Les architectes lauréats du concours Europa City ont présenté leurs projets au 104. Quid de la piste de ski?

Mercredi dernier,  les architectes  lauréats du concours lancé par Europa City (revoir ici)  ont présenté au public leurs projets. Ça se passait au “104” , le bel espace culturel de Paris. En présence notamment de Vianney Mulliez, président d’Immochan (qui conduit le projet avec le groupe chinois Wanda), et Damien Robert, directeur général délégué de Grand Paris Aménagement (aménageur de la ZAC du Triangle de Gonesse. J’y suis allé faire un tour. Beaucoup de monde était venu. Viannet Mulliez a déclaré : “jamais Immochan  et Wanda ne renonceront à ce projet“, histoire de bien mettre les choses au point.

Benoit Chang, DG d'Europa City, Vianney Mulliez et Damien Robert

Bjarke Ingels, l’architecte danois maître d’œuvre du projet a fait une présentation aussi enflammée que longue. Puis des tables rondes avec chacun des lauréats se sont succédées. Voyez le compte rendu qu’a fait le Journal du Grand Paris, très complet, ainsi que le communiqué publié par Europa City (à la fin se trouvent des liens pour voir les différents projets .

Bjarke Ingels, pendant sa présentation

On se réjouira ici, de la mise au point de Vianney Mulliez. on suit le projet depuis le début (10 ans). Immochan a dépensé beaucoup d’argent pendant tout ce temps, et on aurait pu penser que, vu les bâtons mis dans les roues,  ils jetteraient l’éponge. Eh bien non. Bravo !

La piste de ski ?

Dans le même temps, dans une interview à France 3, Vianney Mulliez est revenu sur le projet de piste de ski artificielle. “C’est aujourd’hui, objectivement, un point de crispation“, constate-t-il. “C’est d’ailleurs étonnant. L’impact environnemental d’une piste de ski est largement inférieur à celui d’une patinoire” a t-il rappelé fort utilement tout en notant que si cette piste devenait un “point de crispation” , elle pourrait être reconsidérée.

Ce qui, à mon avis, serait bien regrettable. Un tel équipement pourrait servir à ceux, nombreux dans notre région, n’ont pas les moyens d’aller aux sport d’hiver. Il faudra d’ailleurs, à ce propos, que mes Ptits Loup fassent un bilan carbone de ceux (dont eux et leurs petits enfants…) qui vont passer une semaine dans les montagnes…

J’étais allé voir, lors de mon séjour à Dubaï, la fameuse piste de ski (foto)  installée dans un centre commercial. Impressionnant (et très fréquentée).

Voyez l’interview à France 3 en cliquant dessous. EV

Partagez cet article

La nouvelle Maison de l’Environnement inaugurée

Vendredi dernier, Augustin de Romanet, PDG du groupe ADP a inauguré, en présence de nombreuses personnalités, la nouvelle Maison de l’Environnement, située juste à côté du siège du Groupe, à Roissypôle.

Dans un communiqué (à lire ici), ADP indique que “cette maison est dédiée à l’information et aux relations de l’aéroport avec les communes riveraines et les citoyens ainsi qu’à la promotion des meilleures pratiques en faveur de l’environnement”.

Augustin de Romanet, PDG du Groupe ADP

“Ce lieu incarne notre politique volontariste de protection et de valorisation de l’environnement et notre souhait de partager avec les riverains et les élus des territoires nos ambitions. Accolé au siège du Groupe ADP, cet espace démontre à quel point la politique de responsabilité sociétale est partie intégrante de notre stratégie”, a souligné Augustin de Romanet
La nouvelle Maison occupe 700 m2, avec un auditorium, une salle de réunion, des écrans qui expliquent la vie de l’aéroport (environnement, métiers etc.). Il y a aussi un écran équipé du système Vitrail, qui permet aux visiteurs de suivre les trajectoires des avions ainsi que le bruit qu’ils émettent. Intéressant, un contrôleur aérien est présent les lundis et mercredis, pour les explications.

L’ancienne Maison dévolue à la CA Roissy Pays de France

L’ancienne Maison de l’Environnement avait été construite en 1995, en zone de fret 4. Le bâtiment, très agréable, va être mis à la disposition de la Communauté d’agglo Roissy Pays de France, comme nous vous l’avions annoncé (en exclusivité) en février dernier. Elle doit y installer au moins son service urbanisme et aménagement.

La nouvelle Maison permet l’accès à la terrasse, d’où on jouit d’une vue imprenable, comme l’ont testée ici Isabelle Rusin et Cédric Sabouret, conseillers départementaux du Val d’Oise. EV

Partagez cet article

Malgré un avis défavorable sur le Triangle de Gonesse, la mairie et EuropaCity maintiennent le projet

Oh là là ! Ce Triangle de Gonesse ! Ça fait au moins, je ne sais plus maintenant, plus de 20 ans que ça dure… Dernier “rebondissement” (en fait c’est le calme plat, hormis les discours) : un avis (consultatif) négatif du commissaire enquêteur sur le nouveau PLU de la ville de Gonesse. En fait un avis surtout anti-EuropaCity. C’est à voir ici ( 214 pages, voir les “conclusions” page 211). EuropaCity a réagit clairement (voir ici) : “Alliages & Territoires, société porteuse du projet Europa City prend acte de cette position et réaffirme sa détermination à construire le nouveau quartier des loisirs du Grand Paris“.

Quant à la ville de Gonesse, elle a réagit vivement, par son maire Jean-Pierre Blazy, dans un tract distribué samedi dernier aux habitants de la commune (voir ici). Le ton est clairement fâché : “Nos projets sont menacés par des opposants qui viennent de l’extérieur du territoire pour empêcher tout développement qui profiterait aux habitants de l’Est du Val d’Oise“.

Partagez cet article

Urbanisme : la CCI fait des propositions

On parlait du sujet avec Frédéric Vernhes, président de la CCI 95, lors de la pose de la première pierre (voir ci-dessus). Ce connaisseur me disait que la complexité des procédures d’urbanisme dans notre pays couterait au moins un point de PIB chaque année. Ce que je confirme volontiers, pour avoir suivi, ne serait-ce que dans le Grand Roissy et les départements qui le composent, des dizaines de dossiers qui ont trainé, trainé…  Et cette discussion tombait bien: la CCI Paris Ile-de-France a publié, fort opportunément un rapport faisant des propositions précises pour simplifier tout ça. Voyez le communiqué ci-dessus et le rapport en entier, ainsi qu’un résumé, en cliquant ici. Et encore, on ne parle guère des lenteurs  de la justice administrative (qui manque de moyens) en cas de recours. Il n’est pas question ici de remettre ceux-ci en cause, mais il faudrait des délais plus courts pour les traiter et même sanctionner les auteurs de recours en cas d’abus.

Ça m’a fait penser au livre (ci-dessous) de Guillaume Poitrinal, ancien PDG d’Unibail Rodamco (donc bien placé pour parler du sujet, et qui en avait “bavé” pour la construction d’Aéroville…). J’avais voulu acheter le bouquin à l’époque, mais il a été épuisé en peu de temps. Du coup j’ai recherché hier, et youpi, j’en ai trouvé un sur Amazone. Je serai livré, sans frais de port, demain mardi. Je vous ferai une note de lecture. EV

Éditions Grasset, 2012
Partagez cet article

“Dépotoirs” entre Roissy et Paris : que la maire de Paris balaye derrière ses portes !

Jamais cette expression n’aura été si opportune. Récemment, la maire de Paris a interpellé la région et l’État en dénonçant “les dépotoirs” entre  Roissy et Paris (voir ici notamment). Elle n’a pas tort, je vais y revenir, mais elle ferait bien de balayer devant sa porte. Paris (j’y habite depuis très longtemps) est une ville salle, de plus en plus sale. Certainement la capitale la plus sale d’Europe. Et elle le sait : il y a quelques jours on trouvait dans nos boîtes aux lettres le bulletin municipal ci-dessus. ” Objectif : Paris propre” ! Sans commentaires… Je ne dis pas que rien n’est fait: les équipes de nettoyage de la ville lumière sont au travail presque 24 heures sur 24, j’en témoigne. Mais ça ne suffit pas. Certes les comportements indignes de certains y sont pour quelque chose. Dépôts sauvages à l’image de la photo ci-dessous, prise il n’y a pas longtemps près de chez moi (hauts de Belleville, Paris XX), mauvais comportements de beaucoup… Mais avant d’invectiver, à juste titre, la région et l’État, que la maire de Paris balaye devant sa porte: elle en sera plus crédible.

scène courante à Paris 20 (rue Olivier Métra)
taches de peinture sur la rue Frédéric Lemaître: depuis au moins 2 ans et demi

Cela dit, les accès à Paris depuis Roissy, que ce soit le long de l’A1  ou pire de l’A3 ou du RER B sont dégueulasses (sans parler de l’A86) depuis des années . J’ai souvent dénoncé ce fait lamentable, indigne  d’un pays comme la France (et qui veut organiser les JO et même la prochaine exposition universelle). Je vous conseille de relire le dernier article que j’avais publié à ce sujet en cliquant sur l’image ci-dessous. C’est édifiant. EV

lisez, lisez...
Partagez cet article

Claye-Souilly: la rue Jean-Jaurès, réhabilitée, a été inaugurée

Yves Albarello et ses invités descendant la rue Jean Jaurès

C’était une promesse de campagne des dernières élections municipales à Claye-Souilly (77) : la réhabilitation d’une des rues commerçantes de la ville : la rue Jean-Jaurès. Samedi matin le maire (et député LR) Yves Albarello avait convié habitants, élus et entreprises ayant participé aux travaux à inaugurer la rue.  Le chantier aura duré 7 mois et couté 1.8 millions d’euros. Après la coupure du traditionnel ruban tricolore, tout  le monde a descendu la rue, avant de se retrouver à l’ancienne (et magnifique) maison Meignen, au bas de la rue, pour le non moins traditionnel cocktail.

Yves Albarello a fait un discours enjoué (comme toujours), à voir ici, dans lequel il a expliqué les détails de la réhabilitation. Il faisait beau, c’était sympa. Il y avait plusieurs maires de la CC Plaines et Monts de France (dont Sylvie Fassier, maire de Le Pin: on ne se quitte plus…). J’ai eu une bonne discussion avec Hervé Touguet, maire de Villeparisis.

[easyrotator]erc_66_1446375519[/easyrotator]

Claye-Souilly est une ville qui gagne être davantage connue, je pense. Elle l’est grâce à sa grande zone commerciale (avec notamment le grand centre “Les Sentiers de Claye-Souilly”) et la personnalité (bouillante…) de son député-maire. Maire depuis 1989 (réélu en 2014 avec un score soviétique  de 72.14%). Voyez son wikipedia ici.  La ville, agréable, est en constante évolution et le maire se fait fort de lui donner une forte couleur verte. Sur le plan historique, elle est intéressante aussi. Découvrez ici , comme je viens de le faire (j’aurais dû le faire depuis longtemps), l’origine du nom “Claye-Souilly”: c’était la “guerre”, au 19ème siècle, entre Claye et Souilly ! EV

Partagez cet article

Fedex nettoie ses avions d’une manière plus propre

Fedex a annoncé (en ces temps de COP 21 ?) qu’il mettait en place un nouveau procédé pour nettoyer les 13 avions qui dépendent de son Hub de Roissy CDG. Il s’agit du précédé ecoshine, crée par la société française UUDS (voir ici), qui permet de diviser par 100 la consommation d’eau. Alain Chaillé, Vice-Président des Opérations Europe du Sud de FedEx, a déclaré : ” après le nettoyage, les surfaces sont plus lisses, donc la pénétration dans l’air des avions est meilleure, ce qui réduit la consommation de carburant”. C’est bien… EV

Partagez cet article

Golf de Roissy: mes P’tits Loup encore dans les choux

© Image de synthèse qui préfigure le trou N° 16 du futur parcours de golf. Cette image a été créée en 2009 par Frédéric Niedbala, directeur artistique, d’après la conception de Michel Niedbal

Cette fois plus rien ne s’opposera à la construction du futur golf (18 trous) de Roissy-en-France. En effet, le recours contre ce golf n’a pas été accepté par la cour administrative d’appel de Versailles, dans un arrêt rendu le 9 juillet, qui donc confirmé le jugement en 1ère instance.  La DUP est donc validée et les travaux devraient pouvoir commencer sans entrave car même si mes P’tits Loup (qui avaient fait les recours en compagnie, d’une manière plus étonnante, de la chambre interdépartementale d’agriculture) vont au Conseil d’État (je pense qu’ils n’iront pas), ce dernier recours ne sera pas suspensif. Un échec de plus pour ces deniers, opposés à tout aménagement dans notre secteur. On s’en réjoui ! Ouverture toujours prévue en 2018.  Revoir ici. EV

En vert, le futur golf

Partagez cet article

Le Mesnil-Amelot honoré au Salon des maires d’Ile-de-France

Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot, recevant le prix des mains de Stéphane Beaudet, le nouveau président des maires d'Ile-de-France

J’avais (c’est pas bien ) zappé cette nouvelle: la commune du Mesnil-Amelot (77) a reçu au salon des maires d’Ile-de-France qui s’est tenu récemment, le deuxième prix de “l’innovation pour l’accessibilité de la voirie publique” aux personnes à mobilité réduite, suite aux travaux de rénovation du centre bourg. C’est bien ! Félicitations ! Voyez le communiqué et les détails ici. EV

Partagez cet article

Louvres-Puiseux : retour sur les travaux l’eco-quartier

on va pouvoir rouler à double sens sous le pont de la gare

Comme promis, voici des précisions sur les futurs aménagements et constructions dans l’écoquartier Louvres-Puiseux (95). Tout d’abord, et c’est une bonne nouvelle pour les usagers, on pourra en 2015 rouler à double sens sous le pont de la gare. Il y aura au total 3340 logements construits d’ici 15 ans, dont 850 dans le quartier gare. Le centre commercial (“Simply”) sera déménagé et installé au pied des nouveaux immeubles. Voyez les détails dans le communiqué publié récemment par l’EPA Plaine de France, aménageur du site et la page spéciale de l’EPA ici. EV

Partagez cet article