Macron a dit non à Europa City !

cliquez pour le communiqué

Je ne trouve toujours pas les mots ! Hier a été annoncé, à issue du “3ème Conseil de défense écologique” (sic), présidé par E. Macron, que le projet Europa City ne serait pas autorisé (voir le communiqué d’E. Borne, diffusé hier). Cette annonce a provoqué la consternation et la stupéfaction dans le Val d’Oise. A l’heure (11h10)où je publie ce mot se tient une conférence de presse à la mairie de Gonesse avec JP Blazy, Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France,et Marie-Christine Cavecchi, présidente du Conseil départemental du Val d’Oise. Roissymail y est. Compte-rendu et fotos tout à l’heure.  EV

Partagez cet article

Chute du mur : 30 ans déjà. De Bar-le-Duc à Berlin, en passant par Choisy-le-Roi et Argenteuil

cliquez pour rigoler

Je l’avais vu de près, ce mur, et du côté Est. Il a craqué d’un coup, le 9 novembre 1989. Ça m’a fait repenser à mon séjour en RDA en 1975. J’en avais rendu compte en novembre 2009 dans RoissyMail (ancienne version) n°438. Je l’ai relu et je vous conseille de le faire aussi (à la fin, j’évoque Argenteuil et le Val d’Oise), c’est un témoignage, et y’a plein de trucs “rigolos”.. Et, comme j’évoque l’école centrale du PCF, j’en profite pour coller cette vieille foto. Cherchez où je suis ?  EV



Partagez cet article

Google, Amazon, Facebook et autres : beaucoup de Français sont jaloux (et ingrats) !

J’en ai déjà parlé (revoir ici), à propos du refus de François Asensi d’accueillir Amazon à Tremblay. J’en remets une louche car j’entends toujours, autour de moi et à la TV des critiques sur les GAFA et autres. Tout le monde s’est sert, mais tout le monde critique. Les GAFA sont vilipendés accusés de tous les maux même par ce pauvre ministre Le Maire, qui après avoir échoué a les attaquer (les Européens ne l’ont pas suivi),  pense maintenant à les frapper par une “taxe sur le chiffre d’affaire” (!). A plusieurs reprises, le fils de ma femme (qui est quelqu’un de bien et d’intelligent) a critiqué devant moi Google (dont il se sert tous les jours) au prétexte que le moteur de recherche gagnait trop d’argent avec la pub…. Je croyais qu’il blaguait, et ben non…

Et, bien sûr, toutes ces entreprises sont américaines et la plupart de leurs services sont gratuits (regardez le succès incroyable de Whatsapp (voir l’incroyable histoire ici) , aujourd’hui appartenant àFacebook, qui permet de téléphoner gratuitement dans le monde entier ! ). Et qu’ils gagnent de l’argent avec la pub, où est le problème ? A noter, au passage, que sur Facebook, une pub qui ne vous plait pas sur votre mur, vous pouvez la supprimer en un clic  (ce que je ne fais quasiment jamais…).  En fait ces histoires de pub, c’est de la jalousie. Je n’ai jamais entendu les même personnes critiquer les chaines et radios publiques (grassement subventionnées par nos impôts), d’une qualité moyenne (sans parler des grèves incroyables et de la productivité) qui ont toujours accès à la pub, créant une formidable distorsion de concurrence, ni dans la presse écrite, subventionnée, (et dont les journalistes titulaires d’une carte de presse -ou non parfois- bénéficient d’une incroyable et injustifiée exonération fiscale d’un autre âge).

Ces entreprises, toutes américaines donc, suscitent en fait, je le maintiens, la jalousie et l’ingratitude de beaucoup de Français. Pourtant, dieu sait si elles ont transformé notre quotidien. Ça a commencé par Microsoft et son Windows, qui a révolutionné l’accès à Internet. Qui se souvient comment on faisait avant ? Windows n’est pas gratuit, mais accessible à tous. Bill Gates, son fondateur, a longtemps été l’homme le plus riche du monde (et est encore multi milliardaire). Aujourd’hui, c’est Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon qui, a 55 ans, est  l’homme le plus riche de la planète (depuis 2017).  Installé en France depuis 2000, Amazon y cartonne aujourd’hui. Je ne résiste pas a remettre sur cet article ce que j’avais déjà écrit: ” je le sais car je m’en sers de plus en plus. Rien à dire, bons prix, service impeccable. Et de plus en plus de Français s’en servent, je vois ça notamment dans mon immeuble de Paris 20 (où les gardiens sont submergés par les colis « internet, Amazon, mais pas que). Il y a quelques jours, je rentre de courses et j’entends une habitante de mon immeuble demander aux gardiens (en s’inquiétant un peu, impatiente qu’elle était), si son colis était arrivé. On prend l’ascenseur ensemble… Je me permets de lui dire : Amazon, c’est bien et pratique. Ravie, elle dit oui tout de suite et se ravise en même temps: euh, non, ça fait du mal… Et voila.”

Amazon vient d’ouvrir un nouveau centre de 152000 m2 à Brétigny-sur-Orge (Essonne) : voir ici .

Ces jalousies me font penser aux critiques permanentes contre Mac Donald’s (dont j’ai vu les premiers s’installer). Champion de la “mal-bouffe” : tout le monde y va !

Moi je me sers de tous ces instruments et notamment de Wikipédia, qui m’est d’une grande utilité quotidienne. Wikipédia est gratuit et sans pub. Aussi, comme ils demandent, poliment, chaque année, un don , je réponds oui à  chaque fois. Voyez ci-dessous la réponse qui m’a été faite récemment après mon dernier don. La prochaine fois, je donnerai le double. EV

Bonjour Eric !

Je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre contribution de € 10.40 à Wikipédia et à la Wikimedia Foundation.

L’histoire essentielle de Wikipédia est l’histoire d’une personne, comme vous, qui donne un peu de son temps pour que les portes de la découverte restent ouvertes. Votre contribution me prouve que l’esprit de notre vision est bel et bien vivant.

Vous avez probablement fait un don parce que Wikipédia vous est utile. C’est l’une des nombreuses raisons que les gens me donnent quand je leur demande pourquoi ils soutiennent Wikipédia. Ce qui pourrait vous surprendre toutefois, c’est que l’une des principales raisons pour laquelle les gens ne donnent pas est qu’ils n’ont pas les moyens de contribuer.

À la Wikimedia Foundation, nous pensons que personne ne devrait avoir à payer pour apprendre. Nous pensons que le savoir devrait toujours être gratuit. Nous ne ferons jamais payer personne pour utiliser Wikipédia. Comment pouvons-nous payer l’infrastructure de l’un des sites Web les plus populaires au monde ?

Grâce à la générosité de gens comme vous.

Wikipédia vous appartient : il vous appartient de le lire, de le modifier, de le consulter en perdant la notion du temps. Nous ne sommes pas la destination mais le point de départ.

eric, merci de nous aider à faire prospérer le savoir gratuit.

Katherine

Partagez cet article

Incroyable !

cliquez pour voir ce passage de fou

On m’a transmis ce tweet tout récemment. Comme il s’agit d’un échange, sur LCI (en novembre 20017 en fait) avec François Pupponi, ancien maire de Sarcelles, j’ai regardé. Plusieurs fois car je n’y croyais pas. On y voit une certaine Maboula tenir des propos racistes envers les Juifs, à propos, avait rappelé Pupponi, d’une liste “noire”, lors d’élections municipales à Sarcelles, à l’époque de Dominique Strauss-Khan, destinée ouvertement à battre un maire juif !!  Effarant ! Mais comme elle est de gauche et noire, personne n’a rien dit. Imaginez que je fasse un article en appelant à la constitution de listes pour battre les maires juifs, parce qu’ils sont juifs.

Je ne la connaissais pas celle-là, mais voyez ce qu’en dit wkipedia… Je maintiens que c’est ce genre de personnes, qui voient du racisme partout (des pays racistes comme la France, j’en veux bien tous les jours)  qui fabriquent de vrais racistes et encouragent le vote extrême (qui ne l’est plus d’ailleurs, grâce à elles). EV

Partagez cet article

T 4 : le bilan des “garants”: 4/20 !

cliquez pour avoir le rapport...

Il est sorti récemment. C’est le bilan des “garants” désignés par la CNDP sur la concertation menée par ADP sur le projet du terminal T4.  La CNDP, on s’en souviendra (revoir ici) , aurait voulu organiser elle-même le débat, mais elle a dû se contenter de ces 4  garants.

Je l’ai lu : la lecture fut pénible. Une resucée des différents “débats” (inutiles comme je l’avais écrit ici). Faites-vous votre idée en le lisant, et ne ratez pas les pages 52 et 53 (titre : Demandes de précisions et recommandation) où l’on trouve ce genre de perles : “Il conviendrait à l’État de se prononcer sur les alternatives au projet Terminal 4.” ou “ Il conviendrait que l’État apporte des précisions sur la relance du projet de fret ferroviaire à grande vitesse Euro Carex.” (!!!!) ou encore “Il conviendrait aux autorités publiques de préciser ce qui est prévu concernant le barreau de Gonesse, et de préciser les alternatives éventuelles“, et encore “Il conviendrait au maître d’ouvrage et aux pouvoirs publics de préciser la mise en place et le fonctionnement des clauses d’insertion” ou : “Il conviendrait aux autorités publiques de répondre à la question d’une compensation individuelle ou collective pour exposition à la pollution chimique

Y’en a plein d’autres… Consternant !

A relire !

On peut imaginer qu’ADP  a dû payer la CNDP  pour ces “garants”. Pendant ce temps, la présidente de ladite CNDP Chantal Jouaneau, gagne toujours 14 700 euros par mois (sans compter les avantages)…  EV

voyez le site T4 d'ADP
Partagez cet article

Hubstart… GIP “emploi”… Mon dieu !

L’article ci-dessous sur “Plato” me refaisait penser à certaines  “structures” diverses qui prétendent “aider” entreprises et salariés dans le Grand Roissy (voire en faire sa promotion territoriale…). Je connais bien, et depuis longtemps “l’histoire” de ces structures. Pour ceux qui auraient des doutes, je les invite à lire l’article que j’avais publié en 2006 dans Bénéfice.net n°23, c’est ici. Et aussi cet article de RM de 2012.

Hubstart

En premier Hubstart, puisque les 10 ans de son existence ont été célébrés au Salon du Bourget. Je connais depuis le début cette “organisation” créée en fait voici plus de 15 ans, qui se définit elle-même comme “Alliance au service de la promotion internationale du Grand Roissy”, pas moins, située à RoissyPôle. Au  départ, bien avant qu’elle ne se donne ce nom, la création de cette chose avait été fortement encouragée par ADP, (on se souviendra du sinistre Guérin, qui fut, sur le tard, responsable des relations territoriales ou un truc comme ça ) qui avait mis les locaux à sa disposition. C’était à l’époque où ADP “s’ouvrait”, sous l’injonction du gouvernement, à son environnement territorial. J’ai connu cette époque où CDG était une véritable île fermée et j’ai été à l’origine de son “ouverture, en 1993.

Allez,  je vais la faire courte: pas grand chose n’a été fait, pour être gentil. Réunionite en pagaille avec les “partenaires” (on est dans l’entre-soi) chacun prenant la parole pour ne rien dire, à chaque fois applaudit par les autres (j’avais des informateurs…), “études” diverses et approximatives, comme celle-ci (qui ignore notamment les communes d’emprise de CDG) , que j’avais épinglée en 2015 : c’est ici. A pleurer de rire ! Bref, j’ose affirmer que ce Hubstart n’a servi à rien. Et, bien sûr, pas de budget publié, alors qu’il y a des subventions publiques…

En plus, a été créée, voici quelques années, une pépinière d’entreprise, dont la direction fut confiée à Bernard Cayol, qui venait de rentrer à ADP,dans l’équipe du sinistre Guérin, nouvellement créée . Ce fameux Guérin avait, à l’époque, “encouragé” la création d’un journal”Roissy Horizon”, avec l’espoir de couler Bénéfice.net. C’était une vraie déclaration de guerre. J’ai réfléchi un peu, et avait fait le pari que l’affaire n’irait pas loin. Faillite au bout de  9 mois… Et bien sûr, cette équipe (nombreuse, y’avait même un “secrétaire général!)  était accueillie, certainement gratuitement, à la fameuse “pépinière”. J’avais appelé Cayol (il est aujourd’hui directeur de la CCI 95 !) à l’époque pour en savoir plus. Il m’avait envoyé balader en me disant que la pépinière était “privée”, ce qui bien sûr est faux. Et, pour la petite histoire, le “rédac chef” de ce Roissy Horizon a demandé à me voir dès l’annonce de la liquidation judiciaire. Je l’ai reçu, et il m’a tout balancé ! Et même, après,  j’ai embauché à deux reprises ce rédac’ chef (toujours lecteur de RM) qui a donc travaillé pour Bénéfice.net ! MDR

Et, pour finir, celui qui avait été directeur de Hubstart depuis le début, Eric de la Paillonne (que j’ai connu depuis le début) , est parti récemment (le 17 mai, après une période de déprime, il travaillait deux jours par semaine, ces derniers mois) , dans des circonstances bizarres selon mes informateurs. Il irait aux Prudhommes selon certains . Voici (je ne pense pas trahir un secret) une partie du mot qu’il m’a envoyé : “je ne passerai pas mon temps à ressasser une aventure de 15 ans qui n’a pas abouti me concernant”. Je peux témoigner ici qu’Eric n’a jamais eu de feuille de route, pendant tout ce temps, de la part des “présidents” successifs.  Il a donc … attendu pendant tout ce temps. De quoi déprimer en effet. Mais bon, il était très bien payé…

Gip “Emploi”

"l'ancien" numéro...

Ah  ce Gip emploi ! Je l’ai connu au tout début, avant même sa création officielle en 1998. C’était une sorte de “compensation” après l’acceptation, par le nouveau gouvernement de gauche des 2 pistes supplémentaires (ladite gauche avait condamné ces pistes pendant les élections législatives). L’idée de départ était de faire ce qui avait été fait avec le GIP Stade de France à Saint-Denis. Il s’agissait de faire en sorte que les appels d’offres des travaux soient accessibles aux PME. C’était Noureddine Cherradi qui en était le directeur. Et ça a marché !  Du coup l’État a nommé Cherradi directeur du futur GIP Roissy. Tout de suite, le GIP a été une véritable usine à gaz, avec un conseil d’administration pléthorique, des présidences et vice-présidences tournantes, et peu d’argent pour le faire fonctionner (au début du moins). Pire, l’objectif premier (adaptation des appels d’offres d’ADP) n’a jamais pu se faire, ADP s’y étant farouchement opposé. Du coup Cherradi s’est débrouillé comme il pouvait. Il s’est adapté, en l’absence de “feuille de route” (il n’a pas fait comme Eric…)  a néanmoins fait beaucoup de choses, notamment un salon de l’emploi aérien (nommé Aérosalon) au Bourget  qui avait été un grand succès. Au point que le sinistre Guérin d’ADP, lui mettait des bâtons dans les roues.  J’avais sympathisé avec lui (on est resté en contact jusqu’à maintenant). Lorsqu’il est parti  en retraite, j’ai eu un long entretien avec lui, et publié un article (6 pages) sur lui dans Bénéfice.net 24 (2007, dans lequel cet homme discret se lâche un peu). Je vous conseille de le lire, vous saurez tout , (c’est ici).

Depuis son départ, il y a eu vacance et valses de nouveaux directeurs. Un moment Emmanuel Maurel, alors vice -président (PS) du Conseiller régional , fut président du GIP. Vous pourrez voir ce que j’ai écris sur ce Monsieur dans un article de juin 2013 à propos des 3èmes Rencontres du Grand Roissy. Dans cet article, j’en appelle, une fois de plus à la liquidation du GIP. Comme ce monsieur Maurel fut ensuite élu, en 2014,  député européen , ce qui l’obligea à quitter le Conseil régional. Et aussi de recaser un de ses collaborateurs François Brezot, qui a été nommé … directeur du GIP ! (ah oui, y’avait eu un “appel à candidature”…). Voir aussi cet autre article

J’avais rencontré François Brézot un jour au restaurant La Vitrine de Roissy où, me reconnaissant, il est venu gentiment se présenter. Je lui ai répondu tout aussi gentiment en lui disant ce que je pensais du GIP… Comme plusieurs éléments récents m’ont fait penser à écrire cet article, j’ai pensé l’appeler voici quelques jours, pour des précisions. Problème : le numéro de tél fixe du GIP  tel qu’il apparaissait sur leur site était désactivé (il y en ‘a un  un nouveau depuis ça (voir ici, mais qui ne réponds pas. Pas mal pour l’emploi et attractivité du territoire…!)  . Je me suis débrouillé pour trouver quelqu’un la-bas (une jeune femme charmante) qui m’a expliqué qu’il n’y avait plus de tél fixe! Elle m’a donné néanmoins le portable de Brézot et je l’ai appelé illico.. Il était dans les transports et le moins que je  puisse dire c’est qu’il n’était pas très content en entendant mon nom. Et commence par me dire un truc comme ça: oh ! avec ce que vous écrivez… Je lui demande de préciser. Pas de réponse. Le tél a coupé deux fois, mais j’ai rappelé. Il a eu le temps de me dire, suite à ma question, que la fusion Hubstart-GIP (dont on parle depuis des années) avait été décidée en décembre dernier. Le tél a encore coupé, mais j’ai pas rappelé… J’ai fini par le rappeler le 3 juillet pour quelques précisions et laissé un message. Pas de réponse…

D’après plusieurs témoignages  la fusion a bien été réalisée en décembre. Pas plus d’info, pas de communiqué…

Et bien sûr aucun bilan comptable publié pour ces deux structures, pourtant subventionnées par l’argent public principalement (215 000 euros par an rien que pour le Conseil régional). De quoi attirer l’attention de la Chambre régionale de Comptes…

Faites-vous votre idée, en vous promenant sur les deux sites, indigents, plein de bla-bla, bourrés de gadgets. Mais avec des perles ! Ainsi sur GIP cette page qui relate une rencontre en juin dernier avec la CCI 77, où l’on lire peut que celle-ci a des “expertises” et que GIP et cette CCI veulent imiter… Plato ! Ou encore cette autre page où l’on apprend que l’équipe de…. Envol pro (un truc…) et Brézot himself sont allés se promener à … Malte à la recherche d’entreprises susceptibles de recevoir des stagiaires… Et tout à l’avenant ! EV

Partagez cet article

Le Plato est resservi… Il a eu le temps de refroidir !

Ça fait des années qu’on n’avait pas entendu parler de cette chose. PLATO ! J’ai appris furtivement qu’ils ont remis le couvert le 14 juin dernier à Sarcelles (foto). Pas plus d’infos… J’ai éclaté de rire quand j’ai appris ça. Un truc initié (ou plutôt récupéré d’une ville des Flandres belges, Turnhout, si j’ai bonne mémoire qui l’avait imaginé en 1988) par les Chambres de commerce françaises , en 2007 (mais avant par Gaz de France en 1998).

Rien sur les vieilles pages idoines des sites des CCI 77 et 95 sur la “réunion” de Sarcelles, ni annonce, encore moins de compte-rendu. Mais, (ça, j’avais oublié) j’ai vu que ce … rezo (…), payant pour les entreprises,  est aussi financé par… l’Union européenne ! Pincez-moi !

Chers lecteurs, j’ai retrouvé, dans les archives de RoissyMail (1ère version) , que j’ai relu avec attention avant de le republier ici, mon compte-rendu de la première réunion qui s’était tenue à Roissy-en-France. Franchement, relisez ça, en cliquant ci-dessous, vous allez rire ! EV



Partagez cet article

T4 : longs débats inutiles…

consulter le site de la concertation

On ne pourra pas reprocher au Groupe ADP de ne pas mettre “le paquet” sur la concertation à propos du projet de Terminal 4 de CDG. Des tas de réunions, ateliers participatifs, réunions thématiques (voire tout ça ici) …

Comme je m’y attendais, ces “débats” ne servent finalement à rien. Je dois être maso : j’ai regardé le débat de Mitry-Mory et pire encore celui d’Eaubonne (c’est long !). A chaque fois le même scénario : les opposants prennent la parole, réclament tout et n’importe quoi. A Eaubonne, une dame a même fini son intervention en espérant l’incarcération des porteurs du projet, pas moins. On peut dire que les intervenants d’ADP sont patients et ont du courage.

Vous pourrez voir toutes les vidéos des réunions sur cette page du site de la concertation.   Et je vous ai sélectionné celles dont je parle plus haut : suffit de cliquer sur les captures d’écran (si vous avez du temps à perdre, ou si vous êtes voyeurs…). EV

cliquez pour la vidéo de Mitry
en prime,cet intervenant à Mitry brandissant ... le numéro 3 de Bénéfice.net; édité en 1997, un collector!

et la réunion d’Eaubonne :

cliquez pour la vidéo d'Eaubonne

Partagez cet article

Deux ou trois choses (pas terribles) que je sais de la CNDP, et de son ancien président, l’ex-préfet du Val d’Oise Christian Leyrit

voir le site de la CNDP

Le “grand public” aura connu l’existence de cette CNDP (commission nationale du débat public, voyez ce wiki, peu objectif et incomplet à mon sens)  au début du “Grand Débat” (décembre), lorsque avait été rendu public le salaire (14 700 euros… par mois) de sa présidente, Chantal Jouanno. Le CNDP avait été pressentie pour organiser ce fameux grand débat. Mais la révélation du salaire a fait capoter l’idée… Voyez cet article de Libération paru en janvier dernier, qui résume bien ce bazar.

C’est l’inénarrable Dominique Voynet, alors ministre de l’environnement, qui avait vraiment créé la CNDP en 2002, en lui conférant le… “titre” d’AAI (Autorité administrative indépendante)   Je crois que le premier “débat public” que cette CNDP a organisé était celui (déjà! ) sur le CDG Express en … 2002, à Villepinte  (voir le compte rendu que j’en avais fait ici, page 8. Pas triste !). J’ai ensuite assisté à plusieurs débats organisés en 2012 toujours par la CNDP, à propos du projet de barreau ferré Roissy Picardie. Là aussi c’était pas triste (voyez ici).

Trop de concertation tue la concertation

Mais le  pompon, ce fut le fastidieux et long  (6 mois !) “débat”  sur Europa City, en 2016. J’ai assisté à plusieurs “débats” (qui ont coûté la peau des fesses au porteur du projet). A chaque fois c’était le même scenario : une poignée d’opposants (mes Ptits Loup pour ne pas les nommer) était toujours présente, répétant toujours la même chose.  Le point d’orgue fut la fameuse “réunion” qui s’était tenue à Paris (Paris! ). Je vous invite à lire ou relire  le compte-rendu que j’avais fait de cette réunion incroyable et la “réponse” que m’avait faite Mme Brévan, la présidente de la commission du débat, dans laquelle elle m’accusait de sexisme, et carrément, de “tomber sous le coup de la loi” !

Le courageux préfet Leyrit

Evidemment, il n’y avait rien de répréhensible dans mon écrit, mais j’y étais pas allé de mainmorte . La CNDP était en colère ! Et faute de pouvoir me poursuivre, le président de la CNDP, le préfet Leyrit à l’époque (2013 2018, alors qu’il était en retraite, avait-il la même rémunération que Jouanno?) a pris son téléphone pour appeler le cabinet du président du conseil départemental du Val d’Oise (il avait été préfet de ce département de 2004 à 2010) pour demander que la publicité que faisait (et fait encore) le Val d’Oise sur RoissyMail cesse. Le Val d’Oise n’a évidemment pas donné suite. Plus tard  j’ai, à plusieurs reprises appelé la CNDP pour lui parler, rien à faire.  Courageux le préfet !

Activisme de la CNDP

cliquez pour voir l'article

Je pense, avec l’expérience que j’en ai, que la CNDP en fait trop. Et aussi que les “débats” sont mal menés : alors que c’est censé informer les gens sur le projet, et faire en sorte qu’ils s’expriment afin que le porteur du projet écoute et prenne éventuellement en compte des observations, tout est fait comme si les gens pouvaient décider du sort final dudit projet. Ce qui, en fait, créée un sentiment de frustration au terme des débats.

Au delà de ça, la CNDP fait de l’activisme comme je l’indiquais dans mon article plus haut (cliquez…). Et elle voulait faire elle même un débat public lourd sur le projet du nouveau terminal 4 d’ADP,  mais ça n’a pas marché, il n’ y a eu que des “garants” désignés par la CNDP pour suivre les débats que seul ADP organise. Fâchée, la CNDP a “proposé” de faire un grand débat sur l’ensemble des projets du Grand Roissy. Voyez ça dans l’article ci-dessus.

C’est que la soupe est bonne ! Ah  ces AAI ! On ne peut pas dire qu’elles soient transparentes, notamment en matière de rémunérations et de temps de travail .

cliquez pour avoir le rapport...

La Cour des Comptes y a mis son nez dans un rapport publié en décembre 2017. On la voit, prudente comme à l’accoutumée, pointer des choses, et faire des “recommandations”. C’est un gros pavé (140 pages) qui examine les pratiques de ces organismes indépendants (Type CSA, CNIL, CADA etc), mais bizarre la CNDP n’y est pas !   Je l’ai parcouru mais j’y reviendrai dans un article spécial. EV

Partagez cet article