Bleuet de France et hommage à Gilles Chauffour

Voici quelques jours, la famille et les amis de Gilles Chauffour, maire de Villeneuve-sous-Dammartin, (récemment décédé prématurément, revoir ici) ont organisé une cérémonie à la mairie. Il s’agissait, suite à une collecte,  de remettre un chèque au Bleuet de France. C’est que Gilles Chauffour, que j’ai bien aimé, soutenait ce mouvement qui existe toujours et avait été créé après la 1ere guerre mondiale pour venir en aide aux victimes de cette (c’est moi qui le dit) affreuse guerre civile européenne.  Occasion, en ce 11 novembre, de repenser à tout ça, et à Gilles Chauffour. EV

Partagez cet article

Avec Pierre-Louis, à l’Imprévu

Encore un moment sympa (ça fait du bien, en ces temps troublés), la semaine dernière, dans mon restaurant préféré de mon quartier, l’Imprévu, tenu par l’excellent Abder (à côté de moi sur la foto). Pierre-Louis fait partie des amis de mon fils Alain, amis de lycée et ils sont restés en contact depuis tout ce temps (ils ont 38 ans), ce qui est assez rare. Certains d’entre eux, dont Pierre-Louis, faisaient partie des équipes qui distribuaient le magazine Bénéfice.net (20 000 ex) dans le Grand Roissy. On s’est retrouvé avec Pierre-Louis sur mon facebook. Parfois il n’est pas d’accord avec ce que j’écris et, l’autre jour, il a demandé à me voir pour discuter. Je l’ai donc invité un soir. On ne s’était pas vu depuis 15 ans!  On a donc bien parlé et, finalement, on est d’accord sur tout. Sympa… EV

Partagez cet article

Enfin la vérité sur l’Afrique !

Tout le monde connait mon attachement envers l’Afrique noire, de l’Ouest en particulier (voici plus de 20 ans j’avais fait imprimer cet autocollant que je distribuais partout). Mais la pauvre Afrique est vraiment, passez  moi l’expression, dans la merde, et c’est de pire en pire. Rappelez-vous, j’avais apprécié (revoir ici) un livre de Bernard Lugan sur “Les guerres d’Afrique” et j’avais vu sur son site, qu’il avait aussi écrit, en 2015, un autre livre “Osons dire la vérité à l’Afrique” que je m’étais promis de lire (merci Amazon…). Ce que j’ai fait donc. Je ne trouve pas les mots… magnifique, édifiant, unique … Toujours très documenté. Il pourfend les poncifs habituels (PIB qui ne veulent rien dire, aides massives de l’UE, entre autres, qui n’ont jamais servi à rien, quand elles n’ont pas été détournées -ce que je confirme-. Il démonte avec talent les écrits des bien-pensants habituels.  Vraiment je conseille la lecture de ce livre (223 pages).

Et je ne résiste pas à reproduire ce passage (page 189) sur un sujet que je connais bien :  “Les Africains doivent également se montrer plus que circonspects face aux essaims d’ONG qui s’abattent sur leur continent. Que peuvent en effet leur apporter à long terme ces organisations composées d’exclus ou de retraités des pays du Nord dont les motifs altruistes masquent trop souvent le fait qu’ils sont eux mêmes à la recherche de solutions à leur propres problèmes existentiels ou matériels ? Or, et il importe d’être très clair à ce sujet, sauf rares exceptions, ces “petits blancs” étouffent littéralement l’Afrique sous de milliers de “petits projets”  aux “petites capacités”, portés par de “petites” ambitions qui ont pour nom puits villageois, foyers améliorés, petits moulins, petits barrages, petits élevages, petits potagers…, le tout soutenu par “petits” moyens, et surtout avec une absence totale de perspective et de coordination”.

Et encore ! Il n’a pas cité les “actions” en Afrique, de beaucoup de collectivités locales (j’en connais beaucoup dans le Grand Roissy). J’en ai jamais parlé ici, de crainte d’être mal compris (pensez-donc, les pauvres africains…) , mais je peux dire vous qu’on se donne bonne conscience, mais à grands frais. J’y reviendrai peut-être. EV

cliquez pour la fiche du livre et des extraits

Partagez cet article

Rencontre agréable avec Philippe Marchand

Philippe Marchand est actuellement directeur de l’hôtel Mercure près du Parc des Expositions de Paris. Je l’ai connu en 2006 quand il est arrivé au Novotel CDG. Le courant est tout de suite passé avec cet homme plaisant et passionnant (et passionné par son métier). Il a ensuite dirigé, pendant des années,  le Novotel Wellnes de Roissy Village, puis est parti pour Paris au Mercure Boulogne (où il avait accueilli Nina en stage, revoir ici) et donc maintenant au Mercure Parc Expo.

ll habite Rouen mais a un pied-à-terre à Paris, non loin de chez moi. Ça fait un moment qu’on devait manger dans le coin, mais le temps…

Mardi dernier, de bon matin, je  reçois un sms de lui: t’es parisien, si oui, tu es libre ce soir ou demain soir? J’ai répondu ok, avec joie !  Ça a été le soir même, dans mon marigot, chez l’excellent restaurant (mon deuxième  bureau, mais attention, c’est pas l’expression africaine…) le bien nommé l’Imprévu, tenu par Abder depuis 20 ans (jamais une déception, un type super dont je ferai, s’il le veut bien, un portrait ici. ..) On a parlé de tout, mais pas eu le temps de parler de tout. Un grand moment de plaisir . Ça fait du bien. Merci Philippe ! EV

Partagez cet article

Les Guerres d’Afrique !

J’ai lu ce livre, dont j’avais trouvé l’existence par hasard. Beaucoup d’entre vous connaissent mon intérêt pour l’Afrique, dont j’ai la prétention de connaitre assez bien l’histoire, entre autres. Eh bien, à la lecture de ce livre (que je recommande vivement voir ici), écrit par Bernard Lugan, j’ai appris plein de choses ! Notamment s’agissant des colonies allemandes (Togo, Cameroun, actuelle Namibie, Afrique orientale) . Je croyais, jusque-là, qu’elles avaient été “confisquées” aux Allemands à la fin de la première guerre mondiale. Or, des guerres (ça a chauffé !) ont eu lien dès 1914 entre Allemands et les autres puissances coloniales dans ces territoires. Les Allemands ont tous été vaincus et le Traité de Versailles a confirmé la fin de l’empire colonial allemand.

L’ouvrage, très bien documenté (avec des cartes splendides et très pédagogiques),  et citant toutes ses sources avec précision,  évoque les guerres dans tout le continent depuis -5000, en plusieurs parties: avant les colonisations, pendant, après, après la fin de la guerre froide et les guerres actuelles.  Avec des détails qui font froid dans le dos !

Incroyable, je n’avais jamais entendu parler de l’auteur. Lorsque j’ai évoqué le livre à un de mes amis sur mon FB (perso), il y a eu un commentaire très agressif contre ledit auteur. Du coup je l’ai “googlelisé. ” Effectivement, sur le wikipédia qui lui est consacré, on voit que Bernard Lugan (né en 1946), professeur d’université,a été très controversé , c’est le moins que l’on puisse dire par certains de ses collègues. A cause des ses positions iconoclastes sur l’ Afrique (“aggravées” aux yeux de ses détracteurs  par le fait de ses sympathies politiques, il a été membre de l’Action française) il y a eu plein de procès, la plupart du temps intentés par lui. Selon wikipédia, il les  a tous gagné, y compris contre … le Canard Enchaîné (ce qui est rare). Voyez ce qu’il dit, notamment, sur le wiki : Entre 1990 et 2002, Bernard Lugan a intenté et gagné plusieurs procès pour diffamation à l’encontre de diverses publications et personnalités qui l’avaient qualifié notamment de « révisionniste » ou de « négationniste »17. Il avait déclaré à ce sujet :

« J’ai fait condamner Ivan Levaï qui ne s’en est jamais vanté, et ce fut le premier de la longue série de mes procès gagnés. La presse lyonnaise a largement fait écho à ces attaques en ne tenant jamais compte de mes explications, de mes démentis, des jugements rendus et qui m’étaient tous favorables. J’ai eu affaire non à des journalistes, mais à des inquisiteurs, à des militants politiques. À cette occasion, France Info Lyon s’est particulièrement distinguée. Les plus malhonnêtes furent cependant les journalistes du Figaro Lyon, les moins malhonnêtes, ceux de Libération Lyon. J’ai d’ailleurs intenté des procès au premier et pas au second. Je ne me suis pas laissé faire : j’ai engagé dix-sept procès, que j’ai tous gagnés. Ça m’a permis de refaire une partie de la toiture de la superbe maison que j’avais en Bourbonnais. Le Canard enchaîné et L’Événement du jeudi m’ont, quant à eux, payé la réfection d’une très belle cheminée du XVIe siècle… Depuis que je n’ai plus de procès, mon train de vie a baissé18… »

Bernard Lugan a aussi un blog, très fourni, sur l’Afrique, que je vous conseille vivement de consulter ici. Dans tous ses écrits, il joue les Cassandre par rapport aux discours convenus des bien-pensants sur l’Afrique (que beaucoup ne connaissent pas). En 2015, il a publié un livre intitulé “Osons dire la vérité à l’Afrique”  que je me promets de lire . Rappelons qu’en 1962, René Dumont, plutôt bien de gauche, avait publié “l’Afrique noire est mal partie”… Mais comme il était de gauche, presque pas de critiques à l’époque… Eh bien on en est là, même (beaucoup) pire, en 2019.

Eh bien je suis globalement d’accord avec Bernard Lugan (ce qui me vaudra certainement d’être traité de facho et de raciste par la bien-pensance qui, comme d’hab, n’argumentera pas  (j’ai l’habitude).

Sur le constat africain, je fais le même que lui, à mon humble niveau. Je vous recommande de relire (ou lire) l’article  (surtout la fin) que j’avais publié en aout dernier, en rentrant du Bénin. EV

cliquez pour l'article

Partagez cet article

Rencontre sympathique à Aéroville

cliquez pour agrandir

C’était mardi dernier. Léa Henry de Villeneuve, la nouvelle directrice (28 ans…) d’Aéroville et Thibault Bailly (23 ans) , directeur marketing m’avaient invité à déjeuner pour faire connaissance (on ne s’était jamais vu). Excellent moment où on a parlé de tout : du Centre commercial bien sûr, de nos parcours, de RoissyMail, du Grand Roissy… Et même de l’Afrique (Nina, la fille de ma femme, qui m’aide en ce moment m’avait accompagné). Heureux. Merci encore! EV

Partagez cet article

Beau film de LCI sur CDG . Fier…

cliquez pour le film

Et même 1er aéroport d’Europe continentale…  LCI a réalisé  un super film sur CDG, diffusé aussi  sur TF1 le 26 avril. Qui rend bien le caractère de ruche incessante de CDG, 24/24… Multiples métiers… Et encore ,le film n’a pas pu tout dire, tout montrer…  Occasion pour moi de dire ici, même si je n’aime plus ce mot, galvaudé de nos jours, que je suis fier de notre aéroport, qui nous apporte tant.  EV

Partagez cet article

Rencontre rafraichissante avec Didier Arnal

à droite (enfin...il fut longtemps au PS, mais à viré En Marche)) Didier Arnal et en face Nicolas Corato

Didier Arnal est l’ancien président du Conseil départemental du Val d’Oise. On est toujours resté en contact, car c’est un type agréable. On avait déjà déjeuné ensemble (avec Nicolas Corato, son ancien directeur de la communication avec qui il est resté en contact, il y a (déjà !) trois ans (revoir ici) et il était question de remettre ça, mais … le temps a passé (on est aussi en contact sur Facebook). Et hier, finalement, il est venu dans mes terres (rue de Belleville, au restaurant l’Imprévu, chez Abder, devenu mon lieu préféré de réception) et Nicolas nous a rejoint. On a parlé avec passion de toute (enfin presque) l’actualité, qui n’est guère brillante ces temps-ci, surtout en France. Constats partagés. Grand moment qui a fait du bien ! Merci à eux! EV

Partagez cet article

Ca bouge à Aéroville. Jérémy Desprets, son directeur, est nommé directeur du Forum des Halles

Jérémy (à gauche) et Dusan, son prédécesseur

Jérémy Desprets  était directeur d’Aéroville depuis juillet 2016 (revoir ici). Il a été nommé directeur du Forum des Halles de Paris ! Celui-ci appartient, comme Aéroville, au groupe Unibail Rodamco. C’est incontestablement une promotion (le Forum c’est pas rien…) pour ce jeune homme (38 ans), très talentueux (et agréable). J’aime ces entreprises où la promotion interne est possible et qui font confiance aux éléments de valeur, qu’ils savent détecter. J’en ai vu ! Je pourrais citer le secteur de l’hôtellerie (ex: j’avais connu un directeur de Sheraton Roissy, un Anglais qui avait débuté, tout jeune, comme cireur de chaussures dans un hôtel londonien) ou Fedex qui sait « faire monter ». Mais il y en a beaucoup d’autres…

Jérémy est remplacé par  Mlle Léa Henry De Villeneuve, dont on aura certainement l’occasion de vous présenter.

Félicitations aux deux ! EV

Partagez cet article