Une nouvelle identité visuelle pour la CC du Pays de Valois

cliquez pour la voir et les explications sur la vidéo de la CC

La Communauté de communes du Pays de Valois (CCPV) est née en 1997. Elle compte 62 communes et 56216 habitants (janvier 2018). Située dans le sud de l’Oise (son siège est à Crépy-en-Valois), elle se sent partie prenante du Grand Roissy, même si, pour des raisons “techniques” seules quelques communes (comme Le Plessis-Belleville) de la CC apparaissent sur la Carte. Mais pour bien marquer le coup, la CC a tenu, a acheter deux visuels comme vous pouvez le voir ici:

La nouvelle identité visuelle a été présentée le  16 janvier dernier à l’occasion des vœux du Président de la CC, Benoit Haquin, maire de Brégy.

le président Haquin et les membres du Conseil communautaire

Je vous conseille de lire son discours ici, très instructif et qui montre bien le dynamisme de cette Communauté.  EV

Partagez cet article

Le ministre dément le report de la ligne Roissy Picardie

La vraie presse se faisait l’écho, voici une dizaine de jours, d’un report à 2030 de la ligne Roissy Picardie qui doit permettre l’arrivée directe des TGV d’Amiens à Roissy. 2030 pouvait-on lire un peu partout. Le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies a démenti ce report. C’est à lire ici. EV

Partagez cet article

Roissy-Picardie: J-P Blazy et des élus de l’Est de Val d’Oise reçus au ministère. Vive opposition du Conseil général.

La carte du projet. Cliquez pour l'avoir en grand
C'est l'option "Centre nord" qui a été retenue par le ministre (cliquez pour mieux voir)

Si le projet de liaison Roissy-Picardie fait l’unanimité des partis politiques en Picardie et dans l’Oise, il n’en est pas de même dans le Val d’Oise. Juste après la déclaration de Frédéric Cuvilliez,  ministre des Transports, qui a validé, le 30 avril l’option “centre nord” du futur barreau ferré (schéma ci-contre), le président (DVD) du Conseil général du Val d’Oise a publié un communiqué (à voir ici) plutôt “chaud” s’opposant au projet du barreau pour des motifs environnementaux et déplorant la forme de la décision ministérielle. De son côté, le député (PS) J-P Blazy, qui avait lui aussi réagit vivement à cette décision, a emmené une délégation de “15 élus” de l’Est de sa circonscription, ainsi que le conseiller général (PS) du canton concerné, Cédric Sabouret au ministère des transports où ils ont été reçus par le directeur de cabinet, Emmanuel Kesler, vendredi dernier.

Le député a aussitôt publié un communiqué (à lire ici) intitulé “Dialogue de sourds”…

De leur côté les zécolos de  “Val d’Oise Environnement” (la tanière des P’tits Loups), qui sont  favorables au projet de barreau (ce qui est cocasse) viennent de s’opposer, non pas au projet, mais au tracé “centre nord” (voir ça sur VO News car leur communiqué sur leur site n’est pas téléchargeable).

Rappelons aussi que la gauche valdoisienne s’était prononcée pour le barreau picard en juillet 2010 ! (revoir ici).

Vous avez dit dialogue de sourds ?

EV

Partagez cet article

Liaison ferrée Roissy Picardie : réunion concertation ce lundi à Louvres

cliquez pour voir la concertation à Louvres, Creil et Amiens

C’est la suite de la grande enquête sur la liaison ferrée Roissy Picardie qui doit permettre aux Picards le raccordement au réseau TGV, mais aussi aux habitants du nord est du Val d’Oise d’accéder directement par train à CDG. Un dossier un peu compliqué: une nouvelle voie ferrée doit passer au nord de CDG, soit par Villeron, soit par Epiais-lès-Louvres. Les deux communes sont contre…  “Gare ” au NYMBY !

On y sera …

EV

Partagez cet article

L’Oise lance l’année Rousseau

A l’occasion du tricentenaire du célèbre philosophe, le Conseil général de l’Oise, propriétaire du magnifique parc J-J Rousseau à Ermenonville , lance “Rousseau 2012” .

Une série de manifestation est prévue à partir de mars. Vous pourrez voir tout ça sur le site ad-hoc mis en ligne (très riche) par le CG et où Yves Rome, sénateur, président du CG et Jean-Paul Drouet, vice président chargé de la culture expriment le sens de cette initiative, que nous saluons.

Jean-Jacques Rousseau est mort à Ermenonville en 1778 et fut enterré sur “L’ile des Peupliers”, dans le parc qui porte désormais son nom , avant que la Convention ne décide, en 1994, de transférer les cendres du grand homme au Panthéon.

Le printemps arrivant, je ne saurais trop vous conseiller d’aller vous promener à Ermenonville, (CC du Pays de Valois), une des plus jolies communes du Grand Roissy, visiter le Parc et déjeuner dans un des nombreux restaurants de la région, comme le magnifique Relais de la Croix d’Or, par exemple..  Voir le site de l’Office de tourisme.

EV

Partagez cet article

La CC Pays de Valois publie une newsletter

La Communauté “Pays de Valois” (60), dont une bonne partie concerne le Grand Roissy, vient de publier sa première newsletter (que nous avons reçue), qui évoque le développement économique, sa “première priorité”. C’est un territoire intéressant, mais dont les responsables sont un peu… inhibés? timides?  En tout cas, voyez leur site ici, et essayez de trouver leur newsletter, moi j’y suis pas arrivé…

EV

Partagez cet article

Le Sud de l’Oise se prépare à l’arrivée du TGV. Conférence mardi, organisée par SODA

Alors que l’enquête publique sur le “barreau picard” ne devrait tarder à démarrer, les élus du Sud de l’Oise commencent eux à travailler sur les opportunités de développement économique que ne manquera pas d’induire cette liaison au réseau grande vitesse.

C’est dans ce cadre que SODA, l’agence de développement économique du Sud de l’Oise mardi prochain 5 juillet une conférence (un ptit déj) à la mairie de Creil, à 8H30.

Vous saurez tout ici, en lisant le communiqué (inscriptions etc. ).

Partagez cet article

Succès des premières Rencontres de la ZFU Creil-Montataire

Une assistance nombreuse, à Montataire, le 7 juin

130 chefs d’entreprises, élus et institutionnels du territoire sont venus pour échanger sur la question de l’implantation en ZFU, 14 ans après la création du dispositif, en présence de Nicolas DESFORGES, Préfet de l’Oise, Christian GRIMBERT, Président de la Communauté de l’Agglomération Creilloise et Président de SODA, et Rémy BOURGEON, Président de Creil Montataire Développement.

Au 30 octobre 2010, 886 entreprises en activité sont implantées en ZFU Creil Montataire, dont 171 sur les Marches de l’Oise. 30% de ces entreprises ont bénéficié d’exonérations partielles ou totales.

Ces 1ères Rencontres on été l’occasion de mieux connaître la zone, ses entreprises, l’impact des avantages de la ZFU sur les emplois et le développement économique local avec des témoignages de dirigeants qui ont décidé de s’installer en ZFU (AFB.com, AP Extrusion et CMP Calibre) et des visites sur les Marches de l’Oise (Mauser et VPI).

A l’initiative de la Préfecture de l’Oise, la Communauté de l’Agglomération Creilloise et Creil Montataire Développement, ces 1ères Rencontres ont été organisées par Sud Oise Développement l’Agence (SODA), agence de développement économique.

(Communication agence presstance)

Partagez cet article

Creil-Montataire : premières rencontres interentreprises de la ZFU. Goutez le nouveau SODA !

le nouveau logo de SODEV, devenu SODA (hips!)

SODA ! C’est le nouveau nom de la Sodev, la jeune agence de développement économique du Sud de l’Oise (c’est sûr qu’ici, on aurait préféré un nom plus… tonique). Voyez leur nouveau site web ici, franchement pas mal (nous, on aurait fait mieux, quand même…).

Soda organise, le 7 juin prochain, une rencontre des entreprises de la Zone franche Urbaine de Creil-Montataire, sous les hospices, carrément, du préfet de l’Oise, Nicolas Desforges et bien sûr de Christian Grimbert, président du SODA et de la CA de l’Agglomération creilloise. Vous saurez tout sur le programme en cliquant ici . C’est intéressant, car l’Oise est un partenaire mal connu (c’est un peu de leur faute :+), mais réel du Grand Roissy, dont le sud du département fait partie.

Bonne occasion pour rencontrer les entreprises de la région groupées sous le sigle “Les Marches de l’Oise“, à découvrir.

On fera tout pour y être.

EV

Partagez cet article

Le centre EGB a accueilli les premières rencontres économiques du Valois

Arnaud Foubert, président de l'intercommunalité du Pays de Valois et maire de Crépy.

Une cinquantaine de personnes, pour la plupart des chefs d’entreprise, ont assisté jeudi soir au Plessis-Belleville (Oise) à la première édition des rencontres économiques du Valois. Organisée par la communauté de communes du Pays de Valois (CCPV)*, cette réunion, qui s’est déroulée au centre d’affaires EGB, avait pour objectif de «réunir entreprises, acteurs économiques et élus locaux» pour que ceux-ci échangent à propos «des décisions qui vont influer sur la vie économique du territoire».

Durant plus de deux heures, les intervenants ont présenté les enjeux et projets de l’intercommunalité, notamment le Scot (Schéma de cohérence territoriale) du Pays de Valois, le plan de déplacement urbain de Crépy-en-Valois ou encore les projets de transport «qui vont conforter le développement économique».

Hubert Massau, premier maire-adjoint du Plessis-Belleville, qui remplaçait le maire Dominique Smaguine, retenu pour raison professionnelle, a prononcé le discours d’introduction de la soirée, soulignant que celle-ci avait lieu dans les anciens locaux de Poclain, une entreprise mythique du secteur (NDLR : à laquelle nous consacrerons un article dans le prochain Roissy Mail le mag’). Claude Bataille, l’un des anciens dirigeants de Poclain, était d’ailleurs présent.

Pascal Odent, président du groupement des entreprises du Valois a quant à lui présenté le Gev, fondé en 1964 et qui «représente environ trente-cinq entreprises et 2.500 emplois».

Arnaud Foubert, président (UMP) de la CCPV et maire de Crépy-en-Valois a pour sa part défini les objectifs en matière économique de l’intercommunalité. Anne-Sophie Sicard et Julie Mahé, respectivement vice-présidente et chargée de mission développement économique et touristique de la CCPV, ont à leur tour défini le rôle du service développement économique. Ce dernier œuvre notamment pour l’implantation de nouvelles entreprises sur le territoire à travers l’Espace Valois Entreprendre, une pépinière située au centre d’affaires EGB, qui comporte douze bureaux et a permis en dix ans «d’accueillir trente-huit entreprises et de créer plus de soixante-dix emplois».

Cette réunion de travail devait se terminer par un buffet dînatoire.

L.L.

*L’intercommunalité du Pays de Valois est née le 1er janvier 1997 du regroupement des communes des cantons de Betz , Crépy-en-Valois et Nanteuil-le-Haudouin. Elle compte aujourd’hui 62 villes, 22.000 foyers et près de 52.800 habitants.

Julie Mahé, chargée de mission développement économique et touristique de la CCPV, et Anne-Sophie Sicard, vice-présidente de la CCPV.
Partagez cet article