La nouvelle ligne fileo Fosses-CDG a été inaugurée

Au départ, sur la gare routière de CDG, Franck Golnadel, directeur de CDG, a dit des bons mots

La nouvelle ligne fileo, que nous vous avions présenté en janvier dernier (revoir les détails ici) a été officiellement inaugurée vendredi dernier, en présence de nombreuses personnalités, dont Pierre Serne (qui sortait de Sevran, voir plus bas), vice président du STIF, qui a financé la ligne en quasi totalité (avec une participation d’Air France) pour un peu plus d’un million d’euro par an et Patrick Renaud, président de Roissy Porte de France.

Tout le monde s’était donné rendez-vous à la gare routière de Roissypôle, accueillit par Franck Goldnadel, directeur de CDG qui s’est réjoui de la nouvelle ligne. Patrick Renaud puis Pierre Serne ont aussi pris la parole avant de couper le traditionnel ruban. Puis les invités sont partis en fileo, le long de la nouvelle ligne qui passe par Puiseux, Louvres, Fosses puis Marlay-la-Ville. Direction le cinéma intercommunal de l’Ysieux, à Fosses, où, accueillis par Madame Haesinger, adjointe au maire de Fosses et Joël Ehkirch, directeur des CIF (inventeur et opérateur de filéo, ex Allobus), après la projection d’un film fileo, les partenaires ont pris la parole, avant une  réception sympathique.

Tous se sont réjouis de la mise en place de cette nouvelle ligne et on a appris que la prochaine ligne fileo desservirait Saint-Pathus et Saint-Soupplets (77).

Barreau de Gonesse, c’est pas pour demain. Pierre Serne n’a pas voulu prendre d’engagements.

Pendant les discours, un échange courtois mais franc a eu lieu entre Patrick Renaud et Pierre Serne sur le financement du fameux barreau ferré de Gonesse, prévu normalement pour … 2017.  Pressé par le président Renaud de s’exprimer sur le sujet, Pierre Serne a été très clair : à ce jour il ne prend pas d’engagement pour la réalisation dudit barreau. Ce qui ne m’étonne guère (voir ce que j’avais écrit, une fois de plus, en 2011)…

Sur Fileo, revoyez aussi l’article élogieux que j’avais écrit en mars 2013, à l’occasion des nouvelles lignes sur Villepinte. EV

[easyrotator]erc_31_1400484495[/easyrotator]

Partagez cet article

Le Bureau de Roissy Développement a été renouvelé

Roissy Développement, c’est l’agence de développement économique de la CA Roissy Porte de France. Elle vient de renouveler son bureau, suite aux élections municipales. C’est Patrick Renaud qui est désormais président, en remplacement de l’ancien maire de Villeron, et ce n’est pas plus mal : ça évitera les blagues de mauvais gout (renouvelées, en public) de l’ancien président sur les “enveloppes”… Voyez la composition du bureau sur le communiqué ici. EV

Partagez cet article

Une Communauté exemplaire. Patrick Renaud réélu à l’unanimité. La suite plus tard…

Juste après l'élection ..

Chez les agents de la CA, l'élection de Patrick Renaud a provoqué l'extase !Juste après, cette (très) charmante (eh oui, Luc...) personne était en lévitation, mais j'ai raté la foto...

C’était donc mardi dernier, l’installation du Conseil de la CA Roissy Porte de France. Comme on pouvait s’y attendre (mais rien n’est jamais acquis…), Patrick Renaud a été réélu une fois de plus, à l’unanimité (à bulletin secret (moins un bulletin blanc, il m’a dit que ce n’était pas lui, par modestie sûrement, mais j’en suis sûr), président de la CA Roissy Porte de France, y compris donc par les nouveaux délégués communautaires. J’écris ces lignes avec une grande émotion (c’est rare que je dise ça), car cette Communauté est exemplaire à tous points de vue. Oh ! elle n’est pas exempte de critiques, et je pourrais en faire ! Mais regardez le travail fait depuis des années ! Hommage donc (et Patrick s’y associera, évidemment) à André Toulouse, créateur de cette Communauté, qu’il est allé “chercher avec les dents” (je l’ai vu faire) voici plus de vingt ans, à une époque, vous pouvez me croire, rien de tout ça n’était évident. Tout comme maire (génial, je pèse mes mots) de Roissy-en-France, il a su imaginer la Communauté, qui s’est élargie petit à petit (en sachant dépasser les différences politiques). Celle-ci, sous l’impulsion des deux, a imaginé des projets territoriaux, sociaux, industriels, d’avenir etc. Ils ont fait marcher leur “congolo” (leur cerveau, comme on dit parfois en Afrique) sur à la fois ces projets et la manière de prendre les bonnes décisions collectivement. Les projets ont tous réussi (ou sont en passe de réussir), à quelques exceptions près, comme les “labos de langues étrangères”, ou, selon moi, le centre de formation de Louvres). La  capacité pédagogique de ces deux élus de la République est grande ! Ni André Toulouse (UMP), ni Patrick Renaud (sans étiquette, mais bien à droite) n’ont fait passer leurs “intérêts” partisans ou éventuellement idéologiques, avant l’intérêt général (formule malheureusement galvaudée , tout comme les “valeurs”, mais ici ça s’applique bien).

L’élection du bureau s’est faite sur une seule liste (comme la loi le permet) et l’élection tous les postes et délégations, nominations à des organismes divers, sont passés comme une lettre à la poste (oups, mauvaise expression de nos jours…). Vous trouverez ici la composition du bureau. Manquait juste un p’tit coup à boire (eh oui Luc Broussy) pour arroser ça…

[easyrotator]erc_29_1397828108[/easyrotator]

Je forme deux vœux: 1) puissent tant André Toulouse que Patrick Renaud prévoir leurs successions. Ils en ont le temps (mais le temps passe vite). 2) qu’ils dynamisent, avec tous leurs collègues, l’association du Grand Roissy, je pense que c’est crucial.

Merci  et bravo à tous les élus de la CA. “CA ” fait du bien de nos jours…! EV

PS: la suite des zinfos plus tard… Pas l’temps de tout faire (j’embauche toujours, help!). Sur la Grande Interco 77, j’ai des news comme quoi tout devrait aller bien, (revoir ici) mais j’attends d’être sûr pour faire un bon article.  La présidence de la CC “Pays de France” a été attribuée au nouveau maire de Chaumontel, Sylvain Saragosa et on reviendra sur Saint-Soupplets, qui a changé… Ah! aussi, Chantal Romand, l’animatrice de “Pays de Roissy CDG”, qui était adjointe à Mareil-en-France (95), a été élue maire. On reviendra sur tout ça, promis (y compris sur Broussy, qui me harcèle par SMS…) ! Et sur  la carte du Grand Roissy, qui a pris du retard, mais qui est déjà OK, y’a de la fête dans l’air !

Partagez cet article

Le nouveau siège de Volkswagen a été inauguré hier

Jacques Rivoal, président du Directoire de Volkswagen France

La pose de la première pierre de l’immeuble, situé dans “ParcMail” à Roissy-en-France, avait eu lieu en juin 2012 (revoir ici). 550 collaborateurs du célèbre constructeur allemand y sont regroupés depuis le 17 mars. Et hier soir se tenait l’inauguration officielle (voyez le communiqué ici). Il y avait beaucoup de monde : clients, journalistes, fournisseurs et autres invités. Parmi eux on notait la présence d’André Toulouse, maire de Roissy, de Patrick Renaud, président de la CA Roissy Porte de France et Jean-François Benon, DG du CEEVO, des dirigeants de Sogelym Dixence (promoteur de Parc Mail et bâtiment, que Bouygues a construit), dont Jean-Charles Equoy.  Jacques Rivoal, président du directoire de Volskwagen Group France (VGP, voyez sa présentation ici) et Dirk Pans, DG de Volkswagen Bank (qui s’appelle désormais Volkswagen Financial Services) ont pris la parole pour expliquer le nouveau bâtiment et rappeler les activités du groupe en France. Puis André Toulouse s’est félicité du choix de VW pour la région de Roissy, de plus en plus attractive.

Le bâtiment (10 000 m2) est très beau, très écolo. Rappelons que le siège historique de VGP était à Villers-Cotterêt depuis 1954 où il reste la moitié des effectifs du groupe (350). Les  installations du site vont être modernisées. Le nouveau maire de cette commune, Franck Briffaut (FN) était présent à l’inauguration. Quant à VW Bank (200 salariés dans le nouveau siège de Roissy), elle était à Paris Nord 2.

Volkswagen est en forme ! La firme est le  troisième constructeur mondial (derrière Toyota et GM) avec 7, 341 millions de voitures produites (PSA 3, 6…), mais selon Wikipedia, 9.7 millions de véhicules vendus en 2013. En France elle a 14% de parts de marché.

Cliquez pour voir la présentation

Je me souviens que mon père avait acheté, après sa 4 chevaux dans les années 60, une Coccinelle qu’il avait payée, je m’en rappelle, 7000 F (il avait pris le train depuis la Lorraine pour aller la chercher à Paris, histoire de faire moins cher). Après il avait acheté une K70 : c’est la première voiture que j’ai conduite de ma vie, j’avais 15 ans…

[easyrotator]erc_44_1397136029[/easyrotator]

On souhaite la bienvenue au collaborateurs de Volkswagen !  EV


Partagez cet article

Les CDT “Coeur économique de Roissy Terres de France” et “Val de France” officiellement signés cet après-midi.

Lors de la validation du CDT "Cœur économique", en mai 2013

Cet après-midi seront officiellement signés deux CDT stratégiques pour le Grand Roissy : celui de “Cœur économique…” (commun aux CA Terres de France et Roissy Portes de France) et celui de Val de France (incluant donc maintenant Gonesse et Bonneuil-en-France. On se rappellera que le premier avait fait l’objet d’une lâche attaque, pendant l’été, de quelques oiseaux (de mauvais augure) “verts” du conseil régional. Il semble donc que les choses soient rentrées dans l’ordre.

On rendra compte de tout ça demain, dans un édition spéciale (parce les CDT le valent bien…). Au fait … Deux questions 1) où en est, cher Yves Albarello, le … “CDT du Mesnil-Amelot”. Pas la peine de répondre, Yves, c’est toi qui l’a enterré… Et 2, que pensent les “alliés” EELV de Luc Broussy sur ces CDT (Europa City etc…). MDR !

EV  (partisan des chevreuils et … de les manger, enfin, au moins un…)

Partagez cet article

Installation d’une intervenante sociale à la ZSP de Louvres-Fosses

De gauche à droite, MM Malherbe (sous-préfet), Flocon (LC) Morel (procureur adjoint), Névache (préfet), Renaud, Fossier et Barros
Patrick Renaud et Pierre Barros, maire de Fosses

Le préfet du Val d’Oise, M. Nevache, le procureur adjoint, M. Morel et le président de Roissy Porte de France Patrick Renaud sont venus installer une intervenante sociale, dans le cadre de la ZSP (zone de sécurité prioritaire) de Louvres-Fosses, à la gendarmerie de Fosses. C’était mercredi. En présence du sous préfet Malherbe, de Luc Strehaiano, vice président du Conseil général,  de nombreux maires de la CA (dont les maires de Louvres, M. Fossier, de Fosses, Pierre Barros et M. Delhalt, maire de Le Thillay et vice-président en charge de la sécurité) et de nombreux officiers de gendarmerie dont le LC Flocon, patron de la gendarmerie du Val d’Oise et le capitaine Demarsy, commandant de la brigade de Louvres.

Cette personne a été embauchée pour aider les victimes. Bien souvent, et les gendarmes ainsi que le procureur l’ont expliqué,  des gens viennent à la gendarmerie pour se plaindre et ils ne savent pas toujours comment s’exprimer. Et les gendarmes ne sont pas vraiment formés pour démêler des situations sociales complexes, comme par exemple des violences familiale. L’intervenante sociale (qui assistante sociale de formation) , qui a pris ses fonctions en novembre dernier, sera plus à même de prendre en charge ces personnes. C’est plutôt bien.

Le cout  du poste est pris en charge par l’Etat de la CA Roissy Porte de France.

Bonne occasion pour comprendre les ZSP, créées par Manuel Valls. Voyez ça ici et.

Partagez cet article

Roissy Picardie : le projet s’affine

cliquez pour mieux voir

Le tracé de liaison ferrée Roissy Picardie, qui doit passer sur quelques kilomètres entre Fosses et CDG s’affine. cette liaison permettra aux picards d’avoir accès au réseau TGV. L’affaire a fait l’objet de nombreuses concertations, mais qui n’ont pas convaincu les élus locaux qui manifesteront le 16 décembre à Vémars.

Partagez cet article

“A PARK” : c’est parti !

Cliquez pour la plaquette

Le projet (ambitieux) A Park a été présenté le mercredi au SIMI (on a raté la présentation…), par les promoteurs SODEARIF (filiale de Bouygues Immobilier) et la SEMAVO (SEM du Val d’Oise), groupé, avec la société et Portica.L’ensemble est un peu compliqué, mais il faut savoir que c’est l’établissement foncier du Val d’Oise va porter les terrains .

“A Park”, situé sur la commune de Le Thillay va s’étendre sur 28ha, et déployer presque 200 000 m2 de construction: messagerie, logistique,village PME PMI, hôtels, restos… C’est du lourd ! Le projet date depuis un moment. On avait parlé un temps de panneaux solaires chinois de “centre d’échanges international” pour les droits à polluer… Il semble que, si la vocation asiatique du site (d’où le A comme Asia) soit confirmée, on soit revenu dans du général…

Lors de la présentation de A Park, mercredi

C’est en tout cas un projet d’envergure, idéalement situé, le long du RD 902A, sur l’axe d’affaires Roissy-Goussainville, à côté de Fedex.Les premiers bâtiments “clés en main” devraient être livrés en 2016.

Voyez le site web d’A Park qui donne des détails (y’a une vidéo) et la plaquette ci-dessus.  C’est CBRE qui commercialise. EV

cliquez pour voir mieux
Partagez cet article

L’axe Tremblay-Roissy tire la région aéroportuaire vers le haut

Jeudi soir, dans une des salles de réunion du Parc des Expos de Villepinte

Jeudi soir, au Parc des Expos de Villepinte, se tenait une réunion débat organisée conjointement par la CA Terres de France et la CA Roissy Porte de France (unies par le CDT “Cœur économique Roissy Terres de France“).

Mathieu Montes et Patrick Renaud, à la tribune

Patrick Renaud,président de Roissy Portes de France et Mathieu Montes, 1er adjoint au maire de Tremblay ont fait un point sur  l’évolution des importants projets territoriaux menés par ces deux communautés. Communautés de plus en plus proche d’ailleurs : on a entendu Patrick Renaud dire que pendant un moment s’était posée la question d’une fusion entre elles (ce qui, à mon avis, serait excellent).

Les choses avancent et reculent…  Patrick Renaud a bon espoir que le “nouveau” SDRIF (actuellement au Conseil d’Etat) permettra la prise en compte du CDT commun (malgré un avis défavorable de la Commission permanente, en plein été . Revoir ici), légèrement amputé toutefois d’une partie du “Trapeze” (partie nord du Triangle de Gonesse, située à Roissy-en-France). Mathieu Montes, suivi en cela par P. Renaud s’est inquiété une fois de plus du projet de “Métropole parisienne” qui absorberait toutes les communautés de la petite couronne et donc la sienne.

S’en serait fini alors de la dynamique territoriale désormais en route, après de longs efforts, au niveau du Grand Roissy.

Les deux dirigeants ont aussi déploré la non prise en compte de deux projets importants pour le territoire : le projet Comet (une ligne de bus en site propre traversant le coeur du Grand Roissy d’est en ouest, et le projet “Aérofret” , qui vise à ouvrir une gare sur le tracé actuel du RER B, au niveau de la zone Cargo 4 et d’Aéroville.

De son côté, le SIEVO, présidé aussi par Patrick Renaud, a dû, lors de sa dernière séance, reporter l’application de son SCOT jusqu’à la mise en route effective du SDRIF.

Un document récapitulatif a été présenté, que vous pourrez consulter ici.

Les réseaux d’entreprises se sont présentés

Joël Porcher, Laurent Perra, Marie-Chistine Bouvier, M. Limoge, Christian Nahon
Joël Porcher, Laurent Perra, Marie-Christine Bouvier, M. Limoge, Christian Nahon

On reconnait, parmi l'assistance, Denis Millard (AFTRP), Hervé Chastagnol (Paris Nord 2) et son adjoint Enrico et, au fond, Joël Ehkirch (CIF)

La  deuxième partie de la réunion a consisté en une présentation de plusieurs réseaux d’entreprises à savoir (cliquez sur chaque pour avoir les docs) :

– Roissy Développement, qui est l’agence de développement économique de la CA Roissy Porte de France, présentée par Christian Nahon, président (et maire de Villeron)

Roissy Entreprises (la plus vieille, créée en 1993), présentée par son nouveau président, M. Limoge, qui a mis en avant “Roissy 2.0“, un site participatif destiné aux chefs d’entreprises

Entreprendre à Tremblay, présidée par Jacques Boyadjian. La présentation a été faite par Mme  Bouvier (Partner) responsable de la communication,

– Le réseau PLATO, initié par les Chambres de Commerce, a été présenté par Joël Porcher, de la CCI 93

– l’association “MontMelian Val d’Ysieux” (Fosses), présentée par Laurent Perra

Mon avis : excellent !

Vous pensez bien que je me réjouis de cette collaboration, exemplaire à bien des titres, entre les deux communautés. Mais je crois qu’il faut encore aller plus loin (et plus vite). Organisons une campagne en faveur de Comet et d’Aérofret !

Et si, tant Patrick Renaud et Mathieu Montes, dans l’expression de leur  vision territoriale, n’ont pas oublié, et c’est heureux, le Nord Seine-et-Marne, il conviendrait, je pense, que l’association des collectivités du Grand Roissy soit un peu plus audible. Pourquoi ne pas organiser, en février prochain, une telle réunion (mais d’une manière moins… microcosmique…) en associant la Seine-et-Marne (et le sud de l’Oise). N’oublions pas que, malgré le bazar actuel au niveau de leurs intercos, le centre de gravité du Grand Roissy se déplace vers le 77.  Avec le Mesnil-Amelot, bien sûr (les aérogares S4, TG2 et  les entreprises qui s’installent tout autour, la grande “future” zone de la Chapelle-de-Guivry, le développement hôtelier), mais aussi Dammartin, Saint-Pathus, Saint-Soupplets, Compans et Mitry , les possibilités de logement etc (et j’ai oublié Villeparisis!) . Quelles potentialités ! Il faut sauver le soldat “seine-et-marne” !

EV

Partagez cet article

Les entreprises du Parc d’activités du Moulin (RoissyPark International) se dotent d’une association

La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de la CA Roissy Porte de France, vendredi dernier à midi. Il s’agissait d’acter la constitution d’une association des entreprises (57 actuellement) du Parc d’activités du Moulin, qui constitue, avec son voisin Parc Mail, RoissyPark International, situé à Roissy-en-France, juste en face de Fedex.

MM Toulouse, Nahon, Chassigneux

M. Jean-Luc Chassigneux, directeur délégué de DUTYFLY Solutions, a présenté l’association dont il a été élu président, et ses buts : représenter et défendre les intérêts des sociétés des parcs d’activités concernées, de créer du lien entre elles, ainsi que de travailler sur leurs conditions de vie et de travail de leur personnel. Onze entreprises (sur 57)  pour l’instant y ont adhéré. Son nom: Association des Entreprises de Roissy Parc International. Sans doute parce qu’elle a vocation a entrainer avec elle Parc Mail (où le siège de Volkswagen France va bientôt ouvrir).

Christian Nahon, vice président de la CA en charge des affaires économiques et président de Roissy Développement a dit quelques bons mots (dont certains ont fait sourire). André Toulouse, maire de Roissy a encouragé les chefs d’entreprises (“qui ont fait le bon choix de s’implanter ici”), évoqué les nombreux projets d’avenir du Grand Roissy et  a offert à l’association  une jolie reproduction de l’ancien moulin de Roissy (qui était situé à l’emplacement de l’entreprise Fronius). Cette illustration fait partie de l’exposition actuellement en cours sur l’histoire de l’agriculture locale au Musée Archéa de Louvres.

Patrick Renaud, président de la CA, est arrivé peu après, venant juste d’une réunion de Hubstart Paris Région. On a appris qu’il avait auparavant reçu M. Planchou, vice président du Conseil régional chargé de l’économie, au siège de la CA. Les discussions ont porté sur le refus de la commission permanente du Conseil régional de valider le CDT Cœur Économique Roissy Terres de France (revoir ici). Refus incompréhensible qui avait choqué tout le monde. Il semble que ça devrait s’arranger.

Michel Bournat et Agnès Coudray

On notait la présence, dans l’assistance, des dirigeants de l‘ AFTRP : Michel Bournat, directeur délégué “nord”, Damien Audric, directeur adjoint, Denis Millard, directeur commercial. C’est l’AFTRP qui est l’aménageur de la ZAC du Moulin, qui est une réussite : aujourd’hui tous les terrains sont vendus. Question disponible, il reste 26 000 m2 appartenant à GA-SA sur lesquels peuvent être construits 13 000 m2.  Il y avait aussi Christophe Machard, membre de la CCI 95, Aude Vautherot, animatrice du réseau Coaxion 95 (auquel la nouvelle association est affiliée),  Agnès Coudray, directrice de Roissy Dév; Jean-François Benon, directeur du CEEVO …

Un cocktail (Harry Traiteur)  sympa a terminé la cérémonie. Voyez le communiqué publié ensuite ici.

Partagez cet article

Centrex (L’Oréal) va quitter Marly-la-Ville pour Vémars

Le futur bâtiment de l'Oréal à Vémars (architecte: Stéphane Goulard )

Dans un communiqué (à lire ici), Prologis annonce la construction d’un entrepôt pour l’Oréal, dans son complexe logistique des “Portes de Vémars”(revoir ici) , dans cette commune du Val d’Oise. C’est l’agence d’architecture Stéphane Goulard, déjà concepteur des “Portes” qui a conçu le bâtiment qui devrait ouvrir ses portes en mai 2014. En fait il s’agira du transfert de l’entrepôt historique de Marly-la-Ville, dénommé Centrex.

Le maire de Marly déçu…

Difficile d’avoir plus d’infos pour le moment (on les cherche), de tous côtés. Mais une chose est sûre, c’est que le maire de Marly-la-Ville, l’excellent André Specq, nous a fait part de sa déception de ne pas avoir plus que ça d’explications, tant sur le projet de transfert, que sur le devenir du futur ancien entrepôt. Même si le nouveau restera dans la CA Portes de France puisque les deux communes en font partie.

C’est en effet regrettable.

L’Oréal est un grand acteur industriel et logistique sur le Grand Roissy, avec sa belle usine et son centre d’Aulnay, Chimex à Le Thillay, la base logistique de la division coiffure à Mitry-Mory, et l’établissement ‘parfum” de Villepinte (dont j’ai oublié le nom…).

EV

Partagez cet article

Emoi à “Roissy”: la commission permanente du Conseil régional défavorable au CDT “Coeur économique”

En mai dernier, le CDT avait pourtant reçu le soutien de l'Etat...

L’inquiétude était grande, chez les élus du CDT “Cœur économique Roissy Terres de France” depuis jeudi dernier, date à laquelle  la commission de l”aménagement du conseil régional d’Ile-de-France (présidée par l’écologiste Alain Amédro) avait déjà rendu un avis défavorable sur le projet de ce CDT, commun aux Communautés d’agglomération Terres de France et Roissy Porte de France.

Ce avis défavorable a été présenté lors de la réunion de la Commission permanente (sorte d’exécutif) du Conseil régional qui l’a adopté à son tour.L’ordre du jour de la Commission comprenait en effet l’avis du Conseil sur 6 CDT (dont Val de France-Gonesse et “Cœur économique”).  Seul ce dernier a reçu un avis défavorable.

Le Golf de Roissy, victime expiatoire pour faire plaisir aux zécolos ?

voyez en cliquant dessus le descriptif

Pour plusieurs motifs, entre autres  :

– le “Trapèze” et la vallée verte au nord du Vallon de Vauderland (à l’extrémité Nord du Triangle de Gonesse), le tout sur le territoire de Roissy-en-France. Si le “Trapèze” est un projet de développement économique encore lointain, la “vallée verte ” est le lieu sur lequel la municipalité, avec le soutien de Roissy Porte de France veut installer le fameux golf  (18 trous) de Roissy. La configuration vallonnée s’y prête bien et le projet lui, est bien avancé : le permis de construire a été délivré et, à ma connaissance, il n’y a pas eu de recours (voyez le descriptif ici, sur le nouveau site web de la mairie) .  En revanche, puisqu’il a eu Déclaration d’utilité publique (DUP), nos P’tits Loup l’avaient attaquée au tribunal, qui l’a pourtant validée récemment. Mais nos P’tits Loup ne veulent pas en rester là: ils vont aller en appel (voyez-ça ici)

– extrait : “les perspectives de création de logements ne contribuent pas à l’objectif du projet de SDRIF d’atteindre 30% de logements locatifs sociaux d’ici 2030...” Ce qui est trop drôle, la plupart des villes concernées étant affectés par le PEB , qui interdit les constructions nouvelles.

– puisque le projet “Comet” (une liaison Bus à haut niveau de service transversale entre Roissy et Tremblay ) ainsi que le projet d’une gare RER B (qui serait si utile pourtant) en zone cargo (“Aérofret”) ne figurent pas parmi les documents de la Région (PDU etc.), celle-ci “ne peut soutenir, à ce stade, ces projets”.

Et tout le reste à l’avenant.

Que va t-il se passer?

Pour l’heure, beaucoup d’élus concernés sont sous le choc, quand on pense que ce CDT est l’un des meilleurs de la région.   On cherchera (ce n’est pas simple) à savoir quel a été le vote des différents  conseillers régionaux (Alain Amedro faisant FOMEC depuis quelques jours) , et les services concernés à la Région sont tous, depuis longtemps, en réunion …

Le vrai enjeux sera le contenu final du SDRIF

Je reviendrai sur ce sujet, vraiment navrant. D’ici là, voyez le doc complet des délibérations de la Commission permanente (le refus est sur les pages 121 et 122) et l’article sur la validation (y compris par l’État !) de ce CDT, dernièrement.

EV

Partagez cet article

Volkswagen à Roissy: le chantier avance bien

le bâtiment VW hier. 10 000m2...

Voici à peine un plus d’un an (en juin 2012) qu’était posée la “première pierre” du futur site (voir ici) du groupe Volkswagen (et sa banque VW Bank) à Roissy Village, au sein de “Parc Mail“, développé par Sogélim Dixence.

La date qui était prévue pour la livraison du bâtiment était pour ce mois-ci (et les équipes doivent s”y installer en octobre), vu l’aspect du chantier, ça devrait vite être terminé.  Rappelons que 600 personnes travailleront sur place.

Partagez cet article