Marion Blancard avec ses collègues élus

Beaucoup de monde aussi, samedi dernier, aux vœux de Mme Marion Blancard, désormais maire (DVD) de Mauregard, après avoir été longtemps 1ere adjointe. Pour ses premiers vœux en tant que maire (suite au décès de Jean Huraux), elle  a fait un discours (à lire ici) remarqué  retraçant l’actualité de cette petite commune (253 hab) en 2010 (en rappelant fortement que l’État ne nettoie toujours pas, malgré ses courriers, le dépotoir installé à l’entrée Est du village, sur un terrain lui appartenant). Elle a rendu hommage à son prédécesseur et s’est réjouie de l’avancée que constitue le Grand Paris, surtout avec la gare du Mesnil. Elle a aussi honoré les employés municipaux, tous présents

Read moreVoeux de Marion Blancard, maire de Mauregard

Partagez cet article

La dernière tournée d’Hélène

Hélène Muzelle est factrice depuis 27 ans. Elle fait la tournée au Mesnil-Amelot et à Mauregard (77) depuis 18 ans. Du lundi au samedi, elle s’est levée tout ce temps à 5 heures du matin, au Mesnil-Amelot, où elle habite.  Qu’il pleuve, gèle , neige et/ou vente… Direction le centre  de Mitry où elle trie son courrier. Puis c’est la tournée qui peut durer jusqu’à 14 h.

Hélène et Moâ samedi dernier, dans la cour de sa maison

Samedi dernier, c’était sa dernière tournée. Ses 60 ans (qu’elle porte bien ! ) venant de sonner le 16 juillet, elle a fait valoir ses droits à une retraite bien méritée. Je connais bien Hélène depuis quelques années. Elle m’avait filé un sacré coup de main, il y a trois ans, lorsque je sortais, affaibli par une belle opération. Mais on devait distribuer Bénéfice.net (c’était en juillet) et on manquait de main d’œuvre…  A cette occasion, on avait bien discuté et j’avais appris qu’elle n’avait jamais pris l’avion (elle qui les voit tous les jours passer  au dessus de sa maison). Je devais partir en septembre à Dubaï quelques jours et hop!, je  lui ai proposé de venir avec moi. Ça c’est fait et vous pourrez lire ou relire le récit de nos aventure dubaïotes ici, dans les pages extraites de Bénéfice.net 28.

J’ai tenu à la féliciter et à la cadeauter le midi même de sa dernière tournée. C’est une fille travailleuse (jamais d’arrêt maladie…), consciencieuse et généreuse, j’en témoigne:

Read moreLa dernière tournée d’Hélène

Partagez cet article