Où en est la ZAC AeroliansParis à Tremblay-en-France ?

Depuis 2013, date de début des travaux, AeroliansParis, opération encadrée par l’agence Grand Paris Aménagement (GPA) en partenariat avec l’établissement public territorial, Paris Terres d’Envol, dispose d’une superficie de 198 hectares. Située sur la commune de Tremblay-en-France (93), aux portes de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, la ZAC AeroliansParis a pour but, selon GPA, se renforcer le positionnement compétitif de la plateforme aéroportuaire en structurant l’espace francilien, autour d’un territoire moteur en matière de développement. L’opération prévoit à terme d’accueillir 850 000 m² d’entreprises internationales, plus de 240 000 m² de commerces et comptoirs, 2 hôtels et 7 restaurants. Le projet comptera, également, la création d’une salle alliant complexe sportif et événementiel de nouvelle génération, ainsi qu’une extension majeure du parc des expositions Paris Nord Villepinte (PEX). La future ligne du Grand Paris Express – Ligne 17, qui devrait être mise en service en 2030, passera au milieu d’AeroliansParis. L’arrêt le plus proche, pour accéder à la zone d’activité, sera où se trouve l’actuelle gare Villepinte-Parc des Expositions du RER B. En ce qui concerne l’emploi, les prévisions annoncent la création de 10 000 à 15 000 emplois sur l’ensemble du site AeroliansParis. La fin des travaux est prévue, initialement, pour 2033, mais des retards pourraient avoir lieu, étant donné la situation sanitaire actuelle et le ralentissement de l’économie mondiale.

L’Association Syndicale Libre, AeroliansParis Gestion, dont le site internet est consultable ici : https://www.aeroliansparis-gestion.fr/, s’occupe du développement de la ZAC AeroliansParis, mais aussi de celle de Paris Nord 2. Claire Dürr, chargée de communication, déclare : « Paris Nord 2 et AeroliansParis, 2 territoires limitrophes, une démarche similaire et une ambition partagée. Cela a été le point de départ de la convergence des 2 sites, que ce soit sur le plan de la gestion, des services et d’un avenir commun. C’est donc un Centre de Gestion unique qui anime les 2 parcs et dynamise la vie des entreprises et de leurs salariés pour favoriser leur bien-être au travail : petits-déjeuners conférences, course de relais, crèche interentreprises, club de sport, institut de beauté, centre automobile, instituts de formation… ».

Retour sur les dates clefs et les dernières nouvelles de la ZAC AeroliansParis, en ce mois de septembre 2020.

En 2016, les premiers bâtiments ont été livrés à l’entreprise de fret express TNT, réalisés par l’entreprise de promotion immobilière, Barjane. 2018 est une année importante avec l’ouverture du centre d’échanges Paris Asia Business Center, dont les premières livraisons avaient eu lieu dès l’automne 2017, renommé Silk Road Paris par la suite, comme l’évoque cet ancien article de Roissy Mail sur le sujet : https://www.roissymail.fr/2018/12/15/paris-asia-se-dote-dune-marque-silk-road-paris/. Une nouvelle étape est franchie en 2019, avec la livraison de la première phase du Spirit Business Cluster, construit par le promoteur immobilier Spirit, prévoyant d’accueillir entre 50 à 80 entreprises sur les 70 000 m² de la zone d’activités. A ce jour, de nombreuses entreprises ont déjà pris place sur le site d’AeroliansParis dans les locaux aménagés par Barjane, Spirit et Silk Road Paris, telles que Daher Dassault, Packdis, Manuloc, Barjane, FC Logistique, Sotracom Air Transit, E.P.S.P, Super Trading, FTL Express, Logitax, Eoletec, TNT, ArchiFrance… dont vous trouverez l’annuaire des entreprises installées sur les parcelles de la première phase de commercialisation, via le lien : https://www.aeroliansparis-gestion.fr/annuaire-entreprises/annuaire-interactif/. De cette première phase, il reste actuellement trois emplacements de construction, 77 000 m², 28 000 m² et 60 000 m² qui doivent trouver acquéreurs, situés au sud de la RD40.

La deuxième phase de commercialisation, dont les dates ne sont pas encore communiquées, regroupe quatre parcelles, 92 000 m², 43 000 m², 62 000 m² et 32 000 m². Elles se trouvent sur les terres de l’actuel Circuit Carole. Ce dernier devrait être déplacé, mais c’est là que les difficultés à la réalisation du projet AeroliansParis commencent. En effet, le déplacement du Circuit Carole est une histoire s’apparentant à un serpent de mer. Depuis une dizaine d’années, les tractations et propositions pour choisir un nouveau site, vont bon train. François Asensi, maire de Tremblay-en-France, avait  proposé un nouvel emplacement à l’est du Vieux-Tremblay, le long des pistes et de la Route Périphérique S. Le projet d’un nouveau circuit est actuellement en attente et aucune avancée ne semble pointer le bout de son nez. Les motards peuvent encore profiter et poser leurs sliders sur la parabolique, en toute tranquillité pour les prochains mois, voire pour quelques années.

Autre projet sur AeroliansParis qui rencontre des difficultés de réalisation, le Colisée, salle polyvalente sportive et culturel de 10 000 places, avec une extension modulable de 1 500 à 1 800 places supplémentaires, un pré-show et un parvis dédiés à la convivialité et à l’animation du site, des espaces d’animations et de restauration accessibles à tous les publics en journée et en soirée, ainsi que des salons de réception modulables pour accueillir des événements d’entreprises ou encore des expositions temporaires organisées par des associations locales. Le Colisée, imaginé par les bureaux d’architectes Archis Populous et X-Tu, aurait déjà dû sortir de terre pour 2021, se voulant un site stratégique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.. « Nous avons besoin d’un minimum de 45 millions d’euros de financement public pour équilibrer le projet », déclarait le maire de Tremblay-en-France en 2018, au Journal du Grand Paris, dont l’article est disponible ici : https://www.lejournaldugrandparis.fr/tremblay-france-trimestre-decisif-colisee/. Malheureusement, rien ne semble avoir bougé en 2020. Récemment contacté par Roissy Mail, François Asensi dit que les résultats de l’appel d’offre pour sa construction  seront connus le16 octobre prochain. C’est un projet qui lui tient à cœur !   Il ne désespère  pas de voir la salle du Colisée être réalisée sous ce mandat. En attendant, on  peut toujours regarder la vidéo promotionnelle de GPA pour se faire une idée du projet : https://www.youtube.com/watch?v=PwDlrqFIeEg.   WM

L’avis d’EV

Bien compliqué ce dossier de Colisée …

Partagez cet article

François Asensi ne veut pas d’Amazon à Tremblay

voyez en cliquant le communiqué du maire

On suivait ça depuis décembre. Le géant américain Amazon, en plein développement mondial comme chacun sait, souhaite (ou souhaitait) construire un entrepôt (il en a déjà un à Senlis  60) à Aérolians, zone d’activité située à côté de Paris Nord 2, sur le territoire de Tremblay-en-France (93) et aménagée par Grand Paris Aménagement (ex AFTRP). Mais le maire de la ville (ex PCF) ne veut pas (ou plus? ) en entendre parler. Il a publié hier un communiqué vengeur qui m’a fait sourire et m’a rajeuni, me renvoyant aux années 70… Et reproche à Amazon et aux autres GAFA de ne pas payer leurs impôts comme tous le monde en France. Et reproche à ladite Amazon d’ “imposer des conditions de travail indignes à ses salariés”.

Dans ce CP, le maire mélange optimisation et évasion fiscale, qui sont deux choses différentes. L’évasion, c’est de soustraire frauduleusement à ses obligations fiscales, l’optimisation, c’est se servir des outils légaux pour payer moins d’impôts (comme le font beaucoup, par exemple, pour déduire une garde d’enfant à domicile).

Les GAFA sont tout sauf bêtes… Et je conseille à François Asensi de rencontrer Bruno Le Maire, incroyable ministre de l’économie, qui fait du bla-bla sur les GAFA depuis des mois.

Amazon & co: jalousies françaises. Témoignage  hilarant d’une de mes voisines

Les “débats” chez nous sur les GAFA et assimilés, me font rire ou plutôt pleurer de rire. Il y a de la jalousie  chez nombre de Français, jalousie entretenue par quasiment tous les politiques. Amazon a été créée en 1994 par Jeff Bezos (l’homme le plus riche du monde en ce moment)à Seattel USA. Il vendait des livres par correspondance au début  et aujourd’hui il vend de tout, partout dans le monde. Je le sais car je m’en sers de plus en plus. Rien à dire, bons prix, service impeccable. Et de plus en plus de Français s’en servent, je vois ça notamment dans mon immeuble de Paris 20 (où les gardiens sont submerges par les colis “internet, Amazon, mais pas que). Il y a quelques jours, je rentre de courses et j’entends une habitante de mon immeuble demander (en s’inquiétant un peu, impatiente qu’elle était), si son colis était arrivé. On prend l’ascenseur ensemble… Je me permets de lui dire : Amazon, c’est bien et pratique. Ravie, elle dit oui tout de suite et se ravise en même temps: euh, non, ça fait du mal… Et voila.

En fait, c’est comme pour Windows (qui a transformé nos vies informatiques), Google, Facebook et autres. Tout le monde s’en sert et tout le monde les critique. En fait, c’est de la jalousie. Les Français, tout comme les Européens, ne sont pas capables de développer de tels outils (on attend toujours le GPS européen, depuis des années en “développement). Ça me fait penser aux Africains (francophones du moins) qui critiquent la France et ne sont pas capables de réaliser des choses simples qu’ils pourraient faire (je reviendrai plus tard sur ce sujet que je connais bien).  EV

voyez ça, c'est pas mal...
Partagez cet article

Chronopost installée sur le SEGRO Logistics Park Aulnay

Ça avance sur l’ancien site PSA d’Aulnay. Segro a indiqué, dans un communiqué, la livraison récente, à Chronopost, d”un bâtiment de 11 038 m2, face au centre logistique de Carrefour (revoir ici).  Il reste un bâtiment à construire sur ce Park, il sera livré fin 2019.

Bonne occasion pour dire ici que Christophe Broncard a quitté, voici quelques mois, son poste de directeur du développement Europe du Sud de Segro pour rejoindre le groupe Dentressangle où il est désormais directeur général du département immobilier logistique. Belle évolution de carrière pour cet homme vraiment bien et que j’aime beaucoup. EV






Partagez cet article

Centre de maintenance des lignes 16 et 17 d’Aulnay: l’enquête publique est en cours.

cliquez pour voir plus de perspectives (c'est à la ligne PC 6)

Elle a commencé le 11 juin et se terminera le 10 juillet.  C’est “l’enquête publique relative à la demande d’autorisation environnementale et demande de permis de construire concernant la réalisation du centre d’exploitation des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express”. Sur les terrains de l’ancien site PSA à Aulnay, le long de l’A3. C’est un gros truc… On y reviendra. En attendant, vous pouvez consulter le dossier ici, y’a tout . EV



Partagez cet article

Aérolians a un nouveau site !

voyez

Entre nous, il était temps… Aérolians a un nouveau site web. C’est tout chaud.  Découvrez-le ? On reviendra bientôt sur cette ZAC aménagée par Grand Paris Aménagement avec des nouvelles de Paris Asia Business Center (dont la construction est terminée) et du Spirit Business Center (en construction).

Partagez cet article

Ex-site PSA: SEGRO avance bien sur son Logistics Park. 740 emplois à la clé

SEGRO France a annoncé récemment la prochaine livraison de sa première unité sur son Logistics Park (18 ha sur l’ancien site PSA à Aulnay). Les travaux n’ont pas trainé : ça a commencé en mars dernier (revoir ici). Et le lancement des travaux pour une deuxième. Deux bâtiments donc, l’un pour Carrefour Supply Chain (26 000 m2) entièrement consacré à son activité e-commerce, qui ouvrira au 1er trimestre 2018. 450 créations de postes sont prévues (voir le site de recrutement de Carrefour entrepôts ici) .

le futur centre logistique Carrefour

Le deuxième bâtiment sera livré à un “leader de la messagerie express en France et à l’international” (pas moyen de savoir qui, pour l’instant, mais on évoque la création de 290 emplois) : 10 000 m2 (dont 950 de bureaux). “Ce nouveau hub, le plus innovant du réseau de son utilisateur, permettra de traiter 160 000 colis par jour à destination du nord de la région parisienne. Le site, dont la livraison est attendue mi-2018 pour une mise en exploitation d’ici Noël 2018” précise le communiqué de Segro. Un troisième bâtiment est prévu (voir le plan ci-dessus).

Au passage, le centre logistique construit par Segro pour Metro Cash&Carry à Mitry-Mory (revoir ici) a été livré début novembre. Là aussi, délais tenus. Bravo ! Segro ? C’est bien ! EV

la limite communale entre Gonesse (au nord) et Aulnay


Partagez cet article

Devant les difficultés du projet d’arena Bercy 2, le Colisée pousse ses pions

François Asensi, maire de Tremblay et ardent défenseur du projet d’Aréna Colisée (qui devrait se construire au nord de Paris Nord 2 sur la ZAC Aérolians) a publié le 19 octobre un communiqué dans lequel il fait état des difficultés de réalisation du projet concurrent Bercy 2, qui devait se construire près de Bercy (1…) à Paris. Il est même question d’une possible relocalisation du projet parisien (qui avait été inclus dans le programme d’équipements pour les JO). Du coup François Asensi (comme l’avait fait la veille Bruno Beschizza, président de Paris Terres d’Envol, dont fait partie Tremblay) et propose que le Colisée remplace Bercy 2. Voir le communiqué et, pour mémoire, notre article ici.  Dans le quartier rien qu’autour du Colisée, ce sont 3000 emplois qui sont prévus… Et les menaces qui pèsent sur la ligne 17 risquent d’impacter l’ensemble de la ZAC Aérolians, et au-delà, me précise Asensi (mais c’était pas la peine) l’ensemble des projets du Grand Roissy. EV

Partagez cet article

Spirit a fait sa rentrée immobilière

Magnifique salle de réunion du Pullman. On peut presque toucher la Tour Eiffel...

Le 19 septembre dernier, le promoteur Spirit avait choisi le cadre bluffant ( une vue incroyable sur Paris) du Pullman Tour Eiffel pour faire sa “rentrée immobilière”. Beaucoup de monde était là. La journée avait commencé par la réunion d’une centaine de “commercialisateurs” à qui a été présenté le bilan 2016/2017 de l’entreprise et où Carmen Robert, directrice de promotion a présenté les projets en cours.

Le commercialisateurs écoutant Carmen Robert

Elle a bien sûr évoqué le Spirit Business Cluster de Tremblay, qui continue  à bien avancer (revoir ici), et qui s’étendra sur 8 ha dans la zone Aérolians (voir le dossier)

Les travaux en cours du Spirit Business Cluster de Tremblay

On y est passé dans l’après midi. Bonne ambiance créée (voyez la vidéo ci-dessous) par cette entreprise que je commence à bien connaitre. Merci pour l’invitation ! EV


Partagez cet article

Succès de la soirée de gala. L’équipe de hand-ball de Tremblay repassée en 1ere division, avec un nouvel entraineur. Le Colisée bien parti !

C’était original: vendredi 1er septembre la ville de Tremblay-en-France et son club de hand-ball (TFHB) ont organisé  un match de basket avec des équipes de haut niveau : Limoges CSP contre Sharks-Antibes. Ça se passait dans le beau et grand Palais des Sports des Cottages. 1000 personnes étaient présentes! Il s’agissait en fait de faire la promotion de la nouvelle équipe de hand-ball de la ville et en même temps du projet de la grande salle, le Colisée (10 000 places) qui devrait être construite à Tremblay, sur le territoire de la ZAC Aérolians. Projet cher au cœur du maire, François Asensi.

On y était !

Le TFHB est une grande équipe nationale ! Elle a évolué, si j’ai bien compris (j’y connait rien en sport…) pendant 11 ans en Division 1, mais était descendue en D2 (Proligue) . L’an passé, elle était championne de D2, ce qui a lui valu de remonter eu D1 (qui s’appelle Lidl Starligue ).

Le match de basket fut passionnant, même pour moi ! Je me suis surpris (moi !) à plusieurs reprises en train d’applaudir, tellement les joueurs étaient talentueux. On aurait dit des magiciens! C’est Limoges qui a gagné, mais Antibes n’a pas démérité, loin de là.

L'équipe du TFHB. A droite, en blanc, le nouvel entraineur Benjamin Braux

Juste après, les joueurs du TFHB ont été présentés un par un. Et on a pu voir le nouvel entraineur, Benjamin Braux (originaire de Nancy, donc forcément un type bien…, voir un article de l’Est Républicain à son sujet).

voyez le film sur la soirée, réalisé par la mairie. Ici François Asensi pendant son discours

Après ce fut l’heure du cocktail “VIP” avec de nombreuses personnalités (dont le préfet de Seine-Saint-Denis, Pierre-André Durand). Un film sur le futur Colisée a été présenté. François Asensi a défendu avec enthousiasme le projet de Colisée (soutenu de plus en plus et notamment par Paris Terres d’Envol, l’intercommunalité) ainsi que d’autres orateurs.

voir le film ici et "l'histoire" du projet

Au final une très belle soirée de promotion, ambiance sympathique et chaleureuse! Félicitations aux organisateurs ! EV

Lors du cocktail avec Clémentine Autain, députée, François Asensi, Mathieu Montes, 1er adjoint, El Madani Ardjoune, adjoint aux finances


Partagez cet article

Friche PSA : la ville d’Aulnay et Grand Paris Aménagement ensemble pour une grande opération

Bruno Beschizza et Thierry Lajoie, lors de la signature à l'hôtel de ville

Ça bouge du côté de la friche PSA d‘Aulnay. Mardi dernier, le maire, Bruno Beschizza et Thierry Lajoie, PDG de Grand Paris Aménagement (GPAm), ont signé deux conventions pour la mise en œuvre d’une opération d’aménagement dans les quartiers nord de la commune.

Dans la première, il s’agit d’une initiative conjointe pour aménager le nord de l’ancien site PSA jusqu’à l’emplacement de la future gare de la ligne 16 du Grand Paris Express. Soit un périmètre de 163 ha, il s’agira un aménagement urbain mixte : activité économique et  habitat. Pour ce faire, sera créée une société d’économie mixte d’aménagement à opération unique (SEMAOP) associant les collectivités,  l’Etat via GPAm et le secteur privé. Au terme d’un appel d’offre lancé par la future SEAMOP, sera retenu un opérateur privé.

Des études pré-opérationnelles vont être lancées, financées par un fonds de concours financé initié par les deux parties, c’était l’objet de la deuxième convention. EV


Partagez cet article