Le Conseil d’Etat ne transmettra pas les QPC au Conseil constitutionnel. La grande CA Roissy Pays de France va pouvoir se mettre en place

lisez...

La nouvelle m’est parvenue à 14H20, en direct live du Conseil d’Etat (depuis, tout le monde m’appelle…). Celui-ci a donc refusé de transmettre les différentes QPC au Conseil constitutionnel. Ça veut dire que ce “filtre” juridique a estimé qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments sur les différentes lois sur la Métropole du Grand Paris pour qu’elles soient ne serait-ce que “soupçonnées” (ou du moins certains articles d’entre elles) d’être contraire à la Constitution. Voyez le communiqué du Conseil d’État en cliquant sur la foto ci-dessus, et plus de détails ici : le jugement.

Que va -t-il se passer ?

Le Tribunal Administratif de Paris (TAP) avait suspendu l’arrêté du préfet de région et saisi le Conseil d’Etat (revoyez ici) pour une QPC, dans son ordonnance du 6 janvier, et avait dit (en gros) : si le Conseil d’État ne renvoie pas ma QPC au Conseil Constitutionnel, il faudra revenir vers moi pour que je “réforme” (= annuler) mon ordonnance du 6.

Normalement,  le préfet de région (qui doit être satisfait…) devrait faire cette demande de réformation au TAP très rapidement, si ce n’est aujourd’hui, dans la foulée… La réponse devrait venir tout aussi rapidement.  Ensuite,  le préfet du Val d’Oise, logiquement, devrait demander aux maires de la CA Roissy Pays de France de réunir leurs Conseils municipaux pour désigner leurs délégués au Conseil communautaire. Tout ça devrait se faire rapidement. Voyez le communiqué de la CA Roissy Porte de France, qui vient de tomber (16H48)

Que vont faire les jusqu’au-boutistes ? RoissyMail trop fort !

Ben… rien, sinon boire le calice jusqu’à la lie à défaut de bol de soupe), maudire RoissyMail et aller, pour certains d’entre eux, à Canossa , en robe de bure et faire pénitence  (mais pour Bernard Rigault, récidiviste, l’absolution risque de ne pas marcher). Boycotter le Conseil communautaire (ce qui serait, finalement, une bonne chose, et logique de leur point de vue) ? Peu importe, car le quorum sera atteint et que le Conseil pourra délibérer et élire son exécutif.

Je reviendrai, vous pensez bien, sur ce triste feuilleton et son épilogue heureux, comme je l’avais prévu. Et tant sur le plan juridique (c’est compliqué) pour que tout le monde comprenne bien (même quand c’est compliqué, on peut comprendre, d’autant que la rapporteur(e?) public du Conseil d’État, Mme Emmanuelle Cortot-Boucher a accepté de publier ses conclusions), que sur la gouvernance future : ça va pas être triste ! EV

La CA Roissy Pays de France est confortée
Partagez cet article

Conseil d’Etat: Roissy Pays de France devrait avancer, et si ça se confirmait, ça serait une bonne chose pour le Grand Roissy

La formation de jugement du Conseil d’Etat (CE) a débattu cet après midi sur le dossier de la QPC (voir plus bas). Ça a duré à peine un quart d’heure, selon nos informations croisées (au passage, merci à la communication du Conseil d’Etat, aussi sympathique que nulle, c’est dire). A priori, c’est plié. Ca veut dire que la QPC n’a pas passé le “filtre” du CE et que celui-ci ne la transmettra au Conseil constitutionnel. On en saura plus dans les heures qui viennent, vendredi au plus tard. Et si c’est confirmé, le Conseil de la CA Roissy Pays de France pourra se réunir, et le travail pourra, enfin, commencer.

Vous pouvez deviner mon prochain article sur ce sujet… EV

Je vous en dirai plus sur ce (ces) oiseaux la prochaine fois

Partagez cet article

Le “référé suspension” contre l’arrêté inter-préféctoral a été rejeté.

Cliquez pour obtenir l'ordonnance

C’est tombé en fin d’après-midi, hier. Le tribunal administratif de Pontoise, par une ordonnance (la voir ici) de Mme Méry, juge des référés a rejeté le “référé suspension”, déposé par la CC Plaines et Monts de France (PMF) contre l’arrêté inter-préfectoral (qui a été téléchargé ici 470 fois à ce jour, ce qui montre l’intérêt) visant à créer la nouvelle communauté d’agglomération “Roissy Pays de France” (par la fusion des CA Roissy Porte de France et Val de France (95), étendue à 17 communes de Plaine et Monts de France: revoir ici).

Je l’avais prévu… (revoir ici). Trop fort…

Cette ordonnance n’étant pas susceptible d’appel, PMF, selon nos informations, devrait se pourvoir en Conseil d’Etat, qui devra alors examiner le dossier “rapidement”. A suivre toujours donc : quel feuilleton ! EV

Partagez cet article

Le 3ème séminaire “Hubstart” sur les places aéroportuaires “durables” s’est ouvert ce matin

Préparé depuis longtemps par l’équipe de Hubstart Paris, le 3ème séminaire sur les places aéroportuaires durables a commencé ce matin à l’Université du Service à RoissyPôle (d’où je vous envoie ce mot)

Élisabeth Le Masson a accueilli participants et intervenants. On vous informera de la suite mais sachez que le séminaire a débuté par les interventions de Mathieu Montes qui représentait François Asensi (maire de Tremblay, la ville où se tient le séminaire), de Jean-Paul Planchou, président de Hubstart et vice président du conseil régional, en charge du développement économique et d’Augustin de Romanet, PDG d’ADP.

M.Montes, J-P Planchou et A. de Romanet (sans chaussettes roses)

Les trois se sont félicités du développement de l’aéroport CDG. M. Montes a rappelé pour sa part que “nous avions le sentiment que l’aéroport se développait en fonction de ses besoins propres, sans toujours faire beaucoup de cas deu territoire environnant. Aujourd’hui, nous avons heureusement dépassé ce stade, et nous avons l’ambition de travailler ensemble sur les interactions entre la ville et l’aéroport et sur l’émergence de la ville aéroportuaire” avant de citer Aéroville en exemple.

M. Planchou a créé un peu la surprise en admettant,à mots couverts que la région, dans le passé, n’avait pas toujours apprécié le développement aéroportuaire à sa juste mesure… Sourires dans la salle…. A. de Romanet a lui aussi créé la surprise en faisant quasiment, mais à “mots couverts” un plaidoyer contre les effets du PEB en matière de limitation de l’habitat, sans toutefois ne jamais prononcer le mot PEB…  C’était pas mal.

Michael Cheyne Directeur de l’aménagement et du développement durable de l’aéroport d’Atlanta et E. Le Masson ont ensuite introduit la session de ce matin, consacrée à l’Asie. John Kasarda, le “gourou” des aérotropolis, avait envoyé une vidéo dans laquelle il a rappelé ses théories.

Michael Cheyne, l'animateur et E. Le Masson

Bon, la suite plus tard… Voyez le programment en cliquant sur la bannière du haut.

EV

Partagez cet article

Réaction de J-P Blazy, à quelques heures de la venue de Marine Le Pen à Gonesse

Jean-Pierre Blazy à l'Assemblée nationale

Eh bien notre édition spéciale de samedi sur l’annonce de la future liste “Rassemblement Bleu Marine” (en fait, jusqu’à plus ample informé, une alliance FN-UMP, Denis Vigouroux étant (encore) dirigeant de l’UMP à Gonesse) a fait le buzz… J’ai quand même été qualifié de “grand stalinien” (ce qui n’est pas … vraiment faux, si l’on cherche bien dans mon passé :+), dans un “commentaire” de l’article en question (à lire ci-dessous).

La buzz créé n’est pas étonnant, vu la situation peu banale (enfin…).

Jean-Pierre Blazy, maire de Gonesse et député (PS) de la 9ème circonscription du Val d’Oise, vient de réagir dans un communiqué à lire ici, juste avant la conférence de presse de … “Marine”, qui se tient cet après-midi dans un lieu “secret” à Gonesse. Et dans lequel il interpelle Jean-François Copé et Axel Poniatowski, patron de l’UMP 95, au nom du “front républicain”…

La suite au prochain numéro, avec, on espère, la réaction de l’UMP et du reste du microcosme politique ?

Et les autres news, bien sûr  !

EV

Partagez cet article

Vers une liste FN-UMP à “Gonesse-lès-Villeneuve” ? Marine Le Pen à Gonesse lundi

Hier, 14h 15. Je sortais du Bouchon Gourmand (dont je ne me lasse pas) où j’avais déjeuné à la sympathique invitation de mon ami Olivier. On a pris en entrée une nouveauté : une salade de joue de porc, divine. Et en plat le fameux filet de canette au Séchouan, un poivre formidable…).

Karim Ouchikh, prochain maire de Gonesse? C'est pas impossible...

J’étais donc en forme. Mon téléphone sonne à ce moment : “M.Veillon, bonjour, je suis Karim Ouchikh, du Rassemblement Bleu Marine...”. Hum, je le fais répéter car je suis pas sûr d’avoir bien compris. Ce qu’il fait. Moi: ah! le Front national ? Il me dit que non, et répète Rassemblement Bleu Marine (RBM…) … Je lui fais remarquer qu’il n’y a pas de différence notable et il en convient. En rajoutant qu’on s’est déjà vu… Ce qui m’inquiète un peu, n’ayant pas l’habitude de fréquenter des gens d’extrême droite. En fait c’était il y a quelques années, dans un hôtel du Bourget, où j’avais fait une présentation de notre activité à  la demande d’un des Rotary Club. Je m’en souvenais.

Ces “présentations” faites, voilà ce qu’il m’annonce: il va tenir une conférence de presse lundi à Gonesse en présence de Marine Le Pen, afin de présenter sa candidature comme tête de liste. Mais en compagnie de Denis Vigouroux, leader “historique”  de l’UMP  Gonesse  et conseiller municipal d’opposition.

Là, je tombe  sur le cul, croyant à une mauvaise blague.  La suite me montrera que non.  Je lui demande de de me confirmer tout ça par mail. “Ce soir ou demain” me répond-il. Il m’envoie toutefois un SMS avec ses coordonnées. Il me demande de ne pas en parler maintenant, car il le ne veut pas que “Blazy envoie des troupes” pour gâcher la conférence de presse… On raccroche.

Je pense tout de suite que je vais en parler sur RoissyMail, car, même si j’aurais aimé ne pas en parler, c’est quand même un sacré scoop, même national. Surtout une semaine après que le jeune candidat du FN ait failli l’emporter à Villeneuve-sur-Lot, de l’aveu même du “vainqueur” UMP.

N’empêche, je suis abasourdi et je n’y crois encore pas. Je pense à appeler Vigouroux. Pas la peine: c’est lui qui m’appelle. J’étais alors chez M. Dubois père, agriculteur au Vieux-Pays de Tremblay, que j’ai revu avec grand plaisir, pour lui soumettre une idée que je souhaite lui faire partager avec ses autres collègues agriculteurs du Grand Roissy. Je  dit à Vigouroux que je le rappelle.

Denis Vigouroux, leader (depuis longtemps) de l'UMP à Gonesse, membre des instances départemantales de ce ... parti

Ayant fini mon entretien, je le rappelle illico. Il me confirme et m’explique dans le détail sa position. Il sera 2ème sur la liste  d’Ouchki et que ses amis de l’UMP y seront aussi.

Je lui dit ce que j’en pense, que ça va chauffer, qu’il va se faire traiter de tous les noms…  Il le sait, il assume et m’explique encore.  Ce type est un vrai démocrate, je le sais, et c’est aussi un “souverainiste” convaincu, comme il y en a beaucoup  l’UMP (mais aussi au PS,  chez les ex-chevènementistes,  à l’extrême gauche…) . Je sais aussi que “l’ambiance”  l’UMP (ou ce qu’il en reste) est exécrable dans l’Est du Val d’Oise (si ce n’est dans tout le Val d’Oise) et que Vigouroux a été, pas plus tard que pour les dernières cantonales, sérieusement malmené par Paternotte, qui avait imposé la candidature de ce petit Geoffroy Didier, qui avait pris finalement une veste phénoménale (Voir aussi ici).

J’ai rappelé les deux en fin d’après-midi, me promettant de faire ce RoissyMail spécial hier soir, sans dire le lieu et l’heure de la conférence. C’est OK. Mais, après une grosse journée (et semaine, et mois, et année…) de travail, j’étais un peu crevé et j’ai remis ça  à ce jour. Voici qui est fait. Et je couvrirai, bien sûr la conférence de presse lundi…

Karim Ouchikh, ancien maire-adjoint … PS à Gonesse, chargé des finances, passé au FN.

Qui est Karim Ouchikh?  D’origine algérienne (Kabyle de la Petite Kabylie exactement, mais son père n’était pas harki, ai-je appris…), il est né dans le Val de Marne voici 47 ans. Il a un parcours pour le moins atypique. Avocat au barreau de Paris, “élisant de longue date domicile dans le Val d’Oise“, (admirez la litote) précise-t-il dans une interview publiée en mars 2012 sur l’inénarrable site “Riposte laïque” (voyez ça ici), il a été au PS et même … maire-adjoint de J-P Blazy, chargé des finances, après les élections de 2001. MDR ! Et son frère est, me dit-on, directeur des finances de cette ville. Cette situation serait pénible pour lui (le frère) et une de mes correspondantes à la mairie de Gonesse, que je viens d’avoir au téléphone, me supplie de ne pas en parler: “Tu comprends, il n’est pas d’accord avec lui… Ses enfants à l’école...”.  Ça me fait sourire et pas moyen de savoir si c’est Karim qui avait fait embaucher ou non son frère, à l’époque où il était maire adjoint. Mais je le saurai…

Qui sème le vent…

N’empêche, ça va tousser dans le landernau.

Vous pensez bien qu’on y reviendra, d’autant que cette coalition peut l’emporter à Gonesse, l’année prochaine.

D’autant aussi qu’elle aura les soutiens objectifs des DSK (que le Sénat de gauche vient d’inviter à  faire un cours d’économie !!!)  Cahuzac, affaires Karachi ou de l’héritière de l’Oréal, Claude Guéant (la vente de ses tableaux et ses 10000 boules par mois, au black-revendiqués et personne ne dit rien, par même Valls- ), Tapie, ancien ministre de F. Mittérand, et sa mise en examen pour 450 patates (dont 50+ de “dommages”), la gauche immorale et caviardeuse (cf. les tribulations de “Papa-ma-dit”) Paternotte (dont les procès pour abus de faiblesse trainent depuis des années, et dont j’attends toujours la plainte en diffamation ! Dépose-là, Yanick, on va se marrer)  et sa vieille “donatrice”, Moscovici et ses attaques (dont il est récidiviste, je m’en souviens bien, je vous raconterai) contre Barroso, attaques pour le coup véritable carburant pour le FN… (voir la position toute récente de Cohn-Bendit),

Voyez ce Monsieur (membre de l'UMP), qui vient chez moi dire qu'il est pour la grande interco et qui se renie après pour un plat de lentilles.

et J-F Copé et sa manière de “chocolater” et, at last but not least, mon ex-ami Yves Albarello (dont le vernis a craquelé entre les deux tourss des législatives) , pauvre député UMP 77, et ses tristes tribulations. Avec, en prime, les discours abscons de beaucoup d’élus locaux, cumulards ou non, leur pratique politique crasse et indigente, les palinodies intéressées de maires qui, comme Alain Aubry (Mesnil-Amelot) ou Durand (Marchémoret, président de” l’amicale”  des maires du canton de Dammartin, et…. “abonné au gaz !”, comme dirait mon vieux copain Yves, -un autre…-) vendent leur âme pour un plat de lentilles, les “bonnes âmes” de gauche et leur cortège de bo-bo (comme l’ancienne maire PS de Dammartin-en-Goële qui manifestait contre l’ouverture du CRA au Mesnil (voir aussi ici) , les “anti-racistes” patentés effrayés à l’idée que leur fille épouse un Noir ou que (les mêmes souvent), défenseurs du “mariage pour tous” qui sont malades à l’idée que leur fils soit homosexuel et prépare son mariage, les néo tiers-mondistes qui refusent l’entrée des marchandises fabriquées dans les pays sous-développés, laissant ceux-ci dans une incroyable tragédie, les “syndicalistes” qui clament que leur usine en déroute est rentable, mais qui ont la trouille de faire une coopérative ouvrière (parce qu’il faudrait qu’ils travaillent pour de vrai),  les zécolos de tous poils qui manifestent contre le chômage et combattent tous les projets créateurs (et vouent les jeunes générations au maraichage !)…

Et aussi : les”comités de jumelages” qui dépensent des fortunes (avion, hôtel, frais) pour aller se balader en Afrique (ou plus loin…) pour “creuser un puits”  ou (je vous reparlerai de Créteil un jour), comme j’ai vu l’autre fois à  Fosses, appeler les pauvres gens de leur ville, au nom de je ne sais quelle solidarité avec un pays corrompu jusqu’à la moelle, financer un “incinérateur” de déchets hospitaliers dans un village du Burkina, qui ne coute même pas la moitié d’un billet d’avion d’un des 6 “élus” burkinabé invités à grands frais par la municipalité néo-communiste, les “vrais journalistes”, nationaux ou régionaux ( à de rares exceptions près) qui vont à la soupe  sans arrêt et qu’on retrouve un jour ou l’autre dans les cabinets ministériels ou présidentiels (ou dans les lits desdits)…

Qu’on ne vienne pas me chercher sur ces sujets, (ou plutôt qu’on vienne) je développerais et citerais au moins 20 pages d’exemples… Sans parler des problèmes d’immigration et du mauvais comportement de certains qui en sont issus, des provocations des néo-islamistes (prière de rue, des piscines de Lille ou d’ailleurs, ou autre imposition de la nourriture “halal” dans les cantines (ou même dans les avions) : le Front National a non pas un boulevard, mais une autoroute devant lui. Et les trouillards de tous bords lui lustrent le passage.

Pauvre République française qui voit à ce jour (mais ça fait un moment), les héritiers idéologiques du fascisme et de son avatar moins burlesque, le nazisme et de tout le côté obscur de la race humaine occuper le haut du pavé en matière de morale, de démocratie, de laïcité, à cause de ses lâchetés. Les cendres d’Hitler se réchauffent. Et les néo-nazis surfent sur la poussière qu’elles dégagent.

Qui a dit que l’Histoire ne se répétait pas?

De Gaulle, Cincinnatus, revenez  !

Ou plutôt : “Aux armes, citoyens” !

EV

Partagez cet article

Incroyable affluence au salon de recrutement “Aéroville” à Villepinte, ce jour

La queue vers 15h

Après avoir raté, à cause cumulée d’embouteillage monstre orage et salon, la séance du Val d’Oise avec les responsables du “cluster aéronautique” de Nagoya (Japon), partenaire du 95, au salon du Bourget, je suis rentré à 12h15 à notre bureau, venant de Paris.

l'autre bout de la queue (mais y'avait encore des gens derrière)

A peine le temps de “manger”, je me demande si  je dois aller au forum de l’emploi “Aéroville” qui se tenait ce jour à l’espace “V” de Villepinte.  J’y vais, j’y vais pas?  Et finalement, j’y vais,avec une idée préconçue: habitué, depuis des années, des “forum”, courageusement, au passage, organisé par les collectivités locales, mais il faut bien dire, avec peu d’offres d’emplois (en gros, j’vais m’faire tuer: les pompiers, la gendarmerie, pôle emploi, les chambres de métiers… )…

La queue devant le stand Auchan (coucou les P'tits Loups! Ah là, vous n'étiez pas là, pour leur dire que c'est pas bien de postuler. Et vous avez bien fait, bande de trouillards )

Je me dit, avec l’orage de ce matin… Même pour Aéroville (230 emplois quand même, dans un 1er temps), y’aura pas grand’ monde…

Je quitte Épiais vers 14h30. J’arrive avec mon cheval aux “espaces V” 15 mn après (Épiais, c’est la gare de Perpignan…) .

Et là, je tombe sur le cul !

Là, ça devrait vous plaire, mes p'tits Loups... Les rouge-gorge... Ça vous rappellera les "torchons"...

Un bordel fini  pour rentrer au parking (en plus les camions d’un cirque le quittaient, la police municipale de Villepinte était, cool, à l’ombre…. ) et j’aperçois une queue incroyable de gens, chercheurs d’emplois donc, sous le soleil revenu en force. J’y crois pas. Je me pince pour le croire…

J’vous la fais courte, en attendant d’y revenir, mais ça vaut cette édition spéciale. Renseignements pris (croisés et de bonne source), ce seront entre 4 et 5000 personnes que se seront massées pour postuler pour les premiers 230 emplois offerts pour Aéroville. Et même ce matin, sous l’orage, y’avait la queue…

voir les sociétés qui recrutent : cliquez

Parmi les stands particulièrement pris d’assaut, à l’intérieur, le stand d’Auchan (qui a dû être dédoublé en cours de journée), d’EuropaCorp (le ciné de Luc Besson), Mac Do, Christine Laure…  Mais tous les autres étaient aussi assaillis.

Ceci d’autant que les organisateurs, du forum, la CA Terres de France et la (pas terrible) Maison de l’Emploi de l’Est du Val d’Oise n’avaient pas communiqué l’ensemble des exposants recruteurs (voir la liste sur la foto).

Aéroville emploiera au total plus de 2000 personnes. Faites le compte: 5000 prétendants pour les premiers 230 emplois !

Eh, Eh…

J’ai regardé (avec courage) notre Président de la République hier soir… Les emplois d’avenir… J’ai apprécié, dans l’émission (pas mal d’ailleurs) de M 6, le témoignage de Guillaume Poitrinal, ancien président d’Unibail et à l’origine du projet Aéroville. J’ai apprécié d’entendre François Hollande dire qu’il avait lu son livre (“La France malade de son temps” que je n’ai pas encore lu, mais c’est même pas la peine, je sais ce qu’il y a dedans). Et le président de re-promettre un “choc de simplification” des procédures … Sarko l’avait promis aussi en matière d’urbanisme. Et moi j’entends ça depuis au moins 35 ans…

Que les milliers de demandeurs d’emplois pour Aéroville (ceux qui ne seront pas retenus) s’adressent à mes P’tits Loup pour avoir un job alternatif : maraîcher ! (ça ira bien avec quelques autres intégristes encagoulées -tiens, j’ai vu pour la première fois en entier, Persépolis, sur LCP hier soir- présent(es) parmi les postulants, et qui iront bien ensemble…

Continuons comme ça !

Signé : Villeneuve-sur-Lot !!!

Partagez cet article

Un mot d’Yves Albarello : le retour des “Indiens”? Réponse au député, visiblement dépité…

Cliquez pour lire ce document incroyable !

Alors, j’en ai vu, des situations ubuesques depuis que je fais ce métier d’observateur du Grand Roissy, mais là, c’est le pompon !

Suite au compte-rendu que j’ai fait (prudemment…) de la réunion “Grande interco ” du Mesnil-Amelot de jeudi soir (voir l’article ci-dessous), je viens de recevoir cette chose (carrément psychédélique) d’ Yves Albarello, maire (UMP) de Claye-Souilly et député de Seine-et-Marne ,

oyez :

Monsieur,

Je viens d’être rendu destinataire de la lettre ouverte (en pièce jointe) cosignée par MM. Aubry, Durand et Chauffour, en réaction à votre article diffusé sur Roissymail le 6 avril dernier, intitulé “succès d’audience de la réunion du Mesnil sur la grande interco” et je vous demande de bien vouloir rétablir la vérité sur ce sujet en en faisant état lors de votre prochaine parution.

Cordialement, Yves Albarello.

Bon, en réponse :

Il aurait été plus convenable, tu en conviendras mon cher Yves, que les intéressés eux-mêmes, soit-disant (pour l’instant) à l’origine de ce torchon,  me contactent pour publier ça. A cette heure, rien de leur part. Ferais-tu pression sur eux, comme tu l’as fait sur mon pauvre Philippe Laloue ? …

A ta décharge, si  certains, qui veulent faire de la politique, avaient un peu plus de couilles….

Pire, si tu avais pris le temps de lire la correspondance (dans les commentaires de l’article en question, qui datent de ce matin), tu aurais vu que, pour ne prendre que lui, Gilles Chauffour a confirmé dans son message, ce qu’il avait dit sur la grande interco. Caramba ! encore raté !(tu devrais me prendre comme conseiller en communication…).

Je te fais une réponse “à chaud” ce jour, mais je ne manquerai pas de te refaire (bis repetita) une synthèse des prises de position publiques et sans ambiguïté des maires UMP de Marchémoret et du Mesnil-Amelot, (entre autres) sur ce sujet, contre ta position sur la “petite interco”, ton piètre “Albareland”…

Je ne suis pt’êt plus ton copain, mais moi, je t’aime toujours bien (bon, c’est vrai que ça va p’têt pas durer non plus)

Pour l’heure, je peux assurer que le “style” de ton tract ne ressemble guère à la “patte” des maires en question, et me fait davantage penser au style nauséabond du tract anonyme diffusé (par tes amis tout aussi anonymes) au début de la question de l’interco ici, et que nos lecteurs reverront avec délectation ici.

Et ton truc me fait penser à une dernière “action” pathétique de ta part avant la réunion du 11 à la préfecture.

Réponds plutôt, au lieu de m’envoyer des mails ridicules comme tu viens de le faire, à la lettre ouverte que je t’ai envoyée ( tiens,  on on en est à plus de 900 téléchargées (j’étais pas loin: 897 ce soir à 22h17 et, ça y est, 901 ce matin 8h30 et … 914 à 13h22, tu vois… En plus ton “démenti” fait aussi un tabac : 498, non: 501 téléchargés, à la même heure et je peux t’assurer, autant de rigolades de la plupart des  lecteurs. T’es un bon “client” pour RM…), mais c’est toi qui en est de fait le propagandiste). Et viens donc boire un café (ou plutôt un apéro, on ira manger après) à Épiais … On discutera de tout ça. Entre hommes.

EV


Partagez cet article

Cahuzac : c’est dégueulax ! Les bras ne m’en tombent pas : tout le monde le savait ! Honneur à Médiapart !

A l’heure où tout le monde (ou presque) travaille, où cherche un emploi, enfin, essaye de tout faire pour bien faire.

A l’heure où votre serviteur, observateur attentif, comme vous autres, travaille d’arrache pied à essayer de vous rendre compte des efforts que tous les honnêtes salariés, chefs d’entreprise, élus, fonctionnaires et autres, j’apprends que ce minable de Cahuzac, ex ministre des finances, soit-disant pourfendeur avoué des tricheurs et émigrés fiscaux,  partisan des pauvres et des “restos du cœur”, vient d’avouer, après avoir nié pendant des mois les faits devant les Français, et devant la représentation nationale, les yeux dans les yeux, qu’il possédait, depuis une vingtaine d’années, un compte secret en Suisse, sur lequel se trouvaient 600 000 euros ! (et encore, on saura le montant exact, la provenance des fonds,  extradé ensuite dans un autre paradis fiscal)

Ce gars faisait partie des gens qui pleuraient sur les pauvres, qui hurlaient contre les exploiteurs…

Voyez les aveux de ce délinquant sur son blog (il espère sans doute un clémence).

C’est plus que dégueulasse. Et c’est même pas une question de droite -gauche…

Faut-il le répéter? Les hommes chargés de fonctions publiques doivent être comme” la femme de César…” (mauvaise expression, au passage:  César fut financé par Crassus, un voleur public) .

Elle a raison celle-là (je vous dirai dans quelle circonstance, vraie ! a été prise cette foto), Cahuzac trouble (le peu) de jouissance que nous avons...

Et ce n’est pas une question de montant…  Après Paternotte (ex député UMP de Roissy) dont on attend depuis un an  la plainte en diffamation contre nous  “avec constitution de partie civile”, condamné en première instance pour abus de faiblesse au détriment d’une vielle dame (une des ses administrées décédée ), donc présumé innocent, et, je vais vérifier, un maire de gauche de notre secteur mis en cause depuis longtemps pour une affaire de “logement acheté pas cher”, sans parler des affaires nationales, y’en a plein  : Guérini, Woerth… la fédé PS  de je ne sais plus où chez les chtis…

Les richissimes dictateurs africains, à l’instar d’un Paul Biya, pilleur de son pays, reçu (scandaleusement !) par François Hollande à l’Élysée récemment, se marrent (et qu’on en vienne pas me parler des otages …). Les voleurs à la petite semaine de nos quartiers dits “sensibles” encore plus. Je voudrais être à la place d’un d’entre eux, pris en flagrant délit… La gueule des  juges… ziva ! Allez -y, les gars, volez, et volez bien  ! Un  Guaino (quelle déception !)  qui met en cause gravement les juges sur l’affaire Sarko  vous défendra …

Mais où va t-on ???  Et le FN se pourlèche les babines…

J’ai pris le temps, avant d’envoyer cette lettre qui nous concerne tous, d’appeler et d’écouter beaucoup de monde, gauche, droite, riches, pauvres, lecteurs, annonceurs…. tout le monde m’a dit dit aussi :

C’est  dégueulasse !!

Et en plus, ce salopard m’a mis en retard sur mon boulot !!!                    EV

Partagez cet article

Heureusement qu’il y a ça : MAISON CLOSE SANS LE VOLEUR CAHUZAC

Je vous avais mis de coté une belle foto sexy, qui fait partie, de mémoire, de la collection “Maison Close”  (qui devrait inspirer le voyou Cahuzac (parce que c’est un voyou, un délinquant, un menteur et un voleur du peuple!  avec des circonstances aggravantes!).

Elle montrait une innovation SUPER SEXY : un soutien-gorge-porte-jarretelle !

Bon, en attendant que je vous la retrouve (c’est de la faute de Cahuzac, qui m’a énervé -et un peu de Bignon… si je la retrouve pas) , en voici une autre de la même maison (close ! Eh ! Cahuzac, ça vaut combien ton affaire ? Elle te dit quoi Taubira? )

Viendez !  comme on dit en cette bonne Lorraine ! Portez plainte contre moi, avocats du voleur Cahuzac…  C’est dégueulasse !!

EV

Blague à part : putain…personne ne dit rien….

EV

Partagez cet article

Auzannet au plus bas des cieux ! Le CG 77 unanime contre ses conclusions. Admirable intervention, ce matin, de Bernard Corneille

Bernard Corneille, maire (de gauche... forte) d'Othis, conseiller général chargé du Grand Roissy

Ben il a fait le buzz, l’Auzannet ! Incroyable, j’y crois encore pas !  J’vous jure, chers lecteurs, je vais prendre le temps de “l’entre deux tours” pour envoyer une lettre ouverte (par la poste, chic!  je vais pas mettre de timbre) au président Hollande à ce sujet et lui suggérer de venir inaugurer le S4. Puissent son copain Didier Arnal (PS, on s’en fout) et le maire du Mesnil-Amelot (commune qui abrite la S4), Alain Aubry (UMP, on s’en fout) , appuyer ma demande …

En attendant, prenez connaissance de la délib’ (adoptée à l’unanimité !) du Conseil général de Seine-et-Marne ce matin même. Pas de commentaires, tout est dit.

Auzannet au tiroir !

Et voyez  l’admirable intervention, lors de la séance, de Bernard Corneille, maire d’ Othis (de gauche sympathique et ouverte) : tout est dit et bien dit (et je lui ai dit). Il dit: que le gouvernement laisse le rapport Auzannet dans un tiroir, et qu’il jette la clé! Trop fort Mr. Corneille !

C’est dégueulasse !

Comme je ne sais plus quel (le) ministre de la République avait employé cette expression récemment, je me permets. La région parisienne est sinistrée. Y’a plus d’éclairage depuis des années sur les entrées menant au Petit Paris. Ces entrées (tant autoroutières que ferroviaires) sont sales, taguées , insécurisées, dangereuses (tant au niveau de la conduite sur route que dans les RER, pleins de voyous). Les routes, les trains de la RP sont saturés. Les voyageurs sont excédés, ils ont peur  ! Mais seuls les plus  pauvres souffrent le plus de cette situation (revoyez le blog du maire de Blanc-Mesnil). Que M. Auzannet (ancien “directeur des RER, et communiste (bo-bo!) qui plus est, on rêve…)  prenne le RER (A, B, D… ce qu’il veut, pour aller tous les jours au boulot à l’heure , ne serait-ce qu’une semaine  et il va voir !

A ce rythme, le gouvernement va nommer dans trois ans (deux?) un ministre “du redressement de la région parisienne”

Paul Delouvrier, reviens !

Bon, vous avez compris que je suis fâché. Tous ces efforts, depuis tant d’ années, pour un rapport qui se fout du monde, de ceux qui travaillent, de “ceux qui font”, comme aime employer cette expression, mon ami Frédéric Vernhes, admirable (et bien sûr excellent) président de la CCI 95, industriel (et industrieux), travailleur à Gonesse que je viens d’avoir longuement (c’est toujours un plaisir intellectuel) au téléphone (qu’il me pardonne cette prise à témoin intempestive).

Je vous souhaiterai à tous (sauf à ce diable d’Auzannet ) un Joyeux Noël (eh oui, joyeux Noël, pas le désormais politiquement correct “joyeuses fêtes”) avec d’autres news, lundi (dont la nécessaire intervention armée -et rapide, sinon ça va être encore pire- au Sahel..)

C’est dégueulasse ! (bis repetita)

Bien à vous, sniff… S

EV

Partagez cet article

J’y crois pas ! La (non) réponse du chef de cabinet d’Ayrault aux élus du Grand Roissy. Tout le monde fâché ! Hollande, help ! !

Regardez ce plan, trouvé sur le site de la Société du Grand Paris, (cliquez): il n'est même plus fait mention de la gare du Mesnil-Amelot. Que faites-vous, MM Aubry et Albarello?Et y'a même plus la gare du Triangle !

J’ai l’impression que le maire (PS) d’Aulnay, Gérard Ségura est grave fâché. Il vient de rendre public ses échanges avec le cabinet du 1er ministre Ayrault. Lances, relances… (voir ici). Pas de nouvelles de Matignon et là, il a reçu le 6 décembre une lettre (voir ici) signée du chef de cabinet d’Ayrault, une lettre incroyable, chef d’œuvre de langue de bois. Le “chef ” en question n’est autre qu’ un monsieur nommé Jean-Pierre Guérin qui fut, tenez-vous bien le directeur de cabinet de Didier Arnal, quand il était président du Conseil général du Val d’Oise. Une lettre démoralisante…  J’ai croisé souvent, quand j’allais aux conférence de presse du CG 95, ce Guérin à l’époque d’Arnal. Il ne m’a jamais fait bonne impression. On ne s’est jamais parlé, alors que tout le monde dans l’équipe d’Arnal me parlait normalement. Pas terrible quoi, pas cool, pas sympa … Et dire qu’il est conseiller général de Seine-et-Marne ! Bon…

Arnal et Asensi solidaires de tous les élus, Blazy carrément fâché !

Dans la liste des signataires de la lettre de Ségura, y’a tout les élus du territoire, du nord au sud, d’est en ouest, de droite  gauche. Tous ? Sauf Didier Arnal, ancien président du CG 95, qui avait hurlé lors de l’annonce du Grand Paris et fait des pieds et des mains (il avait été reçu par Guaino à l’Élysée et avait obtenu des avancées sérieuses) pour que le Val d’Oise soit “dedans”. Je l’ai appelé tout à l’heure (il a toujours ma sympathie, même si je lui reproche ses exagérations  vis à vis de la nouvelle majorité du CG95, je lui ai redit…). Il m’a autorisé à écrire ici qu’il était entièrement solidaire de tous les élus, soulignant qu’il se réjouissait du consensus politique. Il va pondre un communiqué demain en ce sens.

C’est bien. Idem pour François Asensi, député maire (Front de Gauche) de Tremblay et président de la CA Terres de France, qui se la joue toujours un peu solo (il n’a pas signé la lettre de Ségura, car il n’aime pas signer les pétitions, je me marre). Je viens de l’avoir au tél? “Oui, m’a t-il dit, tu peux écrire que je suis d’accord avec tous les élus et avec la lettre de Ségura”.

De son côté le député maire (PS) de Gonesse, J-P Blazy, vient de publier un communiqué rageur, s’opposant au renvoi en “2025 ou 2040″ de la ligne rouge ! “Une provocation” n’hésite pas à écrire l’élu, peu suspect de compromission… C’est  à lire ici, impérativement.

Mon avis : on rêve, ou plutôt on cauchemarde !

Suis fâché aussi! Au fait, demain c'est la décision du tribunal correctionnel pour Paternotte...

C’est incroyable ! Quand on pense que l’ensemble des élus de gauche de notre beau territoire “hurlaient” qu’ils étaient les oubliés du Grand Paris, initié (génialement !) par Nicolas Sarkozy. Les choses se sont faites, un bel accord a été trouvé entre l’État et la Région. Tout le monde a travaillé dur et a dépensé beaucoup d’argent public pour préparer les différents CDT. Et voilà qu’ils reçoivent, tardivement, après relances,  une “réponse” stupéfiante de Matignon, que le Premier Ministre n’a même pas osé signé !

On m’aurait raconté ça y’a un an, j’y aurais pas cru… Nicolas,  revient !


François Hollande au Thillay par vonews

Sérieusement, il faut que le “Moi président” intervienne. M. Hollande vous vous rappelez de moi? J’étais à Le Thillay quand vous êtes venu pendant la campagne de vos primaires. Je vous avais demandé si je pouvais vous serrez la main pour voir si elle était “molle”… Elle ne l’était pas… On avait fait le buzz tous les deux avec ça…

M. le Président, reprenez s’il vous plait le dossier du Grand Paris en main (dure!) . Et venez, s’il vous plait, inaugurer le S4 de CDG. Tous vos prédécesseurs ont inauguré les aérogares successives de CDG. Faites-le s’il vous plait, car l’aéroport est un élément important de notre compétitivité. Mais n’emmenez pas Montebourg, on veut rester crédible ici…

Je vous dit ça parce que, en plus, j’ai parié (une bonne bouteille de scotch) avec un “développeur” célèbre dans notre région aéroportuaire que vous alliez le faire. Je vous ai même envoyé un mot sur le site de l’Élysée. Mais pas de réponse ! Nicolas, lui répondait…

Venez, ça fera plaisir à tout le monde, même aux élus de droite !

EV

Partagez cet article

Suis vert ! Ségura me double et monte au créneau. Asensi dedans et dehors…

Ah! purée, j’suis vert ! enfin non parce que les Verts (un Vert ça va, deux Verts , bonjour les dégâts…) sont pas cool. Car, comme le disait  le TRES TRES excellent Alain Duhamel la semaine dernière dans l’émission “On refait le monde ” les Verts sont une ONG (Organisation Non Gouvernementale). J’ai trouvé ça génial.

Brefle… Je préparais un papier pour demain, pour  vouer aux gémonies la Duflot, ministre en charge (ou plutôt en décharge) du Grand Paris qui fait durablement durer les choses sur le sujet. Et je voulais y prendre à témoin les élus territoriaux de gauche de notre coin qui, sous Sarkozy, hurlaient parce qu’ils s’estimaient ne pas être suffisamment “dedans”.  Du genre: mais bon dieu, alors ? que faites vous ?

Eh bien le maire (PS) d’Aulnay, Gérard Ségura, m’a doublé : il vient de pondre une lettre (il écrit beaucoup aux ministres en ce moment, on y reviendra) très ferme, au premier ministre Ayrault, cosignée par quasiment tous les élus du secteur, droite-gauche confondues, pour demander qu’on avance sur les lignes du Grand Roissy Express et qu’ils soient reçus par le First Minister. C’est  à voir ici et c’est génial!

Tous ? sauf Asensi, maire de Tremblay et député-président de la CA Terres de France, qui nous fait un numéro solo et que nous venons d’avoir au tél: “je signe pas les pétitions”, m’explique t-il (suis MDR, il a dû en signer des milliers depuis qu’il est petit…). Mais il m’affirme : “marchons côte  à côte et frappons ensemble” ! Bon, l’essentiel est qu’il gueule aussi : il vient de pondre un communiqué ( à voir ici) dans lequel il se dit consterné de voir la suppression du milliard d’euros “Grand Paris” dans le budget 2013…

Tous ? sauf VCC alias Vincent  Capo Canellas, sénateur-président de la CA “de l’aéroport du Bourget” , maire du Bourget (non, pas cumulard) partisan (et bien loti) de la première heure du Grand Paris qui en fait (il vient de me l’envoyer) avait déjà signé une lettre comminatoire au Premier Ministre, cosignée des présidents des intercos: Braouzec (CA Plaine de France) , Vaillant (CA Val de France), Renaud (CC Roissy Porte de France ). C’est à lire ici. Et ça manque pas de sel…

Tous ? sauf Didier Arnal, conseiller général (et ancien président) du CG 95, qui avait allumé le feu  l’époque où il était président, toujours en forme lorsqu’il s’agissait de critiquer la droite (et encore maintenant…). Il n’était pas au courant de la lettre de Ségura. Mais je viens de l’avoir au tel, je lui ai lu la lettre et il est OK avec, plein pot !

Bon, faut s’ battre… La Duflot à la lanterne, en jeans ou en robe à fleur  !

EV

Partagez cet article

Paternotte battu à plate couture : j’avais bien dit que je le boufferais !

Tout sauf Paternotte ! Je l'avais dit..

Voici une bonne nouvelle pour les gens et le territoire du Grand Roissy : Y. Paternotte le député éphémère de la 9ème circonscription du Val d’Oise (la circo emblématique du pôle de Roissy) a reçu une belle correction du corps éléctoral (44%).

Plus que l’effet national, c’est la morale politique qui l’a emporté. J’y suis bien pour quelque chose !

Et je suis heureux: je m’étais promis, depuis 2007 (je sais que les gens ont la mémoire courte) de rappeler en son temps son immoralité (il avait accepté une donation d’une vieille dame de la ville de Sannois, dont il est maire et pour ce fait, il doit passer bientôt au tribunal correctionnel, mais je ne sais s’il est coupable d’abus de faiblesse, ce dont je ne l’ai jamais accusé, seule la justice, qui devrait passer enfin, le dira). Et en plus, je ne vous l’avais pas dit, au dernier moment, il avait reçu le soutien du Front national. Quelle pitié pour cet ancien élu UDF (les centristes et une bonne partie de l’UMP locale, dont certains membres de son équipe de campagne -qui m’ont appelé ce soir- sont affligés), qui aura été jusqu’au bout pour tenter, d’une manière pathétique (sinon scandaleuse) de sauver ce qui n’aura été, finalement, que son dernier gagne-pain.

Bon débarras ! Et aux électeurs de Sannois de s’occuper de lui en 2014!

On reviendra demain, après le champagne (déjà commandé!) sur l’analyse de ces élections. Mais quelques réflexions :

Na! bien fait pour Nadine Morano (ex député de Toul, où j’ai vécu jusqu’à 17 ans)

Na! bien fait pour Jacques Lang, que mes amis les Vosgiens (dont je suis) ont envoyé sur les roses

Na! Bien fait pour cette Ségolène Royal qui prend les gens et ses amis politiques (je vous en reparlerai) pour des demeurés depuis des années et GRAND BRAVO à FALORNI !

Y’a un peu de morale partout, finalement.  Champagne !

EV

Partagez cet article

Les fusions tournent à la confusion ! Un communiqué surréaliste d’Albarello et de ses amis. Mitry au purgatoire !

En jaune, le projet des communes fusionnées, en orange, celles rejetés (doc étude Alba)

J’avais dit dimanche que j’arrêtais mes articles sur les “débats” (qui n’en sont pas) à propos des problèmes d’interco en Seine-et-Marne Nord-Ouest.

Mais a été publié cet après-midi un communiqué incroyable d’Yves Albarello, maire (UMP) de Claye-Soully et député de Seine-et-Marne que je vous invite tous à lire instamment ici et qui vaut cette édition spéciale de RoissyMail (qui  nous coûte cher, donc rare).

Tout le “débat” tourne autour de l’adhésion ou non de Mitry-Mory, de Compans et accessoirement de Villeparisis (qu’on n’entend pas) et de Le Pin.

Suite aux réactions des élus qui avaient boycotté le vote de la CDCI (revoir l’article d’hier ci-dessous), Yves Albarello et ses amis ont donc réagit, plutôt en défensive en disant  qu’ils n’avaient rien contre Mitry et Compans, qu’il n’avait pas de leur part ni “exclusive ” ni ostracisme. Et que la “porte restait ouverte” (hum, pas celle de “La Brie”…).

Voyons comment l’ouverture albarellienne se fait. Il dit, en essence,  à Mitry et à Compans :

(les phrases en bleu sont tirées du communiqué)

1) c’est la gauche qui a voulu vous envoyer en Seine-Saint-Denis, allusion au vote du 16 décembre à la CDCI ( ce qui est risible… ndlr)

2) on veut pas de vous dans la future fusion parce que vous menacez notre ruralité :

Les trois communautés de communes ont souhaité fusionner car elles ont en commun un caractère rural bien affirmé que ne possède pas la ville de Mitry-Mory, riveraine de l’agglomération parisienne de la Seine-Saint-Denis“.

3) si vous êtes sages, vous pourrez demander (avec une robe de bure et après avoir fait pénitence ? ) plus tard  votre intégration :

Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elles rejettent Mitry-Mory : rien n’empêche Mitry-Mory, ainsi que Compans, de faire acte de candidature une fois la fusion effectuée.
Une telle candidature aurait alors l’avantage de montrer que Mitry-Mory, malgré sa propension urbaine, entend respecter le caractère rural du Nord Seine-et-Marne
. (on rêve : j’ai relu 10 fois pour y croire, sans visky !)

4) je veux bien (royal au bar, Yves ) vous réintégrer en 77 mais vous devez d’abord passer au purgatoire, vous unir avec Compans et après on verra:

Nous souhaitons vivement que Mitry-Mory et Compans restent en Seine-et-Marne et rejoignent à court terme nos trois communautés de communes fusionnées.
Pour cela, nous ne pouvons qu’être favorables à l’idée du Préfet de créer entre Mitry et Compans une communauté qui pourra ensuite fusionner avec la nôtre“.

C’est déjà la sienne…   “Nous souhaitons vivement”… Ah Albareland !

Aux maires (de droite) des villages

Et le reste à l’avenant… J’ai hésité avant de publier cet édito, car il n’est jamais bon de jeter de l’huile sur le feu. Et ça va me couter 150 ans de fâcherie avec Alba et certains (pas tous) de ses amis, mais là, faut pas pousser mémère dans les orties, comme on disait quand on était petit.

Mais là, c’est le pompon et je ne pouvait pas ne rien écrire : je n’ai, de mémoire, jamais vu une prise de position aussi tordue (je dis bien tordue), je dirais même “stalinienne”, et pourtant, j’en ai vu des trucs, vous pouvez me croire. C’est même comique, si le sujet n’était pas si important.

Je continue à dire (et je sais bien que quelques d’amis d’Y. Albarello, et pas des moindres,  pensent comme ça, mais malheureusement, ils ne peuvent le dire : ils devraient) que cette grande interco (comprenant les trois cantons) est nécessaire pour le territoire et qu’il est encore temps de dialoguer en laissant les couteaux (que Mitry ne porte plus depuis longtemps entre les dents) au vestiaire. C’est dommage que les coups de téléphone promis jeudi n’aient pas été passés (comme je m’y attendais un peu, je dois le dire). Et ce n’est pas parce qu’on est en période électorale que le vie s’arrête.

On reconnaitra tout de même à Yves de noter, avec raison, les “progrès” dans l’expression globale de Mitry et qu’il leur  précise que l’interco n’a rien à voir avec la localisation des services publics.

Je le redis : n’ayez pas peur de Mitry-Mory. Ils ont leurs traditions et leur orientation (et leurs exagérations…). Mais ils ne sont pas bornés, ils aiment la chose publique et les gens et, par ailleurs, la ville, quoi qu’on en pense, est bien gérée. Ils font un bon boulot, même en matière de développement économique (regardez le succès de la Villette-aux-Aulnes).  En tout cas ils remportent (avec des scores… “soviétiques”) depuis plus de 80 ans toutes les élections municipales. Le RPR et maintenant l’UMP le savent très bien, pour s’y être cassé les dents lors des 3 élections municipales passées. A noter aussi, j’oubliais, que le caractère “urbain” de Mitry (et le village de Compans alors ?) n’empêche pas Y Albarello de souhaiter leur participation au CDT (CDT en danger: si ça continue comme ça, y’aura plus personne au CDT) : comprenne qui pourra.

Partout, dans la région du Grand Roissy, les intercos fonctionnent bien, avec des élus de toutes tendances. Regardez, chers maires de droite 77, la CC Roissy Porte de France: depuis des années le président (bien de droite, je peux vous le dire) P. Renaud et son mentor André Toulouse travaillent avec les socialistes de Fontenay-en-Parisis, de Vémars,du Thillay, et les communistes de Marly et de Fosses : jamais un problème depuis tout ce temps. Et voyez l’excellent travail qui a été fait depuis ces années: ce n’est pas l’Etat qui a encouragé ce travail, ce  sont les élus tous seuls. Demandez à André Toulouse !  

Regardez, chers maires de communes rurales de droite, amis d’Yves Albarello : la même CC Roissy Porte de France s’apprête à accueillir Goussainville (Mitry, à coté, est un havre de paix sociale) sans que les villages comme Epiais, Chennevières, Le Plessis-Gassot ou Puiseux-en-France n’y trouvent rien à redire car ils n’estiment pas leur “ruralité” menacée. Pensez-vous que les villages qui sont dans la CA (je dis bien CA) du Pays de Meaux sont menacés dans leur ruralité ?

Mais un échec, je le redis pour terminer, sur la question de “Mitry” hypothéquerait l’avenir, y compris celui, si par extraordinaire, les positions devaient se figer, de la future interco “sans Mitry&co”.

Chacun, préfet (dont l’implication politique est incompréhensible) compris, devra prendre ses responsabilités. Nous avons pris les nôtres en écrivant ce papier… imprévu.

EV

Partagez cet article