Deux nouveaux hôtels au Mesnil-Amelot

Il y aura bientôt deux hôtels de plus au Mesnil-Amelot : un complexe Ibis (96 chambres) et Ibis Budget (138). C’est le même investisseur (Territoire et Développement) que pour le même complexe de Gonesse.  Faut dire que l’emplacement du Mesnil est idéal pour l’hôtellerie, car le centre de gravité de CDG se déplace de plus en plus vers l’Est.

Le chantier devrait débuter fin juin ou début septembre. Le complexe est situé rue de Paris, tout à côté du restaurant La Pomme d’Or (un coucou au passage à Mauricette, la patronne).

Le Château du  Mesnil !!!

Bonne occasion s’agissant du Mesnil, de raconter cette anecdote. Voici quelques années, il y avait une réunion en mairie, à laquelle devait assister le préfet de région. Le chauffeur cherche la mairie, quelqu’un lui indique la direction. Et passe donc devant le bâtiment ci-dessus, mais continue son chemin: ça ne peut pas être la mairie se disent-ils… C’était bien la (nouvelle) mairie. Histoire vraie…

C’est que le Mesnil  (1003 habitants) est une commune riche. Outre la zone industrielle créée voici longtemps par l’ancien maire, M. Droy, la commune compte sur son territoire une partie de CDG qui se développe à vitesse grand V depuis quelques années. Bonjour les retombées fiscales ! Au point, dans un article célèbre paru en 2008 (revoir ici ce grand moment)  dans le Canard Enchaîné, d’être qualifié (avec sa voisine Mauregard) de … émirat !

Alain Aubry président ?

Alain Aubry est le maire du Mesnil depuis 2008, toujours confortablement élu. Sûr qu’il va se représenter l’an prochain…  Il est aussi vice-président de la CA Roissy Pays de France. Ma foi, son nom circule dans les rumeurs : il serait bien placé pour en être le président si, pour une raison ou pour une autre, le président actuel, Patrick Renaud ne serait plus au Conseil communautaire… EV

Partagez cet article

Une exposition photo de Pol Bacquet, “plane spotter” en ce moment au Mercure de Roissy Village

Elle s’appelle Take Off, est consacrée (avec 35 panneaux) aux avions d’Air France et se tient du 4 mai au 14 juin. Demain aura lieu son vernissage. Pol Bacquet, que j’ai eu au téléphone, est un passionné de longue date des avions et des aéroports. Récemment retraité, cet architecte (jeune il aurait voulu être pilote mais son père avait refusé  “tu seras ingénieur comme tout le monde dans la famille”) a voyagé dans le monde entier pour son travail. Il en a donc vu des aéroports et des avions ! Il s’est mis à la photo voici trois ans et cette expo est sa quatrième.  Je vous conseille de visiter son site ci-dessous pour voir l’intensité de sa passion. Au passage, un bravo au très dynamique Mayke Deleignies (revoir ici) le directeur du Mercure Roissy Village qui organise régulièrement expositions et autres évènements  dans son hôtel. EV

voir le site
Partagez cet article

Et visite des hôtels Ibis de Gonesse : découverte du “combo”

Après le déjeuner à Aéroville, nous sommes allés rendre visite à Clément Malric, directeur des deux nouveaux hôtels Ibis de Gonesse dont nous vous avions parlé. Très sympa, il nous a fait visiter le “combo” :  en fait les deux hôtels sont reliés par une double réception (foto ci-dessous), bar et lobby communs, même si les prestations sont différentes. Bonne discussion avec Clément qui connait déjà trés bien le territoire du Grand Roissy. Merci à lui pour son accueil et tous nos vœux de succès ! EV


Partagez cet article

Clément Malric, 28 ans, est le premier directeur du complexe Ibis de Gonesse, ouvert depuis le 1er avril

On était (revoir ici) à la pose de la première pierre de ce complexe hôtelier, en 2017. Eh bien il est ouvert depuis le 1er avril dernier. C’est en fait (j’aurai appris ce mot) un “combo”, c’est-à-dire, dans ce jargon anglo-saxon,  un ensemble de deux hôtels sur le même site. Et à Gonesse c’est un Ibis (80 chambres) et un Ibis Budget de 92 (enseignes du groupe Accor).

C’est Clément Malric (foto) qui est en le premier directeur. A 28 ans, il a déjà un beau parcours pro ! Tenez-vous bien :

– débute à 15 ans à au lycée hôtelier d’Occitanie (Toulouse)

– obtient son master en management de l’hôtellerie à l‘ESTHUA d’Angers

– stages en Espagne et Dubaï, suivis de 6 mois de travail en Argentine (Mendoza, cool car c’est un amoureux du vin…)

– entre en 2014 dans le groupe ACCOR au Novotel La Défense en tant que Yield manager

– 2015 : Yield manager à l’ex Pullman de CDG, au moment où cet hôtel mythique devient Mercure Paris CDG Convention

– 2017 : responsable hébergement au Novotel Saint Quentin en Yvelines

– 2019 donc :  directeur du “combo” de Gonesse.

une des chambres de l'IBIS

Je l’ai eu au téléphone plusieurs fois, en attendant d’aller le visiter (peut-être demain). Très sympa…  Voici ce qu’il m a dit sur son état d’esprit  :

  • Passionné par mon métier et la richesse que celui-ci apporte par l’échange avec les clients et les collaborateurs
  • Volonté de recentrer l’hôtellerie autour de l’humain
    • Déstandardiser les procèss
    • Recruter des personnalités et non des diplômes (Des gens empathiques, bienveillants, curieux, plutôt que des niveau d’études)
      • 90% des collaborateurs sont issus de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France  et ne sont pas issus de l’hôtellerie – Tous sont anciennement sans emploi ou personnalité du monde n’ayant jamais eu la chance d’obtenir un emploi stable en France.
      • Nous sommes extrêmement fier du métissage de cette équipe, chaque collaborateur apporte son expérience de vie, sa culture. Ceci créé une synergie au service des clients et un Melting Pot vivant dynamique, rafraichissant.
  • Je reste persuadé que l’hôtellerie de demain se veut humaine avant tout et ouverte sur son environnement. Nos portes sont ouvertes à nos voisins, nous souhaitons qu’il s’approprie ce lieu de vie et de détente.
Ah “l’humain”, la “fierté”… ! On lui souhaite la bienvenue et… une bonne chance avec ses 16 employés.  EV

Partagez cet article

Nicolas Pavil, dans Le Parisien, a defendu clairement le futur Terminal 4

cliquez pour voir l'interview

C’est ballot… Moi qui suis abonné au Parisien (et a ses éditions départementales), j’avais zappé cette ITW (parue le  11 février) de Nicolas Pavil. Il est directeur général adjoint des services en charge de la stratégie à la communauté d’agglomération Roissy-Pays de France. Dans cette interview, il soutient, sans langue de bois, le projet de construction du Terminal 4 à CDG.  Je vous en recommande vivement la lecture (et, ne ratez pas la fin où il a cette excellente phrase sur les opposants au projet (en gros mes P’tits Loup): Ce sont les mêmes qui expliquent que faire des routes ça ne sert à rien, que faire Europacity ça ne sert à rien, que rien ne sert à rien.

Juste une remarque : cette ITW tranche un peu, selon moi, par sa clarté, par rapport à la résolution adoptée à ce sujet par le Conseil de la CA…(revoir ici). EV

Partagez cet article

Pose de la première pierre du complexe “Hyatt” à Paris Nord 2, sur le territoire de Roissy-en-France

Au premier plan, Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France et André Toulouse, maire de Roissy

Jeudi 18 octobre a eu lieu la pose de la première pierre (first stone laying, en anglais, j’aurai appris ça) du futur complexe hôtelier “Hyatt”, à Paris Nord 2 (aménagée par Grand Paris Aménagement, ex AFTRP). C’est K&B (Kaufman & Broad  (département Immobilier d’entreprise) qui est à la manœuvre. Deux hôtels y sont en cours de construction : un Hyatt Place (309 chambres) et un Hyatt House (résidence hôtelière de 121 appartements).  Sur une parcelle de 2.16 ha, le projet de 20 083 m s’élèvera sur 5 étages construits autour d’un vaste jardin paysager. Il proposera des salles de conférence partagées, un espace bar et restauration ouvert toute la journée, une salle de gym ainsi qu’une vaste piscine. L’ensemble s’inscrit  dans une démarche de certification BREEAM niveau Very Good.

K&B a “vendu” le projet en VEFA et en BEFA (voyez ce que c’est ici: un OVNI juridique! ) au groupe britannique (comme quoi le Brexit n’empêche rien…) Cycas Hospitality, qui a vite rendu compte de l’évènement sur son site : c’est ici. L’ouverture des hôtels est prévue en 2020.

On se réjouira ici de ce nouvel investissement hôtelier, qui conforte la place importante du Grand Roissy  dans l’offre hôtelière d’Ile-de-France (la 2ème après Paris). Et singulièrement sur la commune de Roissy-en-France. Il faut se souvenir que c’est en 1976 que c’est ouvert le 1er hôtel de Roissy Village (Holiday Inn, maintenant Best Western) et que depuis cette date, André Toulouse a soutenu l’initiative de Heinz Gloor pour développer ce qui est aujourd’hui appelé la zone hôtelière de Roissy, un grand succès que j’ai suivi année après année.

Le secteur hôtelier sur le Grand Roissy, en plein boum, grâce  notamment au trafic aérien

cliquez pour mieux voir

Bonne occasion pour signaler deux notes rédigées par l’Office de tourisme de Roissy. la première est intitulée “Perspective : parc hôtelier de Roissy et alentours à partir de 2018”. On y voit le nombre d’hôtels sur le territoire de la commune et ceux à venir d’ici 2023. C’est impressionnant !

La seconde, “Rétrospective Parc hôtelier Roissy et alentours 2010 2017” (en fait limitée à Roissy, Tremblay et Mesnil-Amelot”) . On peut y lire que le nombre de passagers à CDG a augmenté de 10 millions de passagers en 7 ans !  Il y aussi des tableau sur le taux d’occupation des hôtels (on peut y voir une grosse baisse en 2016 suite aux attentats islamistes), le rendement des chambres (revpar) etc. Consultez lès, c’est très instructif.  EV

 

Partagez cet article

Karine Reinert est la nouvelle directrice du Manoir de Gressy

Karine Reinert est arrivée en juin dernier, pour prendre la succession de Madame Poitrault à la direction du Manoir de Gressy (77, 4 étoiles, à 8 mn de CDG). En fait, le Manoir, ouvert depuis 25 ans a été vendu en début d’année à une société hôtelière, HPVA, créée et dirigée par deux anciens du groupe Louvre Hotels (vendu en 2015 à un groupe chinois).

Dès son arrivée elle m’a envoyé un mail pour s’inscrire à RoissyMail. Je l’ai appelée et lui ai proposé d’évoquer sa nomination ici, à la rentrée. Elle connait le Grand Roissy puisqu’elle était basée à l’hôtel Bleu Marine (aujourd’hui Golden Tulip) de Roissy Village, où elle avait mis en place un “cluster” pour 11 hôtels du groupe Louvre Hotels dans le Grand Roissy puis elle a été directrice des ventes pour l’ensemble du groupe. Elle a commencé sa carrière hôtelière en 1996 comme réceptionniste… Ce qui est bien, dans ce secteur, c’est (j’en ai connu beaucoup) certains partent d’en bas et finissent en haut, soit comme directeur d’hôtel, ou même plus haut dans les groupes.

Karine a  commencé la mise en place de plusieurs chantiers aussi bien en travaux qu’en actions pour promouvoir le Manoir. Entre autres une refonte du site internet (qui en a bien besoin…).

On lui souhaite plein succès. Je la verrai certainement bientôt, à l’occasion de l’Assemblée générale de “Entreprendre à Tremblay”, qui se tiendra, comme d’habitude,  au Manoir (où, au passage, Mohamed Ghobdane  (CIF) devrait succéder à Jacques Boyadjan à la présidence). EV

visiter le Manoir


Partagez cet article

Splendide inauguration au Mercure Roissy Village

Eh bien ça y est! La rénovation de l‘hôtel Mercure (202 chambres, 4 étoiles) de Roissy Village est terminée. Son directeur, Mayke Deleignies a organisé, jeudi dernier, une très belle réception pour fêter l’évènement. Il y avait beaucoup de monde (200 personnes), dont, évidemment, beaucoup d’hôteliers venus en voisins. Parmi eux, surprises, l’ancien directeur, Christophe Wantuch, parti en retraite en 2016 (revoir ici), qui habite le sud de l’Italie, mais qui était à Paris ces jours-ci, avec son épouse, et même Francis Lavocat, également ancien directeur de l’hôtel, retraité aussi, mais à Paris (près de chez moi, on se croise parfois) . Et aussi Philippe Marchand, ancien directeur du Novotel CDG et du Novotel Roissy Village, qui a fait le déplacement depuis son Mercure Boulogne (revoir ici). Et encore Halima (Holiday Inn) et sa soeur Zarra (Campanile), Philippe Jaussely (directeur opérations Novotel Mercure chez Accor, ancien directeur de Novotel Roissy), David Moreau (Residhome) et Wim de Preter (Pentahotel) dont j’ai fait la connaissance, et bien d’autres…

Superbe buffet !

un des stands du buffet

Le buffet était ouvert des l’arrivée des invités. Pour m’y connaitre en la matière, je peux vous assurer qu’il était exceptionnel, je pèse mes mots. Bravo au chef Pascal Bourgeois et à l’équipe, aux cuisiniers et aux serveurs. Il y avait notamment des  perles : Pearls Molucular Experience, une invention espagnole, qui en ont scotché plus d’un (merci à Chantal Romand d’avoir attiré mon attention sur elles). J’ai découvert ça, délicieuses, pleins de saveurs ! Aussi un jambon cru magnifique. Le champagne Laurent Perrier coulait à flot… (mais snif, comme souvent maintenant, pas de visky..).

Grape Hospitality

Patrick Renaud, Mayke Deleignies, André Toulouse

Il a y eu quelques discours (courts, c bien). Celui d’accueil de Mayke, du maire de Roissy André Toulouse, de Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France. Ces derniers se sont tous réjouis du développement hôtelier à Roissy et dans l’ensemble du Grand Roissy (et c’est pas fini…) Mais aussi de Frédéric Josenhans, PDG de Grape Hospitality , créé en 2016 et propriétaire et gestionnaire de 86 hôtels (sous les marques du groupe Accor : Pullman, Mercure, Novotel, Ibis) et donc du Mercure Roissy Village (je le sais depuis lontemps, les … mouvements dans l’hôtellerie mondiale donnent le tournis…). Outre le Mercure, Grape Hospitality est propriétaire de l’IBIS Villepinte (Paris Nord 2).

Ce Mercure donc a ouvert en 1989 (le troisième donc de la zone hôtellière de l’avenue des Verges) , sous l’enseigne Atria. Il a été rénové une première fois en 1995, quand Roland Wardini était directeur. J’en avais rendu compte dans un des Bénéfice.net (je prendrai le temps de le retrouver).

L’hôtellerie?  C’est bien ! (et cette année est faste pour les hôtels du Grand Roissy ! Des salons pro en pagaille, à Villepinte notamment, et, cerise sur la gâteau, les grèves, notamment celles (scandaleuses) de la SNCF, d’Air France et des contrôleurs aériens. Le prix des chambres flambe ! EV (autres fotos à venir, petit pb technique). Voyez aussi le communiqué de Mercure, un peu psyché, mais sympa et instructif…


Partagez cet article

L’Hôtel Holiday In Express de CDG est ouvert !

une partie de l'équipe autour d'Arnaud Vermerie (au milieux, en pantalon clair)

Les délais ont été tenus! Lors de la pose de la première pierre (revoir ici) du futur hôtel Holiday Inn Express, en juin 2016, il avait été annoncé une ouverture en 2018. Eh bien c’est ouvert depuis le 19 janvier. Situé à RoissyPôle Ouest,305 chambres (le plus grand Holiday In Express de France), une trentaine de collaborateurs (hors service nettoyage). Il est dirigé par Arnaud Vermerie, 38 ans, qui a fait quasiment toute sa carrière dans les hôtels du secteur. Je vous conseille de lire son parcours ici (et de le voir), sur la page de l’Office de Tourisme de Roissy . On leur souhaite plein succès. EV


Partagez cet article

Before voeux : avec Ilham et Halima ! Serge Drago futur maire de Roissy?

Halima et Ilham (presque un anagramme...)

On s’était donné rendez-vous à l’Holiday Inn de Roissy-Village, une heure avant les vœux d’André Toulouse, avec Ilham Moustachir (qu’on ne présente plus…) et Halima Houille, la directrice de l’hôtel. Deux charmantes personnes (aux caractères bien trempés, je peux vous le dire…). On a bien discuté, d’un peu de tout, mais surtout des rapports entre présidents et directeurs d’associations financées par le secteur public. Y’a de quoi dire…

Était présent à la table d’en face Serge Drago, adjoint au maire de Roissy, chargé de l’urbanisme (et dont le nom circule depuis un moment pour un possible successeur d’André Toulouse …) qui nous a présenté à M. Niedbala, l’architecte du futur golf de Roissy.

Holiday Inn Roissy ? C’est bien!  EV

Partagez cet article

Stage réussi de Nina au Mercure Boulogne, retrouvailles avec Philippe Marchand

Avec Philippe et Nina, dans le restaurant de l'hôtel

Jeudi midi, juste avant d’aller au SIMI, je me suis rendu au Mercure Boulogne, à l’invitation de Philippe Marchand, qui en est le directeur depuis maintenant presque 4 ans. Tout le monde se souvient de Philippe, qui fut directeur du Novotel CDG, puis du Novotel Wellness, à Roissy Village. On est toujours resté en contact (c’est un fidèle lecteur de RoissyMail et ami FB) mais on ne s’était jamais revu.

Nina est la fille de ma femme Bignon. Elle vivait chez son père au Bénin, où elle a réussi son bac en juin dernier. Puis est venue chez nous en vacances. Elle a toujours voulu faire des études de restauration-hôtellerie. Il s’agissait de prévoir la suite. Or, et je l’aurai appris, on ne peut pas faire des études supérieures dans ce secteur (BTS ou école hôtelière) sans avoir passé un bac “hôtelier”. Mais il existe des “mises à niveau”. On a cherché (il n’y a pas grand chose au Bénin) et, finalement, on a opté pour le CNED, qui dispense cette formation sur un an. Celle-ci comporte une obligation de stages d’une durée totale de 4 mois. C’est à ce moment que j’ai pensé à Philippe pour que Nina fasse son premier mois dans son hôtel. Accepté. Elle commençait à 7 h pour les petits déjeuners. Et jeudi était son dernier jour, d’où  ma visite.

Philippe (un passionné), m’a fait visiter l’hôtel (4 étoiles), très joli, très “sport” (vu l’emplacement) qui compte 191 chambres et 70 employés, sans compter le service hébergement, sous-traité). On a ensuite (très bien) déjeuné: huitres et un excellent steak de Black Angus ((ma race préférée). Philippe était très satisfait du stage de Nina, qui aura déjà beaucoup appris pendant ce mois. Ce qui ne m’a pas étonné: c’est une jeune fille intelligente, travailleuse, qui a envie de réussir.

Prochains stages pour elle : janvier-février dans le magnifique (revoir ici )Home Stay de mon amie Sakuntala, à Chiang-Maï, nord Thaïlande. Ce n’est pas banal ! Puis le dernier mois (avril) au Holiday Inn  de Roissy Village, chez mon amie Halima. La “mise à niveau” devrait être pas mal !  EV

Nina au Pullman Tour Eiffel, en octobre dernier, où elle m'avait accompagné à la rentrée immobilière de Spirit


Partagez cet article

Jean-Paul Cotte s’affiche au Mercure Roissy

Il se passe toujours quelque chose à l’hôtel Mercure de Roissy Village (revoir ici). Cette fois, d’aujourd’hui au 3 janvier, c’est une exposition consacrée au photographe marseillais Jean-Paul Cotte . De quoi aller faire un tour, d’autant que l’hôtel (4 étoiles) est en train d’achever sa rénovation, commencée en  mars dernier  : deux étages sont déjà terminés ainsi que le restaurant. On ira … EV

Partagez cet article

2500 followers pour le scoop-it de l’Office de Tourisme Roissy Clé de France. Les nouveaux hôteliers

Cliquez pour bien lire

Scoop-it est un outil de veille sur internet. En mars 2012, l’Office de tourisme de Roissy (OT) a lancé le sien, mis à jour quasiment en temps réel. En 2014 il atteignait les 1000 followers (à la newsletter), en 2016 les 2000 et tout récemment, il a dépassé les 2500. C’est très instructif et utile, au point que (c’est rare…) nous avons lui offert un emplacement ici (regardez colonne de gauche). Si vous n’avez pas l’habitude de cliquer dessus, pensez à le faire régulièrement et, mieux, devenez follower (voir ici, c’est simple, il suffit de cliquer sur “follow” en haut à gauche)) et vous recevrez la newsletter, qui résume les articles “scoopités” chaque semaine. Regardez aussi ici, pour mémoire.

cliquez pour agrandir la foto

Par ailleurs, l’OT a invité, jeudi 27 juillet, les nouveaux directeurs d’hôtels (ça c’est passé dans le showroom de ITC (International Trade Center) à Roissy Village. Thierry Bogaczyk, le directeur de l’OT, leur a présenté les grands projets du territoire. Et en a rendu compte sur le scoop-it et sur le site de l’OT (voir ici).”Ces nouveaux directeurs ont tous conscience d’évoluer sur un territoire en perpétuel renouvellement notamment avec l’arrivée de nombreux projets d’envergure sur le territoire du Grand Roissy” explique t-il.

Nous on a rajouté les noms sur la foto, comme ça vous pourrez les reconnaitre. EV

Partagez cet article

Crowne Plaza de Roissy Village: ça y est !

On vous en avait parlé en mars (revoir), l’hôtel Relais Spa (455 chambres) de Roissy Village devait passer sous enseigne Crowne Plaza. Eh bien c’est fait depuis une quinzaine de jours, comme vous pouvez le voir. Crowne Plaza est une marque du groupe britannique IHG ( 5000 hôtels, 3ème groupe hôtelier mondial). Le groupe est présent sur le secteur avec l’Holiday Inn de Roissy-Village et le futur Holiday Inn Express de CDG, en construction (revoir) , qui ouvrira l’année prochaine. EV

Merci à Robert Delpit pour cette foto.

Partagez cet article

Exposition New York au Mercure Roissy Village

Mayke Deleignies est directeur de l’hôtel Mercure de Roissy Village depuis juin l’année dernière (déjà ! que le temps passe vite revoir ici) .Depuis son arrivée, il a donné une impulsion à son établissement, en organisant notamment des soirées musicales régulièrement. Cette fois, demain, c’est une exposition de fotos consacrée à New York, fotos prises par Théphile Duchemin (commandant de bord à Air France). Un passionné de cette ville comme vous pourrez le voir dans le communiqué ici. On y passera, normalement. A noter que l’hôtel vient de démarrer sa rénovation. On y reviendra. EV

Partagez cet article