Frédéric Carlier, nouveau directeur de la Mer de Sable, entre ambition et passion

A l’occasion du premier jour d’ouverture de la Mer de Sable pour la saison Halloween 2020, le samedi 3 octobre, le nouveau directeur du parc à thème, Frédéric Carlier, qui est en poste depuis juillet 2020, a présenté le bilan de la saison estivale et ses ambitions pour l’avenir du parc. L’homme à l’accent du Sud-Ouest, titulaire d’un Master 2 en Science de gestion et management de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV, a voué sa carrière professionnelle au monde du loisirs, en travaillant chez Décathlon et Koezio. Situé sur le territoire d’Ermenonville, la Mer de Sable, créée en 1963 par Jean Richard, avait été rachetée par la Compagnie des Alpes en 2005, groupe opérateur des parcs de loisirs ayant en charge le Parc Astérix, le Futuroscope, le Musée Grévin, ainsi que les domaines skiables français. En 2015, le Groupe Looping, comprenant entre autres les parcs Bagatelle et Mini-Château, fait l’acquisition de la Mer de Sable. En bientôt 60 ans et engrangeant en moyenne 350 000 visiteurs par an, le parc sur le thème du Far West d’une superficie de 45 hectares a bien évolué, passant d’un parc avec des attractions foraines à des attractions exclusives, et réussissant à se faire une place durable dans le milieu des parcs de loisirs.

« Nous avons trois objectifs pour nos visiteurs, au sein de la Mer de Sable. Partager une journée en famille, construire l’album de famille et vivre des émotions en famille. Un temps de déconnexion et d’immersion en famille. Nous sommes un parc à thème pour les familles, les enfants jusqu’à 12 ans et leurs parents, voulant leur offrir une expérience incroyable. La Mer de Sable n’est pas un concurrent de notre proche voisin, le Parc Astérix, mais une complémentarité. Les enfants y viennent découvrir leurs premières sensations fortes chez nous, puis à l’adolescence ils vont au Parc Astérix », déclare Frédéric Carlier.

« C’est un réel plaisir de travailler avec une équipe compétente et passionnée. Notre personnel est au nombre 180 personnes, regroupant 6 corps de métier différents, opérateurs d’attractions, mécaniciens, administratifs, comédiens cascadeurs, restaurateurs et décorateurs. Nous disposons de 26 attractions et de trois spectacles vivants », ajoute-t-il.

Frédéric Carlier, lors de la conférence de presse, a annoncé la date d’ouverture pour la prochaine saison estivale qui sera le samedi 3 avril 2021, week-end de Pâques. Cette année marquera l’inauguration de la nouvelle attraction 2021, le Silver Mountain, un coaster familial fabriqué par l’entreprise Néerlandaise, Vekoma. Cette dernière aurait dû ouvrir en 2020, mais malheureusement, le coronavirus a eu raison de son report.

Sur le thème du COVID-19, la Mer de Sable a dépensé 50 000 euros pour être aux normes avec les mesures sanitaires, avant sa réouverture en juin 2020. Le parc table sur une perte de 30% de visiteurs, bien que la saison estivale ai été sous de bons hospices avec un afflux massif de visiteurs, très heureux de sortir du confinement.

Pour sa quatrième édition d’Halloween, la Mer de Sable a vu les choses en grand. Les squelettes, citrouilles et toiles d’araignées ont fait leurs apparitions dans le parc. La thématisation a été intégralement revue pour l’occasion, attractions et spectacles n’ayant pas échappé au relooking, que ce soit visuel ou sonore. Les plus petits pourront y trouver les Contes Magiques de Vano le Magnifique, les Chikachocottes et le Safaritrouille. Mais également, le Train des Âmes et le spectacle Dia de Los Muertos. Les comédiennes et comédiens habillés en zombies, sorcières, épouvantails et trolls, déambulant dans le parc, sauront impressionner les plus téméraires.

Avec les mesures sanitaires, le port du masque est obligatoire dans tout le parc. Il vous faudra également acheter vos billets datés, à l’avance, sur le site https://www.merdesable.fr/tarifs-reservations. L’Epouvantable Mer de Sable Saison 4 se déroulera du samedi 3 octobre au dimanche 1er novembre 2020. Les horaires d’ouverture sont disponibles ici https://www.merdesable.fr/calendrier-horaires. Un concours de déguisements est organisé pendant l’événement, avec chaque jour, un Pass Saison 2021 à gagner. Alors, soyez les plus créatifs pour votre prochaine visite sur le parc. WM

 

Partagez cet article

Impressionnants incendies de champs dans l’Oise, près de Gouvieux

Cliquez ici pour voir la vidéo

Dimanche 9 août 2020, sur les terres agricoles se trouvant entre Gouvieux et Boran-sur-Oise, d’importants incendies ont ravagé des centaines d’hectares de surfaces cultivables, sous le regard médusé des habitants des communes environnantes, partagés entre fascination et effroi. Le panache des fumées étaient visibles depuis le Val d’Oise, à hauteur de Puiseux Village / Châtenay-en-France. Les sapeurs-pompiers ont été rapidement déployés, venus des casernes alentours et comprenant également un hélicoptère en soutien aérien. Un départ de feu a débuté en milieu d’après-midi, dans des champs de blé récemment moissonnés. Quelques heures plus tard, de multiples foyers se sont déclarés, ne facilitant pas le travail des sapeurs-pompiers. Aidé par le vent, les incendies se sont inéluctablement déplacés à grande vitesse, ravageant les champs et ne laissant qu’un paysage lunaire, noir comme le charbon. En début de soirée, les incendies étaient sous-contrôles, s’arrêtant à la lisière des bois et aux abords des axes routiers.

Un phénomène inquiétant, se répétant pour la seconde année consécutive. Dans les mêmes circonstances de canicule, l’Oise, ainsi que de nombreux départements français, ont été frappés par des incendies de champs en 2019. Les causes seraient, en grande partie, liées à des incivilités comme des mégots de cigarettes jetés par des automobilistes, mais aussi des débris de verre provoquant un effet loupe sur une végétation excessivement sèche, par les temps de canicule estivale.

Ayant vécu ces incendies de très près, je peux dire que c’est impressionnant de voir à quelle rapidité les flammes avancent. Pensant avoir circonscrit un des foyers, un camion des sapeurs-pompiers quitte la zone pour se rendre sur les lieux d’un autre départ de feu, ne laissant juste qu’une brume blanchâtre derrière eux. Quelques minutes après, j’ai vu les flammes réapparaître progressivement. Il n’a pas fallu longtemps pour que ça se transforme en brasier. Ce dernier s’est approché promptement de ma position, faisant entendre de plus en plus le crépitement des souches de blé en train d’être consumées. En un court laps de temps, des flammes, d’une hauteur d’approximativement trois mètres, me font face. La brume a été remplacée par une épaisse fumée sombre. Puis, le rayonnement de la chaleur se fait ressentir, bien que le feu ne soit qu’à une cinquantaine de mètres d’où je me trouvais. C’est à ce moment que je décide de partir afin de me mettre en sécurité. Sacrée expérience ! (Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien : https://www.youtube.com/watch?v=cVpw5TmMf_0). WM

 

 

Partagez cet article

Une nouvelle identité visuelle pour la CC du Pays de Valois

cliquez pour la voir et les explications sur la vidéo de la CC

La Communauté de communes du Pays de Valois (CCPV) est née en 1997. Elle compte 62 communes et 56216 habitants (janvier 2018). Située dans le sud de l’Oise (son siège est à Crépy-en-Valois), elle se sent partie prenante du Grand Roissy, même si, pour des raisons “techniques” seules quelques communes (comme Le Plessis-Belleville) de la CC apparaissent sur la Carte. Mais pour bien marquer le coup, la CC a tenu, a acheter deux visuels comme vous pouvez le voir ici:

La nouvelle identité visuelle a été présentée le  16 janvier dernier à l’occasion des vœux du Président de la CC, Benoit Haquin, maire de Brégy.

le président Haquin et les membres du Conseil communautaire

Je vous conseille de lire son discours ici, très instructif et qui montre bien le dynamisme de cette Communauté.  EV

Partagez cet article

Le ministre dément le report de la ligne Roissy Picardie

La vraie presse se faisait l’écho, voici une dizaine de jours, d’un report à 2030 de la ligne Roissy Picardie qui doit permettre l’arrivée directe des TGV d’Amiens à Roissy. 2030 pouvait-on lire un peu partout. Le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies a démenti ce report. C’est à lire ici. EV

Partagez cet article

Roissy-Picardie: J-P Blazy et des élus de l’Est de Val d’Oise reçus au ministère. Vive opposition du Conseil général.

La carte du projet. Cliquez pour l'avoir en grand
C'est l'option "Centre nord" qui a été retenue par le ministre (cliquez pour mieux voir)

Si le projet de liaison Roissy-Picardie fait l’unanimité des partis politiques en Picardie et dans l’Oise, il n’en est pas de même dans le Val d’Oise. Juste après la déclaration de Frédéric Cuvilliez,  ministre des Transports, qui a validé, le 30 avril l’option “centre nord” du futur barreau ferré (schéma ci-contre), le président (DVD) du Conseil général du Val d’Oise a publié un communiqué (à voir ici) plutôt “chaud” s’opposant au projet du barreau pour des motifs environnementaux et déplorant la forme de la décision ministérielle. De son côté, le député (PS) J-P Blazy, qui avait lui aussi réagit vivement à cette décision, a emmené une délégation de “15 élus” de l’Est de sa circonscription, ainsi que le conseiller général (PS) du canton concerné, Cédric Sabouret au ministère des transports où ils ont été reçus par le directeur de cabinet, Emmanuel Kesler, vendredi dernier.

Le député a aussitôt publié un communiqué (à lire ici) intitulé “Dialogue de sourds”…

De leur côté les zécolos de  “Val d’Oise Environnement” (la tanière des P’tits Loups), qui sont  favorables au projet de barreau (ce qui est cocasse) viennent de s’opposer, non pas au projet, mais au tracé “centre nord” (voir ça sur VO News car leur communiqué sur leur site n’est pas téléchargeable).

Rappelons aussi que la gauche valdoisienne s’était prononcée pour le barreau picard en juillet 2010 ! (revoir ici).

Vous avez dit dialogue de sourds ?

EV

Partagez cet article

Liaison ferrée Roissy Picardie : réunion concertation ce lundi à Louvres

cliquez pour voir la concertation à Louvres, Creil et Amiens

C’est la suite de la grande enquête sur la liaison ferrée Roissy Picardie qui doit permettre aux Picards le raccordement au réseau TGV, mais aussi aux habitants du nord est du Val d’Oise d’accéder directement par train à CDG. Un dossier un peu compliqué: une nouvelle voie ferrée doit passer au nord de CDG, soit par Villeron, soit par Epiais-lès-Louvres. Les deux communes sont contre…  “Gare ” au NYMBY !

On y sera …

EV

Partagez cet article

L’Oise lance l’année Rousseau

A l’occasion du tricentenaire du célèbre philosophe, le Conseil général de l’Oise, propriétaire du magnifique parc J-J Rousseau à Ermenonville , lance “Rousseau 2012” .

Une série de manifestation est prévue à partir de mars. Vous pourrez voir tout ça sur le site ad-hoc mis en ligne (très riche) par le CG et où Yves Rome, sénateur, président du CG et Jean-Paul Drouet, vice président chargé de la culture expriment le sens de cette initiative, que nous saluons.

Jean-Jacques Rousseau est mort à Ermenonville en 1778 et fut enterré sur “L’ile des Peupliers”, dans le parc qui porte désormais son nom , avant que la Convention ne décide, en 1994, de transférer les cendres du grand homme au Panthéon.

Le printemps arrivant, je ne saurais trop vous conseiller d’aller vous promener à Ermenonville, (CC du Pays de Valois), une des plus jolies communes du Grand Roissy, visiter le Parc et déjeuner dans un des nombreux restaurants de la région, comme le magnifique Relais de la Croix d’Or, par exemple..  Voir le site de l’Office de tourisme.

EV

Partagez cet article

La CC Pays de Valois publie une newsletter

La Communauté “Pays de Valois” (60), dont une bonne partie concerne le Grand Roissy, vient de publier sa première newsletter (que nous avons reçue), qui évoque le développement économique, sa “première priorité”. C’est un territoire intéressant, mais dont les responsables sont un peu… inhibés? timides?  En tout cas, voyez leur site ici, et essayez de trouver leur newsletter, moi j’y suis pas arrivé…

EV

Partagez cet article

Le Sud de l’Oise se prépare à l’arrivée du TGV. Conférence mardi, organisée par SODA

Alors que l’enquête publique sur le “barreau picard” ne devrait tarder à démarrer, les élus du Sud de l’Oise commencent eux à travailler sur les opportunités de développement économique que ne manquera pas d’induire cette liaison au réseau grande vitesse.

C’est dans ce cadre que SODA, l’agence de développement économique du Sud de l’Oise mardi prochain 5 juillet une conférence (un ptit déj) à la mairie de Creil, à 8H30.

Vous saurez tout ici, en lisant le communiqué (inscriptions etc. ).

Partagez cet article

Succès des premières Rencontres de la ZFU Creil-Montataire

Une assistance nombreuse, à Montataire, le 7 juin

130 chefs d’entreprises, élus et institutionnels du territoire sont venus pour échanger sur la question de l’implantation en ZFU, 14 ans après la création du dispositif, en présence de Nicolas DESFORGES, Préfet de l’Oise, Christian GRIMBERT, Président de la Communauté de l’Agglomération Creilloise et Président de SODA, et Rémy BOURGEON, Président de Creil Montataire Développement.

Au 30 octobre 2010, 886 entreprises en activité sont implantées en ZFU Creil Montataire, dont 171 sur les Marches de l’Oise. 30% de ces entreprises ont bénéficié d’exonérations partielles ou totales.

Ces 1ères Rencontres on été l’occasion de mieux connaître la zone, ses entreprises, l’impact des avantages de la ZFU sur les emplois et le développement économique local avec des témoignages de dirigeants qui ont décidé de s’installer en ZFU (AFB.com, AP Extrusion et CMP Calibre) et des visites sur les Marches de l’Oise (Mauser et VPI).

A l’initiative de la Préfecture de l’Oise, la Communauté de l’Agglomération Creilloise et Creil Montataire Développement, ces 1ères Rencontres ont été organisées par Sud Oise Développement l’Agence (SODA), agence de développement économique.

(Communication agence presstance)

Partagez cet article