Amélie Volle est la nouvelle directrice d’Aéroville

Elle est en poste depuis le 1er septembre et succède à Léa Henry de Villeneuve (revoir ici) . J’ai parlé avec elle avant-hier (elle me connaissait déjà de réputation…). Discussion enthousiaste ! Elle a 29 ans et déjà un beau parcours professionnel, que vous pourrez voir ci-dessous. Ce que j’ai toujours aimé, chez son employeur, Unibail-Rodamco Westfield, c’est sa capacité à nommer des jeunes à d’importants postes de responsabilités.

On lui souhaite plein succès dans ce Grand Roissy aussi passionnant, dynamique, que compliqué !!  EV

Diplômée d’un master en sciences du Management à KEDGE, Amélie Volle a débuté sa carrière en 2013 chez Procter & Gamble pendant 1 an et demi, puis a rejoint COTY en 2015 en tant que Responsable Développement des ventes. En 2018, Amélie Volle rejoint le centre Westfield Rosny 2 en tant que Directrice Adjointe où elle a notamment pris en charge la gestion de l’exploitation quotidienne du centre, les animations des prestataires, l’organisation d’événements comme le lancement de la marque Westfield en septembre 2019. Désormais à la tête d’Aéroville, la nouvelle Directrice a pour ambition de faire rayonner le centre, ses services et son offre unique.
« Après 2 ans passés à Westfield Rosny 2, je suis très heureuse de reprendre la direction d’Aéroville, destination shopping et loisirs incontournable du nord de Paris. En prenant la direction de ce centre de shopping, je souhaite répondre toujours mieux aux besoins et aux envies des visiteurs et également faire rayonner l’offre exclusive d’Aéroville à travers la diversité des enseignes du centre”.

 

Partagez cet article

Coronavirus : quels sont les types de masques, où les trouver et à quel prix ?

Je n’y comprenais rien dans ces histoires interminables de masque. J’ai demandé à Guillaume d’éclairer ma lanterne (et peut-être la vôtre). C’est lui qui a réalisé ce visuel. Pas mal, non?  EV

  En vue du déconfinement du lundi 11 mai, les gestes barrières ne sont surtout pas à exclure afin d’éviter une reprise des contaminations. Bien sûr le lavage des mains et une distance de sécurité de minimum 1m est toujours d’actualité, ainsi que l’obligation du port du masque dans les transports en commun, les marchés et supermarchés, et tout autres lieux susceptibles de rassembler plusieurs personnes. Cependant, un manque d’informations se fait sentir concernant les masques. Quels types de masques ? Quel est la différence entre « masques professionnels » et « masques grand public » ? Où s’en procurer ? Quels sont leurs prix ? Beaucoup de questions auxquelles je vais m’efforcer de répondre, simplement et clairement, afin d’éclairer les lanternes.

  Premièrement, les classifications et la différence des types de masques, mais aussi les lieux d’achat. Réalisé par mes soins, cette fiche instructive montre les différences entre les masques professionnels, réservés au personnel médical, et les masques grand public, trouvables dans les pharmacies, les buralistes et les supermarchés depuis le 4 mai. Les masques grand public, type chirurgical, étaient déjà disponibles en pharmacie, en flux très tendu et avec des récurrentes ruptures de stock, depuis une semaine. Les lieux de vente cités ci-dessus, proposent à la vente dorénavant deux types de masques grand public, l’incontournable masque chirurgical à une unique utilisation et le masque en tissu pouvant être porté plusieurs fois, jusqu’à 10 lavages avant péremption. L’internet foisonne également de masques, de tous les types, mais les prix peuvent varier avec d’importantes variations de prix, selon les vendeurs et les plateformes e-commerce. Pour rappel, les masques sont de taille standard et doivent disposer, pour les types FFP2 et FFP3, d’une homologation inscrite sur le masque conforme à la norme française et européenne “NF EN (mention se trouvant également sur les boîtes de masques chirurgicaux).

   Concernant les prix, l’État a plafonné la vente de masque à 95 centimes/l’unité, mais certaines pharmacies en Île-de-France ont enfreint à la règle avec des masques vendus à plus d’ 1 euro, comme l’évoque l’article de chez Les Echos (https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/a-paris-la-chasse-aux-masques-tourne-a-lavantage-des-pharmaciens-1200341). Les grandes surfaces et les buralistes, quant à eux, entrent dans le bal des approvisionneurs de masques. Avantage aux supermarchés, qui avec de très grosses commandes, peuvent vendre le masque unitaire entre 50 à 70 centimes. Différents packs sont proposés à la clientèle, par 10, 20 et 50. Retrouvez le détail des points de vente et les prix, selon les enseignes, dans un article fort intéressant du Parisien sur le sujet (http://www.leparisien.fr/economie/prix-quantite-enseigne-par-enseigne-comment-acheter-son-masque-au-supermarche-01-05-2020-8309406.php).

  Durant ses deux mois de confinement, nous avons été témoins de nombreuses affaires mettant en cause des employés du corps médical (médecins, pharmaciens ou aides-soignants), ayant succombé à l’appel de l’enrichissement personnel, par la vente au marché noir à des prix exorbitants de masques et de matériel médical. Ce marché noir sera-t-il endigué avec la multiplication de l’offre ? Ce n’est pas si sûr, car les commandes arrivent au compte-goutte et les ruptures de stock arrivent rapidement, quand les livraisons ne sont simplement reportées de plusieurs jours, comme me l’ont confié au téléphone quelques pharmacies du Grand Roissy. A l’instar de la viande et du blé en 39-45, profitant des périodes historiques difficiles, le marché noir a, assurément, encore de beaux jours devant lui. WM

 

Partagez cet article

Black Friday et Amazon bashing : la déferlante hypocrite…

cliquez

Ça n’arrête pas depuis quelques jours. Devant le succès populaire (grandissant) du Black Friday en France, nos bonnes âmes habituelles (“écolos”, gauchistes, etc.) n’en arrêtent pas de dénoncer la consommation (alors qu’ils hurlent les autres jours contre la faiblesse du pouvoir d’achat, comprenne qui pourra). Et, bien sûr les attaques délirantes et hystériques contre Amazon ont repris de plus belle. Heureusement, le géant américain de e-commerce (qui se développe de plus en plus en  France) avait anticipé en publiant, il y a quelques jours,  un communiqué (que Roissymail avait reçu) mettant les choses au point. Je vous conseille de le lire. Et, ce matin (30/11), Frédéric Duval, le patron d’Amazon France est à la “une du Parisien et répond (très bien) aux “critiques”. Cliquez pour le lire ! EV


Partagez cet article

Lunettes cerclées de noir !

Je suis mort de rire… Voici plus de 3 mois, la fille de ma femme (Nina, que vous  commencez à connaitre, qui vit chez nous pour ses études), arrive avec… des lunettes (très) cerclées de noir. J’étais étonné. Quelques jours après, son frère passe, il avait changé de lunettes et, pareil, les nouvelles étaient aussi très cerclées de noir. Ils ne s’étaient pas concertés.

Ça m’a interpellé. Je me suis dit que ça devait être la mode. Et bien décidé à voir ça de près.  J’ai commencé à en voir pas mal à télé. Suis passé voir mon opticienne rue de Belleville (foto du haut, l’offre de lunettes) qui m’a confirmé que oui, c’était la mode, mais que c’était en train de retomber. Eh ben non… Depuis, je regarde partout et je vois partout des cerclées de noir (je vais les appeler “cerclées” pour faire court). Je regarde souvent (trop) les télés. En trois mois quasiment tous les journalistes sont passés aux cerclées. Les invités et autres “experts” le sont aussi. Et je peux dire que dans le monde entier, sur tous les continents, les cerclées dominent largement !!

Dans mon quartiers, idem. Les passants sont en majorité cerclés. Mon boucher aussi a changé pour des cerclées, pareil pour Abder, le gérant de mon resto préféré. Lui c’est tout récent. Je lui ai demandé pourquoi les cerclées. Il m’a dit, et je veux bien le croire, qu’il n’a pas fait exprès, ce qui confirme ma thèse de la mode. Même “ma” vieille mendiante (d’Europe de l’Est) de la boulangerie a changé ses lunettes récemment. Au passage, elle est là depuis presque 7 ans, 6 jours sur 7 (sauf quand elle s’accorde de rares RTT), qu’il pleuve ou qu’il vente (mais à l’abri quand même). Elle ne s’absente que quelques minutes pour fumer une cigarette et passer un coup de fil avec son smartphone dernier cri…  C’est que les gens donnent, je vois ça. Un commerçant du coin, chez qui elle va changer ses pièces m’a dit un jour: Eric, elle gagne plus chaque jour que toi ou moi… à ( 40 à 50 euros par jour, donc plus que le smic, auxquels on peut certainement ajouter le RSA, allocs logements, et CMU (d’où les lunettes). Un jour je l’ai vue, je passais par là, se précipiter (sans la béquille qu’elle arbore pour faire la manche) de l’autre côté de la rue, pour aller saluer avec joie, deux jeunes hommes à bord d’une grosse BMW noire immatriculée en Bulgarie.

Incontestablement c’est la mode des cerclées partout et pour tout le monde (enfants et vieux compris). Mais y’en a toujours eu des cerclées ! J’ai même vu récemment à la télé Histoire, Léon Blum et…. Georges Guingoin (le pauvre grand résistant communiste, qui avait fait l’objet, après la guerre, d’un véritable procès de Moscou par le PCF, qui a fini par le “réhabiliter” en … 1998 ! Revoyez ou découvrez cette triste histoire sur ce wikipedia),  qui en avaient…

Bon, regardez les cerclées … J’ai changé mes lunettes il y a 6 mois, et j’ai pris , comme d’hab, les plus discrètes. Comme d’hab? Eh ben non! Revu cette foto (que j’aime bien bien, comme beaucoup d’entre vous le savent) : j’étais cerclé !!

Bon, c’est les vacances… EV

Partagez cet article

Eloge de Western Union

cliquez pour voir le site

Ça fait des années que j’envoie de l’argent en Afrique (en fait au Bénin), notamment pour payer le loyer de mon appartement situé dans le sympathique quartier Cotonou, Fidjrossé (non loin de l’aéroport, ça me change… ). Super efficace… Au début, voici plus de 15 ans, j’avais essayé avec  ma banque française: long et hyper couteux.  Avec Western, c’est hyper rapide : dans la seconde même : vous rentrez les coordonnées de votre bénéficiaire, vous recevez de suite un code que vous lui transmettez, et il va chercher de suite l’argent. C’est bien. Une vieille entreprise US (diligences !).  Voyez son wikpedia … Et, bien sûr, les Français (et les Européens) ne font rien… Ça me fait rire, quand j’entends les jalousies françaises sur les GAFAM…, sans parler du “GPS européen” Galiléo” (pauvre Galilée), dans les choux depuis…  Bon, heureux de renouer avec notre rubrique CONSO… Et attendez-vous à un article délirant sur… les lunettes cerclées de noir… EV

Partagez cet article

Le marché d’Aulnay élu plus beau marché d’Ile de France

voyez ce qu'en dit la mairie

Voici une bonne nouvelle. Dans le cadre du concours lancé par TFI “votre plus beau marché” (voir le site ici) , le marché d’Aulnay-sous-Bois a été élu plus marché d’Ile-de-France. C’est mérité je pense car je connais le marché, qui est effectivement très beau et bien achalandé. Voyez aussi l’article du Parisien, partenaire de TF1 dans le concours. Le marché est désormais en lice pour le concours national. Le plus beau marché de France sera désigné le  10 juin prochain. Votons pour lui (sur le site) ! EV

Partagez cet article

François Asensi ne veut pas d’Amazon à Tremblay

voyez en cliquant le communiqué du maire

On suivait ça depuis décembre. Le géant américain Amazon, en plein développement mondial comme chacun sait, souhaite (ou souhaitait) construire un entrepôt (il en a déjà un à Senlis  60) à Aérolians, zone d’activité située à côté de Paris Nord 2, sur le territoire de Tremblay-en-France (93) et aménagée par Grand Paris Aménagement (ex AFTRP). Mais le maire de la ville (ex PCF) ne veut pas (ou plus? ) en entendre parler. Il a publié hier un communiqué vengeur qui m’a fait sourire et m’a rajeuni, me renvoyant aux années 70… Et reproche à Amazon et aux autres GAFA de ne pas payer leurs impôts comme tous le monde en France. Et reproche à ladite Amazon d’ “imposer des conditions de travail indignes à ses salariés”.

Dans ce CP, le maire mélange optimisation et évasion fiscale, qui sont deux choses différentes. L’évasion, c’est de soustraire frauduleusement à ses obligations fiscales, l’optimisation, c’est se servir des outils légaux pour payer moins d’impôts (comme le font beaucoup, par exemple, pour déduire une garde d’enfant à domicile).

Les GAFA sont tout sauf bêtes… Et je conseille à François Asensi de rencontrer Bruno Le Maire, incroyable ministre de l’économie, qui fait du bla-bla sur les GAFA depuis des mois.

Amazon & co: jalousies françaises. Témoignage  hilarant d’une de mes voisines

Les “débats” chez nous sur les GAFA et assimilés, me font rire ou plutôt pleurer de rire. Il y a de la jalousie  chez nombre de Français, jalousie entretenue par quasiment tous les politiques. Amazon a été créée en 1994 par Jeff Bezos (l’homme le plus riche du monde en ce moment)à Seattel USA. Il vendait des livres par correspondance au début  et aujourd’hui il vend de tout, partout dans le monde. Je le sais car je m’en sers de plus en plus. Rien à dire, bons prix, service impeccable. Et de plus en plus de Français s’en servent, je vois ça notamment dans mon immeuble de Paris 20 (où les gardiens sont submerges par les colis “internet, Amazon, mais pas que). Il y a quelques jours, je rentre de courses et j’entends une habitante de mon immeuble demander (en s’inquiétant un peu, impatiente qu’elle était), si son colis était arrivé. On prend l’ascenseur ensemble… Je me permets de lui dire : Amazon, c’est bien et pratique. Ravie, elle dit oui tout de suite et se ravise en même temps: euh, non, ça fait du mal… Et voila.

En fait, c’est comme pour Windows (qui a transformé nos vies informatiques), Google, Facebook et autres. Tout le monde s’en sert et tout le monde les critique. En fait, c’est de la jalousie. Les Français, tout comme les Européens, ne sont pas capables de développer de tels outils (on attend toujours le GPS européen, depuis des années en “développement). Ça me fait penser aux Africains (francophones du moins) qui critiquent la France et ne sont pas capables de réaliser des choses simples qu’ils pourraient faire (je reviendrai plus tard sur ce sujet que je connais bien).  EV

voyez ça, c'est pas mal...
Partagez cet article

Ca bouge à Aéroville. Jérémy Desprets, son directeur, est nommé directeur du Forum des Halles

Jérémy (à gauche) et Dusan, son prédécesseur

Jérémy Desprets  était directeur d’Aéroville depuis juillet 2016 (revoir ici). Il a été nommé directeur du Forum des Halles de Paris ! Celui-ci appartient, comme Aéroville, au groupe Unibail Rodamco. C’est incontestablement une promotion (le Forum c’est pas rien…) pour ce jeune homme (38 ans), très talentueux (et agréable). J’aime ces entreprises où la promotion interne est possible et qui font confiance aux éléments de valeur, qu’ils savent détecter. J’en ai vu ! Je pourrais citer le secteur de l’hôtellerie (ex: j’avais connu un directeur de Sheraton Roissy, un Anglais qui avait débuté, tout jeune, comme cireur de chaussures dans un hôtel londonien) ou Fedex qui sait « faire monter ». Mais il y en a beaucoup d’autres…

Jérémy est remplacé par  Mlle Léa Henry De Villeneuve, dont on aura certainement l’occasion de vous présenter.

Félicitations aux deux ! EV

Partagez cet article

Eloge d’Elodie … et d’Aquarelle

voir leur site

J’ai bien calculé mon coup ! Jeudi dernier, 1/4 d’heure après qu’Élodie (maquettiste graphiste à l’agence RDVA) ait transmis le ficher définitif de la Carte du Grand Roissy à l’imprimerie, Aquarelle lui livrait le bouquet de roses que j’avais pris soin de commander la veille Un coup de chapeau donc à cette jeune femme, aussi talentueuse que sympa et patiente,  qui actualise la carte depuis plusieurs éditions. Et je peux vous dire que, graphiquement, c’est du boulot !

Aquarelle est une belle entreprise, dont les ateliers sont à Brasseuse (60) non loin de Roissy, le long de l’A1. Qualité, prix, délais, service et tout et  tout. Je me souviens être allé les visiter voici plusieurs années pour faire un reportage ( que je ne retrouve pas, grr…) sur eux dans Bénéfice.net . Belle organisation…

Si vous ne connaissez pas, je vous encourage à faire un essai. En plus ce qui est sympa, c’est que juste au moment où le bouquet est mis dans son carton, une foto du colis est prise et vous est envoyé par mail comme vous pourrez voir ici.   Et le bouquet le voilà, ci-dessous :

Oups! Retrouvé l’article sur Aquarelle Brasseuse ! C’était dans le Bénéfice. net 19 (2004 …) , pages 60/61. Ou en cliquant ci dessous :

Partagez cet article