Le sénateur Arnaud Bazin a fait supprimer le “prêt” de 1.7 milliard par l’Etat au CDG Express

Arnaud Bazin à la tribune du Sénat

On se souviendra (revoir ici), que le gouvernement avait fait adopté (en vitesse…), par l’Assemblée nationale, un amendement, dans la première lecture de la loi de finance 2018, qui autorisait le gouvernement à “prêter” 1.7 milliard d’Euros au consortium chargé de construire le  CDG Express. Tout ça sur fond de menaces sur la ligne 17 du Grand Paris Express.

Eh bien, en deuxième lecture au Sénat, lundi dernier, Arnaud Bazin, nouveau sénateur du Val d’Oise (et ancien président du Conseil départemental) a fait adopter un amendement qui supprime ce “prêt”. Joli coup… Voyez la discussion ici (sur article 25) et le communiqué publié par Arnaud Bazin . A noter que les sénateurs LREM ont voté contre l’amendement. Bon, on sait que l’Assemblée nationale, qui a toujours le dernier mot, va rétablir le “prêt”…  EV

Partagez cet article

Lignes 16 et 17 : la mobilisation continue !

Page de "pub" publiée dans Le Parisien (et dans le Monde) d'avant-hier (et on sait qui l'a payée celle-là)

Tant que les incertitudes sur la réalisation dans les délais (2024) des lignes 16 et 17 du métro Grand Paris Express continueront, la mobilisation suivra. Ce jour, les élus concernés sont devant les gares pour sensibiliser les usagers et faire signer la pétition qui sera adressée au Président de la République (elle est ici, faites-le? ). Bravo à eux ! Voyez le communiqué . EV

Partagez cet article

Ligne 17 : incroyable ! La ministre des Transports renvoie le rendez-vous avec son directeur de cabinet. Patrick Renaud a refusé. Et il a eu raison!

voici la ministre des Transports, débordée visiblement. Et... pas en marche, normal

J’y crois pas ! Voici le mail que j’ai reçu il y a quelques minutes de la part de la CA Roissy Pays de France. Je ne trouve pas les mots… Si: scandaleux et méprisant.  J’en dis pas plus…  EV

“Le Cabinet de Madame la Ministre Elisabeth Borne en charge des Transports nous a répondu ce jour en proposant un entretien avec son Directeur de Cabinet.

Le Président Patrick Renaud a décliné cette proposition.

Nous avons à nouveau rappelé et insisté sur le fait que la demande urgente d’audience des élus du territoire était en premier lieu adressée au Premier Ministre et que ses services ont répondu qu’une rencontre serait programmée avec Madame La Ministre en charge des Transports.”

Partagez cet article

Ligne 17 : la ministre des Transports va-t-elle vraiment recevoir les élus?

cliquez pour écouter Patrick Renaud lisant la lettre de Matignon . video tournée par CARPR, R. Tamburrino

Il y avait donc, le 25 octobre, un nouveau rassemblement d’élus devant l’hôtel de Matignon pour le maintien, dans les délais, des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Un peu moins de monde que la fois d’avant, mais ils étaient là, notamment Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot qui, empêchés, n’avaient pu venir au premier rassemblement.

Ilham Moustachir (adjointe au maire de Gonesse) interviewée par BFM Paris. Derrière le journaliste on aperçoit François Pupponi, député du Val d'Oise, ancien maire de Sarcelles

Motif de satisfaction cette fois : le chef de cabinet du Premier Ministre a répondu à la demande d’audience des élus. Dans une lettre reçue le matin même à la CA Roissy Pays de France, lue (voir la vidéo) par Patrick Renaud aux élus, on a apprit que la demande avait “retenu l’attention du Premier ministre”. Et que celui-ci avait transmis la demande de rendez-vous à Elisabeth Borne, ministre des Transports. Qui devrait donc fixer une date. Et bien à ce jour aucune nouvelle du cabinet de la ministre! Et ça ne sera pas pour cette semaine non plus, vu son agenda à 8 jours…

C’est décourageant.EV

Et cette fois les éluEs ont pu tenir la banderolle !

Partagez cet article

Dernière minute : une tribune d’Yves Albarello et d’Alexis Bachelay

cliquez pour lire la tribune

C’est tout chaud, ça vient de sortir ! Yves Albarello, Maire de Claye-Souilly (LR), Député de Seine-et-Marne (2007 – 2017), rapporteur de la loi sur le Grand Paris (2010), co-rapporteur de la mission parlementaire de suivi de la loi du Grand Paris (2012 – 2014) Alexis Bachelay Député des Hauts-de-Seine (2012 – 2017), conseiller municipal de Colombes (PS), co-rapporteur de la mission parlementaire de suivi de la loi du Grand Paris (2012 – 2014) viennent de publier une tribune libre sur le Grand Paris Express. Tout est dit. EV

Partagez cet article

Ligne 17 : la bataille continue ! Nouveau rassemblement demain 10h30 devant Matignon. Soutien de Sébastien Meurant, sénateur

Le rassemblement du 12. Et on voit même votre serviteur : je ne suis donc pas virtuel !

Après le rassemblement des élus du 12 octobre devant l’hôtel de Matignon (revoir ici), des demandes nouvelles pour qu’ils soient reçus par le Premier Ministre sont restées, une nouvelle fois lettre morte. Les élus ont donc décidé de maintenir (et d’augmenter) la pression pour que le gouvernement (allez, le Président Macron, puisque c’est lui qui décidera en décembre) fasse taire les rumeurs persistantes sur le report de la mise en service de la ligne 17, prévue depuis des années pour 2024.

Les élus, toutes tendances confondues ( c’est rare) se retrouveront donc à nouveau demain à 10h 30, même lieu même place (angle rue du Bac/ rue de Varenne).

Parallèlement, sont distribués sur le territoire concerné par la menace, des tracts et des flyers invitant les administrés à se mobiliser en signant une pétition sur change.org. Une autre pleine page a été publiée dans hier dans Le Parisien Aujourd’hui en France et le Figaro, et aussi sur RoissyMail ( mais cette fois on sait qui a payé, MDR) !

cliquez pour avoir tout le tract

Soutien actif de Sébastien Meurant, nouveau sénateur du Val d’Oise

Sébastien Meurant, nouveau sénateur du Val d’Oise, a apporté un soutien très actif au mouvement pour la ligne 17 et pour EuropaCity. Je vous laisse voir ça sur l‘ITW qu’il a accordée à VO News. Il en pourra pas être là demain car il doit intervenir en commission au Sénat, mais le cœur y est !

On y sera ! EV

autre foto du 12. Surtout élus du Val d'Oise. Au centre Ilham Moustachir (elle a trop de titres pour les mettre sur la légende), Djila Testach, conseillère départementale, Malika Caumont, adjointe à Gonesse. Réussiront-elles, cette fois, à tenir la banderole ?


Partagez cet article

Triango : un gros projet retenu par la Métropole sur le Triangle de Gonesse

Voici donc le projet Triango (le bien-nommé) , imaginé par l’agence (impressionnante) belge Bopro, (Bopro Sustainable Investments (BSI) lauréate du projet “Gonesse” de la Métropole du Grand Paris (voir l’article ci-dessous).Un ensemble “écolo” sur 15 ha dans le Triangle de Gonesse,  “composé de 167 100 m² de bureaux modulaires, d’incubateurs, d’ateliers et d’espaces de coworking. Le site comprend également des services et installations, telles qu’une infrastructure sportive, un centre médical, une crèche, etc. Les entreprises actives en bioéconomie ont leur place dans cet ensemble Triango”, indique le communiqué de BSI, que je vous invite vivement à lire ici

Image BSI

Inutile de préciser que ce projet, comme tous les autres dépend de la réalisation complète et dans les délais, de l’ensemble des lignes du Grand Paris Express, singulièrement de la ligne 17 dans le cas d’espèce. EV

voyez le petit film de présentation de Triango fait par l'agence

Partagez cet article

La Métropole du Grand Paris a annoncé les lauréats des projets retenus. Plusieurs concernent le Grand Roissy

Le projet Centr'hall de Clichy-Montermeil

Rappelez-vous (sinon revoyez notre article ici) l’an passé, la Métropole du Grand Paris, la Société du Grand Paris et la préfecture de Région avaient lancé un grand appel à projets urbains visant à « construire collectivement une métropole résiliente, innovante, durable, créatrice et solidaire, offrant la perspective de nouveaux environnements urbains et économiques, image de l’exigence de qualité portée par le projet métropolitain et de son potentiel d’innovation ». Un site spécial a été mis en ligne : inventonslamétropoledugrandparis. 61 projets avaient été sélectionnés. Beaucoup d’équipes ont concouru ! Le 18 octobre dernier a été rendue publique la liste des lauréats retenus pour une liste de 51 projets. Vous pourrez les voir dans le dossier de presse ici, très complet et sur le site précité. Parmi eux : Clichy-sous-Bois (page 75 dans le dossier de presse), Clichy-Montfermeil (page 79), Sevran Monceleux (page 99). Mais le projet retenu le plus important est sans nul doute “Triango”, dans le Triangle de Gonesse. D’où l’article spécial plus haut. Nous reviendrons plus tard sur chacun. EV

Partagez cet article

Belle campagne de presse en faveur de la ligne 17. Mais qui a payé? Le Saint-Esprit visiblement

CLIQUEZ pour tout bien voir

Était-ce un signe positif pour le maintien de la ligne 17 et son délai (2024)? Toujours est-il que, le 17 octobre, une pleine page (ci-dessus) est parue dans la presse nationale quotidienne. Tenez-vous bien: le Parisien Aujourd’hui en France, Le Monde, Libération les Echos, le Figaro . Pas moins ! Au bas de la page, les logos de différents acteurs. Intrigué (tout cela coute très cher), j’essaye de savoir combien et comment cela été financé. J’ai appelé plusieurs fois les intéressés. Je vous la fais courte : PERSONNE n’a rien payé ! Incroyable! Certains m’ont dit “c’est sûrement EuropaCity”. Interrogée à deux reprises, celle-ci a démentit catégoriquement, ce qui ne m’a pas étonné. D’autres m’ont dit : “c’est les entreprises”. A chaque fois je demande lesquelles. A chaque fois la réponse est la même : les entreprises… J’ai aussi eu plusieurs réponses comme quoi c’est une association d’entreprise locale qui aurait payé. Ce qui n’est pas possible : je le sais, elle n’a pas les moyens de financer une telle somme et elle l’aurait fait savoir…  Bon, je finirai bien par savoir… Mais ce manque de transparence n’est pas bon. EV

Partagez cet article

Ligne 17 : Yves Albarello a écrit au Président de la République

cliquez pour avoir la lettre

Empêché en province, Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et ancien député n’avait pu participer au rassemblement de Matignon. Mais il s’est bien rattrapé : il a envoyé hier une lettre de deux pages au Président de la République à propos des menaces qui pèsent sur la ligne 17. Il rappelle que le projet du Grand Paris Express, né il y a 10 ans, a fait l’objet jusque là d’un rare consensus politique. Et il en sait quelque chose: il a été rapporteur sur la loi Grand Paris Express sous la législature 2007/2012, puis chargé du suivie cette loi sous la législature 2012/2017. Une lettre de poids donc, qui se termine ainsi : Monsieur le Président,vous qui voulez réconcilier les Français, ne détruisez pas ce qu’il ont su construire ensemble en 10 ans.

Partagez cet article

Des membres du Club des Entreprises du Grand Paris ont visité Roissy Pays de France

Oups ! j’ai confondu Club des Acteurs du Grand Paris et Club des Entreprises du Grand Paris, qui sont deux entités bien différentes. J’ai donc corrigé l’article. Désolé...

Mardi 10 octobre, une bonne trentaine de représentants d’entreprises, tous membres du Club des Entreprises du Grand Paris, sont venus prendre connaissance sur place des projets du Grand Roissy, ceux de la CA Roissy Porte de France précisément. Accueillis au siège de la CA Roissy Pays de France par le Président Renaud, ils ont pu écouter de nombreux intervenants locaux détailler les principales opérations en cours : voyez le programme ici.  L’après -midi ce fut un tour en bus sur les sites.

Je me suis entretenu quelques jours après avec Jacques Godron (président du  Club). Il s’est félicité de la qualité des interventions des porteurs de projets et m’a assuré que les participants ont été très satisfaits et ne pensaient pas qu’il y avait une telle activité ici (et encore, les projets ne concernaient que le territoire de Roissy Porte de France). On ne peux que s’en réjouir et ça me renforce dans le sentiment qu’il faut faire davantage pour faire connaitre les atouts du Grand Roissy dans son ensemble. EV

Jacques Godron et le Président Renaud

blabla

Partagez cet article

Menaces sur le Grand Roissy? Sur la ligne 17 ? Délégation à Matignon le 12 octobre

le 2 octobre, à la mairie de Meaux : Philippe Sueur (CD95), Patrick Renaud (CARPDF), J-F Copé (CA Pays de Meaux, J-J Barbaux (CD77), J-L Durand (CC PMF), Pierre Heelbode (CC Pays de l'Ourq)

Ça et là, on entend dire depuis un moment, que le gouvernement s’apprêterait à inclure les communes aéroportuaires de Roissy, Orly et le plateau de Saclay dans la Métropole du Grand Paris, autrement dit, les territoires riches. De même il serait question que le gouvernement retarde la mise en service de la ligne 17 du Grand Paris Express prévue pour 2024), contrairement aux engagements confirmés à plusieurs reprises depuis des années.

Ici les maires concernés (Le Mesnil-Amelot, Mitry, Epiais-lès-Louvres…) sont consternés et ont déjà vivement protesté. Les départements concernés (77, 95) également. Des motions ont été votées, à l’unanimité partout… Notamment celle de la CA Roissy Pays de France, qui la première concernée, est en première ligne. La CA avait demandé une rencontre à l’Etat. Faute d’avoir obtenu la moindre réponse pour un rendez vous avec le 1er ministre ou le Président de la République,  la CA à décidé d’appeler à un rassemblement jeudi 12 octobre devant Matignon. L’association Pays de Roissy CDG s’est jointe à cet appel.

Roissymail y sera. Non seulement pour rendre compte de l’évènement, mais pour y participer. En effet, après les multiples redécoupages des intercommunalités de ces dernières années,  cette menace territoriale est incompréhensible. Ce serait notamment la fin de la CA Roissy Pays de France, créée dans la douleur et qui fonctionne bien depuis. Et la cohérence, la visibilité du Grand Roissy, pourtant soutenue par l’État (sans stratégie bien définie, mais au gré de l’appétence des préfets de région), serait KO, d’autant qu’il a déjà été “démantelé” par l’inclusion des communes 93 concernées par la région aéroportuaire dans la Métropole … On redira ici, sans complexe et pour n’évoquer que lui, le grand travail effectué, depuis des années par Patrick Renaud, président de Roissy Pays de France.

Création d’un GIP Seine-et-Marne / Val d’Oise

Y’a t-il une relation de cause à effet entre ces menaces et l’intention de créer un GIP (groupement d’intérêt public) entre les territoires concernés ? On peut le penser. Le 2 aout octobre dernier, la CA Roissy Pays de France, la CC Plaines et Monts de France, la CC du Pays de l’Ourcq et la CA du Pays de Meaux, soutenues par les départements 77 et 95 ont officialisé, dans le salon d’honneur du Pays de Meaux, leur volonté de créer un GIP pour “améliorer les synergies entre leurs territoires”, qui compte près de 500 000 habitants. Le GIP devrait être créé en mai 2018.  On ne s’en plaindra pas ! (sauf si ça devient un “machin”…). EV

Partagez cet article

EuropaCity : tout continue !

Lors de la conférence de presse. Ici Thierry Lajoie, PDG de Grand Paris Aménagement

Comme l’avait annoncé Benoit Chang, directeur d’Alliage et Territoires (la société chargée du projet EuropaCity) dans l’interview exclusive qu’il nous avait accordée, Europa City continue. Et de plus belle pourrait-on dire ! Le 27  septembre s’est tenue, dans les locaux d’Alliage à Paris, une conférence de presse pour expliquer le nouveau plan masse (ci-dessous) qui a été remanié pour prendre en compte les remarques  et critiques de ces derniers mois. Le projet était en effet jugé trop “fermé”. Aussi engagement avait été pris de « renforcer son ouverture physique vers son environnement immédiat et d’améliorer les accroches urbaines »

cliquez pour voir en grand !C'est magnifique !

Un signe : participaient à la conférence de presse Thierry Lajoie, PDG  de Grand Paris Aménagement, (qui est l’aménageur du Triangle) et le maire de Gonesse , Jean-Pierre Blazy. Celui-ci ne lâche rien. Son Conseil municipal a approuvé, dans sa séance du 25 septembre le projet de PLU, nonobstant l’avis défavorable du commissaire enquêteur (voir la délibération ici).

5 hôtels, 2000 chambres, 20 000 m2 de bars et restaurants

Cliquez pour bien voir les sites mis en concours

Je vous conseille de  lire ici le dossier de presse donné lors de la conférence. Il y a tout pour comprendre et de nombreux détails notamment relatifs au concours d’architectes lancé début juillet 2017 pour la conception de 8 équipements dont 5 hôtels (3 à 5 étoiles). 26 cabinets sont dans la course. Les équipes sélectionnées devraient être annoncées ce mois-ci. On y apprend aussi que 20 000 m2 sont prévus pour la restauration. A consulter aussi la nouvelle version du site “construisons EuropaCity”, très bien fait et riche en infos. EV

Partagez cet article

Le Club des Acteurs du Grand Paris a fait son cocktail de rentrée, chez le préfet de Région

Thomas Hantz pendant son discours (cliquez pour le lire). On reconnait le préfet de Région (le plus grand...) et Maurice Leroy

C’était le 26 septembre, à 19 heures, que le Club des Acteurs du Grand Paris a organisé son cocktail de rentrée dans, tenez-vous bien, la magnifique résidence du préfet de Région, préfet de Paris, Michel Cadot, l’hôtel de Noirmoutiers, rue de Grenelle.

RoissyMail y était invité… Mais avait oublié de noter sur son agenda ! 19h 40 je reçois, depuis la réception, un SMS d’un de mes contacts qui me demande où je suis !!! Purée, je saute dans un costume et dans un taxi. Arrivé presque à la fin, j’avais un peu (non, beaucoup) honte et je me suis tout de suite excusé auprès de Thomas Hantz, le président cofondateur (en 2011) du Club. J’ai malgré tout pu rencontrer plusieurs … VIP.

Thomas Hantz (noeud pap') et les membres du bureau du Club

Il est bien ce Thomas Hantz (faites son nom sur google et vous verrez) que j’avais connu lorsqu’il était au cabinet de (l’excellent) Maurice Leroy, alors ministre de la Ville (et du Grand Paris). Il a rejoint ensuite la Société du Grand Paris comme responsable de l’information. C’est un  communiquant hors pair ! Son Club est impressionnant : grandes entreprises, administrations, journalistes… EV

le site du Club

Partagez cet article

La ligne 17 du Grand Paris Express déclarée d’Utilité Publique. J-P Blazy ne croit plus trop au “barreau de Gonesse”

cliquez pour voir les détails de la ligne, sur le site de la Société du Grand Paris

C’est une bonne nouvelle pour le Grand Roissy-Le Bourget : un décret paru au JO le 14 février a déclaré d’utilité publique la ligne 17 nord (6 gares de Le Bourget RER au  Mesnil-Amelot) du futur métro automatique. Le tronçon Le Bourget RER/ CDG T2 devrait être mis en service en 2024, et il faudra attendre 2030 pour atteindre Le Mesnil-Amelot.

Dans un communiqué (à voir ici) Jean-Pierre Blazy, député, maire de Gonesse s’est franchement réjouit de cette avancée, qui conforte les projets immobilier du Triangle de Gonesse et notamment Europa City. En revanche, et là c’est nouveau de sa part, il évoque, à la fin de son communiqué le  projet de “barreau ferré de Gonesse” en disant:

Je me félicite d’autant plus de la publication de ce décret que nous attendons toujours (avec de plus en plus l’idée que le projet ne se fera pas) la réalisation du barreau RER reliant les lignes B et D – projet complémentaire à la ligne 17.

Marrant… EV

Partagez cet article