Laurence Giard est la nouvelle patronne de SEGRO France

Segro est un acteur important de l’immobilier d’entreprise dans le Grand Roissy (Garonor, Blanc-Mesnil, Aulnay, Mitry-Mory…). Segro vient de nommer Laurence Giard à la tête de Segro France. Voyez son beau parcours en cliquant ci-dessous. En plus c’est une ancienne de l’ESSEC (Cergy).

Partagez cet article

David Gallienne a clos la Zone d’activité du Moulin

document agence Franc

Elle avait été créée en 2001. La zone d’activité du Moulin, aménagée par Grand Paris Aménagement, à Roissy-en-France est désormais terminée, avec la construction d’un dernier bâtiment (en fait 3 bâtiments d’une surface totale de 13 730 m2 sur un terrain de 26 190), développé par le (dynamique et sympathique) promoteur David Gallienne (Foncière du Huit, revoir ici). L’ensemble du bâtiment est déjà vendu  (à Segro et à C2C) et sera livré en avril prochain. C’est l’agence Franc qui est l’architecte.

Un succès donc pour David, qui n’en a pas fini car parmi ses projets à court terme figurent : le dépôt prochain d’un permis de construire pour un bâtiment d’une surface de 3.600 m² à COMPANS (livraison début 2021) l’extension de 1.500 m² d’un bâtiment situé à TREMBLAY pour le compte d’un utilisateur afin de porter la surface totale à 7.500 m² ainsi que le démarrage de la commercialisation de deux bâtiments à construire sur la commune de TREMBLAY (surface totale 7.200 m2).

Nous y étions. Voyez le compte-rendu du mystérieux (pour l’instant…) WM :

Ce mardi 19 novembre 2019, a eu lieu la pose de la première pierre du dernier ensemble immobilier de la ZAC du moulin, au 5 rue du Meunier à Roissy-en-France. Organisé par David Gallienne, Président du Groupe Foncière du huit, cet évènement s’est tenu en présence de Patrick Renaud, Président de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France, d’André Toulouse, Maire de Roissy-en-France, et de représentants de Grand Paris Aménagement.

Patrick Renaud à la truelle, avec André Toulouse. David Gallienne est à gauche

Dans son discours, David Gallienne a  remercié les personnes ayant cru en son projet, ainsi que tous les partenaires et collaborateurs depuis la création de la ZAC du Moulin. Patrick Renaud et André Toulouse se sont félicités de l’accomplissement d’un projet permettant l’emploi et un essor économique sur le territoire, surtout depuis l’annulation d’Europacity.

Cédric Collet, Président de Groupe C (C2C Cinodis) et acquéreur d’une partie du bâtiment, nous a confié qu’il avait la chance de pouvoir s’implanter dans une zone économique à fort potentiel. Son entreprise de solution réseau, à ce jour à Chambly (60), pourra profiter de la proximité de l’aéroport et également se rapprocher de ses nombreux clients au sein de la région parisienne. WM

Partagez cet article

Encore des incertitudes pour Europa City. La piste de ski définitivement abandonnée

Décidément, ça n’en finit pas.  Après que le gouvernement ait souhaité que le projet (qui date de plus de 10 ans) soit revu, les dirigeants d’Europa City ont annoncé, lors d’une conférence de presse tenue à Paris le 4 octobre (il y avait beaucoup de journalistes) une modification dans le sens “plus vert”, pour faire court. Étaient également présents de nombreux élus du Val d’Oise (dont deux sénateurs, la présidente du Conseil départemental, Patrick Renaud, et bien sûr Jean-Pierre Blazy). Tous ont pris la parole pour défendre avec ardeur Europa City. Benoit Chang, directeur d’Alliage et Territoires (c’est le nom de la structure qui prépare Europa City) a présenté le projet verdi “un modèle d’aménagement durable, sobre, résilient, solidaire avec son territoire” (!) . Vous pourrez le voir ici.

Les oreilles d’Unibail-Rodamco ont dû siffler

Patrick Renaud, Président de la CA Roissy Pays de France

S’agissant des opposants au projet, plusieurs orateurs ont nommément cité Unibail-Rodamco, propriétaire du Cente commercial Aéroville (qui avait déjà fait un recours en justice contre le projet Europa City) coupable à leurs yeux de financer un des deux groupes nommé europasdutout. J’ai toujours été étonné de cette opposition d’Unibail alors, et j’ai bien vécu ça, qu’ils avaient été victimes et moult recours qui ont retardé Aéroville de plusieurs années. Et on se rappellera la sortie de ce … nul de Benjamin Grivaux, alors ministre, que j’avais dénoncé à l’époque. Vous pouvez revoir ça ici. Quel scandale !

Plus de piste de ski…

Il a été annoncé que la piste de ski artificielle, initialement prévue, est abandonnée. C’était devenu un symbole pour la poignée d’opposants au projet  mes P’tits Loup, qui continuent à s’ennuyer dans leurs retraites dorées (et qui s’opposent ). Je regrette, personnellement cette annulation. La piste de ski aurait pu permettre à de nombreuses personnes, qui ne peuvent pas “aller au  ski” faute de moyens (ça coute cher), de s’initier et de pratiquer ce sport-loisir. J’ai eu l’occasion de voir celle de Dubaï, elle est magnifique ! Si on devrait suivre les  zarguments “écolo” de mes P’tits Loup, il faudrait alors fermer toutes les patinoires (et même les piscines !).

Que fera le gouvernement (et donc E. Macron)?

J-P Blazy et Marie-Christine Cavecci

Après avoir consulté tout le monde, il était question qu’Elizabeth Borne, ministre de l’écologie  rende un rapport le 10 octobre. On a appris qu’il n’y en aura pas, finalement. Franchement tout ce temps…  Auparavant, le 10 septembre, Zivka Park, députée (LAREM) du secteur, Marie-Christine Cavecci, présidente du Conseil départemental du Val d’Oise, Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France et Jean-Pierre Blazy, maire de Gonesse, aviant envoyé une lettre au Président de la République, que je vous invite à voir ici. Et aussi, le Conseil départemental du Val d’Oise a voté, le 27 septembre, à la quasi unanimité, une délibération en faveur d’Europa City et du Triangle de Gonesse en général. C’est à voir ici.

N’empêche, les promoteurs d’Europa City (Ceetrus -ex Auchan immobilier et le groupe chinois de -hôtellerie loisirs – Wanda) , sont bien patients…  Ils ne désarment pas. Un investissement privé de 3 milliards quand même…  Moi à leur place, j’aurais dit depuis longtemps: vous n’en voulez pas? je m’en vais…

Mais bon, ils tiennent (ils viennent de renouveler leur pub sur RoissyMail, c ‘est un signe) et regardez cette interview, diffusée sur BFM Business le 14 octobre, de Morgane Scoarnec, directrice de la programmation d’Europa City, c’est très instructif. EV

cliquez pour voir l'interview
Partagez cet article

Bon moment avec Stéphane Girard

Même Lui est venu, la semaine dernière,dans mon marigot  (chez Abder au resto l’Imprévu, rue de Belleville côté Paris 19, près du métro  Jourdain, devenu de fait mon “deuxième bureau” -ne pas confondre avec l’expression africaine, plus rigolote, que certains d’entre vous connaissent- ) ! Repas agréable donc avec Stéphane, qui est directeur Exploitation et Relations institutionnelles de Hammerson France (gestionnaire notamment du centre commercial O Parinor d’Aulnay). Il était, voici un bon moment, directeur du développement économique d’Aulnay-sous-Bois et c’est là qu’on s’est connu (en 1994 !). On a toujours été en contact… On a fait un tour d’horizon  et bien sûr sur le Grand Roissy, territoire qu’il connait et suit bien. Et bien sûr on a parlé d’Europa City … !  EV

Partagez cet article

Léa Henry de Villeneuve, nouvelle directrice d’Aéroville

On vous a parlé de ce changement à la direction du centre commercial Aéroville (revoir ici). C’est donc Léa Henry de Villeneuve qui remplace Jérémy Desprets, nommé directeur du Forum des Halles.

Diplômée d’un master international marketing et business, elle a rejoint  Unibail-Rodamco-Westfield (propriétaire d’Aéroville) en tant que chargée de la communication interne du groupe. Puis en 2014 elle est responsable marketing du Carré Sénart à Lieu Saint (77). En 2017 elle rejoint le centre Rosny 2 en tant que directrice adjointe, puis en 2018 elle est directrice du Carrousel du Louvres.

Joli parcours ! On lui souhaite la bienvenue dans ce Grand Roissy, aussi passionnant que compliqué. EV

Partagez cet article

Shopping Promenade à Claye Souilly : ça avance ! Ouverture prévue en mars 2020

voir cette belle présentation

Le 27 mars a eu lieu une cérémonie originale à Claye-Souilly, sur le chantier de Shopping Promenade. Voyez ce qu’en a dit le maire, Yves Albarello :

Planter un arbre au lieu de déposer une première pierre d’un chantier, voilà une belle symbolique environnementale. C’est ce geste fort que nous avons réalisé ce matin avec Antoine Frey, PDG du groupe Frey et aménageur de la zone de loisirs Shopping Promenade, où la notion de nature est omniprésente. Concept innovant, ce parcours shopping de 44 000 m2 accueillera, en 2020, 8 restaurants, 2 aires de jeux géantes, 45 boutiques, 1 pôle de loisirs de 9000 m2 avec notamment un bowling, un karting indoor, un Laser Quest, un parc aventures, 1 salle de fitness et 1 cinéma de 3 salles. Côté environnemental, ce sont 7,7 hectares d’espaces verts qui seront créés, 16878 m2 de surface de toiture végétalisée, 18 000 m2 de bassin et 1285 arbres plantés. Cette zone de loisirs sera desservie par des bus, une voie cyclable ainsi qu’un petit train. Ce matin, c’est donc en présence de nombreux élus, entreprises et partenaires du projet que nous avons procédé à la plantation de ce chêne de 5 mètres de hauteur, avec les enfants du CME de Claye-Souilly que j’ai souhaité associer à cet événement.

vue du chantier prise le jour même par un drone. Au fond l'actuel centre commercial

Le chantier a commencé en mars 2018 et l’ouverture est prévue pour mars de 2020. C’est l’entreprise Frey (basée dans la Marne ), spécialiste de l’urbanisme commercial,  qui est le promoteur. Voyez leur site ci-dessous et le communiqué qu’ils ont publié le jour même.



Partagez cet article

François Asensi ne veut pas d’Amazon à Tremblay

voyez en cliquant le communiqué du maire

On suivait ça depuis décembre. Le géant américain Amazon, en plein développement mondial comme chacun sait, souhaite (ou souhaitait) construire un entrepôt (il en a déjà un à Senlis  60) à Aérolians, zone d’activité située à côté de Paris Nord 2, sur le territoire de Tremblay-en-France (93) et aménagée par Grand Paris Aménagement (ex AFTRP). Mais le maire de la ville (ex PCF) ne veut pas (ou plus? ) en entendre parler. Il a publié hier un communiqué vengeur qui m’a fait sourire et m’a rajeuni, me renvoyant aux années 70… Et reproche à Amazon et aux autres GAFA de ne pas payer leurs impôts comme tous le monde en France. Et reproche à ladite Amazon d’ “imposer des conditions de travail indignes à ses salariés”.

Dans ce CP, le maire mélange optimisation et évasion fiscale, qui sont deux choses différentes. L’évasion, c’est de soustraire frauduleusement à ses obligations fiscales, l’optimisation, c’est se servir des outils légaux pour payer moins d’impôts (comme le font beaucoup, par exemple, pour déduire une garde d’enfant à domicile).

Les GAFA sont tout sauf bêtes… Et je conseille à François Asensi de rencontrer Bruno Le Maire, incroyable ministre de l’économie, qui fait du bla-bla sur les GAFA depuis des mois.

Amazon & co: jalousies françaises. Témoignage  hilarant d’une de mes voisines

Les “débats” chez nous sur les GAFA et assimilés, me font rire ou plutôt pleurer de rire. Il y a de la jalousie  chez nombre de Français, jalousie entretenue par quasiment tous les politiques. Amazon a été créée en 1994 par Jeff Bezos (l’homme le plus riche du monde en ce moment)à Seattel USA. Il vendait des livres par correspondance au début  et aujourd’hui il vend de tout, partout dans le monde. Je le sais car je m’en sers de plus en plus. Rien à dire, bons prix, service impeccable. Et de plus en plus de Français s’en servent, je vois ça notamment dans mon immeuble de Paris 20 (où les gardiens sont submerges par les colis “internet, Amazon, mais pas que). Il y a quelques jours, je rentre de courses et j’entends une habitante de mon immeuble demander (en s’inquiétant un peu, impatiente qu’elle était), si son colis était arrivé. On prend l’ascenseur ensemble… Je me permets de lui dire : Amazon, c’est bien et pratique. Ravie, elle dit oui tout de suite et se ravise en même temps: euh, non, ça fait du mal… Et voila.

En fait, c’est comme pour Windows (qui a transformé nos vies informatiques), Google, Facebook et autres. Tout le monde s’en sert et tout le monde les critique. En fait, c’est de la jalousie. Les Français, tout comme les Européens, ne sont pas capables de développer de tels outils (on attend toujours le GPS européen, depuis des années en “développement). Ça me fait penser aux Africains (francophones du moins) qui critiquent la France et ne sont pas capables de réaliser des choses simples qu’ils pourraient faire (je reviendrai plus tard sur ce sujet que je connais bien).  EV

voyez ça, c'est pas mal...
Partagez cet article

Triangle de Gonesse (et donc Europa City, entre autres) : l’Etat déclare l’utilité publique !

cliquez pour le communiqué du préfet

Voici une bonne nouvelle (y’en a pas beaucoup en ce moment…). Le préfet du Val d’Oise vient de signer, ce matin (on s’y attendait, mais de nos jours…) la déclaration d’utilité publique (DUP) concernant le Triangle de Gonesse (et de fait validant  son principal projet, Europa  City). Au profit de l’ Établissement public foncier d’Ile-de-France  (EPFIF) , qui va pouvoir acheter tous les terrains.  Voyez le texte intégral de l’arrêté  de la DUP en cliquant ici. Mais c’est pas fini, va y’avoir l’avis de “l’autorité” environnementale (qui risque de ne pas être triste…), une enquête publique, et bien sur un recours de mes P’tits Loup (qui s’ennuient toujours autant, dans leurs retraites, qui n’en finissent pas …).  EV

Partagez cet article

Paris Asia se dote d’une marque : Silk Road Paris

Le nouveau logo. cliquez pour voir le site

C’était (déjà !) le 21 novembre dernier, sur le site de Paris Asia (sur la ZAC Aérolians, à Tremblay). Il s’agissait d’acter officiellement la nouvelle  marque de ce grand ensemble destiné au commerce avec la Chine. Il était déjà question (revoir ici), en 2016, que le centre se donne un nouveau nom, plus large que l’Asie ou la Chine. Visiblement avec ce nouveau nom “La route de la soie Paris”, la caractère chinois du centre a repris le dessus…

Jorge Torres Peirera (ambassadeur du Portugal en France), J-P Raffarin, François Asensi, maire de Tremblay, Mme Yuanyuan Gao de l’ambassade de Chine., Alves Ribeiro, promoteur du centre ,

Le centre compte 400 comptoirs, et 1000 à terme. Déjà occupés par nombre de grossistes chinois qui ont quitté Aubervilliers, où les attaques contre eux ne se comptent plus. Un investissement de 150 millions (par AR France Invest, filiale du groupe portugais Alves Ribeiro)  qui permettra à terme l’accueil de 1000 emplois. Roissymail a suivi toute cette aventure depuis le début (revoir notamment ici et (2014, grandiose… ) ou faites Paris Asia dans le moteur de recherche de RM, en haut, à droite).

cliquez pour voir la vidéo

Voyez ci-dessus cette vidéo de “l’avant première” . C’est en portugais, mais vous avez bien, dans votre entourage, un Portugais  qui vous traduira. On voit aussi François Asensi (en français of course), et Jean-Pierre Raffarin (…), dont j’apprends , sur  wikipedia, qu’il est, depuis janvier 2018… “représentant spécial du gouvernement pour la Chine” (comprenne qui pourra). En tout cas, bravo ! EV

Partagez cet article