Crépy-en-Valois à l’heure des jeux olympiques et de Molière

A l’occasion de la réouverture du Musée de l’Archerie et du Valois qui a eu lieu le mercredi 19 mai 2021, la ville de Crépy-en-Valois propose deux ateliers, gratuits sous réservation, à destination des enfants. Le premier atelier, nommé « D’Olympie à Crépy », se déroulera les mercredis 2 et 9 juin, de 14h à 15h30, dans l’enceinte du parc du château. Au cours de cet atelier, les enfants de 7 à 11 ans pourront découvrir les origines antiques des Jeux olympiques et aider les dieux de l’Olympe en participant à une aventure préparée par les médiatrices du musée. Intégrant une équipe, les enfants pourront s’entraider afin de briller dans des épreuves de précision, de force, d’agilité et d’art, tout en leur inculquant le fair-play et le respect des valeurs olympiques. Une initiative permettant de familiariser les plus jeunes à l’approche des Jeux Olympiques qui auront lieu cet été au Japon. Les 0 à 3 ans se sont pas oubliés avec une animation Bébés lecteurs où des contes seront lus par les conteuses de la médiathèque.

Enfin, le samedi 5 juin, le Musée de l’Archerie et du Valois participera à l’événement national des « Rendez-vous aux jardins », en proposant un spectacle jeune public autour des Fables de La Fontaine à 11h, 14h30 et 16h30, toujours dans le parc du musée. Le thème de cette édition est : « La transmission des savoirs ». Le spectacle « Si La Fontaine m’était conté » sera réalisé par la Compagnie de la Fortune – Théâtre en Soi. Ce dernier proposera aux spectateurs d’assister à la rencontre de Jean de La Fontaine avec trois jeunes écolières qui découvriront ainsi son histoire, son époque et ses contemporains. Une aventure qui permettra de découvrir, ou redécouvrir, plusieurs des célèbres Fables de l’auteur, qu’elles soient aussi connues que Le Corbeau et le renard, ou plus confidentielles comme Le Renard et la cigogne.

Les organisateurs rappellent que le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans et que la réservation est fortement conseillée. Pour y assister, rendez-vous sur le site dédié aux réservations en cliquant ici. WM

Partagez cet article

Les parcs d’attractions Franciliens rouvriront au cours du mois de juin

Voilà une nouvelle qui va faire plaisir à bon nombre de personnes ! Les parcs d’attractions Franciliens ont, enfin, communiqué leurs dates de réouverture, après plus de six mois de fermeture à cause du dernier confinement imposé au début de la saison hivernale 2020-2021. Bien que théoriquement les parcs pouvaient déjà rouvrir courant mai, les directions des parcs de loisirs ont préféré attendre un allégement des mesures sanitaires concernant le quota journalier de visiteurs et, surtout, l’autorisation d’utilisation des attractions. C’est chose faite !

Le Parc Astérix inaugurera cette reprise d’activités le mercredi 9 juin 2021, suivi par la Mer de Sable le samedi 12 juin 2021 et les deux parcs, Disneyland Paris et Disney Studios, le 17 juin 2021. En matière de règles sanitaires, ceux qui ont été dans l’un de ces parcs d’attractions l’année dernière ne seront pas déboussolés. Outre le port du masque obligatoire à partir de 11 ans, il vous faudra impérativement acheter vos billets d’entrée datés à l’avance en ligne, ces derniers permettant de contrôler le flux de visiteurs. Vous y trouverez également des distributeurs de gels hydroalcooliques dispatchés un peu partout au sein des parcs. En revanche, oubliez les câlins avec les personnages Disney et autres mascottes qui déambulent, ceci est prohibé jusqu’à nouvel ordre. Mais vous pourrez toujours vous contenter de quelques photos souvenirs avec eux, tout en respectant la fameuse distanciation sociale.

Du côté des nouveautés 2021, seule la Mer de Sable proposera une nouvelle attraction. Le Silver Mountain, un coaster familial fabriqué par l’entreprise Néerlandaise, Vekoma, et dont Roissy Mail avait déjà évoqué dans un article consacré au nouveau directeur du parc à thème, Frédéric Carlier, est disponible ici. Cette nouvelle attraction dispose d’une chute de 12 mètres de hauteur qui vous entraînera sur un parcours de 350 mètres de long, idéal pour des sensations fortes en famille. Silver Mountain devait initialement être inauguré en 2020, cependant le COVID-19 est passé par là, reportant sa mise en service.

Pour le Disney Studios, il vous faudra finalement attendre 2022 afin de profiter de la nouvelle zone Marvel. Mais les amateurs de super-héros pourront toujours se satisfaire d’une nuit dans le Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel, complément rethématisé sur le thème des Avengers. Au cours de cette dernière fermeture, Disneyland Paris et Disney Studios n’ont pas été avares en communication, via la chaîne YouTube DLRPfans, publiant régulièrement des vidéos très intéressantes montrant les coulisses et les différents métiers présents dans les parcs qui garantissent la maintenance des attractions, comme avec Space Mountain ou la Tour de la Terreur.

Enfin, concernant le Parc Astérix, il vous faudra encore prendre votre mal en patience. La prochaine grande nouveauté devrait voir le jour pour 2023, avec un grand huit « Launch Coaster » construit par l’entreprise Intamin, provisoirement nommé Toutatis, qui propulsera les visiteurs du parc des irréductibles gaulois à une vitesse maximale de 107 km/h sur un parcours d’une longueur de 1 075 mètres et d’une chute vertigineuse de 51 mètres de haut. Cette attraction sera certainement un succès auprès de tous les aficionados de sensations fortes, comptant des segments de tracé inédits et de 23 « air time » qui provoqueront des phases d’impesanteur à chaque bosse du parcours. S’étalant sur une superficie de 20 813 m², le budget consacré à la réalisation de ce projet est d’environ 28 millions d’euros, comprenant aussi une nouvelle zone thématisée sur les vikings.

Vu l’enthousiasme des visiteurs de parcs d’attractions l’année dernière, après le premier confinement, souhaitons-leur bonne chance et le même engouement auprès du public pour cette saison 2021. WM

Partagez cet article

Arnouville lance son émission culturelle sur YouTube

Ce lundi 17 mai 2021, la mairie d’Arnouville a diffusé le premier numéro de son émission culturelle mensuelle sur YouTube, nommée Billet Culturel. Au programme de ce premier épisode, présenté par Ludovic Bruzeau, un retour en image sur l’orchestre d’enfants encadrés par le DEMOS Île-de-France de la Philharmonie de Paris, une interview de Thierry Grimont, le directeur du Conservatoire de musique et de danse d’Arnouville, des infos sur l’avancement des travaux d’extension et de réhabilitation du complexe culturel de l’Espace Charles Aznavour, sans oublier l’agenda des prochains événements culturels qui se dérouleront à Arnouville. Découvrez ce premier numéro en cliquant ici. N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne YouTube de la ville d’Arnouville afin de ne pas louper les futurs épisodes.

Depuis quelques années, nous pouvons observer une mutation en matière de communication des communes, multipliant l’utilisation du support numérique et délaissant progressivement le format papier. Ce phénomène a, au début, touché les médias. Roissy Mail en est l’exemple, à l’instar de nombreux autres médias d’informations, ayant migré vers une offre 100% numérique. Mais comme le disait Confucius : « Une image vaut mille mots. » et une nouvelle phase de cette mutation est en cours, avec l’utilisation des plateformes de contenus vidéos tels que YouTube, DailyMotion ou encore Twitch. En format court pré-enregistré ou en direct, le support vidéo se veut plus accessible que le support écrit et permet également de toucher un public plus jeune, dans une époque où l’on veut tout consommer rapidement, sans perdre de temps. WM

Partagez cet article

La CARPF a mis en ligne son nouveau site dédié aux médiathèques le 26 avril 2021

« Une offre de lecture publique enrichie », voilà ce qui résume l’initiative prise par la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France, annoncée dans son dernier communiqué.  La CARPF, à partir du lundi 26 avril 2021, a mis en ligne son nouveau site dédié aux médiathèques du territoire, avec une volonté d’offrir la lecture publique de façon accessible, en utilisant une simple connexion internet via ordinateur, smartphone et tablette. Cette initiative a pour objectif d’étendre son offre culturelle en proposant un catalogue foisonnant de plus de 650 000 documents et qui regroupera les collections du réseau et de nombreuses ressources numériques. Un choix important de contenus hiérarchisées en 7 rubriques thématiques : LIRE (avec CAFÉYN, un catalogue de plus de 1 000 titres de presse), REGARDER (films, séries, documentaires, booktubes…), ÉCOUTER (concerts vidéo et audio, conférences et documentaires issus du Philarmonique de Paris), APPRENDRE (catalogues de formations incluant le soutien scolaire, langues étrangères, révision du code de la route, multimédia…), DÉCOUVRIR (rubrique dédiée à l’univers des loisirs :arts, musiques, sport, santé, cuisine…), JOUER (une sélection de contenus web gratuits sur les jeux vidéo et les jeux de société) et JEUNESSE (un espace avec des contenus ludo-éducatif pour les enfants âgés de 3 à 12 ans).

« Ce projet de nouveau site des médiathèques s’inscrit à la fois dans la politique culturelle de l’agglo qui vise depuis de nombreuses années à développer la lecture publique sur le territoire et, à proposer aux usagers et aux habitants, une offre globale, accessible plus facilement et à tout moment. En cette période de crise, les mesures sanitaires et le confinement ont engendré des périodes de fermeture des équipements. Grâce à cette solution en ligne, la culture redevient accessible et reprend son rôle de lien social, d’ouverture d’esprit et d’ouverture sur le monde. Enfin, il était primordial de moderniser l’offre et de la rendre accessible au plus grand nombre », déclare Jean-Pierre Blazy, 2ème Vice-Président délégué à la Culture et au Patrimoine historique et Maire de Gonesse, dans le communiqué.

Le réseau des médiathèques de Roissy Pays de France regroupe un total de 28 bibliothèques et médiathèques intercommunales ou municipales, se trouvant dans les villes suivantes : Arnouville, Dammartin-en-Goële, Écouen, Fontenay-en-Parisis, Fosses, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Goussainville, Gressy, Juilly, Le Mesnil-Amelot, Le Mesnil-Aubry, Le Thillay, Louvres, Marly-la-Ville, Mitry-Mory, Puiseux-en-France, Roissy-en-France, Saint-Mard, Saint-Witz, Sarcelles, Survilliers, Vémars, Villeparisis et Villiers-le-Bel.

Pour bénéficier et profiter d’un accès aux contenus en ligne sur le nouveau site https://mediatheques.roissypaysdefrance.fr, il faut préalablement être inscrit dans l’une des médiathèques du territoire et se munir de sa carte puis du mot de passe associé (en cas de perte de ce dernier, il est possible de demander une réinitialisation en cliquant sur « mot de passe oublié »). Il y a quand même des bonnes nouvelles par ces temps troubles et apporter la culture directement à la maison, Roissy Mail dit OUI ! WM

Partagez cet article

Les parcs d’attractions Franciliens reportent leur réouverture

Les annonces sont tombées en ce début de mars 2021. Par suite de la situation sanitaire actuelle et aux prévisions incertaines, les parcs à thème franciliens ont décidé de reporter leur réouverture et le commencement de la saison 2021. Cela nous renvoie une année en arrière, lors de la 1ère vague de la pandémie de COVID-19 et du confinement qui s’en est suivi, et qui avait entraîné une réouverture des parcs courant juin-juillet 2020. Bien que ces derniers aient pris des mesures drastiques, engageant de nombreux investissements afin de pouvoir accueillir les visiteurs en pleine crise sanitaire, il faudra donc encore patienter pour s’y rendre.

La Mer de Sable et le Parc Astérix, qui devaient débuter la saison 2021 à partir du samedi 3 avril après leur fermeture hivernale respective, ont dû se résoudre au report de la réouverture. Dans leurs communiqués, les deux parcs avertissent qu’aucune date n’est arrêtée pour le moment et qu’ils attendent les prochaines annonces gouvernementales avant de prendre une décision. Cependant, ils signalent qu’une fois la date connue, les modalités pour accéder aux parcs ne changeront pas cette année. Les billets datés, achetés uniquement sur les sites internet appartenant aux deux entités, seront toujours d’actualité afin de contrôler le flux de visiteurs journalier, ainsi que les mesures sanitaires (masques, gels hydroalcooliques, distanciations sociales dans les files d’attente…).

De leur côté, les parcs Disneyland Paris et Disney Studios ont également annoncé un report de réouverture à une date ultérieure, initialement prévue le vendredi 2 avril. « Nous restons optimistes quant à une réouverture prochaine et nous vous tiendrons informés dès que possible sur notre site internet », indique le communiqué publié du 12 mars 2021 par la Direction du parc. Fermés depuis la fin d’année 2020, les deux parcs ont en profité pour donner un coup de neuf aux décors et aux attractions, opération difficilement réalisable en période d’ouverture. La rénovation du Château, quant à elle, se poursuit et devrait s’achever en janvier 2022 pour les 30 ans de Disneyland Paris. Le parc Disney Studios n’est pas en reste avec le chantier de la zone Marvel, située à proximité de la Tour de la Terreur, qui offrira aux visiteurs une immersion dans le monde des super-héros de la franchise, avec un restaurant, des animations, une attraction Spider-Man en 4D et une re-thématisation du Rock and Roller Coaster sur aventure autour d’Iron Man. Concernant le lac et la création des nouvelles zones qui se trouveront au fond du parc, les travaux de terrassement sont actuellement en cours.

En ce début d’année, Disneyland Resort Paris a été élu Meilleur employeur du secteur « Hôtels, Tourisme et Loisirs », par le Classement Capital 2021. Loin des records de chiffre d’affaires 2019, les parcs d’attractions ont été, malgré tout, les grands gagnants 2020 de l’après-confinement en ce qui concerne le divertissement et les loisirs. Faute de pouvoir partir en vacances en dehors de la Région Parisienne et préférant jouer la carte du local, les visiteurs Franciliens se sont rués, avec un fort enthousiasme, dans les parcs à thème. Souhaitons-leur le même engouement pour cette nouvelle saison. WM

Partagez cet article

Le chantier de la nouvelle salle de spectacle de Puiseux-en-France a débuté

Cela peut s’apparenter à une note d’optimisme pour la culture ou à un fait qui serait tout à fait banal dans un monde sans pandémie et restrictions sanitaires, mais quoi qu’il en soit, cela est encourageant de voir des projets se concrétiser au milieu d’une actualité majoritairement déprimante. Depuis le début de novembre 2020, le chantier de la nouvelle salle de spectacle de Puiseux-en-France a débuté pour une durée de plusieurs mois. Cette dernière, d’une superficie globale de 1064 m² (400 m² de surface salle et 150 m² de surface scène), prendra place à côté du gymnase qui sera également rénové et remis aux normes. En février 2019, la signature du Contrat d’Aménagement Régional avait été faite par Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président chargé de l’écologie à la Région Île-de-France et Yves Murru, Maire de Puiseux-en-France. Ayant remporté l’appel d’offre, le cabinet Lusso & Laurent Architectes se charge de la conception du nouveau bâtiment et de la réhabilitation du gymnase, ainsi que de l’ancienne salle de réception plus communément appelée le Grenier, tous les deux construits dans les années 70. Le maître d’ouvrage, quant à lui, est directement la ville de Puiseux-en-France et la partie gros-œuvre impliquera la société Bonnevie & Fils.

Le coût total de ce projet est de 2 422 214 €, financé par la Région Île-de-France à hauteur de 750 000 €, 400 000 € par le Département du Val d’Oise, 295 000 € par la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France (CARPF), 122 500 € par la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), 331 510 € par la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) et 523 204 € par la ville de Puiseux-en-France.

Côté des caractéristiques, la future salle de spectacle a pour vocation d’accueillir 330 personnes en places assises, avec sièges rétractables offrant de multiples combinaisons en fonction des besoins, et 1000 personnes en configuration debout. Cette salle disposera de loges, d’un bar, de locaux administratifs et d’un hall d’accueil. La livraison du bâtiment est prévue pour août 2021. Contacté au téléphone par Roissy Mail, Yves Murru déclare : « Je suis très heureux de la réalisation de ce projet. Puiseux-en-France mérite mieux que ce que nous avons actuellement. Je remercie les élus, du passé et du présent, qui m’ont toujours accompagné dans cette démarche positive de développement de notre ville. Tous ensembles et avec l’ambition d’un changement dans le respect de notre cadre de vie agréable, Puiseux-en-France entre dans une autre dimension. Une nouvelle ère qui bénéficiera à tous les habitants, avec de nouveaux locaux associatifs, sportifs et culturels ».

« Depuis avril 2005 que je suis en fonction au poste de maire, beaucoup m’ont qualifié de maire vieillot ne voulant pas apporter des choses nouvelles à la commune. Or je n’ai jamais été contre, mais construire sans un plan sur le long terme avec des bâtiments qui défigurent le paysage, il n’en était pas question. Et de voir le résultat comme pour l’écoquartier, dont je n’ai eu que de bons retours, cela me conforte dans cette décision », confie-t-il.

De nombreux projets vont sortir de terre à Puiseux-en-France, dans les prochaines années. Une nouvelle zone commerciale, un gymnase intercommunal disposant d’un multipôle sportif tout équipé et sans oublier l’extension de l’écoquartier. Roissy Mail ne manquera pas de vous informer sur ces projets dans de futurs articles. Donc, affaires à suivre… WM

Partagez cet article

Culture : Roissy Pays de France réitère le BIB-EXPRESS pendant le confinement

S’il y a bien un domaine qui a souffert et qui continue de souffrir de la situation sanitaire liée au COVID-19, à l’instar des commerçants et des restaurateurs, c’est bien le monde de la culture. A chaque confinement, il n’y a plus de théâtres, de concerts, de cinémas, de conférences ou d’événements culturels, ainsi que l’accès à la littérature du fait des fermetures de librairies, impactant le moral de bon nombre de personnes. En attendant une accalmie des contaminations et un retour à une vie normale, la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France réitère le BIB-EXPRESS, en partenariat avec cinq médiathèques du territoire, à partir du samedi 7 novembre 2020.

Pour profiter de ce service, il faut être habitant de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France et être inscrit dans l’une des cinq médiathèques intercommunales participantes à l’opération BIB-EXPRESS, qui sont : les médiathèques Aimé Césaire et Erik Orsenna à Villiers-le-Bel, la médiathèque Elsa Triolet à Garges-lès-Gonesse, la médiathèque Anna Langfus à Sarcelles et la médiathèque à Arnouville. Remplissant ces critères, les habitants pourront emprunter des livres, des CD et des DVD, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

« Afin de respecter les gestes barrières liés à la situation sanitaire actuelle, les documents de chaque médiathèque pourront être empruntés après réservation en ligne, par courriel ou par téléphone du mardi au samedi de 14h30 à 18h et retirés sur place, sur rendez-vous, le mercredi, le vendredi et le samedi de 14h30 à 18h. Les prêts sont illimités pour une durée de deux mois à compter du moment du retrait. Le port du masque est obligatoire au moment du retrait, comme dans l’ensemble des équipements de l’agglomération », déclare la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France dans son communiqué.

Afin de limiter tous les risques de contamination, les livres, CD et DVD sont soumis à période de confinement de trois jours dès leur retour, avant de retourner dans le circuit d’emprunt.

Vous pouvez procéder aux réservations de documents sur le portail http://bibliotheques.roissypaysdefrance.fr/, ainsi que par téléphone ou courriel auprès de chacune des médiathèques intercommunales suivantes : Médiathèque Aimé Césaire, 1 Place Victor Hugo, 95400 Villiers-le-Bel – Téléphone : 01.39.90.80.39 Email : bibexpress-aimecesaire@roissypaysdefrance.fr. Médiathèque Erik Orsenna, 97 Avenue Pierre Semard, 95400 Villiers-le-Bel – Téléphone : 01.39.85.82.20 Email : bibexpress-erikorsenna@roissypaysdefrance.fr. Médiathèque Elsa Triolet, 2 Rue Jean-François Chalgrin, 95140 Garges-lès-Gonesse – Téléphone : 01.39.93.82.83 Email : bibexpress-elsatriolet@roissypaysdefrance.fr. Médiathèque Anna Langfus, 37 Boulevard Henri Bergson, 95200 Sarcelles – Téléphone : 01.39.93.27.80 Email : bibexpress-annalangfus@roissypaysdefrance.fr. Médiathèque d’Arnouville, 15 Rue Robert Schuman, 95400 Arnouville – Téléphone : 01.39.85.39.96 Email : bibexpress-arnouville@roissypaydefrance.fr.

On ne peut que saluer cette initiative, permettant de garder un lien entre la culture et les habitants. Cependant, cela ne concerne que 5 des 22 médiathèques du territoire Roissy Pays de France, pour le moment. Espérons que les autres médiathèques rejoignent vite l’opération BIB-EXPRESS. WM

 

Partagez cet article

L’Iron Motors a plus que jamais la cote auprès des aficionados de motos

 

Pendant le week-end du 17 et 18 octobre 2020, au Circuit Carole à Tremblay-en-France, l’Iron Motors, événement rassemblant les passionnés de motos anciennes et de prototypes café racer, a réussi son pari malgré les circonstances sanitaires qui ont eu raison de nombreuses manifestations, depuis mars. Se déroulant habituellement tous les ans, au printemps, les organisateurs de l’Iron Motors ont dû s’adapter rapidement afin que cette édition voit le jour pour pouvoir accueillir ses visiteurs et ses exposants en toute sécurité. Dans ces initiatives permettant d’être en adéquation avec la réglementation en vigueur, l’utilisation d’une billetterie uniquement accessible via internet, limitant les interactions entre les personnes, ainsi que le nombre de visiteurs présents pendant le week-end de l’événement.

Autrefois nommé l’Iron Bikers, comme le rappelle cet ancien article de Roissy Mail au cours de l’édition 2018 consultable ici : https://www.roissymail.fr/2018/03/16/iron-bikers-une-huitieme-edition-bouillonnante-a-carole/, l’Iron Motors a été accueilli avec enthousiasme par les motards et les passionnés de motos de caractère, qui ont vivement répondu à l’appel. Existant depuis 2011, l’Iron Biker s’est fait sa place dans le paysage motocycliste français, devenant un événement incontournable à l’instar des championnats Promosport et Open de vitesse. Mais ici, pas d’arsouille ou de compétition, juste la passion, que ce soit pour les expositions ou pour les roulages sur la piste du circuit, s’apparentant plus à des séances d’exhibition.

Son fondateur, Nicolas Sonina, (photo) âgé de 61 ans et toujours autant passionné, déclare : « Nous sommes très heureux que cette édition se soit réalisée. Nous remercions nos partenaires qui nous accompagnent et qui nous ont fait confiance. L’Iron Motors est destiné à une clientèle de passionnés, et je les remercie de leur présence. Après cet événement, il n’y a plus rien. C’est le dernier de l’année en ce qui concerne le Circuit Carole. D’où l’importance qu’il se fasse ».

Du côté des chiffres du week-end, l’Iron Motors, limité par la réglementation sanitaire pour toutes les manifestations, devra se contenter du millier de visiteurs, loin des 4 à 5 000 accueillis durant les week-ends des précédentes éditions. Ces derniers ont pu profiter d’une trentaine d’exposants, habituellement au nombre d’un centaine, tels que Génération Scrambler, Indian, Harley-Davidson, Royal Enfield, BMW, Cohen Jean Vintage, V Helmets Custom… et d’une dizaine de club comme le CB 750 Club, Ducati Perfomance Club, Green Racing Team, Paris Classic Riders ou le Vmax Club pour ne citer qu’eux. Les visiteurs ont pu également se restaurer auprès de quatre stands prévus à cet effet.

Cet Iron Motors 2020 s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, faisant oublier le temps d’un week-end l’actualité moribonde de ces derniers mois. Déambulant sur le paddock, chaque pas emmène les visiteurs de découverte en découverte, allant de modèles anciens de customs aux machines 2-temps de Grand Prix, en passant par de nombreux prototypes dans un style café racer. De véritables œuvres d’art mécaniques qui ont traversé les époques pour mieux se laisser admirer par les contemporains. Les animateurs rappelaient fréquemment aux visiteurs, via les haut-parleurs, de porter le masque même si tout le monde respectait déjà les règles. De mon point de vue, c’était une bonne expérience. Et quel plaisir de voir des gens discuter, échanger et passer un bon moment autour d’une passion commune !   WM

 

Partagez cet article

Frédéric Carlier, nouveau directeur de la Mer de Sable, entre ambition et passion

A l’occasion du premier jour d’ouverture de la Mer de Sable pour la saison Halloween 2020, le samedi 3 octobre, le nouveau directeur du parc à thème, Frédéric Carlier, qui est en poste depuis juillet 2020, a présenté le bilan de la saison estivale et ses ambitions pour l’avenir du parc. L’homme à l’accent du Sud-Ouest, titulaire d’un Master 2 en Science de gestion et management de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV, a voué sa carrière professionnelle au monde du loisirs, en travaillant chez Décathlon et Koezio. Situé sur le territoire d’Ermenonville, la Mer de Sable, créée en 1963 par Jean Richard, avait été rachetée par la Compagnie des Alpes en 2005, groupe opérateur des parcs de loisirs ayant en charge le Parc Astérix, le Futuroscope, le Musée Grévin, ainsi que les domaines skiables français. En 2015, le Groupe Looping, comprenant entre autres les parcs Bagatelle et Mini-Château, fait l’acquisition de la Mer de Sable. En bientôt 60 ans et engrangeant en moyenne 350 000 visiteurs par an, le parc sur le thème du Far West d’une superficie de 45 hectares a bien évolué, passant d’un parc avec des attractions foraines à des attractions exclusives, et réussissant à se faire une place durable dans le milieu des parcs de loisirs.

« Nous avons trois objectifs pour nos visiteurs, au sein de la Mer de Sable. Partager une journée en famille, construire l’album de famille et vivre des émotions en famille. Un temps de déconnexion et d’immersion en famille. Nous sommes un parc à thème pour les familles, les enfants jusqu’à 12 ans et leurs parents, voulant leur offrir une expérience incroyable. La Mer de Sable n’est pas un concurrent de notre proche voisin, le Parc Astérix, mais une complémentarité. Les enfants y viennent découvrir leurs premières sensations fortes chez nous, puis à l’adolescence ils vont au Parc Astérix », déclare Frédéric Carlier.

« C’est un réel plaisir de travailler avec une équipe compétente et passionnée. Notre personnel est au nombre 180 personnes, regroupant 6 corps de métier différents, opérateurs d’attractions, mécaniciens, administratifs, comédiens cascadeurs, restaurateurs et décorateurs. Nous disposons de 26 attractions et de trois spectacles vivants », ajoute-t-il.

Frédéric Carlier, lors de la conférence de presse, a annoncé la date d’ouverture pour la prochaine saison estivale qui sera le samedi 3 avril 2021, week-end de Pâques. Cette année marquera l’inauguration de la nouvelle attraction 2021, le Silver Mountain, un coaster familial fabriqué par l’entreprise Néerlandaise, Vekoma. Cette dernière aurait dû ouvrir en 2020, mais malheureusement, le coronavirus a eu raison de son report.

Sur le thème du COVID-19, la Mer de Sable a dépensé 50 000 euros pour être aux normes avec les mesures sanitaires, avant sa réouverture en juin 2020. Le parc table sur une perte de 30% de visiteurs, bien que la saison estivale ai été sous de bons hospices avec un afflux massif de visiteurs, très heureux de sortir du confinement.

Pour sa quatrième édition d’Halloween, la Mer de Sable a vu les choses en grand. Les squelettes, citrouilles et toiles d’araignées ont fait leurs apparitions dans le parc. La thématisation a été intégralement revue pour l’occasion, attractions et spectacles n’ayant pas échappé au relooking, que ce soit visuel ou sonore. Les plus petits pourront y trouver les Contes Magiques de Vano le Magnifique, les Chikachocottes et le Safaritrouille. Mais également, le Train des Âmes et le spectacle Dia de Los Muertos. Les comédiennes et comédiens habillés en zombies, sorcières, épouvantails et trolls, déambulant dans le parc, sauront impressionner les plus téméraires.

Avec les mesures sanitaires, le port du masque est obligatoire dans tout le parc. Il vous faudra également acheter vos billets datés, à l’avance, sur le site https://www.merdesable.fr/tarifs-reservations. L’Epouvantable Mer de Sable Saison 4 se déroulera du samedi 3 octobre au dimanche 1er novembre 2020. Les horaires d’ouverture sont disponibles ici https://www.merdesable.fr/calendrier-horaires. Un concours de déguisements est organisé pendant l’événement, avec chaque jour, un Pass Saison 2021 à gagner. Alors, soyez les plus créatifs pour votre prochaine visite sur le parc. WM

 

Partagez cet article

Dernières nouvelles du Golf International de Roissy-en-France

Ça y est ! Le grand jour est enfin arrivé ! Le projet qui tenait tant à cœur de l’ancien maire, André Toulouse, maintes fois reporté dans son élaboration de plusieurs années et puis de plusieurs mois par la crise sanitaire, va officiellement ouvrir au public ce vendredi 18 septembre 2020. Le golf est ouvert toute l’année, de 8h à 20h en haute saison et de 8h à 19h en basse saison. Cependant, Swann Gueydan, directeur du Golf International de Roissy, prévient qu’aucune célébration particulière ne se déroulera pour ce premier jour d’ouverture. Les conditions sanitaires, restreignant le flux et l’organisation de tous évènements, obligent la direction du golf à répartir la venue des personnes présentent sur le site. Pour l’inauguration institutionnelle, la date du jeudi 5 novembre 2020 a été retenue, dans la limite de 500 invités (élus, chefs d’entreprises, investisseurs, partenaires…).

Toutefois, à partir du 18 septembre, tout le monde pourra entièrement profiter des 85 hectares mis à disposition de la clientèle, avec son parcours 18 trous haut de gamme, le practice disposant de 26 postes, du pitch & putt de 6 trous, de la zone intérieure Virtual Golf, du clubhouse et de son restaurant bistronomique avec terrasse panoramique sur la Vallée Verte, tout en dégustant un plat cuisiné par le chef gastronomique, Michel Hache.

Autres dates à retenir, le samedi 17 octobre 2020 pour l’épreuve du Championnat Brut U Golf, le mercredi 21 octobre pour le PRO-AM organisé par Jean Van de Velde et du jeudi 22 au samedi 24 octobre pour l’Open de Roissy, réunissant le gratin du circuit professionnel avec 78 participants (58 pros masculins, 12 pros féminines et huit invités choisis sur par les organisateurs) et la somme de 70 000 euros à remporter.

Pierre-André Uhlen, directeur général de UGOLF, déclare dans un récent communiqué de presse : « La confiance de la ville de Roissy-en-France et de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France nous honore et nous engage. Le Golf International de Roissy sera une nouvelle référence mondiale en termes de tracé, de qualité et de notoriété. Nous sommes impatients de nous lancer dans cette belle aventure ».

Pour toutes réservations et informations complémentaires, visitez le site internet officiel  https://jouer.golf/golf/ugolf-golf-international-de-roissy/

. Adresse : Allée du Golf  95700 Roissy-en-France – Tél : 01.86.90.07.54 Email : contact@ugolfderoissy.fr. Vous pouvez également voir ou revoir notre précédent article sur le Golf International de Roissy, en cliquant sur le lien ci-joint : https://www.roissymail.fr/2020/04/14/derniere-ligne-avant-inauguration-pour-le-golf-international-de-roissy-en-france-ou-pas/. WM

Partagez cet article

Les Nuits des Étoiles édition 2020 auront lieu le week-end du 7, 8 et 9 août

Lors d’une précédente édition, à Ermenonville

Créées en 1991 à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie, les Nuits des Étoiles ont déjà conquis des millions de français depuis bientôt 30 ans. Entre amis ou en famille, cet évènement propose une approche facile et ludique de l’astronomie, domaine pouvant paraître élitiste par les non-initiés. Organisées par les clubs d’astronomie bénévoles sur tout le territoire national, les Nuits des Étoiles sont le meilleur moyen pour se familiariser avec l’observation du ciel nocturne. Bien que les manifestations soient en plein air, certains lieux, comme le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, proposera des conférences et des séances de planétarium. De ce fait, le port du masque et les mesures de distanciation sociale sont fortement recommandés pour les animations en intérieur. Les organisateurs se réservent également le droit de limiter le nombre de personnes, en cas d’afflux trop important.

Pour cette édition 2020, notre galaxie, la Voie Lactée, et les constellations seront particulièrement mises à l’honneur. Les planètes du Système Solaire ne seront pas en reste, avec l’observation de Mars et de Saturne, sans oublier la sensation de l’été, la comète Neowise visible en début de soirée et avant le lever du Soleil. Divers matériels d’observation seront mis à disposition des visiteurs, tels que des lunettes astronomiques et des Newton de tous calibres.

cliquez ici pour accéder au site dela carte

Les habitants du Grand Roissy auront accès à trois lieux : le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget (93), proposant de nombreuses animations et conférences, uniquement le samedi 8 août de 18h à 1h, ainsi que de l’observation solaire en fin de journée et de l’observation de la voûte céleste en soirée. Dans l’Oise, rendez-vous au stade de la ville de Baron (60) entre 20h et minuit, les 7 et 8 août. Enfin, à Hérouville-en-Vexin, proche de l’Isle-Adam (95), l’association Astrum vous attendra sur le Chemin de la Croisette, dès 20h, les 7, 8 et 9 août. On pourra regretter l’absence de l’évènement à Ermenonville, parc Jean-Jacques Rousseau, pour la seconde année consécutive, causé par la dissolution de l’association qui gérait l’organisation des évènements dans le parc. Encadré par une équipe sympathique et compétente, ce dernier était, pour moi, le meilleur spot d’observation disponible à proximité du Grand Roissy, situé dans une clairière du parc et très peu impacté par la pollution lumineuse de l’aéroport et des villes environnantes, véritable fléau pour les astronomes. Espérons un retour de la Nuits des Étoiles à Ermenonville pour l’édition 2021.

En cette période estivale, que vous soyez restés en région parisienne ou partis en vacances, vous pouvez trouver les manifestations les plus proches de vous en consultant la carte interactive officielle, mise à disposition par l’Association Française d’Astronomie : https://www.afastronomie.fr/manifestations.

En ce qui concerne le programme proposé par le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, les détails sont disponibles ici : https://www.museeairespace.fr/actualites/nuit-des-etoiles-2020/. Pour plus d’informations sur l’évènement de l’Isle-Adam, consultez le site de l’association Astrum : https://asso-astrum.com/.

Espérons que la météo sera de la partie pour cette édition 2020. Cependant, l’été est propice à l’observation astronomique et à l’émerveillement, avec les pluies annuelles d’étoiles filantes du 10 au 15 août, les Perséides, pour ne citer qu’elles. Dans ce vaste Univers, le véritable miracle se trouve être qu’une espèce douée d’intelligence et de curiosité, puisse contempler et comprendre le monde qui l’entoure. Les humains, habitant une petite planète qui orbite autour d’une  étoile de taille moyenne, ne paraissent qu’insignifiants au milieu des plus de 300 milliards autres systèmes solaires, au sein de notre galaxie. Restons simplement humbles et curieux envers ce magnifique Univers…WM

L’avis d’EV

Guillaume (WM) a eu une bonne idée en proposant cet article. D’autant que c’est un passionné d’astronomie, qui en connait un rayon.  J’aurai l’occasion de vous parler de ce qu’il fait, depuis des années, dans ce domaine.

Partagez cet article

Loisirs : Disneyland Paris de nouveau ouvert à partir du 15 juillet

Après le Parc Astérix et la Mer de Sable, le parc d’attraction Disneyland Paris a récemment communiqué la date de réouverture de ses portes au public, qui sera le mercredi 15 juillet 2020. Le parc de la souris superstar, numéro 1 en France par nombre de visiteurs, pourra enfin accueillir les afficionados d’attractions et de la marque. A l’instar de ses concurrents, en ces temps où le coronavirus sévit toujours, cette réouverture s’accompagne de mesure d’hygiène et de sécurité renforcées pour les visiteurs et les employés (Cast Members dans le jargon Disney).

Dans cette première phase, les parcs Disneyland et Walt Disney Studios seront fonctionnels, limités à 5 000 visiteurs par jour. Afin de contrôler le flux de clients, les billets sont datés comme pour tous les parcs à thème qui ont déjà repris une activité. Pour acheter vos billets ou réserver votre séjour, vous devez impérativement passer sur le site officiel du parc : https://www.booktickets.disneylandparis.com/tnsa64/live/shop/1/MAINFRCD/pluto/index.php?vld=1&affid=SECUTIX&tduid=32454335543R.

Concernant les mesures d’hygiène, le port du masque est obligatoire durant toute la journée sur le parc, à l’exception des restaurants. Plus de 2000 stations de gel hydroalcoolique ont été installés, notamment à l’entrée et la sortie de chaque attraction, boutique, restaurant et spectacle. Les rencontres avec les personnages seront très limitées et tous les actes de tendresse comme les câlins sont interdits, afin de préserver les employés. Certaines animations et spectacles ne seront également pas disponibles, jusqu’à nouvel ordre. La distanciation physique devra être respectée dans les espaces clos (files d’attente, boutiques…). Pour les restaurants, la capacité en salle sera réduite et il est vivement conseillé d’effectuer une réservation avant d’envisager un service à table.

Du côté des hôtels, un seul hôtel sur les 6 hôtels existants, proches du parc, sera accessible au 15 juillet. Le Disney’s New Port Bay Club****, hôtel au style maritime de la Nouvelle Angleterre, saura dépayser les visiteurs dans un cadre d’une station balnéaire de la côte Est américaine. Pour le Disneyland Hotel*****, Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel****, Disney’s Hotel Cheyenne***, Disney’s Sequoia Lodge*** et Disney’s Hotel Santa Fe**, aucune date de réouverture n’a encore été communiquée. Les deux sites de villégiature, se trouvant à 15 mins en voiture du parc, ne sont pas en reste. Village Nature Paris-Est est actuellement ouvert et propose des tarifs avantageux, pouvant aller jusqu’à -30% sur votre séjour. En revanche, le Disney’s Davy Crockett Ranch ne pourrait voir sa réouverture dans les semaines à venir.

Depuis mi-juin, le Parc Astérix accueille ses visiteurs, qui ont pu constater le nettoyage et la désinfection des wagons en gare, après chaque utilisation. Qui dit moins de personnes, dit plus d’attractions à faire au cours de la journée. Adieu les files d’attente interminables et bonjour la fluidité ! Dans cette situation de limitation de visiteurs, on pourrait presque se croire seul dans le parc, ne croisant rarement les autres gens présents. De son côté, la Mer de Sable a annoncé son ouverture journalière à partir du samedi 4 juillet, après l’ouverture test lors du week-end du samedi 27 juin, qui a validé le bon fonctionnement du parc avec les mesures sanitaires en vigueur.

Étant né en 1986, je fais partie d’une génération ayant vécu avec ses lieux de loisirs et de divertissements, y trouvant un certain intérêt et de l’enthousiasme. Le temps de quelques heures, d’une journée, d’un week-end, oublier la vie et les aléas de tous les jours, se dépayser, faire le plein d’émotions et de sensations fortes, et par-dessus tout, passer de bons moments en couple, entre amis ou en famille. Simplement avec ceux qu’on aime. WM

Partagez cet article

Départ de la Saison 2020 pour le Parc Astérix le 15 juin et la Mer de Sable le 27 juin

  Les amoureux des parcs à thèmes vont enfin pouvoir combler leur manque en sensations fortes au sein du village de ces irréductibles gaulois ou, simplement, pouvoir flâner tranquillement en famille dans une ambiance Far West. Cette Saison 2020 commence très tardivement, le confinement lié au coronavirus ayant directement impacté les secteurs des loisirs et du tourisme. Bien que l’impatience partagée par beaucoup voulant retrouver une vie normale, dans cette période de déconfinement avec des mesures sanitaires exigeantes pour les parcs d’attractions, les visiteurs vont devoir s’habituer aux nouvelles règles exceptionnelles mises en place pour leur sécurité, mais également pour celle des employés.

Le Parc Astérix est le premier à rouvrir ses portes, annoncé pour le lundi 15 juin. Cependant, afin de garantir la sécurité sanitaire des visiteurs, les billets sont datés et ne peuvent qu’être achetés en ligne sur le site internet officiel : https://www.parcasterix.fr/decouvrez-nos-offres, permettant le contrôler le flux de visiteurs, en limitant le nombre journalier de clients sur le parc. 900 distributeurs de gel hydroalcoolique ont été mis à disposition et des masques sont achetables à l’entrée, prix annoncé à 8 euros pour le masque tissu et 1,90 euros pour le lot de deux masques chirurgicaux. Les récalcitrants au port du masque n’auront pas le choix. Le port du masque est obligatoire, dès 11 ans, dans les attractions, les spectacles et lieux fermés comme les boutiques.

Les véritables changements se retrouvent dans la partie attraction. Pour que la distanciation sociale soit respectée, les files d’attente possède un marquage au sol, disposé tous les 2m50 afin de séparer chaque famille ou petit groupe. Ensuite, concernant l’embarquement, les règles ont aussi été modifiées. De ce fait, des places resteront vacantes pour assurer le respect des mesures de distanciation. Rappelons que le port du masque est obligatoire dans toutes les attractions, du début de la file d’attente jusqu’à la sortie du quai de débarquement. Et le Parc Astérix recommande fortement l’utilisation des gestes barrières et du masque, lorsque vous sollicitez le personnel. De manière générale, une distanciation physique d’un mètre entre chaque personne est grandement conseillée, sur tout le village gaulois, au même titre que l’utilisation du paiement sans contact.

Le Parc Astérix a mis en place un plan de nettoyage et de désinfection sur l’ensemble de son site, ainsi que dans ses hôtels La Cité Suspendue***, Les Trois Hiboux*** et Les Quais de Lutèce****. Les réservations pour les séjours se font uniquement via leur plateforme dédiée https://www.parcasterix.fr/offres/s%C3%A9jours. Les petits-déjeuners et les dîners sont à commander au moment de votre réservation de séjour.

A part les mesures sanitaires rien ne change, les visiteurs auront accès à 38 attractions dont 21 attractions familiales, 7 attractions à sensations et 10 attractions pour les petits, outre la fermeture des aires de jeux. Les restaurants et autres points de vente fast-food sont ouverts, sur l’ensemble du Parc Astérix.

De son côté, la Mer de Sable, proche d’Ermenonville, doit quant à lui rouvrir ses portes le samedi 27 juin. Les équipes techniques s’activent depuis mai à la mise en place du protocole sanitaire qui sera identique à son voisin gaulois, telles que la vente de billet daté, la signalisation de distanciation ou les distributeurs de gel hydroalcoolique. Pour l’achat de billets datés, vous devez utiliser le lien suivant : https://www.merdesable.fr/tarifs-reservations.

Le Parc Astérix et la Mer de Sable sont deux pans importants de l’économie touristique du Grand Roissy, vecteurs de richesse. La pandémie de COVID-19 a mis un frein aux cinq années de hausse consécutive, le Parc Astérix ayant réalisé un chiffre d’affaires 2019 de + de 123,6 M€ pour + de 2 324 000 visiteurs (+13% d’augmentation du chiffre d’affaires comparé à 2018), s’assurant la 2ème place des parcs d’attractions en France, et plus de 7 M€ pour une moyenne de 400 000 visiteurs annuel pour la Mer de Sable. Nul doute que les pertes de cette année seront importantes, mais la Saison 2020 est loin d’être finie et le secteur des loisirs pourrait bien tirer son épingle du jeu, dans cette reprise économique post-déconfinement.

Site internet du Parc Astérix : https://www.parcasterix.fr/  Tél : 09.86.86.86.87                                       Pour les offres d’emploi : https://parcasterix-recrute.talent-soft.com/accueil.aspx?LCID=1036

Site internet de la Mer de Sable : https://www.merdesable.fr/  Tél : 03.44.54.00.96                           Pour les offres d’emploi : https://www.merdesable.fr/recrutement WM

Partagez cet article

Encore des incertitudes pour Europa City. La piste de ski définitivement abandonnée

Décidément, ça n’en finit pas.  Après que le gouvernement ait souhaité que le projet (qui date de plus de 10 ans) soit revu, les dirigeants d’Europa City ont annoncé, lors d’une conférence de presse tenue à Paris le 4 octobre (il y avait beaucoup de journalistes) une modification dans le sens “plus vert”, pour faire court. Étaient également présents de nombreux élus du Val d’Oise (dont deux sénateurs, la présidente du Conseil départemental, Patrick Renaud, et bien sûr Jean-Pierre Blazy). Tous ont pris la parole pour défendre avec ardeur Europa City. Benoit Chang, directeur d’Alliage et Territoires (c’est le nom de la structure qui prépare Europa City) a présenté le projet verdi “un modèle d’aménagement durable, sobre, résilient, solidaire avec son territoire” (!) . Vous pourrez le voir ici.

Les oreilles d’Unibail-Rodamco ont dû siffler

Patrick Renaud, Président de la CA Roissy Pays de France

S’agissant des opposants au projet, plusieurs orateurs ont nommément cité Unibail-Rodamco, propriétaire du Cente commercial Aéroville (qui avait déjà fait un recours en justice contre le projet Europa City) coupable à leurs yeux de financer un des deux groupes nommé europasdutout. J’ai toujours été étonné de cette opposition d’Unibail alors, et j’ai bien vécu ça, qu’ils avaient été victimes et moult recours qui ont retardé Aéroville de plusieurs années. Et on se rappellera la sortie de ce … nul de Benjamin Grivaux, alors ministre, que j’avais dénoncé à l’époque. Vous pouvez revoir ça ici. Quel scandale !

Plus de piste de ski…

Il a été annoncé que la piste de ski artificielle, initialement prévue, est abandonnée. C’était devenu un symbole pour la poignée d’opposants au projet  mes P’tits Loup, qui continuent à s’ennuyer dans leurs retraites dorées (et qui s’opposent ). Je regrette, personnellement cette annulation. La piste de ski aurait pu permettre à de nombreuses personnes, qui ne peuvent pas “aller au  ski” faute de moyens (ça coute cher), de s’initier et de pratiquer ce sport-loisir. J’ai eu l’occasion de voir celle de Dubaï, elle est magnifique ! Si on devrait suivre les  zarguments “écolo” de mes P’tits Loup, il faudrait alors fermer toutes les patinoires (et même les piscines !).

Que fera le gouvernement (et donc E. Macron)?

J-P Blazy et Marie-Christine Cavecci

Après avoir consulté tout le monde, il était question qu’Elizabeth Borne, ministre de l’écologie  rende un rapport le 10 octobre. On a appris qu’il n’y en aura pas, finalement. Franchement tout ce temps…  Auparavant, le 10 septembre, Zivka Park, députée (LAREM) du secteur, Marie-Christine Cavecci, présidente du Conseil départemental du Val d’Oise, Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France et Jean-Pierre Blazy, maire de Gonesse, aviant envoyé une lettre au Président de la République, que je vous invite à voir ici. Et aussi, le Conseil départemental du Val d’Oise a voté, le 27 septembre, à la quasi unanimité, une délibération en faveur d’Europa City et du Triangle de Gonesse en général. C’est à voir ici.

N’empêche, les promoteurs d’Europa City (Ceetrus -ex Auchan immobilier et le groupe chinois de -hôtellerie loisirs – Wanda) , sont bien patients…  Ils ne désarment pas. Un investissement privé de 3 milliards quand même…  Moi à leur place, j’aurais dit depuis longtemps: vous n’en voulez pas? je m’en vais…

Mais bon, ils tiennent (ils viennent de renouveler leur pub sur RoissyMail, c ‘est un signe) et regardez cette interview, diffusée sur BFM Business le 14 octobre, de Morgane Scoarnec, directrice de la programmation d’Europa City, c’est très instructif. EV

cliquez pour voir l'interview
Partagez cet article

Les “Visitables” sont de retour !

la derniere édition (foto RDVA)

C’est bientôt  donc ! La 5ème édition des Visitables (qui se tient tous les deux ans) aura lieu à Roissy Village samedi et dimanche prochain dans le parc de la mairie. C’est une très belle manifestation  à laquelle j’ai participé deux fois (revoir ici) . Voyez aussi le programme en cliquant ci-dessous.  EV

cliquez pour le programme
Partagez cet article