Embraer a préparé son Farnborough

Les journalistes spécialisés, attentifs
Paulo Cesar Silva

En prévision du grand AIR SHOW de Farnborough (le “salon du Bourget britannique”) qui se tiendra les 14 et 15 juillet prochains, Embraer Europe, dont le siège est à Paris Nord 2 (Villepinte) avait convié, comme à l’accoutumée, les journalistes spécialisés, le 5 juin dernier.

Les dirigeants du 3ème constructeur d’avion au monde, dont Paolo Cesar Silva, président de la branche aviation commerciale ont commenté l’actualité de leur société. Et on a appris que le constructeur brésilien, spécialisé de longue date dans les avions de petites et moyenne taille, ne construira pas, finalement d’avions plus grands (type Airbus A320).

Je vous invite à  regarder le document projeté lors de ce point de presse (c’est ici) qui montre bien l’évolution de ce constructeur, pas toujours assez connu du grand public français.

Installé depuis 2001 en France, Embraer a aussi un établissement sur l’aéroport du Bourget.  C’est une belle entreprise !

EV

Le beau stand d'Embraer au dernier EBACE à Genève

Cliquez pour découvrir Farnborough

Partagez cet article

C’est bientôt Intermat !

C’est certainement le salon professionnel le plus spectaculaire ! Intermat, le salon du BTP se tiendra à paris Nord Villepinte du 16 au 21 avril. Plus de 200 000 visiteurs venus du monde entier (cette année le Moyen-Orient est à l’honneur) sont attendus pour cet évènement exceptionnel, puisqu’il se tient tous les 3 ans seulement.  Il faut voir (le montage a déjà débuté depuis plusieurs jours) les incroyables engins, les grues surtout, exposés en extérieur, comme le montre la belle (et rare) foto ci-dessous.  Il y aura 1500 exposants, dont JCB, dont le siège “France” est installé à Sarcelles (95) depuis longtemps.

Superbe vue du salon (foto Intermat)

Je me souviens, à propos des grues, d’une anecdote. C’était en 2000, nous étions alors installés au Vieux pays de Tremblay. Je préparais le numéro 8 de Bénéfice.net. Un matin,j’ai commencé à apercevoir, en arrivant au Vieux-Pays une grande grue à hauteur du parc d’exposition. Intrigué, mais sans plus… Plus le jour d’après, encore une autre et ainsi de suite les jours suivants… Un bouquet de grues au final ! Je me dit comment ?! c’est quoi ce chantier là-bas dont je ne suis pas au courant ? On parlait déjà, à l’époque, de l’extension du Parc.. Et, vous l’aurez compris, c’était Intermat, dont Bénéfice.net 8 a ensuite rendu compte.

Bon, 200 000 personnes pendant au moins 6 jours, c’est nos hôteliers et nos restaurateurs qui vont être contents…

EV

Partagez cet article

Val d’Oise : le président Bazin a fait le tour des projets

Le président Bazin, pendant son intervention
Le président Bazin, de près

Le nouveau (enfin plus vraiment) président (droite) du conseil général du Val d’Oise a tenu à présenter lui même au SIMI, hier, l’ensemble des projets économiques de son département, lors d’un conférence au SIMI, hier. Vous pourrez voir (c’est une bonne synthèse) sa présentation ici. Après son intervention, c’est son “doyen” (comme on dit en Afrique), le député Scellier, dont c’est bientôt la fin (du dispositif fiscal, pas lui, oh !!) , ancien président du CG et actuel (mais oui !) 1er vice président et (tant qu’à faire) président du CEEVO qui a pris la parole, détaillant les projets après une nuit harassante (il a 76 ans) à l’Assemblée nationale (il était rentré se coucher à 2H30 du matin, la veille, a t-il déclaré à l’assistance à 2 reprises…). Et dire qu’il veut rempiler ! Mais qu’il laisse donc la place à Paternotte, qui la veut: ça tombe bien, on n’en veut plus ici.

Autre intervenant lors de la conférence (voir son visuel sur le même doc) : Hervé Chastagnol, directeur du GIE Paris Nord 2, qui a évoqué (avec optimisme: selon lui PN 2 est à 15 km du centre de Paris, faudra qu’on lui offre un GPS…). Plus sérieusement, il a informé que les projet de densification du Parc international avancent. En effet, l’AFTRP (aménageur historique du site) a missionné l’agence urbaine Puzzler pour diriger les études nécessaires, en s’appuyant sur deux autres agences spécialisées: City Linked pour la stratégie et la programmation urbaine et Albert&Co pour l’environnement et le développement durable. Tout cela pour que “l’année 2012 permette ainsi de définir un schéma général de restructuration de Paris Nord 2“.

Après la conférence, le Val d’Oise a fait son coquetel, où l’on a pris cette foto sympathique:

Pendant le cocktail du Val d'Oise: Hervé Chastagnol, sa collaboratrice Odile Billet, et Sandrine Muscianese, directrice centre d'affaire YSO (Paris Nord 2)
Partagez cet article

CBRE installe Computacenter au Colonnadia et à Gonesse et AVDEL à Paris Nord 2

Le Colonnadia avait fait la "une" de Bénéfice.net n°14 (2002), consacré à l'immobilier d'entreprise. Cliquez dessus !

Voici de  bonnes nouvelles. CBRE, le célèbre (leader mondial) conseiller en immobilier d’entreprise a réussi deux belles transactions : tout d’abord le relogement de l’entreprise Computacenter. Celle belle entreprise de services informatiques, filiale française du groupe anglais du même nom, s’était déjà développée à Paris Nord 2, au 150 avenue de la Belle Étoile. Elle cherchait depuis un moment une solution immobilière. C’est finalement sur le Colonnadia (un des plus beaux immeubles de Paris Nord 2, bien visible depuis l’autoroute, qu’elle a porté son choix, conseillée donc par CBRE (l’équipe de Bertrand Vedie, consultant “grands comptes bureaux” et qui sera le 1er janvier prochain directeur “Bureaux Nord”, en remplacement de M. Leduc, qui nous quitte donc pour prendre la direction de “Bureaux Sud”).  Computacenter a loué la totalité de ce splendide immeuble (presque 8000 m2), qui a été construit, on s’en souviendra par Capital et Continental et qui avait fait la “une” de Bénéfice.net n°14  en 2002 (foto), que je vous invite à relire ici.

Computacenter a dans le même temps loué 17 000 m2 d’entrepôts à Gonesse, dans la ZAC des Tulipes, dans l’immeuble actuellement occupé par Agility Logistics (qui devrait partir, selon nos informations, dans l’Oise).

Computacenter France (435 M d’euros de CA en 2010), dirigée par M.  Henri Viard compte environ 1700 employés, compte tenu de la récente acquisition de Top Info.

AVDEL quitte Paris 19ème pour Paris Nord 2

Autre transaction réalisée par CBRE (et singulièrement Mohamed Aghraira) : ADVEL, une entreprise spécialisée dans les fixations, quittera début 2012 son siège de Paris 19 pour s’installer sur plus de 1000 m2, 9 rue des Impressionnistes (Immeuble Monnet) à Paris Nord 2. Une cinquantaine d’employés y sont attendus.

Partagez cet article

Paris Nord 2 labellisée “ZA Très Haut Débit”

C’était à lire dans la dernière lettre du parc d’activité Paris Nord 2: celle-ci a reçu le label “ZA THD” mis en place par le ministère de l’Industrie. Ce qui fait de notre Parc la 19ème ZA (sur 20 actuellement) à se doter de ce label encourageant.

Un atout de plus…

Bonne occasion de voir un montage vidéo de photos aériennes de ce grand Parc d’activité qui sait se montrer et se maintenir à un niveau exceptionnel.

C’est juste en dessous:



Partagez cet article

Aerotropolis a ouvert son site

Cliquez sur la foto pour accéder au site d'Aerotropolis

On a eu l’info par la dernier lettre de Paris Nord 2 . Aérotropolis Europe  (voyez la présentation que j’en avais faite dans RM 524) a mis en ligne son site web. C’est à voir ici (faites “actualités, puis Newsletter).

EV

Partagez cet article

Envoi des cartes : éloge de Raja. 1 500 cartes téléchargées

Le siège de Raja, à Paris Nord 2 (foto tirée du site web de Raja)

Les dernières cartes du Grand Roissy ont été envoyées ce matin aux annonceurs qui ne les avaient pas encore reçues. Grâce notamment à la qualité des tubes postaux de l’entreprise Raja, dont le magnifique siège est à Paris Nord 2. Je voudrais en profiter pour faire l’éloge de cette société, que je connais bien pour avoir été témoin et facilitateur de leur implantation à Tremblay, alors qu’ils étaient encore à Paris 19.

C’est la première fois que je faisais appel à eux. Car nous étions en panne de tube et, de mémoire, à l’époque où nous avions acheté notre stock d’anciens tubes, Raja ne faisait pas la taille que nous avions besoin. Je pense à eux à nouveau, vais sur leur site. C’est clair, mais j’ai besoin de détails. Je fais la hot-line, tombe tout de suite sur une conseillère super qui confirme mon choix, en me donnant des conseils précis. Je rappelle ensuite pour commander. Les choses se font rapidement, je donne quelques infos sur notre agence VPP, et je suis allé chercher lesdits tubes dans l’heure qui a suivi, au siège. A peine arrivé, tout était prêt pour l’enlèvement, le sourire en plus. Et je paierai dans un mois.

Les tubes se sont avérés solides, légers et faciles à monter.

C’est pas souvent qu’on voit ça. Qualité de l’accueil, du produit et du service, comme ça, d’un coup, c’est rare et ça vaut ce clin d’œil.

EV

NB: la diffusion de la carte a repris dès vendredi matin. Pour les impatients, y’en a de nouveau à la Poste de CDG ou chez nous, ou au Bouchon Gourmand. En attendant, on en est à 1500 cartes téléchargées sur RoissyMail. La fête de la carte aura lieu, c’est sûr, le 21 septembre à 12h. Futurs zinvités, SAVE THE DATE, mais vous recevrez un invit’ par mail.

Partagez cet article

AMADA a fêté ses vingt ans à Paris Nord 2

Dans le beau show-room d'Amada, jeudi soir

Gilles Bajolet remerciant un de leurs clients tunisien, M. Almia.

Voici une très belle entreprise, que nous connaissons depuis … 1992. Depuis le rachat de Promecam (un ancien champion de la machine-outil française) en 1986 par le Japonais AMADA Co, Amada SA (Europe) et ses différentes filiales se sont installées à Paris Nord 2 (Tremblay-en-France) en 1991. Jeudi dernier, son dirigeant Gilles Bajolet avait convié clients et amis pour une jolie réception pour fêter ce 20ème anniversaire dans le splendide show-room (on dit maintenant centre technique) de l’entreprise.

Au milieu des machines-outil, Gilles Bajolet a fait un discours enthousiaste, rappelant le chemin parcouru et les 8000 machines installées. L’entreprise, qui compte au total 600 salariés, possède, outre le centre de Paris Nord 2, deux usines en France (Charleville-Mézières-08 et Château du Loir -72) et un impressionnant réseau d’agences et de succursales, tant dans l’Hexagone qu’en Europe. Gilles Bajolet a aussi évoqué l’évolution du marché, rappelant que “les productions de masse sont parties vers les pays low-cost et vous, nos Clients, l’on vous demande tous les jours de faire des acrobaties : des produits difficiles, des lots  de plus en plus petits, des délais courts, une qualité au top, et bien sur des prix canons…”.

Il a ensuite honoré plusieurs personnes, dont l’un des ses clients venu de Tunisie, M. Mohamed Larbi ALMIA, PDG de ALMIA Réfrigération, une entreprise industrielle spécialisée dans le mobilier et l’agencement frigorifique.

Délicieuse Takito ....

Un superbe cocktail a suivi la cérémonie. Nous avons pu déguster notamment cette super recette japonaise, au nom imprononçable, mais délicieux: un sauté de bœuf mariné, cuit au wok avec des herbes fraiches  et servi par la charmante Takito … Rare !

Le buffet était organisé par l’entreprise “Chefs et Talents” (Paris 17) , aux prestations originales (chef à domicile, chez soi ou en entreprises) dont je vous invite vivement à regarder le site web.

Félicitations à AMADA !

EV

Partagez cet article

Le circuit Carole enfin déménagé ?


Circuit Carole en 650 bandit. Accident entre 2 motos.
Le circuit comme si vous y étiez…

On vous en avait parlé en juin dernier, mais cette fois il semble bien qu’une solution ait été trouvée pour le déplacement du circuit Carole, installé, depuis plus de 30 ans à Paris Nord 2. Cet équipement gène considérablement le développement et l’aménagement des zones d’activités au sud de CDG.

Il semble qu’une solution soit enfin trouvée et acceptée par les motards, à en croire un communiqué  une association de motards, la FFMoto, à lire ici (non ce n’est pas une “association”, voir le commentaire qui a corrigé).

Selon nos informations, le circuit pourrait être  reconstruit au nord-est du Vieux-Pays de Tremblay, le long de la LGV (à l’emplacement du soit-disant projet de gare Carex, qui ne verra jamais le jour, évidemment).

C’est une bonne nouvelle.

EV

Partagez cet article