Beaucoup de monde à la cérémonie d’hommages à Didier Vaillant

le reportage de VO News. Ici le maire M. Marsac, à sa droite Djida Techtach, 1ere adjointe

Lundi 5 mars, à Villiers-le-Bel s’est déroulée la cérémonie d’hommages à Didier Vaillant, ancien maire de la ville, décédé d’une crise cardiaque à l’âge de 63 ans. Il y avait beaucoup de monde: 800 personnes. Voyez le reportage de VO News et la page sur le site de la mairie.

Partagez cet article

Hommage à Didier Vaillant

Stupeur et tristesse hier matin quand on a appris la mort brutale (crise cardiaque) de Didier Vaillant, ancien maire (PS, de 97 à 2012) de Villiers-le-Bel (95) conseiller municipal délégué, et 1er vice-président de la CA Roissy Pays de France. Les hommages se sont multipliés depuis, unanimes et bien au-delà de son camp politique. Hommages auxquels je m’associe, car, au fil du temps, j’avais appris à le connaitre et l’apprécier beaucoup. En fait on a appris à se connaitre voici des années, au cours de réunions diverses. Comme il avait le même défaut que moi (gros fumeur), on se retrouvait souvent à l’extérieur… Je me souviens d’une fois, où il rentre dans une de ces réunions, et avait répondu à quelqu’un qui s’était étonné publiquement de sa (courte) absence , non sans humour : je discutais avec Eric Veillon… Tout le monde était plié de rire. En plus on a le même âge (63 ans).

voyez le reportage diffusé ce matin par VO News

J’ai rapidement compris ses qualités. C’était, tout le monde le dit, un homme ouvert, agréable, calme et passionné pour la chose publique. Et tolérant ! Je me souviens l’avoir pas mal critiqué, en 2014 (revoir ici) au moment des projets de regroupement des intercommunalités, sur lesquels il s’était opposé au début. Il ne m’en avait jamais voulu, bien au contraire, et on en avait parlé calmement, avec sympathie (et j’ai eu finalement raison, il l’avait reconnu…). Après, il faisait partie des gens de tous bords politiques que j’avais invités après les dernières élections départementales à une réunion sympa à Epiais-les-Louvres (revoir ici) .

voyez le communiqué du maire de Villiers-le-Bel, Jean-Louis Marsac

Assurément, notre territoire perd un homme politique de grande qualité (on en a pas trop…), qui manquera à beaucoup, bien sûr à Villiers-le Bel mais aussi à la CA Roissy Pays de France, où sa vice-présidence étaient appréciée de tous. .

Un hommage public lui sera rendu le 5 mars à 11h, à l’espace Marcel Pagnol à Villiers-le-Bel.

Salut à vous, Didier Vaillant, parti trop tôt ! EV

Partagez cet article

Les projets et l’intercommunalité présentés aux entreprises

Ilham Moustachir, vice-présidente de la CA Val de France, chargée du développement économique, avait invité, vendredi dernier, des chefs d’entreprises du territoire pour une réunion d’information qui s’est tenue dans les locaux de la Communauté, à Villiers-le-Bel.

Au menu: une présentation de l’offre de la structure Débitex Télécom ( pour les entreprises), chargée de créer un réseau de fibre optique dans le Val d’Oise (et en Seine-Saint-Denis), faite par M. Dupont (voir la présentation ici). Puis M. Pesch, animateur de la démarche GSI (initiée par le CEEVO et Pays de Roissy CDG) qui vise à sensibiliser les entreprises et les collectivités sur les “nouveaux risques”, notamment en informatique (voir la présentation ici) .

Ilham Moustachir a ensuite fait le point sur les projets (comme l’Avenue du Parisis), les zones d’activités (état d’avancement du Triangle de Gonesse, ZAC Les Tulipes Sud ou Tissonvilliers 3 à Villiers-le-Bel…). On aura appris notamment la concrétisation du projet de centre de loisir à Gonesse (voir l’article ci-dessous).

Cliquez pour voir la présentation d'Ilham

Enfin, le président de Val de France, Didier Vaillant, a fait un exposé très complet sur la nouvelle grande intercommunalité (Roissy Pays de France) qui doit (sauf imprévu…) voir le jour le 1er Janvier 2016  : les CA  Val de France et Roissy Porte de France, ainsi que 17 communes de Seine-et-Marne seront alors fusionnées. EV

Ilham Moustachir, avec le président Vaillant, pendant la présentation de la future "grande interco"
Partagez cet article

Adresse à Jean-Louis Marsac, maire de Villiers-le-Bel (et par ricochet à Didier Vaillant) à propos de sa lettre au préfet sur la “Grande interco”

Cliquez pour lire la lettre de M. Marsac

Monsieur le maire,

On ne ne se connait pas, mais votre directeur de cabinet, suite à mon premier article sur votre lettre au préfet, a eu la gentillesse de m’appeler et de me transmettre votre lettre en intégralité, je vous en remercie.

Ça me donne l’occasion d’y revenir et de vous faire part de mes remarques:

1) vous êtes d’accord avec la “fusion” Val de France/ Roissy Porte de France”. Ce qui, de nos jours, tombe sous le sens, et on pourra, pour le coup, rendre hommage à votre camarade J-P Blazy qui, s’il n’a jamais été, j’en témoigne, un grand adepte de l’interco, avait suggéré, voici des années, une interco à l’échelle du SIEVO, soit tout l’est du Val d’Oise.

2) S’agissant de la Seine-et-Marne et du Grand Roissy :

Je vous rassure, il y a bien un bassin de vie, et surtout des intérêts communs entre l’est du Val d’Oise et l’ouest de la Seine-et Marne. Votre camarade Gérard Eude, vice-président du CG 77 en charge des affaires économiques, voire le président Eblé pourra vous rassurer aussi.  Personnellement, j’en témoigne depuis presque 20 ans. Et sachez qu’il y a plus de “tradition” de dialogue entre le 77 et le 95 que vous ne l’écrivez. On pourrait en revanche faire ce reproche (que vous faites à la Seine-et-Marne) à Villiers-le-Bel (et à Sarcelles) vis à vis du “Grand Roissy” qui n’ont que tardivement, ces dernières années, participé au “dialogue” (revoyez svp mon article sur les Rencontres du Grand Roissy de 2011 et ma “rencontre” avec Didier Vaillant). La participation de longue date, pour prendre un autre exemple, au “think tank” que constitue l’association “Pays de Roissy”, des maires du 77 (alors qu’on a jamais vu personne de votre secteur) en témoigne aussi. Mais je pourrai vous en dire plus. Je pense franchement que c’est vous même qui ignorez ces territoires de Seine-et-Marne. Je vous propose de vous les faire découvrir, vous verrez… Venez au Mesnil-Amelot, à Villeneuve, à Compans, à Mitry…!

Quant à leurs prétendues divergences, s’il est vrai que, pour des raisons purement politiciennes (même pas politiques) et de personnes, les choses ont trainé, je peux vous dire que, en bon observateur de ce qui s’est passé, ils n’ont aucune divergence “stratégique” et ont su régler leurs différents: ils sont aujourd’hui unis, opérationnels, et potentiellement puissants économiquement, le président Renaud le sait très bien.

3) Sur la loi MAPAM : je vous fiche mon billet qu’il y aura des dérogations. Vous devriez voir le verre à moitié plein et non à moitié vide. Je suis d’accord avec vous quand vous écrivez que sans les communes de Seine-Saint-Denis, la notion même du Grand Roissy et sa pertinence géographique seront affaiblies. Raison de plus pour se battre et réclamer ensemble ce Grand Roissy en EPCI (associé à la Métropole), car je sais d’expérience, surtout de nos jours, qu’une “structure d’études (!) et d’aménagement”, comme vous le proposez  sur le même périmètre (pourquoi la faire d’ailleurs, puisque selon vous il n’y a rien en commun avec la Seine-et-Marne??) ne servira à rien, sinon à faire des …zétudes couteuses (et, accessoirement, à verser des indemnités  aux élus qui la “dirigeraient”).

Merci encore, M. le maire. Je suis à votre disposition pour en parler de vive voix. Je vous invite dans mes terres d’Epiais-lès-Louvres (mitoyenne de Mauregard, en 77 !!), notre maire, Isabelle Rusin, est charmante… ?  EV

Partagez cet article

Une lettre bizarre de Jean-Louis Marsac, maire de Villiers-le-Bel, sur l’interco

Vu l’autre jour, sur VO News, mention d’une lettre vraiment bizarre de J-L Marsac, maire de Villiers-le-Bel (95) (et qu’on ne peut pas  voir dans la page “lettres du maire” sur le site de la commune). Une lettre qui serait adressée au préfet du Val d’Oise, pour la réunion de la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) que doit se tenir ce lundi matin.

Selon l’extrait de VO News, voici ce que dit l’édile:

“Dans cette lettre, le maire de Villiers-le-Bel ne se dit pas favorable à un scénario “Grand Roissy” qui viendrait ajouter 17 à 19 communes de Seine-et-Marne au nouvel ensemble Val de Roissy – Porte de France. “Réunir des communes aussi disparates, de sociologie aussi différente et animées de préoccupations aussi diverses et parfois divergentes, entrainerait des difficultés de fonctionnement et de gouvernance qui ne peut que me préoccuper. De surcroît, il n’y a aucun bassin de vie commun entre l’est du Val d’Oise et l’Ouest de la Seine et Marne.”
Pas le temps de détailler, ou d’argumenter, mais c’est réellement à mourir de rire. Et révélateur d’une méconnaissance grave du Grand Roissy, ce qui ne m’étonne pas d’ailleurs. J’y reviendrai, pour faire de la pédagogie au nouveau maire de VLB… EV
Partagez cet article

Ali Soumaré veut être maire de Villiers-le-Bel face à Jean-Louis Marsac


Municipales : Ali Soumaré candidat à la… par vonews95

VO News a publié deux articles récemment: le premier comportant une interview du conseiller régional (PS) Ali Soumaré (rendu célèbre depuis les fausses accusations portée contre lui, voir son parcours dans wikipédia) dans la quelle il annonce sa candiature aux “primaires” socialistes dans le but d’être désigné par les militants de la section local du PS (dont il est le secrétaire depuis 2004). Le second juste après qui montre la réaction (ci-dessous) du maire sortant, Jean-Louis Marsac (qui a succédé en cours de mandat à Didier Vaillant en juin 2012) qui demande que la fédération du PS fixe les “règles du jeu” (à croire qu’elle ne le sont pas). Le maire n’a pas l’air content et est certain de sa victoire.


Jean-Louis Marsac Maire sortant et candidat à… par vonews95



Partagez cet article

Le très haut débit avance dans l’Est du Val d’Oise

Le président Bazin, (président en exercice de Debitex), à la truelle

Certains (dont  nous) peuvent penser que ça ne va pas assez vite, question débit, mais ça avance. Ce jour, Arnaud Bazin, président du CG 95, des élus de l’est du Val d’Oise accompagné des responsables de Debitex ont posé la 1ère pierre d’un NRO, abréviation romantique  du non moins romantique “Nœud de Raccordement Optique” à Villiers-le-Bel. Etape pour le raccordement en très Haut débit des habitants et des entreprises d’Arnouville, Ecouen, Gonesse et Villers-le-Bel.

C’est bien…

Voyez les détails sur le communiqué officiel ici.

EV

Partagez cet article

Le président du Sénat sera à l’IMA de Villiers-le-Bel le 17 mai

L'IMA de Villiers-le-Bel (foto mairie de VLB)
Gérard Larcher, président du Sénat

Le 17 mai prochain sera un grand jour pour l’équipe et les apprentis de l’IMA (Institut de Métiers de l’Artisanat) . C’est qu’ils vont recevoir une délégation de sénateurs, conduite par le président du Sénat Gérard Larcher.

Voici ce qu’en dit l’IMA: “La journée débutera tôt avec la venue à 8 heures du président du Sénat, Gérard Larcher, et de sénateurs, ainsi que du président de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, Alain Griset. Au programme, visite des ateliers de boulangerie (dégustation àl’aveugle) et automobiles, suivie d’un échange avec des apprentis.La délégation partira ensuite animer les Rencontres Sénatoriales de l’Apprentissage au Sénat.

Dans la grande cour à 11 heures, un camion de pompier rénové par les apprentis de l’IMA Villiers-le-Bel sera présenté par le Président du Sénat. Il est destiné à partir au Sénégal dans le cadre d’une mission solidaire, les pompiers sénégalais ne disposant pas de ce type de véhicule”.

Vous pourrez voir le programme de la journée ici .

Partagez cet article