Allez voir l’expo “effets spéciaux” à la Cité des Sciences !

voyez la présentation de l'expo

J’en avais entendu parler, mais ça ne me disait pas plus que ça. Mais, plusieurs personnes m’ayant encouragé à y aller, je me suis décidé. Et j’ai pas été déçu ! C’est tout simplement magnifique, et j’ai appris plein de choses sur les fameux “effets spéciaux” (dont les précurseurs sont les Français). Explications, historique, jeux en situation, maquettes… On recommande (allez y surtout avec vos enfants ou petits-enfants) ! EV


Partagez cet article

Jean-Paul Cotte s’affiche au Mercure Roissy

Il se passe toujours quelque chose à l’hôtel Mercure de Roissy Village (revoir ici). Cette fois, d’aujourd’hui au 3 janvier, c’est une exposition consacrée au photographe marseillais Jean-Paul Cotte . De quoi aller faire un tour, d’autant que l’hôtel (4 étoiles) est en train d’achever sa rénovation, commencée en  mars dernier  : deux étages sont déjà terminés ainsi que le restaurant. On ira … EV

Partagez cet article

L’Afrique noire n’en finit pas d’être mal partie…

cliquez pour voir la description

Ça fait des années que je devais lire ce fameux livre de René Dumont, paru en … 1962 (puis en 1966 en édition de poche à 140 000 ex) . Je me suis donc décidé, récemment. Et j’ai bien fait ! Je m’attendais à un ouvrage forcément périmé, vu le temps… Que nenni ! J’ai été effaré par sa grande actualité, page après page. C’est réellement “prophétique” et donc terriblement actuel dans l’ensemble. Il faut que je prenne le temps de vous faire une note de lecture. Les  zécologistes actuels feraient bien d’en prendre de la graine. Je vous conseille donc de le lire pour comprendre ce qui se passe en Afrique aujourd’hui, que vous la connaissiez ou non. L’ouvrage a été réédité en octobre 2012, à 3000 exemplaires. EV

Partagez cet article

EuropaCity : tout continue !

Lors de la conférence de presse. Ici Thierry Lajoie, PDG de Grand Paris Aménagement

Comme l’avait annoncé Benoit Chang, directeur d’Alliage et Territoires (la société chargée du projet EuropaCity) dans l’interview exclusive qu’il nous avait accordée, Europa City continue. Et de plus belle pourrait-on dire ! Le 27  septembre s’est tenue, dans les locaux d’Alliage à Paris, une conférence de presse pour expliquer le nouveau plan masse (ci-dessous) qui a été remanié pour prendre en compte les remarques  et critiques de ces derniers mois. Le projet était en effet jugé trop “fermé”. Aussi engagement avait été pris de « renforcer son ouverture physique vers son environnement immédiat et d’améliorer les accroches urbaines »

cliquez pour voir en grand !C'est magnifique !

Un signe : participaient à la conférence de presse Thierry Lajoie, PDG  de Grand Paris Aménagement, (qui est l’aménageur du Triangle) et le maire de Gonesse , Jean-Pierre Blazy. Celui-ci ne lâche rien. Son Conseil municipal a approuvé, dans sa séance du 25 septembre le projet de PLU, nonobstant l’avis défavorable du commissaire enquêteur (voir la délibération ici).

5 hôtels, 2000 chambres, 20 000 m2 de bars et restaurants

Cliquez pour bien voir les sites mis en concours

Je vous conseille de  lire ici le dossier de presse donné lors de la conférence. Il y a tout pour comprendre et de nombreux détails notamment relatifs au concours d’architectes lancé début juillet 2017 pour la conception de 8 équipements dont 5 hôtels (3 à 5 étoiles). 26 cabinets sont dans la course. Les équipes sélectionnées devraient être annoncées ce mois-ci. On y apprend aussi que 20 000 m2 sont prévus pour la restauration. A consulter aussi la nouvelle version du site “construisons EuropaCity”, très bien fait et riche en infos. EV

Partagez cet article

le SIAH a édité un livre original

Le SIAH (Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique) a eu une bonne idée: éditer un livre sur l’environnement des deux rivières, le Croult et son affluent le Petit Rosne. Préfacé par Guy Messager, président du Syndicat (et ancien maire de Louvres), l’ouvrage raconte l’histoire de cette organisation originale et ses  actions pour préserver l’environnement et la qualité de l’eau. Puis le livre passe en revue chaque commune de ce bassin, en évoquant les point d’eau, les fontaines, lavoirs etc. Je l’ai lu, et franchement je recommande ! Vous trouverez ici comment le commander gratuitement. EV

Partagez cet article

Journées du Patrimoine : Roissy Pays de France et Pays de Valois mobilisés

Les Journées du Patrimoine sont un grand succès en France,depuis leur création. Samedi et dimanche 16 et 17 septembre se déroulera la 34ème édition. Chez nous on signalera les actions prévues par la Communauté de communes du Pays de Valois et la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France.

Pour la première, voyez le programme ici, sur le site de l’Office de tourisme du Pays de Valois.

Pour la seconde, c’est ici, sur le site de la CA. A noter que celle-ci organise le samedi (13h30-19h) un balade gratuite en autocar (à partir de Dammartin et d’Arnouville) avec la visite notamment de la Collégiale de Dammartin et du Château d’Arnouville (17ème siècle).  A la fin du circuit, il y aura une visite de l’expo permanente du Musée Archéa de Louvres et même un “pot de l’amitié”. Il faut s’inscrire auprès du Musée au 01 34 09 01 02 (dans la  limite des places disponibles). EV

Partagez cet article

Exposition au Pullman, jeudi 14 septembre sur “les métiers de la main”…

cliquez pour mieux lire

L’association Pays de Roissy CDG organise une exposition dédiée aux artisans d’art, jeudi 14 à l’hôtel Pullman Airport, de 9 à 18h. Onze artisans (voir la liste ici) montreront leurs œuvres. L’expo est accessible sur invitation à demander à l’association ( 01 48 64 52 91 ou contact@paysderoissy.fr). Les partenaires de la journée sont : L’Ecole Nationale de Lutherie, l’Ecole UFBJOP , le Centre de Formation en maréchalerie (Beauvais).

Partagez cet article

Eloge du livre de Na! et Jean-Michel Billioud. Et pas de “Osez le féminisme” …

Vous connaissez sûrement le dessinateur Na! (on voit un dessin d’actualité d’actualité de lui tous les jours sur BFM TV). Mais peut-être pas Jean-Michel Billioud, auteur. Ce duo infernal a publié, chez Larousse, un ouvrage original nommé “Chronologie impertinente de l’Histoire de France”.  Deux millions d’années commentées par Billioud et illustrées par Na! en 147 pages. Je l’ai lu avec gourmandise ! Et il restera dans mon cabinet de lecture… Historiquement, c’est du sérieux, j’en témoigne (eh!  j’ai eu quand même une licence d’histoire à Paris 1 en 1975, non mais, euh! ). Je vous le recommande donc chaudement. Voyez le communiqué de l’éditeur .

Et pas cher : 14.95 €. Je pense que ça vaut plus …

Je ne sais plus quand et comment j’ai fait a connaissance de Na! (Benoit), un p’tit jeune de 49 ans, confortablement installé dans le sud de la France. Il a beaucoup de talents et est très cultivé. Vous savez, je pense que c’est plus difficile de faire, pour ne prendre que ceux-ci, un dessin d’actualité que de faire un article.

Auto-promo de Na! pour le bouquin. On est jamais aussi bien servi que par soi même !

Je ne l’ai jamais vu, mais on se téléphone régulièrement. Il a, naturellement, un grand sens de l’humour. Et on rigole à chaque fois, tout autant qu’on parle sérieusement (ou les deux en même temps le plus souvent). Et certains se souviendront de la polémique ridicule qu’avait suscitée un de ses dessins, que je lui avais commandé, pour illustrer un article dans notre  dernier journal  papier (juin 2012).

dessin qu'il m'avait envoyé après... Quelle rigolade ...

S’en était suivie une pétition tout aussi ridicule initiée sur change.org, par une certaine Soudeh Rad, une “activiste féministe” (Iranienne !) de la ridicule, à mes yeux, “Osez le féminisme”, alertée à l’époque par l’ex ministre de “droit des femmes”, l’incroyable Najat Valaud-Belkacem, maroco-française et complaisante notoire, à la télé notamment, envers les islamistes.  Cette “pétition” (qui avait fait long feu, faites roissymail sur Google pour voir le lien, toujours en ligne, et ça ne me dérange pas) m’accusait, pas moins, de faire “l’apologie du viol”. Ni moi, ni Na! ni nos annonceurs (aucun) ne sont tombés dans ce panneau grossier et malhonnête .

Cette Soudeh Rad, a disparu des radars. Je l’avais retrouvée sur Facebook l’an passé, elle était en Californie, certainement pour donner des leçons de féminisme… On avait dial, elle ne souvenait plus de moi. Puis après elle a dû se souvenir et a stoppé la discussion. Qu’elle aille donc en Iran défendre la cause des femmes, y’a du boulot… Mais elle n’ira jamais… Tout comme Vallaud Belkacem n’ira pas vendre le mariage homosexuel au Maroc, …(alors qu’elle en fait une valeur “universelle” en France). Pas plus que la défense des droits des femmes au Maroc ou dans les pays musulmans. Heureusement, les électeurs de Villeurbanne, pas cons, l’ont éjectée aux législatives. Joie !

Mais revenons à Na! Voyez son site . Il fait aussi des dessins de pub (comme ceux que vous pourrez voir ici pour Paradisia et Roissycopy), et participe à des réunions d’entreprises (séminaires ou autres ) pour du direct live . J’ai prévu de l’inviter pour la “fête de la Carte Grand Roissy-Le Bourget (septembre now…) pour animer et présenter son livre.

Merci Benoit ! Na! EV

Partagez cet article

Exposition New York au Mercure Roissy Village

Mayke Deleignies est directeur de l’hôtel Mercure de Roissy Village depuis juin l’année dernière (déjà ! que le temps passe vite revoir ici) .Depuis son arrivée, il a donné une impulsion à son établissement, en organisant notamment des soirées musicales régulièrement. Cette fois, demain, c’est une exposition de fotos consacrée à New York, fotos prises par Théphile Duchemin (commandant de bord à Air France). Un passionné de cette ville comme vous pourrez le voir dans le communiqué ici. On y passera, normalement. A noter que l’hôtel vient de démarrer sa rénovation. On y reviendra. EV

Partagez cet article

Rendons au Bénin les trésors pillés pendant la colonisation. Contre Jean-Marc Ayrault

cliquez pour comprendre cette œuvre

Les nouveaux lecteurs de RoissyMail l’ignorent peut-être, mais j’ai de nombreuses accointances avec l’Afrique noire (voir notre rubrique ici), spécialement avec le Bénin, petit pays d’Afrique de l’Ouest.

A propos de ce pays, ça fait un moment que je m’étais promis de publier cet article car, d’une certaine manière, ça nous concerne tous.

Voilà : en août dernier le gouvernement de ce pays, présidé par Patrice Talon (élu pour la première fois depuis avril 2016, une sorte de Macron africain) a demandé officiellement (et gentiment) à la  France de restituer les nombreux biens culturels qui avaient été pillés lors de la conquête (1894) et la colonisation par les Français (jusqu’en 1960). Beaucoup de ces œuvres sont exposées dans les musées français, dont celui du Quai Branly et au Louvre. J’ai choisi de vous présenter celle-ci (au Louvre actuellement) , une statue dédiée au dieu fon (les Fon sont l’ethnie majoritaire du Bénin) du fer et de la guerre, nommé Gou, volée (“butin de guerre”) par un officier français lors de la prise du palais royal d’Abomey en 1894. Cliquez  pour voir un article très complet sur les … pérégrinations de cette œuvre.

Contre les hypocrites de gauche

Réponse incroyable, en décembre dernier,  du ministre (PS… ancien Premier ministre! ) des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes (qui connait pourtant bien le Bénin): c’est niet, limite allez vous faire voir  !  Lisez ce document fumeux ici. Il y a eu depuis (voir ça sur cet article du Monde Afrique) une pétition que j’ai signée (moi qui n’aime pas signer les pétitions), tellement je suis indigné par ce refus scandaleux, même si  le maladroit  “CRAN” (“Conseil représentatif des associations noires”), que je n’aime pas du tout du tout, fait partie des initiateurs de la pétition. Les arguments de ce pauvre Ayrault sont fallacieux: les biens en question font partie du patrimoine mobilier de l’État et ne peuvent “aliénés” (MDR pour des bien volés ! ), leur restitution est impossible. Ce qui est entièrement faux : il existe une procédure légale de restitution par laquelle la France a déjà  rendu des œuvres volées, notamment  la Vénus hottentote à l’Afrique du Sud, les têtes maoris à la Nouvelle-Zélande…

Ceci est d’autant plus insupportable que Jean-Marc Ayrault (Nantes était un grand port négrier) fait partie de ceux (ridicules à mes yeux), en France, qui emploient un discours de repentance sur l’esclavage, la colonisation, les pauvres Noirs (la ville de Nantes a même, voyez ça ici “coopéré” au Bénin “autour de l’esclavage” et pour “la création d’un lieu culturel fort” !). Et on refuse de restituer? Bande d’hypocrites, anti-racistes de pacotille, bien-pensants ridicules, gauche bobo !

Autre “argument” contre la restitution, venant d’autres milieux français (voir ici notamment). Le Bénin serait incapable de conserver lesdits objets. La belle affaire ! Je sais que les Béninois ne sont pas très “musées”, mais il y en a (voir ici). J’ai visité plusieurs fois celui de Ouidah, et celui d’Abomey (pas trouvé de site, sinon ce wiki). Et j’ai même été fâché les dernières fois que j’y suis allé avec des amis car les “étrangers” (comprenez les Blancs) doivent payer le double (1000 FCFA au lieu de 500, voyez ici) alors que ces musées ont été largement financés pas lesdits Blancs. La dernière fois (voici 4 ans) que j’ai voulu aller à celui d’Abomey, pour le montrer aux enfants de ma femme (Béninoise) Bignon, on  a été “accueilli” par une femme que l’on a dû réveiller car elle était en train de dormir sur un banc… J’y suis pas rentré, une fois de plus pour cette histoire de prix, et je suis allé boire une bonne bière bien fraiche en attendant que Bignon et ses enfants terminent leur visite.

Mais cela n’ôte rien à l’affaire. Le Bénin demande la restitution de ces biens volés ? Que la France le fasse, et sans barguigner. Ça leur appartient, un point c’est tout et peu importe, sur le fond, ce qu’ils en feront. Les “arguments” opposés s’apparentent selon moi à une minorisation des Africains (pas fort, venant la plupart des zanti-racistes patentés ou professionnels de chez nous).

Bon, je sais que le Bénin travaille sur une reformulation de la demande et j’espère que le président Macron y accédera.

Sur l’art africain

ma femme est chargée de l'entretien ...

Anecdote (mais je suis déjà trop long…). Quand j’étais à plein temps au Bénin (1981-1988) j’ai appris à apprécier l’art africain (on aime où on aime pas…), dont on connait l’apport (tout comme celui de la musique) à la culture occidentale (Picasso…). Et j’avais acheté quelques œuvres qui me plaisaient, dont deux magnifiques têtes d’Ifé (voyez ce que c’est ici), venues du Nigeria voisin et vendues par un marchand ambulant (à un très bon prix, au bout de 2 jours de négo !). Et ces deux statues ci-dessus, que j’avais achetées au marché d’Adjara, une ville située près de Porto-Novo, la capitale administrative du Bénin. Bon prix unitaire : 5000 FCFA (avant la dévaluation du Franc CFA, ça fait 15.24 €). Mais, je connaissais nombre de Français qui avaient passé beaucoup de temps en Afrique, en me rendant dans leurs résidences en France, je voyais celles-ci remplies (de trop) d’objets d’art africains. Je trouvais ça ridicule (ça faisait un peu nostalgie “colo”) et m’étais promis de ne pas faire la même chose une fois rentré en France.

Donc, à chaque fois que des amis venaient nous rendre visite au Bénin (et dieu sait s’il y en a eu, je devrais recevoir une médaille du ministère du tourisme béninois) , je leur faisais cadeau d’œuvres que j’avais achetées. Notamment des deux têtes d’Ifé : l’une à mon cousin Alain, que vous connaissez pour beaucoup d’entre vous) et mon ami Gaby Keslassy (revoir ici). Et les deux statues  ci-dessus (1,35 m quand même) au même cousin.

Rentré à Paris, la nostalgie africaine prenait le dessus (comme beaucoup, je ferai un jour un article à ce sujet) et je ressentais un manque de présence d’objets africains. Du coup, j’avais demandé, un peu honteux,  à mon cousin de me prêter la tête d’Ifé que je lui avais donnée. Ce qu’il a fait volontiers. Quelques années plus tard, je lui ai demandé, toujours honteux, de me prêter ces deux statuettes. Là ça été : “non, mon cher cousin”. Normal…

Et vlà ti pas qu’il y a une quinzaine de jours, lorsqu’il est revenu (après la tournée des Grands Ducs)  nous rendre visite, il a apporté … les statues (toujours en prêt, bien sûr). Excellent état, 30 ans après…

Je comprends que certains vont penser que cet article, ou du moins sa fin, est un peu ridicule. Mais je donne un conseil à tous : apprenez à comprendre l’Afrique….  EV

Partagez cet article

Les Visitables sont de retour !

Ça sera (déjà!) la 4éme édition (revoir la 3ème ici). Cette manifestation festive, qui se tient tous les deux ans à Roissy-en-France, dans le parc du Château est toujours un succès. Stands, spectacles, banquet autour du Moyen-Age? C’est toujours réussi et sympa. Cette année, il y a une variante “Pirates, flibustiers et corsaires”: voyez tout ça en cliquant en haut (programme, inscriptions au banquet, jeu-concours… Ainsi que sur la page spéciale de la mairie ici et aussi sur le facebook des pirates ! On y sera ! EV

Partagez cet article

Tour de chauffe pour Iron Bikers, qui se tiendra au Circuit Carole le week-end prochain

C’est devenu une tradition: avant chaque édition  d’Iron Bikers, l’organisateur de ce rassemblement de “motos de caractère”, l’excellent Nicolas Sonina, convie les motards a un “tour de chauffe” à la brasserie irlandaise Corcorans, porte des Lilas à Paris. Bière à gogo, orchestre, bonne humeur étaient au programme. J’y suis allé faire un tour, comme l’an passé, avec mon ami Jean Zaffani, grand motard devant l’éternel.

Il y avait beaucoup de monde, avec le sourire. Anecdote, un vieux motard (mon âge) passe nous donner un tract de la FFMC  (fédération française des motards en colère) qui appelle les motards à manifester jeudi prochain sur l’esplanade du Château de Vincennes pour “faire entendre la voix des motards avant le 1er tour des élections présidentielles”.  Je rigole toujours quand j’entends parler de la FFMC. Elle a été créée (je m’en souviens bien) en 1980. Ça fait donc 27 ans qu’ils sont en colère ! J’ai un peu chambré le gars en demandant comment on peut être en colère pendant tout ce temps. Il a rigolé…

arrivée des motards
avec Nicolas (au centre), Jean Zaffani et deux copines de soirée

Revu avec plaisir Nicolas, qui accueillait tout le monde. Voici un extrait du site Iron Bikers (Nicolas sait bien communiquer : c’est un ancien journaliste) :

les 22 et 23 avril, le circuit Carole aux portes de Paris, accueillera la septième édition d’Iron Bikers. Déjà sept ans qu’Iron Bikers est l’événement de référence pour les motos de caractère.

Toutes les machines de courses ou de série avant 1981 sont les bienvenues sur la piste. Ainsi que tout ce qui est bizarre, préparé, customisé avec passion. Pas de limite à la cylindrée et à l’imagination, dès l’instant que c’est réalisé dans l’esprit des motos des années 60 et 70. On retrouve donc là les cafe racers, bobbers, et autres réplicas. 350 motos seront admises sur la piste, pour participer aux roulages libres, des démonstrations et non des courses.

Une fois de plus, l’authenticité, le partage et la convivialité seront les ingrédients principaux d’Iron Bikers. Entre les clubs, la bourse d’échanges, les exposants pro, les préparateurs, les concessionnaires, les constructeurs, les accessoiristes, les artistes et la scène des jeunes garages, ce seront à nouveau plus de cent stands qui formeront l’énorme village d’Iron Bikers, au centre du circuit Carole.

On y sera ! EV
Partagez cet article

Lecture : comprendre l’Egypte moderne

cliquez pour la description

Je viens de terminer ce livre, acheté un peu par hasard. Eh bien, le hasard a bien fait les choses : j’ai appris énormément de choses dans ce livre paru en mai  2016. Plutôt que d’en faire un résumé ici, voyez celui-ci, très bien écrit par Warda Mohamed, sur le site OrientXXI. Il rappelle, fort utilement que rares sont les ouvrages évoquant ce sujet et qu’assurément, l’auteure, Anne Claire de Gaffier-Bonneville, historienne, a comblé une lacune. Voyez aussi le compte-rendu de Mahilde Rouxel sur le site Les Clés du Moyen-Orient. Je vous recommande donc la lecture de cet ouvrage d’érudition.

Clin d’œil au passage: j’ai acheté ce livre dans la libraire l’Atelier (cliquez ci-dessous) , située rue du Jourdain (Paris 20) non loin de chez moi. C’est une librairie formidable : choix, conseils, notes de lecture sur certains livres, excellent accueil.  EV

découvrir la librairie

Partagez cet article

Europa City continue. Benoit Chang a remplacé Christophe Dalstein à la direction d’Alliages et Territoires

Benoit Chang

Beaucoup de bruits, ou d’interrogations courraient depuis un moment, s’agissant d’Europa City. Mes P’tits Loup se pourléchaient déjà les babines, pensant que le projet était cuit, suite au ridicule “rapport” du CGEDD ( revoir ici). Mais la société Alliages et Territoires (filiale d’Immochan, la structure immobilière du groupe Auchan, qui porte le projet) a mis fin au suspens en publiant, mardi dernier, un communiqué (à voir ici)

On y apprend la nomination de Benoit Chang comme directeur général d’Alliages et Territoires, qui remplace donc Christophe Dalstein. Voici une partie du communiqué :

Benoît Chang a désormais la responsabilité de traduire l’ambition des deux actionnaires d’Alliages & Territoires, Immochan et Dalian Wanda Group, pour créer en France un lieu unique et innovant au cœur du Grand Paris : EuropaCity. Fort de son expérience professionnelle, opérationnelle et internationale, il a pour mission de piloter la mise en œuvre du projet EuropaCity suite aux conclusions du débat public. Benoît Chang va notamment orchestrer l’évolution du projet et préparer activement les différentes procédures administratives et temps de concertation qui marqueront cette nouvelle phase de développement d’EuropaCity.

Benoît Chang, 42 ans, diplômé de l’ESCP, débute sa carrière au sein de CEGELEC où il occupe différents postes à l’International (Brésil et Indonésie) et en France dans des fonctions financières. Il accompagne ensuite durant 2 ans le développement d’une start-up informatique parisienne avant de rejoindre le groupe Auchan, en 2004, en tant que Directeur Administratif et Financier puis Directeur des Risques et de la Prospective de la banque ONEY au Portugal.

En 2009, Benoît Chang devient Directeur Administratif et Financier d’Immochan France en charge notamment de la refonte de la stratégie immobilière. Il accompagne le projet EuropaCity depuis 2009 et est administrateur de la société Alliages & Territoires depuis 2016.

On a appris dans le même temps que, finalement, Christophe Dalstein a quitté le groupe Auchan, pour voguer vers de nouvelles aventures, mais on ne sait pas lesquelles. Et pas moyen de le joindre. C’est dommage car c’est un jeune homme bourré de talent, qui a bien mené le projet Europa City depuis le début. Et qui a été d’une patience d’ange, pendant l’inter minable “débat public”. Nul doute qu’il verra cet article…

RoissyMail se réjouit de la poursuite de ce magnifique projet (et de la patience du groupe Auchan…). Et on espère bien que la piste de ski se ferra : succès assuré ! (je suis allé sur celle de Dubaï…).

Et bienvenue donc à M. Chang. EV

Partagez cet article

Triangle de Gonesse : le “CGEDD” veut rejouer le match. Europa City a confirmé et actualisé son projet

voir la chose

Saisi par Mme Cosse, ministre du Logement depuis février 2016, ex secrétaire nationale d’EELV (épouse du … sémillant député de Paris Denis Beaupin) avait saisi, en juillet (ou en aout dernier, j’ai oublié. Ah! c’était en juin) le glorieux CGEDD pour obtenir de lui un avis sur le projet du Triangle de Gonesse. On peut se demander pourquoi car le Plan d’Exposition au Bruit (PEB) de CDG n’autorise pas la construction de logements sur le Triangle de Gonesse. Mais bon, celle qui a été virée d’une manière franchement révélatrice, d’EELV après avoir été nommée au gouvernement pour un plat de lentilles (même pas vertes, mais la place et la paye sont bonnes à prendre), a dû chercher à plaire aux zécolos du coin.

Ceux-ci représentent une poignée de retraités, bien vieux, bien retraités, égoïstes, qui s’ennuient et/ou vagues vieux politiciens locaux perdus, aigris, tous frustré(e)s, qui s’opposent à tout (sauf à la liaison ferrée Roissy Picardie, MDR…) dans notre région aéroportuaire, refusant aux jeunes générations les avantages de vie dont ils ont profité dans leurs carrières et profitant des lenteurs (qu’ils connaissent bien) incroyables de nos systèmes de recours administratifs. Ça, c’est dégueulasse.

Le CEGDD, ravi, a rendu son verdict fin novembre. Ce CEGDD est le nouveau nom de l’ancien (et honorable) Conseil général des Ponts et Chaussées, devenu en 2008 une usine à gaz, comme seule la France peut en créer. Sous prétexte de défense de l’environnement, il est devenu Mr. Niet, comme vous pourrez le voir ici. C’est pour ça que mes P’tits Loup l’adorent.

Une soupe comme je n’en ai jamais goûtée !

Ce fameux zorganisme a donc pondu son “rapport” que vous pourrez donc consulter plus haut. Je l’ai lu et relu. C’est du grand n’importe quoi, à commencer par le titre, une soupe (aux choux), une resucée de poncifs ( pourtant j’en ai vu des “rapports” pas terribles, mais là, c’est le record), approximatifs, mélangeant tout et n’importe quoi. Je peux vous dire aussi que je ne suis pas le seul à le penser. Certains de leurs collègues, que j’ai eu au tél, qui eux connaissent au moins le terrain (et je ne vous parle pas des élus locaux) sont sur le cul.

Ça m’a fait penser  à la fameuse phrase de Georges Marchais sur les” intellectuels assis derrière leur bureau”. Les rapporteurs de ce rapport sont eux assis devant leur PC (bon, facile…). Du coup le titre de leur rapport est : la zone du Grand Bourget (VCC va en frémir..) ! Même si je sais que, pour la forme (et certainement quelques notes de frais), ils sont venus dans le coin interroger quelques élus locaux, qui les ont reçus poliment .

Je ne prendrai pas le temps (j’en manque) de reprendre toute leur prose pour en faire la critique point par point (parfois y’a même pas de points) , mais je le ferai avec grand plaisir, s’ils me cherchent, car je sais qu’ils vont lire ce papier (viendez, comme on dit dans la Meuse).  Moi, Président, je supprimerai ce CG machin et je peux vous dire que l’État (et donc les contribuables que nous sommes tous) en gagnera beaucoup d’argent.

Europa City continue !

En attendant, pendant que les “chiens aboient”, la caravane Europa City passe. Le promoteur ( Auchan, soutenu par tout le monde) a confirmé son intention de continuer le projet, en le précisant (et j’espère bien qu’ils vont maintenir la piste de ski, qui aura un succès incroyable, je peux vous le prédire). Voyez leur communiqué du 9 décembre en cliquant sur l’image en haut  . EV

Partagez cet article