Un nouvel espace vert inauguré le 16 juin à Roissy-en-France

Faisant suite à l’appel à projet lancé par la Klorane Botanical Foundation, la commune de Roissy-en-France et l’association Happy Vallée, l’inauguration de l’espace vert « Jardin des Deux Boucles » a eu lieu ce mercredi 16 juin 2021 à 10h, situé Espace Étienne Tabuteau, en présence de Nawal Saichi, Chef de projet international Klorane Botanical Foundation, Michel Thomas, Maire de Roissy-en France, et Gad Weil, Directeur artistique de l’association Happy Vallée. Lors de cette cérémonie, l’équipe lauréate a reçu le Prix Botany For Change. Cinq étudiants de 4e année de l’Agrocampus Ouest-Angers, qui se nomment Élise Brillaud, Suzanne Capillaire, Hugo Faure, Raphaël Perez et Aurélien Mondon. Cette initiative a pour but de revégétaliser une parcelle de 7 000 m², dont 1 000 m² dédiés à la réalisation du projet des étudiants, aux abords de l’A1, implantée entre les ronds-points de la Dîme et celui du Terroir, tout en valorisant la biodiversité de la commune Roissy-en-France. A l’occasion de cet événement, un concours de dessin a également été organisé pour les 6-10 ans via Instagram, sur le thème « Imagine la route de demain ». En plus de 10 dessins gagnants sélectionnés par le jury, la grande gagnante du concours est Léonie, 8 ans, dont vous pouvez admirer l’œuvre en cliquant ici.

L’équipe lauréate (avec, au milieu , derrière la jeune fille au pupitre,  le maire de Roissy, Michel Thomas

Mais qu’est-ce que la Klorane Botanical Foundation ? La Klorane Botanical Foundation est une fondation d’entreprise, créée en 1994 par les Laboratoires Pierre Fabre. Depuis bientôt 30 ans, elle a pour objectif de semer les graines de la passion botanique autour du monde. Son engagement sert à promouvoir le patrimoine végétal, axé sur trois missions : protéger les plantes menacées, explorer les trésors végétaux et transmettre le savoir au plus grand nombre. Depuis 1994, la Klorane Botanical Foundation a effectué des actions concrètes dans 22 pays (États-Unis, Chine, France, Brésil, Australie, Corée du Sud, Sénégal…) avec plus de 500 000 enfants sensibilisés à la botanique et plus de 100 000 arbres plantés.

Dans cette optique, le « Jardin des Deux Boucles » devrait éveiller les visiteurs à la culture fruitière, régaler les plus gourmands, ainsi que les amoureux de la nature. « Notre jardin inclut des pommiers, poiriers et framboisiers. Une haie libre composée de 13 espèces végétales entoure le jardin. Elle assurera un spectacle visuel tout au long de l’année et pourra accueillir la faune environnante. Un espace coloré, pensé pour sensibiliser, aussi bien les petits que les grands, à la protection de la biodiversité », détaille l’équipe lauréate, provenant de l’Agrocampus Ouest-Angers.

Michel Thomas et  Nawel Saitchi

« C’est avec un grand plaisir que nous inaugurons, aujourd’hui, le Jardin des Deux Boucles. Je tiens à remercier toutes les personnes ayant collaboré et donné vie à ce projet, la Klorane Botanical Foundation, l’association Happy Vallée et les étudiants lauréats du Prix Botany For Change, sans oublier notre équipe technique de la commune. C’est une très belle réalisation qui redonne un sens à ce terrain qui fût très longtemps en friche », a déclaré Michel Thomas, lors de son discours d’inauguration.

Prochainement, des ruches viendront rejoindre les nichoirs et autres hôtels à insectes installés dans ce havre de paix végétal. Ce projet est l’aboutissement de trois années de travail, de la conception jusqu’à son inauguration. Une synergie regroupant les acteurs de la ville de Roissy-en-France, à l’exemple des pictogrammes qui ont été supervisés par les équipes de Grand Roissy Tourisme.

En écrivant cet article, j’ai été fortement intrigué par l’appellation d’origine de cet espace vert, Étienne Tabuteau. Après investigations, j’ai trouvé des informations intéressantes au sujet de ce personnage. Étienne Tabuteau est né le 31 août 1922 à Roissy-en-France. Il devient engagé volontaire à l’âge de 17 ans et participe aux campagnes de Lybie et d’Italie en 1945. Saint-Cyrien de la promotion Victoire la même année, Étienne Tabuteau est promu au grade de Chef de peloton au cours de la guerre d’Indochine. Il décède le 6 août 1946, à l’âge de 23 ans, mortellement blessé pendant une mission de protection d’un convoi attaqué à plusieurs reprises par les rebelles, sur la route de Phu Long dans la ville de Tuong, au Viet-Nam. Sa dépouille repose actuellement dans le caveau familial, situé dans le cimetière communal de Saint-Briac-sur-Mer, en Ille-et-Vilaine. WM  

L’avis d’EV :

Pas de commentairesMais… Hôtels à insectes..

Partagez cet article

Dernières nouvelles sur le développement de la ZAC Sud-Roissy

En étude depuis 2007 par la ville de Roissy-en-France, en partenariat avec la SEMAVO, la construction de la zone d’activités commerciales semble se préciser. Située au Sud de la commune, la surface totale allouée à ce projet de développement est de 10 hectares. L’aménagement, en ce qui concerne la création de voirie et la viabilité des parcelles de chantiers, représente un coût de 25 millions d’euros d’investissement. Le projet comporte un programme de surface de plancher (SDP) de 75 000 m², comprenant de l’hôtellerie, des commerces, des bureaux et un village automobile premium. Un grand projet économique et social, créateur d’emplois. Le début des travaux étaient initialement prévus pour la fin de l’année 2019, mais ce dernier accuse un retard de quelques mois sur le planning. Cependant, comme ont pu le constater les habitants de Roissy-en-France et les usagers de la D902A qui passent devant, les engins de chantier ont fait leur apparition sur le site Sud-Roissy au cours de l’automne 2020. L’aboutissement de ce projet de développement est, quant à elle, prévue pour 2026-2027.

le futur APPART HOTEL

Avec notre article publié le 29 novembre 2020, disponible ici, les lecteurs de Roissy Mail ont pris connaissance du premier bâtiment qui s’implantera au sein de la ZAC Sud-Roissy. L’hôtel Eklo, un établissement de 330 lits pour 150 chambres, élaboré par l’Atelier d’Architecture Delannoy & Associés (AADA), et développé par les promoteurs PM3C et AURIEL, devrait accueillir ses premiers clients pour 2022. Son coût est estimé à 4,5 millions d’euros. Dans la continuité, en seconde implantation, deux résidences hôtelières nommées Stay City (265 chambres) et Appart Hôtel (213 chambres), qui comprendra également 400 m² destinés à la création d’un restaurant et de commerces, pourraient ouvrir pour 2022-2023. La conception de ces deux résidences hôtelières a été confiée au Groupe d’architecture EAI et au promoteur Océanis, représentant un coût de construction de 19 millions d’euros pour Stay City et 10 millions d’euros pour Appart Hôtel. Ces deux résidences hôtelières tablent sur la création d’une centaine d’emplois.

Les futurs hôtels Westin et Alof

Toujours en ce qui concerne l’hôtellerie, la construction de deux hôtels de classe Mariott, Westin et Aloft, qui auront une capacité totale de 280 chambres et disposeront d’un restaurant-terrasse, le Babette-Roof top-Coworking. Ce complexe hôtelier devrait pouvoir créer environ 350 emplois à terme, à lui seul. D’investissement global d’approximativement 180 millions d’euros, ces deux hôtels mitoyens sont imaginés par les bureaux d’architecture Artbuid et développé par le promoteur Groupe Edouard Denis. Aucune date n’est communiquée pour le moment, en ce qui concerne le début et la fin des travaux.

le futur village automobile

Ensuite, situé proche du Rond-Point de la Clé de France, l’implantation d’un village automobile premium regroupant les marques du Groupe ABVV, Volvo, Jaquar et Land Rover, dont l’ouverture prévue est courant 2023. Le bâtiment, au design futuriste, est dessiné par l’Atelier d’Architecture Equator et développé par le promoteur Groupe ABVV, « himself ». Le montant du financement de ces nouveaux locaux est estimé à 10 millions d’euros. Du côté des emplois, 43 personnes travailleront dans ce village automobile premium, pour la plupart transférés de la concession Volvo de Gonesse et des locaux ABVV de Roissy-en-France, actuellement situés au 1 Avenue Charles de Gaulle, non loin du siège de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France.

Enfin, à ce jour où vous lisez ces lignes, nous n’avons pas d’informations à vous communiquer au sujet des futurs bâtiments qui serviront de bureaux, ainsi que des entreprises qui en auront fait l’acquisition. Roissy Mail ne manquera pas de vous en informer, dès que cela sera possible. En attendant, vous pouvez toujours découvrir ou redécouvrir l’agence en charge du projet de la ZAC Sud-Roissy, la SEMAVO. C’est pour disposer d’un outil au service du développement du Territoire que le Département du Val d’Oise a créé la SEMAVO en 1969. Constituée de 11 employés, la SEMAVO a sa tête depuis plusieurs années en tant que Président, Philippe Sueur, également Maire d’Enghien-les-Bains et 1er Vice-président du Conseil Départemental du Val d’Oise. Afin de prendre connaissances des projets réalisés de 1969 à nos jours, une vidéo de rétrospective des activités de la SEMAVO a été récemment publiée sur la chaîne YouTube de l’agence, disponible ici. Bon visionnage ! WM

 

Partagez cet article

Des vœux originaux à Roissy-en-France

En ces temps de crise , les cérémonies traditionnelles des vœux municipaux, tant prisées d’habitude, ne sont pas possibles. Beaucoup de maires sont passés par des vidéos sur les réseaux sociaux (facebook principalement) pour exprimer leurs vœux.

La commune de Roissy-en-France a fait plus: la municipalité a organisé des vœux originaux : elle a convié les habitants (eux et seulement eux, pas de presse, pas de personnalités) à venir les 8 et 9 janvier, place du Pays de France. A cette occasion, un coffret avec stylo clé USB présentant le film bilan 2020 de la commune et chocolats ont été remis. Il y a eu beaucoup de monde m’ont dit plusieurs personnes,

intéressant, vous pourrez visionner le film bilan en cliquant sur ce lien EV

Partagez cet article

FedEx propose son Hub Tour 2021 en virtuel

Au premier plan c’est la zone d’activité du Moulin, Fedex est juste  en face, sur l’emprise aéroportuaire

Installé depuis 1999 sur la plateforme aéroportuaire Roissy Charles de Gaulle, le hub de FedEx a bien évolué en deux décennies. Pouvant, à ses débuts, traiter une capacité maximale de 24 000 colis par heure, le site a accueilli un nouveau bâtiment de 47 000 m² en 2020, équipé d’un système de tri automatisé de pointe, augmentant ainsi la capacité de tri de 46% et passant à 68 000 pièces par heure (46 000 colis et 22 000 petites boîtes / documents). Le hub de CDG, qui compte 2 500 employés et traite 1 200 tonnes de fret par jour, est le plus grand hub FedEx se trouvant en dehors des États-Unis avec une superficie de 45 hectares. Côté du trafic aérien, le hub de CDG enregistre 327 mouvements hebdomadaires, provenant du monde entier, avec une flotte d’avions se voulant hétéroclite allant des ATR-42 aux Boeing 777, en passant par des MD-11 et des Boeing 757.

Généralement habitué à organiser un Hub Tour tous les ans. FedEx CDG s’est adapté à la situation sanitaire actuelle pour cette édition. L’entreprise propose cette année un Hub Tour virtuel, accessible via une vidéo sur YouTube disponible en cliquant sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=sYk-QE0uhIY.

Pour 2021, le hub FedEx de CDG continue de s’agrandir avec la création d’un nouveau bâtiment Heavyweight (fret lourd) d’une surface de 4 500 m2, augmentant le nombre total du flux de traitement des colis de 46 à 83. Également cette année, une extension du bâtiment pour les produits dangereux verra le jour, multipliant par trois la capacité de tri. Un développement de son site de Roissy CDG, qui contribue au maintien de sa place de leader mondial du fret aérien avec un chiffre d’affaires ayant progressé de 14,9%, à 117,7 milliards de dollars en 2020, selon l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA). Une hausse principalement venue avec le changement des habitudes des consommateurs, privilégiant les commandes sur internet pendant la pandémie de COVID-19.   WM

C’est une ruche !

l’avis d’EV

Quelle belle entreprise ! Que je connais ici depuis ses tous débuts. Faites Fedex dans le moteur de recherche de Roissymail (en haut à gauche, puis tapez entrée) et vous verrez plein d’articles sur l’entreprise.

Partagez cet article

La jeune chaîne hôtelière Eklo s’implantera à Roissy en 2022

Créé en 2014 à Bordeaux par Emmanuel Petit, le Groupe de chaîne hôtelière Eklo continue son développement et son extension sur l’ensemble de la France. Fin novembre 2020, Eklo annonce l’ouverture d’un hôtel dans la future zone d’activités commerciales de Roissy Sud pour 2022, voulant s’implanter sur ce lieu stratégique aux portes de l’Aéroport Charles de Gaulle. Malgré une période actuelle très difficile pour le secteur, dans un esprit d’optimisme, la chaîne d’hôtels mise sur l’après-coronavirus. Ce projet hôtelier, qui comptera 150 chambres  , s’inscrit dans le cadre du développement de la ZAC Roissy Sud, développée par la SEMAVO, dernier secteur urbanisable de la commune de Roissy-en-France, situé entre le concessionnaire Yamaha et l’Avenue Charles de Gaulle. L’aménagement prévoit près de 75 000 m2 de constructions (hôtels, commerces et activités tertiaires).

Le futur hôtel Eklo est conçu par l’Atelier d’Architecture Delannoy et Associés (AADA) et sera développé par les équipes des promoteurs PM3C et AURIEL. L’établissement de 330 lits, répartis sur 3 étages, proposera différentes typologies d’hébergements pour s’adapter à un large public, allant de chambres doubles aux chambres familiales, en passant par des dortoirs de 6 lits. Un bar ainsi qu’un restaurant avec terrasse seront ouverts à tous, habitants du quartier et voyageurs de passage. Un parking sera également à disposition de la clientèle. Les travaux de terrassement devraient débuter pour la fin novembre / début décembre de cette année.

Un hôtel, avant toutes choses, se voulant écoresponsable. En effet, l’écologie est un axe majeur et une priorité pour le Groupe Eklo. Ancrée dans l’ADN de la marque, l’hôtel sera écoresponsable de sa construction à son exploitation. Le bâtiment sera classé E1 sur l’échelle E+C- et disposera de 44 panneaux photovoltaïques, dont l’énergie sera utilisée en autoconsommation. Mais ce n’est pas tout, les lavabos et douches seront équipés d’aérateur pour réduire la consommation d’eau, des ampoules LED et des économiseurs d’énergie seront installés dans toutes les chambres, les ascenseurs seront également à économie d’énergie. Les déchets seront triés et valorisés. Enfin, un système de récupération des eaux de pluie sera créé pour l’arrosage extérieur.

« Nous sommes contents de notre projet et de notre implantation proche de l’aéroport CDG. Ce sera notre second hôtel en région parisienne. Face à la situation que nous connaissons, la confirmation de ce projet nous tenait encore plus à cœur, afin de montrer que nous croyons en l’avenir et au potentiel de développement de ce territoire », déclare Emmanuel Petit, Fondateur et Président d’Eklo, lors d’un entretien téléphonique.

La chaîne hôtelière Eklo compte actuellement 5 hôtels, situés à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Le Mans et Le Havre. Le prochain hôtel qui ouvrira prochainement ses portes début 2021, se trouve à Marne-la-Vallée, à proximité du parc Disneyland Paris. Celui de Toulouse devrait être inauguré en juin 2021. Quant à l’hôtel situé à Lyon, il pourra accueillir ses premiers clients au cours de l’année 2022. L’hôtel Eklo de Roissy le 9e de la marque. Le Groupe prévoit la construction d’une quarantaine d’hôtels d’ici 10 ans.

Pour plus d’informations ou réserver un séjour dans l’un des hôtels Eklo, visitez le site internet https://www.eklohotels.com/.WM

 

Partagez cet article

La société Clésence a installé son agence Île-de-France à Roissy-en-France

Lors de l’inauguration. C’est M. Doll, président de la CA Roissy Pays de France, qui coupe le ruban

Fondée en 1959 à Saint-Quentin initialement sous le nom de la Maison du Cil, la société Clésence, filiale du Groupe ActionLogement dont la présidente du conseil d’administration est Pascale Sebille et Eric Efraïm Balci directeur général, est spécialisée dans les logements sociaux que ce soit en location ou en achat, se revendiquant comme un acteur incontournable du logement social en région Île-de-France et Haut-de-France. L’entreprise dispose d’une vingtaine d’agences implantées sur 2 régions, 9 départements et plus de 300 communes, logeant plus de 88.000 personnes au sein de ses près de 50 000 logements et résidences collectives répartis sur l’ensemble du territoire.

Le 8 octobre 2020, Clésence a inauguré sa nouvelle agence Île-de-France dont Amina Mekkid est la Directrice Territoriale IDF, située dans la ZAC du Moulin à Roissy-en-France, installée entre les entreprises GSF et FedEx Trade Networks, quittant les anciens locaux du 19 Rue Proudhon à Saint-Denis. L’événement, qui s’est tenu en petit comité, a été officialisé par la présence de Pascal Doll, maire d’Arnouville-lès-Gonesse et Président de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France, d’Abdelaziz Hamida, maire de Goussainville et 13ème Vice-président en charge de l’Habitat et du Logement pour la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France, et d’employés de l’agence IDF. En déménageant dans ces nouveaux locaux, Clésence veut profiter du potentiel de développement en matière de logement et de la dynamique économique que représente le territoire autour de l’aéroport Charles de Gaulle, en étant à cheval sur 3 départements, le Val d’Oise, la Seine-et-Marne et la Seine Saint-Denis, un lieu stratégique majeur selon l’entreprise et son directeur du développement, Otilio Borges. Cette initiative s’inscrit dans l’augmentation de sa part de marché, initiée par Clésence, à l’instar de sa fusion avec Picardie Habitat qui s’est faite en mars 2020, plaçant l’entité au rang de 3e bailleur social de la région Haut-de-France, augmentant ses effectifs à 708 collaborateurs (473 issus de Clésence et 235 de Picardie Habitat). En 2018, Clésence a enregistré un chiffre d’affaires de 167 565 200 €.

Si ses missions principales sont de construire et de loger, création de logements adaptés aux problématiques propres aux personnes âgées, aux étudiants ou jeunes actifs, ses rôles et engagements sont bien plus larges. D’une part, Clésence accompagne les locataires et futurs propriétaires dans leur parcours de vie ; de l’autre, elle veille aussi à être à l’écoute des collectivités locales confrontées aux nouveaux défis sociaux. La société se veut être un véritable partenaire des territoires et de leurs enjeux.

Dans les récentes réalisations sur le territoire du Grand Roissy, il y a des logements en Seine-et-Marne à Dammartin-en-Goële, Moussy-le-Neuf et Puisieux, ainsi que dans le Val d’Oise à Villeron, Gonesse, Villepinte et Bonneuil-en-France. A ce jour, 20 opérations sont en cours sur les deux départements, avoisinant 700 logements. Dans la répartition, il y a 10 opérations dans le Val d’Oise, comptant 300 logements, et 10 opérations en Seine-et-Marne avec 400 logements.

La nouvelle agence de Clésence à Roissy-en-France, à cause de la période sanitaire compliquée, ne reçoit actuellement que sur rendez-vous. Pour une prise de rendez-vous ou simplement avoir des informations sur les programmes immobiliers, vous pouvez consulter le site : https://www.clesence.fr/ ou au téléphone via le centre de relation clientèle : 03.23.50.70.70. Adresse de l’agence Île-de-France : 25 rue du Noyer, 95700 Roissy-en-France. WM

Partagez cet article

Dernières nouvelles des bâtiments construits par SEGRO dans la ZAC du Moulin

Le mardi 19 novembre 2019, au cœur de la ZAC du Moulin se trouvant en face de FedEx, au 1 et 5 Rue du Meunier, Roissy Mail avait couvert l’événement de la pose de la première pierre des bâtiments, en compagnie d’André Toulouse, ancien maire de Roissy-en-France, de Patrick Renaud, président de la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France au moment des faits, de David Gallienne, président du Groupe Foncière du Huit, et de plusieurs représentants de Grand Paris Aménagement. L’article de cet événement est disponible ici : https://www.roissymail.fr/2019/11/24/david-gallienne-a-clos-la-zone-dactivite-du-moulin/.

11 mois plus tard et ayant accusé un léger retard de livraison à cause de la crise sanitaire de ce printemps, les deux bâtiments construits et géré par SEGRO, imaginés par le Groupe Franc Architectures, ont accueilli leurs premiers occupants. Chacun des deux bâtiments possède une surface bureaux et entrepôts de 5 252 m², répartie sur 4 cellules bureaux rez-de-chaussée + 1er étage de 248 m² et 4 cellules entrepôts de 1 065 m². Totalisant pour les deux bâtiments, une surface d’activités de 10 504 m² sur un terrain de 20 000 m² en comptant les parkings et les espaces verts. Un troisième bâtiment, dont le chantier n’a pas encore commencé, verra le jour dans le futur, mettant ainsi un terme à l’aménagement de la zone d’activités commerciales du Moulin qui aura duré pendant deux décennies.

Pour l’année 2020, SEGRO France, en prenant en compte le projet SEGRO Park Roissy, ainsi que les projets SEGRO Park Massy et SEGRO Park Collégien, la société d’investissement et de développement immobilier a porté son portefeuille de parcs d’activités à plus de 220 000 m² en Île-de-France.

Au moment où ces lignes sont écrites, le bâtiment 1 a trouvé acquéreur et 1 locataire. Parmi ces entreprises ayant pris possession des lieux, Guez Père & Fils SAS (https://www.univers-decor.com/), Univers Bagage SAS (https://www.depeek.com/), Lanco (entreprise d’import-export) et Cinodis Groupe C2C (https://www.cinodis.fr/). Contacté par Roissy Mail lors d’un entretien téléphonique, Cédric Collet, président du Groupe C2C, déclare : « Nous sommes très satisfaits de l’acquisition de nos nouveaux locaux sur la ZAC du Moulin. A ce jour, nous y sommes bien installés et contents d’être présents sur ce site ».

En ce qui concerne le bâtiment 2, trois lots sur les quatre restent encore disponibles à la location. Les intéressés pourront contacter Gauthier Sirjean, agent immobilier SEGRO, au 01.56.89.31.33 ou en remplissant le formulaire via cette page web : https://www.novaloca.com/industrial-unit/to-let/roissy-en-france/segro-business-park-roissy/170958?search=true.  WM

Partagez cet article

Ouverture d’un nouvel hôtel Hyatt Place & House à Paris Nord 2

Au cours du mois d’octobre 2020, dans la zone d’activités hôtelières de Paris Nord 2, le Groupe Hyatt a ouvert un nouvel hôtel Hyatt Place & House **** d’une surface d’une capacité de 309 chambres pour le Hyatt Place et de 121 appartements au format studio et suite pour la partie Hyatt House. Le complexe dispose un restaurant, nommé Zoom, où le chef Kasymoun Touré propose une variété de plats mêlant cuisine gastronomique française et internationale. Une piscine et une salle de fitness ont été intégrées, ainsi qu’un « Market » se rapprochant d’un petit magasin alimentaire, permettant d’acheter des plats à emporter. Le complexe hôtelier 4 étoiles possède également 11 salles de séminaire et une salle de conférence de 250 m², d’une capacité de 130 places assises et de 200 personnes en configuration debout. Le parking est privatif avec voiturier et vous y trouverez aussi des billards pour les instants de détente. Des atouts de poids qui ne manqueront pas de charmer les entreprises pour leurs prochains événements.

Malgré la situation sanitaire actuelle impactant le monde de l’hôtellerie, en ayant ralenti drastiquement le nombre de clients voir en entraînant simplement la fermeture des hôtels autour de l’aéroport Charles de Gaulle, ce nouvel hôtel, dirigé par Pierre Brochard en qualité de Directeur d’Opérations, montre qu’il n’y a pas de fatalité et qu’il faut continuer à avancer de façon optimiste en prévision du futur. Le complexe hôtelier se veut proposer une offre globale de services digne d’un resort grand standing, avec de nombreuses activités et équipements. La partie Hyatt Place s’inscrit dans un registre plus classique, avec des chambres pour les courts séjours. Tandis que le Hyatt House s’oriente vers les moyens et longs séjours, avec des studios disposant de kitchenettes et de tout le confort n’ayant rien à envier à un appartement de particulier. Le complexe hôtelier, arborant le logo Pet Friendly, accepte les animaux de compagnie. Cependant, il vous faudra sûrement attendre encore un peu avant de pouvoir profiter de la salle de sport et la piscine, car provisoirement inaccessible aux clients avec les mesures sanitaires en vigueur.

Le hall d’accueil, spacieux et lumineux, est dans un style épuré accompagné d’un mobilier design. Les dalles marbrées au sol reflètent la lumière provenant des baies vitrées, diffusant un éclairage homogène et donnant un aspect visuel chaleureux. C’est une belle réalisation. Le personnel est accueillant et sympathique, nous ne pouvons que leur souhaiter une reprise de l’activité hôtelière dans les semaines et mois prochains.

Pour toutes réservations à l’hôtel Hyatt House, rendez-vous sur le site : https://www.hyatt.com/fr-FR/hotel/france/hyatt-house-paris-charles-de-gaulle-airport/cdgxp ou au téléphone : 01.70.03.12.34. En ce qui concerne la partie Hyatt Place, les nuitées seront disponibles à partir du vendredi 16 octobre 2020. Mais vous pouvez d’ores et déjà effectuer vos réservations sur le site : https://www.hyatt.com/fr-FR/hotel/france/hyatt-place-paris-charles-de-gaulle-airport/cdgzp ou au téléphone : 01.48.16.12.34. Adresse d’Hyatt Place & House : 241 Rue de la Belle Étoile, 95700 Roissy-en-France. WM

Partagez cet article

Le Golf International de Roissy a cartonné pour sa première journée d’activités

Dès son premier jour d’ouverture, le vendredi 18 septembre 2020, le Golf International de Roissy a accueilli de nombreux clients, venus entre amis pour découvrir et pratiquer le parcours 18 trous ou simplement venus en famille au restaurant afin de passer un bon moment sur la terrasse. Cela pouvait se voir dès le parking, où ce dernier était quasiment complet au niveau du stationnement. A l’entrée du bâtiment principal, plus communément appelé Clubhouse, vous y trouverez un grand hall disposant d’un style épuré avec quelques plantes dispatchées de ci de là. Au fond, se trouve l’accueil avec le comptoir pour réserver ou valider votre réservation préalablement effectuée sur le site https://jouer.golf/golf/ugolf-golf-international-de-roissy/. Sur quelques murs et devant la baie vitrée, trônent divers articles de golf comme des chaussures et des équipements, tous achetables au comptoir de l’accueil.

Ensuite pour se rendre au restaurant, un couloir, arborant une fresque murale avec les photos des personnes ayant contribué à la réalisation du projet tels que André Toulouse et Patrick Renaud pour ne citer qu’eux, sépare les deux salles. Le restaurant est très aéré, autant en espace qu’au niveau de la vue panoramique qui domine une partie du parcours 18 trous. Sur le côté, une porte donne accès à la terrasse. Pour les tarifs, une formule Entrée + Plat ou Plat + Dessert vous coûtera 24€ par personne (hors boisson). Si vous choisissez la formule complète Entrée + Plat + Dessert, vous devrez compter 29€ par personne (hors boisson). Au menu, dos de cabillaud à la plancha, suprême de volaille, épaule d’agneau confite, entrecôte poêlée à la plancha. Mais les amateurs de grands crus seront certainement au paradis avec une carte des vins digne des plus grands restaurants, comme avec le Saint-Émilion Grand Cru AOC, Château Bellerose 2017 ou le Margaux AOC, Château Giscours, 3e Cru classé en 1855 et 2015.

Globalement, j’ai apprécié l’endroit. Le personnel est à l’écoute et fort sympathique, au restaurant comme pour la partie golf. Les clients que j’ai croisé sur le practice et le parcours 18 trous sont des habitués de ce sport. On sent la passion qui les anime, allant de la concentration la plus intense aux tractations et autres charriages sur une mauvaise performance, tout en restant bon enfant et fair play. Les amoureux de la nature, quant à eux, pourront se promener gratuitement, tout autour du golf, sur les chemins prévus à cet effet. Malgré une pelouse un peu trop sèche à certains lieux, durement éprouvée par la sécheresse de ces derniers temps, j’en conclus que ce Golf International de Roissy est un bien bel endroit et que c’est une très bonne idée de l’avoir réalisé, afin d’augmenter l’attractivité du territoire et l’offre de service en matière de loisirs. Une véritable valeur ajoutée mélangeant sport, gastronomie et nature.

Vous pouvez consulter la grille des tarifs 2020, abonnement au mois ou l’année, en cliquant sur ce lien : https://jouer.golf/content/uploads/2020/09/tarifs2020-roissy.pdf. WM

Partagez cet article

Dernières nouvelles du Golf International de Roissy-en-France

Ça y est ! Le grand jour est enfin arrivé ! Le projet qui tenait tant à cœur de l’ancien maire, André Toulouse, maintes fois reporté dans son élaboration de plusieurs années et puis de plusieurs mois par la crise sanitaire, va officiellement ouvrir au public ce vendredi 18 septembre 2020. Le golf est ouvert toute l’année, de 8h à 20h en haute saison et de 8h à 19h en basse saison. Cependant, Swann Gueydan, directeur du Golf International de Roissy, prévient qu’aucune célébration particulière ne se déroulera pour ce premier jour d’ouverture. Les conditions sanitaires, restreignant le flux et l’organisation de tous évènements, obligent la direction du golf à répartir la venue des personnes présentent sur le site. Pour l’inauguration institutionnelle, la date du jeudi 5 novembre 2020 a été retenue, dans la limite de 500 invités (élus, chefs d’entreprises, investisseurs, partenaires…).

Toutefois, à partir du 18 septembre, tout le monde pourra entièrement profiter des 85 hectares mis à disposition de la clientèle, avec son parcours 18 trous haut de gamme, le practice disposant de 26 postes, du pitch & putt de 6 trous, de la zone intérieure Virtual Golf, du clubhouse et de son restaurant bistronomique avec terrasse panoramique sur la Vallée Verte, tout en dégustant un plat cuisiné par le chef gastronomique, Michel Hache.

Autres dates à retenir, le samedi 17 octobre 2020 pour l’épreuve du Championnat Brut U Golf, le mercredi 21 octobre pour le PRO-AM organisé par Jean Van de Velde et du jeudi 22 au samedi 24 octobre pour l’Open de Roissy, réunissant le gratin du circuit professionnel avec 78 participants (58 pros masculins, 12 pros féminines et huit invités choisis sur par les organisateurs) et la somme de 70 000 euros à remporter.

Pierre-André Uhlen, directeur général de UGOLF, déclare dans un récent communiqué de presse : « La confiance de la ville de Roissy-en-France et de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France nous honore et nous engage. Le Golf International de Roissy sera une nouvelle référence mondiale en termes de tracé, de qualité et de notoriété. Nous sommes impatients de nous lancer dans cette belle aventure ».

Pour toutes réservations et informations complémentaires, visitez le site internet officiel  https://jouer.golf/golf/ugolf-golf-international-de-roissy/

. Adresse : Allée du Golf  95700 Roissy-en-France – Tél : 01.86.90.07.54 Email : contact@ugolfderoissy.fr. Vous pouvez également voir ou revoir notre précédent article sur le Golf International de Roissy, en cliquant sur le lien ci-joint : https://www.roissymail.fr/2020/04/14/derniere-ligne-avant-inauguration-pour-le-golf-international-de-roissy-en-france-ou-pas/. WM

Partagez cet article

Forum des associations 2020 de Roissy-en-France

Après un printemps confiné et une période estivale relativement calme pour les activités associatives, les amoureux de sport, jeunes et adultes, ont pu s’inscrire ou se réinscrire pendant le forum des associations 2020, marquant le début de la saison 2020 – 2021. Pour cette édition, une trentaine d’associations Roisséennes avaient fait le déplacement, ce samedi 5 septembre, de 14h à 18h au complexe sportif des Tournelles, avec des changements organisationnels différents des précédentes éditions. Les mesures sanitaires ont, quelque peu, chamboulé les habitudes des badauds, mais également pour les associations. Deux policiers municipaux s’assuraient que tous les visiteurs âgés de plus de 11 ans portaient bien leurs masques avant de rentrer dans le complexe sportif. Une fois à l’intérieur, des flèches au sol indiquaient le sens de circulation. Pour ceux qui n’auraient pas pu venir au forum des associations, il n’est jamais trop tard. Voilà la liste et les coordonnées de ces dernières si l’envie vous vient.

J.C.R.F. – Judo Jujitsu Club de Roissy-en-France : 55 rue Houdart – Tél : 01.34.29.32.70 Email : gros@ville-roissy95.fr    A.S.N. – Association Avenir Natation / Louvres – Roissy – Survilliers : 3 avenue de Montmorency Site internet : http://club.quomodo.com/asnlrs/  Email : asnlrs@yahoo.fr     Football – U.S. Roissy-en-France : 55 rue Houdart – Tél : 01.34.29.02.27 Site internet : https://usrf.footeo.com/   A.S. Roissy Handball : 55 rue Houdart – Tél : 01.34.29.32.75 Site internet : https://asroissy-handball.clubeo.com/     Nakmuay Boxing – Boxe Thaïlandaise : 55 rue Houdart – Tél : 06.89.11.21.97 Email : nakmay.boxing@gmail.com Site internet : https://www.nakmuay-boxing.com/     Taï Chi Chuan – Contactez l’intervenante, Odile Taillardat, au 06.98.17.47.32     U.N.E.95 – Union Nord Est 95 Athlétisme : 55 rue Houdart – Tél : 06.79.47.77.48 Email : cyril.miguel78@gmail.com   Pétanque Club de La Boule Roisséenne : 55 rue Houdart – Tél : 06.85.13.98.36  Email : bouleroisseenne@yahoo.fr Site internet : https://labouleroisseenne.wordpress.com/     A.S.T. – Association Sportive de Tir de Roissy : Lieu-dit Les Fonds de Changy – Tél : 01.34.29.06.46 Email : astroissy@orange.fr Site internet : https://astroissy.fr/   Golf International de Roissy – UGOLF (inauguration le 18 septembre 2020): allée du golf – Tél : 01.41.31.92.10 Email : contact@ugolf.eu Site internet : https://jouer.golf/   Ecole Municipale de Danse : Centre Culturel de l’Orangerie – Tél : 01.34.29.48.52 Email : robert@ville-roissy95.fr   Ecole Municipale de Musique : Centre Culturel de l’Orangerie – Tél : 01.34.29.48.59    T.C.R. – Tennis Club de Roissy : 3 avenue de Montmorency – Tél : 01.34.29.81.04   Les Ateliers Arts Plastiques : Centre Culturel de l’Orangerie – Tél : 01.34.29.48.59    R’Mélodies : salle Marcel Hervais – Contactez le président, Gilles Vigneau, au 06.76.79.81.07   Les Ateliers Théâtre : Centre Culturel de l’Orangerie – Tél : 01.34.29.48.59   Association Les Cheveux Blancs : 55 rue Houdart – Contactez le président, Michel Thomas, au 06.23.56.23.27    Service Jeunesse « Maison de l’Enfance et de la Jeunesse » : 12 rue Jean Moulin – Tél : 01.34.38.52.33    Association « ça c’est Roissy » : 2 allée Saint-Paul – Tél : 01.34.29.02.77 Site internet : https://ca-cest-roissy.business.site/ Lions Club : 40 avenue Charles de Gaulle – Tél : 01.34.29.43.00 Email : accueil@ville-roissy95.fr    Amicale des Sapeurs-Pompiers : 1 avenue de Montmorency – Contactez le président, Sébastien Fourni, au 01.30.18.20.90     Comité de Jumelage : 40 avenue Charles de Gaulle – Contactez la présidente, Tatjana Kremer, au 06.72.98.67.88     Comité des Fêtes : 55 rue Houdart – Contactez le président, Denis Plonevez, au 01.34.29.95.95     A.C.P.G. – Association des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre : 41 avenue Charles de Gaulle – Contacter le président, Claude Chesnier, au 01.34.29.85.09     A.S.L. – Association Arts Sports et Loisirs : 55 rue Houdart – Contactez le président, André Toulouse, au 01.34.29.95.95    Association des Jardins Familiaux : 40 avenue Charles de Gaulle – Contactez le président, Roger Martins, au 06.28.92.54.68     G.E.P.S.M. – Groupement d’Entraide du Personnel des Services Municipaux – Contactez la présidente, Isabelle Voyeux, au 01.34.29.80.18    Société    Communale de Chasse : 55 rue Houdart – Contactez le président, Eric Pouillard, au 06.22.77.74.95   A.P.E.R.E.M. – Association des Parents d’Elèves Roissy Elémentaire Maternelle : 40 avenue Charles de Gaulle – Téléphone : 01.34.29.43.00 WM

 

 

Partagez cet article

Premier Conseil Municipal pour Michel Thomas, nouveau maire de Roissy-en-France

Mercredi 27 mai 2020, en fin d’après-midi, s’est déroulé le premier Conseil Municipal, mais aussi la première réunion publique post-déconfinement, à Roissy-en-France, au Centre Culturel de l’Orangerie, où une centaine de personnes ont fait le déplacement pour y assister, à l’instar du Président de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France, Patrick Renaud. Respectant les mesures sanitaires en vigueur, dans le public, un siège sur deux était utilisable afin de garder une distance entre chaque personne. Divisant la capacité de la salle par deux, des écrans et des chaises ont été mis à disposition dans l’espace d’accueil de l’Orangerie, afin que ceux n’ayant pas pu accéder aux gradins ne loupent pas une miette de la réunion. Le port du masque a été également respecté par tous, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur du bâtiment. Drôle d’ambiance visuelle au premier abord, mais on s’y fait rapidement au bout de quelques minutes et on ne peut que se féliciter de revoir la vie politique et sociale reprendre, après deux mois de confinement.

Comme le veut le protocole, l’ancien Maire, André Toulouse, a présidé l’ouverture du Conseil Municipale. L’émotion était palpable pour cet homme, à la tête de la ville depuis 43 ans. Pour commencer, André Toulouse a mis l’honneur quatre de ses collaborateurs, leur remettant la médaille de la ville pour leur gestion de la crise pendant le confinement, mais aussi pour leur abnégation au service du développement de Roissy-en-France, au cours des dernières années. Cette médaille a été attribuée à Michèle Calix, Adjoint au Maire à l’Education, à la Jeunesse et à la Vie Locale, ayant contribué à la création de 1500 masques tissus afin de protéger les personnes les plus vulnérables au Covid-19, Serge Drago, Adjoint au Maire à l’Urbanisme, pour avoir dirigé l’aménagement et le développement de la partie sud de la ville, Philippe Gros, Directeur du Service Technique, pour son abnégation et ses qualités de responsable de service, et enfin, Evelyne Chesnier, directrice de cabinet du Maire, pour son travail et son soutien durant de nombreuses années.

A la fin de la remise des médailles, Evelyne Chesnier prend la parole, retraçant avec métaphore la carrière d’André Toulouse : « Il y avait un peintre devant sa toile blanche, donnant vie à une œuvre, parfois le coup de pinceau sûr, parfois plus indécis. Mais l’artiste n’a jamais douté et son œuvre peut maintenant être contemplée par tous », dit-elle, avec beaucoup d’émotion se ressentant dans sa voix.

André Toulouse reprend la parole, fortement touché par le discours de sa plus proche collaboratrice. Il remercie fraternellement tous ceux et celles avec qui, il a travaillé durant ce long parcours à la tête de Roissy-en-France, sans qui rien n’aurait été possible. Sans oublier tous les employés de la ville s’étant succédés en 43 ans de mandat. « C’est l’œuvre d’une vie », déclare-t-il, la voix tremblante. André Toulouse continue son discours en félicitant les nouveaux élus et en leur souhaitant le meilleur, dans une époque troublée et de par les défis qui s’annoncent, n’oubliant pas d’évoquer la bureaucratie qui étouffe les maires de France.

« Être maire ou maire-adjoint, c’est se montrer disponible et patient. Individuellement et collectivement. J’adresse mes chaleureuses félicitations aux vainqueurs et salutations aux perdants. Et si je devais vous adresser un dernier conseil à tous. Positivez ! Et vive M. le maire ! », conclut-il.

Michel Thomas, nouveau maire de Roissy

La séance de mise en place du nouveau Conseil Municipal se poursuit, avec pour ordre du jour principal, l’élection du nouveau maire via la tournée de votes au sein du Conseil des 23, validant le choix des électeurs. Sans surprise, Michel Thomas est élu à 18 votes pour, contre 5 votes blancs. André Toulouse remet l’écharpe de Maire à Michel Thomas, et après une accolade, enlève la sienne en regagnant le public, laissant son successeur assurer le bon déroulement de la réunion.

Prenant immédiatement ses fonctions, Michel Thomas annonce que le nombre d’adjoints durant ce mandat est de 6, et ce fait, un vote du conseil municipal doit déterminer qui sera élu à ces postes. Par ce vote, Michel Thomas valide sa position en obtenant 18 votes pour sa liste et 5 votes contre. Les nouveaux maire-Adjoints sont : Michèle Calix, Denis Côme, Patrick Pamart, Valérie Redouté, Catherine Duteau et François Carrette. Ces derniers reçoivent l’écharpe tricolore des mains du nouveau maire et prennent immédiatement place à ses côtés.

Pendant un peu plus d’une heure, les différents votes (CCAS, délégations…) se succèdent et se ressemblent, avec 18 votes pour la majorité contre 5 pour l’opposition, représentée par Patricia Petit, qui obtient une place de titulaire en tant que déléguée aux Marchés.

Lors d’un temps de parole lui étant attribué, Patricia Petit déclare : « Je tiens à féliciter M. le Maire et les Conseillers Municipaux. Je remercie les Roisséens et les Roisséennes pour leur confiance. J’ai envie de leur dire qu’une opposition est née. Je pense que la démocratie doit être respectée, se voulant saine et participative, dans la construction d’un avenir partagé, au service des citoyens ».

Pour clore la première réunion du Conseil Municipal, Michel Thomas amorce un discours d’investiture, debout, derrière le pupitre central. « Pour commencer, j’adresse mes remerciements pour les équipes de la ville, un plus, un renouveau, efficace et efficient. Merci à tous ceux qui sont restés dans l’ombre et un grand merci à tous les concitoyens nous ayant fait confiance, durant les dernières élections. Être maire, c’est être confronté à la réalité, à l’action et aux contraintes. Il faut l’avoir dans la peau, c’est un sacerdoce dans ce cadre de pandémie, qui est en train de rebattre les cartes sociales, économiques et écologiques. Avec bienveillance et solidarité, il faut redonner un sens à la vie. Mes deux objectifs pour ce « village » qu’est Roissy-en-France, sont de maintenir nos acquis et de faire évoluer ce village, tout en révisant nos priorités face à la période moins facile qui s’annonce. Mais ce soir, je peux le dire. Tout ce qui existe au niveau social sera maintenu. L’emploi et le logement restera un axe majeur de mon mandat. Ces choses essentielles pour les gens ».

« Mes remerciements, aussi, aux gens de mon équipe, prêt à reprendre le flambeau. J’adresse mon respect, mes hommages et chapeau à M. le maire Toulouse. Ensuite, je veux également un débat constructif avec l’opposition. Mettons tout en œuvre pour la réussite de notre projet commun. Pour finir, je vais vous dire une citation de Clémenceau : il faut savoir ce que l’on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire », conclut-il, sous les applaudissements du public. WM

Partagez cet article

Dernière ligne droite avant inauguration pour le golf international de Roissy-en-France… (ou pas)

Voyez aussi ce qu’en dit l’Office de Tourisme de Roissy

Situé sur le domaine de La Vallée Verte, entre le stand de tir et la ZAC du Moulin, le golf international de Roissy-en-France devait ouvrir, initialement, ses portes courant juin 2020, mais avec l’actualité de ces dernières semaines, l’ouverture est repoussée à septembre 2020, sous réserve d’un autre report face à la situation concernant le coronavirus. Ce projet, d’un montant de 32 millions d’euros et d’une superficie de 90 hectares, se veut orienter vers le développement durable et ouvert à tous. Il fût initié par André Toulouse, ancien maire de Roissy-en-France, et confié pour sa conception à l’architecte et ingénieur travaux publics, Michel Niedbala, qui remporta l’appel d’offre en 2008. PGA France (Professionnels de Golf Associés) branche française de la plus grande institution mondiale de golf, regroupant tous les enseignants et joueurs professionnels, et UGOLF, filiale du Groupe Duval, leader de l’exploitation des golfs en Europe, se sont vu confier, quant à eux, la gestion du Golf International de Roissy.

Voyez l’article de Golf Planète

Publié le 6 avril 2020 dans un article sur le site golfplanete.com, Michel Niedbala explique plus en détail sa vision et ses motivations qui lui ont permis de réaliser le Golf International de Roissy. « Ma conception du parcours s’inscrit d’abord dans une époque et une nature. L’architecture de golf est l’art d’aimer la nature. Il faut collaborer », déclare-t-il au site spécialisé, dans l’article que vous pouvez retrouver ici  Dans ce même article, vous y trouverez les interviews des acteurs principaux du projet comme celle de Swann Gueydan, Directeur du Golf International de Roissy pour UGOLF, et d’Éric Douenelle, Directeur de PGA France.

Les amateurs et professionnels de ce sport, ainsi que les curieux néophytes, pourront y trouver un parcours 18 trous, classé par Golf Stars, un Practice (terrain d’entraînement) disposant de 26 postes, mais également un terrain Pitch and Putt de 6 trous, parcours en taille réduite permettant de perfectionner son swing sur une plus courte distance. Un club house, un bar et un restaurant composent la partie bâtiment du site. Une école d’enseignement du golf, à destination des jeunes de tous les milieux, sera sous l’égide de l’Académie Jean Van de Velde, joueur français le plus titré dans la discipline, via un programme de golf scolaire unique en France.

De grands projets sportifs verront le jour, comme le tournoi professionnel annuel nommé le Roissy Jean Van de Velde European Golf Invitational, qui offrira l’opportunité à des jeunes joueurs de côtoyer les grands noms du circuit professionnel international.

Côté du restaurant, la gastronomie sera à l’honneur avec Michel Hache, qui a œuvré pendant 17 années au 16 Haussman, le restaurant gastronomique de l’hôtel Ambassador (Paris 9e Arr.). Ce dernier proposera une carte sur le thème de la bistronomie, misant sur la qualité de service en matière de restauration afin de faire du Restaurant du golf international de Roissy, une référence du secteur.

Les amoureux de la nature y trouveront leur compte, avec des parcours pédagogiques de 6 km sur la découverte de la faune et la flore locale, accessibles aux piétons et aux cyclistes.

Le développement durable étant une pierre angulaire du projet, un programme de gestion de l’eau optimisé a été mis en place afin de récupérer et dépolluer par phyto-épurassions les eaux pluviales, et par ce fait, pouvoir redistribuer l’eau pour l’arrosage des terrains. Des capteurs de surfaces permettront une automatisation et une distribution de l’eau en fonction des besoins du gazon, évitant tout arrosage inutile.

D’un point de vue personnel, je n’ai que des bases en golf, n’ayant que très peu pratiqué ce sport de finesse et de précision, mais après ce confinement et cette pandémie, ça sera avec un grand plaisir de découvrir les lieux et de profiter des grands espaces verdoyants du golf international de Roissy-en-France, troquant joyeusement mes 33m² pour 90 hectares. Affaire à suivre… WM

Partagez cet article

Un bel article sur la carrière d’André Toulouse, ancien maire de Roissy-en-France

Le numéro de mars du magazine municipal “La Vie à Roissy” a consacré sa une et un dossier aux 43 ans de mandat du maire André Toulouse. J’ai été agréablement surpris de la qualité rédactionnelle de ce dossier (pages 7 à 10). Je m’attendais à quelque chose de flatteur, dithyrambique…

Eh bien non. C’est très sobre, sympa et on retrouve beaucoup de souvenirs. Je vous conseille de le lire en cliquant ici. 

Je reçois chaque mois le magazine papier. C’est toujours un plaisir de le lire. Ce sont mes amis de l’agence RDVA qui s’occupent depuis des années du mag. L’agence est dirigée par Serge Brianchon qui, j’en témoigne, connait bien et depuis longtemps Roissy-en-France. Et c’est Élodie qui fait la mise en page, toujours bien réussie (vous pouvez consulter les numéros d’avant sur cette page du site de Roissy ). C’est Élodie qui, depuis des années, met à jour (c’est du boulot) graphiquement notre Carte du Grand Roissy. J’adore travailler avec elle, très pro, toujours disponible et souriante. Donc un grand bonjour à elle et à toute l’équipe de RDVA. EV

Partagez cet article

Un avion nommé Roissy-en-France

Ça avait été annoncé et c’est fait ! Comme elle l’avait promis Air France a baptisé un de ses avions du nom de Roissy-en-France. Cérémonie sympa pour l’occasion, la semaine dernière, dans un des hangars de la compagnie, sur le territoire de la commune.

André Toulouse ,Anne-Sophie Le Lay, secrétaire générale d’Air France KLM et Patrick Renaud

 

Partagez cet article