1er tour des législatives : Broussy (PS) éjecté par le peuple avec 5.37 %, j’ai gagné mon pari !

voyez le reportage de VO News sur le duel Zivka Park/Anthony Arciero

Je vais d’abord évacuer  ça: j’avais prédit 8% pour ce Luc Broussy, candidat (mais pas candide) PS sur la 9eme circo du Val d’Oise. Mais, après la vive réaction de JP Blazy, député sortant (PS, qui ne se représentait pas, mais qui ne soutenait pas Broussy), suite à une utilisation abusive d’une foto de lui en sa compagnie dans profession de “foi” (du genre, voyez, il me soutient) j’avais révisé mon pronostic à la baisse et lui avais prédit entre 5 et 6% (revoyez ça ici?) et j’avais parié publiquement 5 €. Quatre lecteurs m’ont suivi, j’ai donc gagné 20 €, Broussy ayant fait 5.37%. Fort, non ? Quand j’vous dit que j’suis bon… Au fait, ce n’est pas la première fois que Broussy emploie de tels procédés malhonnêtes. En 2015, lors des élections départementales (où il avait perdu son siège) il avait mis des fotos de lui en compagnie d’Alain Louis (maire de Goussainville), et de Guy Messager et Jean-Marie Fossier, respectivement ancien maire et maire actuel de Louvres, alors qu’aucun des trois ne l’avait soutenu (à revoir ici).

Comble de la raclée, dans “sa” ville de Goussainville, il a obtenu 5.65% alors que Abdelaziz Hamida, qui était parti sans étiquette (revoir ici), est arrivé en tête avec 22.45% ! Avec  ça ce Broussy paie cash sa démagogie communautariste comme le montre le visuel ci-dessous (dans un tract de 2015, excusez, déjà publié mais je ne m’en lasse pas), qui voulait flatter les populations d’origine étrangères (nombreuses à Gouss’) en voulant faire croire qu’en fait on interdisait les fameux “originaires de” de se présenter aux élections ! Quel stratège ! Quelle leçon !

Et, incroyable, dans un message (qui est sur la place publique) adressé à Hamida après le 1er tour, il lui dit carrément: “J’ai toujours été méfiant – et cela a fait partie des points polémiques – sur le fait d’instrumentaliser les origines, l’identité ou la religion, dans l’appel aux citoyens. Ce ressort qu’on appelle généralement “vote communautaire” est porteur à mon sens de divisions funestes” !!! On se tient les côtes !(voir le message ici).

Bon, bon débarras, je crois qu’on n’entendra plus parler de lui.

Sur cette même 9ème (voir les résultats ici) , comme partout, c’est la vague REM qui l’a emporté. Zivka Park (REM) est largement arrivée en tête avec 28.94,  suivie d’Anthony Arciero (LR) avec 15.82, lui-même suivi de près par Mikael Sala (FN) avec 15.35. Le second tour va être compliqué pour Arciero. D’autant que Park bénéficie de soutiens importants, comme le maire de Goussainville, Alain Louis, et  même d’Abdelaziz Hamida (5.76%). Peu de réserves (mais la candidate UDI a appelé à voté pour lui, oups ! non, elle n’a pas appelé, avec ses 2.90, je lui avais prédit)  donc pour Anthony, qui compte, comme il le dit dans le reportage de VO News, sur un sursaut des abstentionnistes du premier tour, très nombreux (61.67%, le plus gros “score” du Val d’Oise).

Albarello, éliminé, remercie et règle ses comptes

Côté 7ème circo de Seine-et-Marne, Yves Albarello ne fera pas de troisième mandat. Il a été relégué en 3ème position avec seulement 16.3% (voir les résultats ). Dans une lettre, il remercie ses électeurs et en profite pour faire des “mises au point”. Sans les nommer, il accuse deux personnes “prétendument de droite” de manœuvres déloyales. En premier, qualifié de “ancien président septuagénaire d’une communauté” (comprenez Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf qui fut président de la CC Plaines et Monts de France (PMF ancien modèle). Celui-ci avait envoyé une lettre aux habitants de Moussy, appelant clairement à voter tout sauf Albarello (la voir ici), en accusant ce dernier d’avoir joué un rôle actif dans le démantèlement de l’ancienne CCPMF. Ce qui est complétement faux, je connais suffisamment le dossier pour l’affirmer et je pourrais y revenir, preuves à l’appui au besoin. Alba, dans sa lettre dit exactement ce qui s’est passé (la voir ici), j’en témoigne. L’autre personne “mise au point” dans cette lettre est Julien Proffit, pourtant conseiller municipal (LR) de Claye-Souilly, la ville où Alba est maire, qui s’était présenté en “indépendant” et qui a fait 3.16 % (1185 voix). C’est ce qui l’a fait perdre, à voir les chiffres.

Comme presque partout, c’est la REM qui arrive en tête (31.82%) avec Rodrigue KOKOUENDO, ancien candidat suppléant PS sur la même circo en 2012, et c’est Béatrice TROUSSARD (FN) qui sera avec lui demain avec ses 17.69%.

Coté PS, Stéphane Jabut, ancien maire de Dammartin,  a été élaminé avec 4.31%, en dépit d’une campagne intensive. En quatrième position, c’est Grégory JURADO (FI) avec 12.13%, devant Marianne Margaté (PCF) qui fait quand même 6.63.

Clémentine Autain quasi assurée d’être députée

A voir les résultats de la 11ème circo de Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain (“Ensemble, FG”, elle n’avait pas de FI en face d’elle), appuyée par François Asensi devrait être élue, sauf coup de théâtre, députée demain soir. Ce qui confirmerait, une fois de plus, le grand sens tacticien du maire de Tremblay. EV

Zivka Park entre les deux tours, sur le marché de Goussainvillle (reportage VO News), cliquez

Partagez cet article

Pour qui j’ai voté, et pour qui je voterai dimanche

le 6 juin , sous la halle de Luzarches, lors d'un apéro électoral. Anthony (un peu jupitérien quand même) au centre, entouré de Valérie Pécresse (présidente de la région IDF) et d'Isabelle Rusin

Info quand même, pour les nouveaux lecteurs de ce bon RM (et rappel éventuel pour les autres), j’avais appris, à l’occasion de la première élection de Barack Obama, que les médias US, en fin de campagnes électorales, exprimaient leur choix, sans pour autant “appeler à voter”. J’en avais été surpris (on fait pas ça chez nous, sauf d’une manière… subliminale) et plutôt agréablement.  Donc RM a adopté ça depuis ce temps et nos lecteurs ont bien compris (pourvou qu’ça doure…). Re: ce n’est pas un appel à voter, pas un acte “militant”, mais tout bonnement un témoignage.

J’ai la chance, depuis des dizaines d’années (j’observe attentivement la vie politique depuis l’âge de 14 ans, je vais en avoir, inch’allah, 63) de voter en conscience, sans a priori. C’est très confortable, finalement, et j’observe que de plus en plus d’électeurs font de même.

Donc, ça n’étonnera pas grand monde, mais je ne l’avais pas dit ici (mais sur mon FB perso oui), j’ai voté Macron aux deux tours. Sans … enthousiasme, je ne croyais même pas qu’il irait. Mais joli coup de pied dans la fourmilière, que j’appelais de mes vœux (et dans mes écrits depuis plus de vingt ans). Je me réjouis de l’échec patent des deux “grands” partis, qui nous racontent n’importe quoi depuis des dizaines d’années (et qui sont responsables, le PS surtout, de la montée du FN depuis sa création en 1972).

Je voterai donc dimanche pour Anthony Arciero, candidat LR sur la 9ème circo du Val d’Oise (même si je n’ai pas du tout envie de voter LR). Je le connais, c’est un jeune gars bien, ouvert, courageux et qui bosse bien pour le territoire de la circo, et, au delà pour le Grand Roissy (s’il n’avait pas été là, j’aurais voté pour la candidate En Marche). En plus (comme je lui avais suggéré…) il a choisi comme candidate suppléante Isabelle Rusin, maire d’Epiais-lès-Louvres, avec laquelle il avait gagné l’érection départementale en 2015 (et ce n’était pas évident, loin de là). Isabelle, que je connais bien, est entrée en politique il n’y a pas si longtemps que ça, et elle bosse bien (bon, d’accord, je suis amoureux d’elle…). Si je votais dans la 7ème du 77, je voterais sans hésitation pour Yves Albarello (LR), parce que je le connais, il fait le job depuis des années, même s’il se plante parfois, mais il sait toujours se corriger (ce que ne font pas beaucoup d’autres…). EV

Partagez cet article

Jean-Pierre Blazy (PS) dénonce la mahonnêteté et les mensonges de Luc Broussy (PS)

extrait de la "profession de foi" de Broussy. Cliquez pour voir cet incroyable document

J-P Blazy, maire (PS) de Gonesse, et député sortant de la 9ème circo du Val d’Oise (il ne se représente pas) est fâché, très fâché même, je peux vous dire. Rappel : les sections (ou ce qu’il en reste) du PS avaient désigné l’inénarrable Luc Broussy comme candidat PS sur cette circo. Blazy ne l’a pas soutenu, dès le début, pour de multiples raisons, notamment sur le fond politique. Quand il a vu la profession de “foi” de Broussy, dans laquelle celui-ci fait croire (foto à l’appui!) que Blazy le soutient, le maire de Gonesse a réagit vivement, le 6 juin, par un communiqué (à voir ici, c’est pas rien), dans lequel il dément toute forme de soutien, la malhonnêteté de Broussy et son “braconnage électoral”.  Quoi qu’on pense des positions politiques de Blazy, il a tout fait raison de dénoncer le “document mensonger” de l’individu et de se réserver des “recours possibles”.

Et je le comprends, le soutiens même (je l’ai eu au tél). Broussy n’a pas de “foi”.  C’est bobo communautariste qui essaye de flatter, d’une manière éhontée les “communautés” turques, kurdes, maghrébines etc. de Goussainville et d’ailleurs, comme le montre cette capture d’écran que j’ai gardée depuis 2015.. Celles-ci l’ont envoyé bouler. Il a été battu à plate-couture partout. Pas dupes les “communautés”, elles ont voté comme tout le monde.

Il n’est plus rien politiquement dans le territoire et, après avoir tenté (en vain) d’avoir l’investiture “En Marche”, il joue sur les mots comme le montre l’image ci-dessous. Nul de chez nul… J’ai appelé la candidate d’En Marche, qui préfère en rire…  Je pronostique 5% à 6 % pour Broussy. Et je prends les paris jusqu’à samedi soir 20h : 5 euros ! M’envoyer un mail.  EV

Ecoeurant et ridicule, enfin, y'a pas d'mots...
Partagez cet article

Qui va gagner ?

Yves Albarello

Bien malin qui pourrait le dire… Cette circonscription, comme la 9ème du Val d’Oise est emblématique du Grand Roissy. Au moins dans la mesure où trois de ses communes (Compans, Mitry-Mory et Le Mesnil-Amelot) sont des communes d’emprise de CDG . Le député sortant est Yves Albarello (LR), maire de Claye-Souilly qui brigue un troisième mandat.  Il y a en tout 14 candidats. Vous pourrez voir la liste des noms, étiquettes et professions de foi sur cette page du ministère de l’Intérieur.

Franchement tout pronostic serait hasardeux. Si Yves Albarello paraît bien placé (contrairement à ce que disent ses détracteurs, c’est un député très actif tant à l’Assemblée nationale que sur le “terrain” (expression que je n’aime pas), tout dépendra du score du Front National (qui a fait un carton dans le 77 aux dernières élections) et du candidat “République en Marche”, Rodrigue Kokuendo (originaire de Centrafrique), qui fut candidat suppléant PS en 2007 sur la même circo. Voyez son FB (où il y a toujours des roses…) pour le connaitre, puisque sa profession de foi n’est pas active sur la page du ministère de l’Intérieur).

A droite (LR), c’est un peu le psychodrame. Julien Proffit, conseiller municipal (de la même majorité qu’Yves Albarello, ambiance) se présente contre le député sortant, pour un “renouvellement de la droite et du centre”. Allez picorez sur son site (y’a une vidéo formidable en matière de renouvellement) pour faire sa connaissance. Les mauvaises langues disent que c’est un scud de J-F Copé, maire (LR) de Meaux, avec qui les relations avec Alba, comme chacun sait, sont au beau fixe depuis des années…

Côté PS, c’est Stéphane Jabut, ancien maire de Dammartin qui s’y colle (au sens propre comme au figuré), avec courage. On vous l’a déjà présenté ici.

Côté gauche-gauche, comme (presque partout), la “France Insoumise” (FI Mélenchon) veut bouffer ce qu’il reste du PCF. Pour FI c’est Grégory Jurado, consultant culturel et conseiller municipal (opposition) à Courtry, qui se présente. Marianne Margaté (candidate PCF, 1ere ajointe au maire de Mitry, conseillère départementale) a eu beau chercher un accord avec lui pour une candidature unique, pas moyen. Et pas le droit de se prévaloir de Mélenchon… Ambiance.

Oups ! Réaction tout de suite (11h 24) de Jurado :

Bonjour Eric,

Je tiens à préciser que Marianne Margaté n’a jamais cherché d’accord avec la France Insoumise : c’est tout le contraire ! Le Parti Communiste Français et sa candidate ont refusé catégoriquement dès le mois de janvier la proposition faite par la France Insoumise. Cette proposition aurait clairement pu déboucher sur une candidature de Marianne Margaté comme candidate communiste de la France Insoumise. Dès le mois de janvier elle est donc partie en campagne solo pour les législatives. CQFD 😉

Bien à vous

Marianne a fait une campagne très active, en axant notamment sur le manque de structures médicales sur le secteur (comme elle le fait depuis des années, j’en témoigne). Mais aussi parfois excessive, comme on peut lire dans un drôle de compte rendu d’une réunion qu’elle avait tenue le 18 mai à Paris Nord 2 (avec son camarade candidat dans le Val d’Oise, Thierry Chiabodo) où on lui prête ces propos: ” mon expérience communautaire sur 42 communes dont Roissy (…) nous éloigne de la population et de la réponse aux besoins de la population. Comme la métropolisation ces grandes communautés de communes visent à servir les intérêts des donneurs d’ordre comme ADP. Le développement de l’aéroport se fait contre les salariés et les riverains.la recomposition territoriale et institutionnelle dessaisi les élus locaux au bénéfice de l’aéroport et des grands intérêts financiers et va engendrer la disparition de service publics de proximité “. Fermez le banc !

On peut être étonné de ces propos notamment sur la CA Roissy Porte de France où elle siège au Conseil communautaire et y a voté notamment l’élection du président (DVD) Patrick Renaud ainsi que les deux budgets (tout ceci a été voté à l’unanimité). Quant aux  propos sur ADP… J’en ai parlé avec elle. Elle ne semblait pas bien au courant de ce compte-rendu, pourtant diffusé sur FB…

Béatrice Troussard

Pour le FN, c’est Béatrice Troussard qui y va. Je ne la connaissais pas, et donc je l’ai appelée et eu une très bonne discussion avec elle, ce qui lui vaut cette foto (je vais encore me faire traiter de fasciste …). J’avais oublié qu’elle s’était présentée aux départementales de 2015 sur le canton de Claye Souilly, où elle était arrivé en 2ème avec 40.96%. Elle a 48 ans, mariée et mère de 6 enfants, elle est professeur d’économie-gestion dans un lycée professionnel de Seine-et-Marne. Elle a participé pendant 8 ans à la lutte contre le décrochage scolaire. Élue au conseil municipal de Chelles depuis 2014, elle est aussi conseillère régionale d’Ile-de-France et membre de la Commission Education et du Conseil Inter-Académique de l’Education Nationale. Elle est également Secrétaire départementale Adjointe à la Fédération FN de Seine et Marne et membre du collectif Racine 77.

Bon, on en saura plus dimanche soir … EV

Partagez cet article

19 candidats pour la 9ème circonscription ! Des pronostics ?

La 9ème circonscription du Val d’Oise est une des circo emblématiques du Grand Roissy. Il n’y a pas moins de 19 candidats (voir la liste ici). Rappel, le député (PS) sortant est J-P Blazy, maire de Gonesse, qui ne se représente pas. Et qui ne soutient pas, c’est le moins qu’on puisse dire, le candidat PS Luc Broussy, (ambiance ) et celui-ci, selon certaines bonnes sources, mais je n’en ai pas la preuve, aurait cherché à avoir l’investiture de la “République En Marche”!

Zivka Park en campagne

Pour ce parti, c’est Zivka Park qui est candidate. J’ai parlé avec elle, avant-hier au tél.  Elle est habitante du Thillay (le maire de la ville, Georges Delhalt votera pour elle), a 32 ans, a fait Science po et est cadre à BNP Paribas. Il y avait beaucoup de candidats EM  et c’est elle que finalement, la commission d’investiture a choisie. Elle aime la politique et m’ a assuré que, si elle est élue, elle ne fera qu’un mandat. . Voyez-la sur son facebook, et aussi une interview d’elle sur le site Visagonews.com (que je découvre en même temps, un “média citoyen de l’Est du Val d’Oise”!)

Au premier tour  de présidentielles J-L Mélenchon est arrivé en tête sur la 9ème, avec 25.4%, Marine Le Pen 22.63, Macron 21.55, Fillon 15.10, Hamon 6.42.

Parmi les autres candidats, on avait déjà mentionné (revoir ici) Abdelaziz Hamida, conseiller municipal de Goussainville, qui est parti (de bonne heure) en indépendant. Côté Mélenchon (France Insoumise), on note la présence (?) sur la liste évoquée ci-dessus (publiée par la préfecture du Val d’Oise) de deux candidats : Véronique Vanet-Dupuis  et Mohamed Najib. En fait ce dernier n’a pas été investit mais a maintenu sa candidature. Je ne les connais pas mais j’ai trouvé une tribune de ce dernier, assez étrange, qui évoque la 9ème circonscription et assimile la mise à l’écart de Mohamed Saou (ancien référent En Marche 95, revoir ici) et d’une première candidate FI à du… racisme politique C’est à lire ici. Comme partout, faute d’accord entre la France insoumise et le PCF, Thierry Chiabodo (adjoint au maire de Goussainville) se présente pour ce dernier.

Adeline Roldao-Martins

Au centre, si l’on peut dire, c’est Adeline Roldao-Martins, maire adjointe à Survilliers qui se présente. Elle avait cherché à avoir, voici quelques mois, l’investiture UDI mais m’a t-elle expliqué, elle n’était plus d’accord avec ce parti et donc se présente quand même, sans étiquette. Elle est directrice d’une entreprise de 70 salariés à CDG. Vous en saurez plus sur son site AMR2017 (très bien fait), où elle se présente complétement.

A droite, on le sait depuis longtemps , Anthony Arciero, conseiller départemental et municipal (à Survilliers) se présente pour LR. Avant la crise Fillon, il était en bonne position pour l’emporter. Là, ça va être plus compliqué.

Plus à droite, le FN présente Mikaël Sala, le patron du parti dans le Val d’Oise. Chef d’entreprise, il a été membre du bureau de la CPME 95 mais en a démissionné dès qu’il a été actif en politique. J’ai parlé avec lui: sympa et confiant….  Vous pouvez le voir ici.

Là où ça se corse, c’est que deux autres candidats sont dans ce coté politique: d’abord Karim Ouchik (qui avait été un temps adjoint (PS) au maire de Gonesse…), président-fondateur d’un petit parti souverainiste (le SIEL), qui fut un temps allié du “Rassemblement Bleu Marine” (RBM). Mais il a pris ses distances avec RBM m’a t-il expliqué , en 2016, au motif qu’il jugeait le programme frontiste “trop à gauche”.  Puis Denis Vigouroux, conseiller municipal (ex UMP), pharmacien bien connu à Gonesse, y va aussi mais, c’est nouveau , sous les couleurs de “Debout la France”, (voir son communiqué ) le parti de Dupont-Aignan. Pour le fun, Ouchik et Vigouroux étaient alliés dans une liste FN/ RBM (Marine Le Pen était venue la soutenir) aux municipales 2014 (revoir ici).

Quel pronostic ?

Je connais bien le territoire de la 9ème et ses acteurs politiques. Souvent, à l’occasion des élections, je fais des pronostics et je ne me trompe presque jamais (sauf aux dernières municipales pour Puiseux et Survilliers). Mais là c’est difficile, compte tenu de l’émergence d’En Marche et du score de Mélenchon sur la 9ème. Vu le nombre de candidats, il est peu probable qu’il y ait une triangulaire au deuxième tour (il faut avoir fait 12.5% des inscrits pour pouvoir se maintenir). Tout dépendra du score de Sivka Park. je me risquerais toutefois à prévoir un 2ème tour qui opposerait cette dernière soit au à M. Sala (FN), soit à Antony Arciero. Ou bien  Sala/Arciero. Mais rien n’est sûr… EV

Partagez cet article

François Asensi : le centrisme n’a jamais marché en France; il est toujours retombé à droite

François Asensi est maire (ex PCF) de  Tremblay-en-France et député de Seine-Saint-Denis depuis … 1981 (c’est un des plus anciens parlementaires). Il ne représente pas et soutient la candidature de Clémentine Autain (“Ensemble” ) qui était sa suppléante pour le mandat 2012/2017). En fait, il est même son suppléant pour les prochaines législatives. Elle risque bien d’être élue, vu le score important (35%) de Mélenchon sur la 11ème circonscription (Sevran, Tremblay, Villepinte) et que la “France Insoumise” ne lui opposera pas de candidat.

Comme il le dit lui même sur son Facebook, il n’est pas dans ses habitudes de prendre la parole à tout propos. Mais il a des idées, et j’ai pensé, à la fin de ce long mandat, lui proposer cette interview :

RoissyMail Vous connaissez bien, et depuis longtemps, la vie politique tant locale que nationale. Que pensez-vous de l’élection d’Emmanuel Macron, et… y croyiez-vous au départ ?

François Asensi : Il faut reconnaître au Président Macron une audace démesurée. Son élection est un exploit en soi, en dehors du bipartisme qui structure et étouffe la Vème République depuis ses origines. Sa candidature a fait imploser les lignes et conduit à une recomposition politique. J’observe que cette recomposition n’affecte pas que la social-démocratie : la droite s’interroge, le FN a annoncé son changement de peau cosmétique…ma famille politique est aussi en pleine mutation. Jean-Luc Mélenchon a frôlé lui aussi l’exploit et sa campagne innovante montre que nous ne pourrons pas faire l’impasse sur des questions stratégiques trop longtemps repoussées.

Malgré cela, la victoire de Macron est aussi une forme de hold-up. Sa victoire a été considérablement facilitée par un soutien constant des élites médiatiques et financières. Plusieurs milliardaires de la presse ont ostensiblement poussé cette candidature pour ménager leurs intérêts. Quelles seront leurs demandes en retour ? La question mérite d’être posée.

Disons-le aussi, Emmanuel Macron a bénéficié d’un exceptionnel alignement des planètes. A partir du moment où François Fillon a été mis en cause au mois de février et où la droite se trouvait dans l’incapacité de définir un plan B, un boulevard s’ouvrait au centre-droit. Mais aussi au centre gauche, avec le manque de soutien de l’entourage de François Hollande à la candidature de Benoît Hamon et la trahison de plusieurs caciques sociaux-libéraux.

Cela étant, le centrisme n’a jamais marché en France; il est toujours retombé à droite et ce sera le cas je le crains avec la Présidence Macron. La nomination du nouveau Premier ministre confirme cet ancrage à droite. Nous assisterons au retour d’une politique de troisième force comme sous la 4ème République.

RM Comment expliquez-vous que la majorité de gauche, qui disposait, dans le pays et au parlement, en 2012, de quasiment tous les pouvoirs (grandes villes, département, régions…) ait échoué à ce point ?

FA Le quinquennat Hollande se termine en effet par un immense sentiment de gâchis. Certes, la situation du pays laissée par Nicolas Sarkozy était à tous les points calamiteuse, mais la rupture attendue n’a pas eu lieu. Vous avez raison de souligner que la rue de Solférino disposait de tous les pouvoirs, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Présidence du Conseil constitutionnel…du jamais vu sous la 5ème république

Read moreFrançois Asensi : le centrisme n’a jamais marché en France; il est toujours retombé à droite

Partagez cet article

Une drôle de déclaration de Jean-Pierre Blazy

cliquez pour voir la déclaration

La voix de J-P Blazy, député (PS) sortant de la 9ème circonscription du Val d’Oise, est parfois impénétrable. On sait qu’il ne se représente pas. Il a publié une déclaration finalement bien étrange à propos des prochaines législatives. Non seulement il ne soutien pas le ticket PS (Luc Broussy qui était son propre suppléant en 2012 et Cédric Sabouret) à cause de la présence de ce dernier (Blazy est très fâché contre lui, c’est de notoriété publique).

Puis il assure : je veux jusqu’au bout œuvrer à la seule solution à même d’éviter la victoire des candidats de l’extrême-droite et de la droite. Celle-ci doit prendre en compte les résultats du 23 avril et avoir l’ambition de préfigurer la recomposition nécessaire de la Gauche. Au cours des vingt dernières années j’ai eu la fierté de représenter notre territoire à l’Assemblée Nationale pendant trois mandats. J’en appelle à tous les citoyens et je les invite à faire connaître ma position, à la relayer et à la partager“.

Si quelqu’un peut m’aider à comprendre … EV

Partagez cet article

Après trois mandats de député, Jean-Pierre Blazy a publié son dernier bilan

voir le bilan

Jean-Pierre Blazy aura effectué trois mandats comme député (PS) de la 9ème circonscription du Val d’Oise : de 1997 à 2007, puis de 2012 à juin 2017. Comme on le sait, il ne représente pas, préférant rester maire de Gonesse. D’où peut-être l’importance de ce dernier bilan, que je vous invite à lire. Sécurité, justice, éducation, santé, activité à l’Assemblée, sur la circonscription, les sujets ne manquent pas et on sait tous qu’il aura été un député très actif. Avec son style, ses idées…  En tant que député, j’en témoigne, il a toujours bien communiqué, et ça nous va bien. J’ai beaucoup de respect pour lui : il m’est arrivé ici de “contrer” certaines de ses propositions (notamment sur le transport aérien: il n’est pas loin le temps où il voulait mettre “le fret à Vatry” (il ne le veut plus depuis 2012). Mais dans ces polémiques, c’est tout à son honneur, il ne s’est jamais fâché (ce qui n’est pas le cas de tous) et à toujours répondu, défendu ses points de vue. Je pense qu’il peut être fier de ses années de député. EV

Partagez cet article

9ème circonscription : le ticket Arciero-Rusin renouvelé

cliquez pour voir le tract en entier

“On ne change pas une équipe qui gagne” a dû se dire Anthony Arciero (LR) quand il a proposé à Isabelle Rusin (maire d’Epiais-lès-Louvres) d’être sa suppléante aux prochaines législatives. Ils avaient gagné ensemble l’élection au Conseil départemental du Val d’Oise en 2015. Anthony y est en charge de l’emploi et Isabelle en charge de la commission d’appel d’offre. Ils ont commencé à diffuser ce tract. Cliquez pour voir le verso : on y voit un mot d’Isabelle et un d’André Toulouse, maire de Roissy-en-France et qui préside le comité de soutien à Anthony.

Ils auront à affronter  Luc Broussy (PS), Mikaël Sala (patron du FN 95), Thierry Chiabodo (PCF, adjoint au maire de Goussainville), Abdelaziz Hamida (SE, conseiller municipal de Goussainville), Dominique Dufumier (EELV conseiller municipal délégué de Fosses) et Zivka PARK (République en Marche). Et peut-être un candidat “Mélenchon” (oui: c’est Véronique Danet).

Rappelons que le député sortant est J-P Blazy (PS) , qui a choisi de ne pas se représenter, il restera maire de Gonesse. Marrant, ou plutôt révélateur de beaucoup de choses , il ne soutient pas Luc Broussy, qui était pourtant son suppléant. Au-delà de ça, je prédis une veste mémorable pour ce dernier (6% ou moins) éphémère conseiller général, communautariste en chef, qu’Arciero avait battu correctement en 2015. Ce même Broussy, aussi arriviste qu’incapable (c’est dire), avait été complètement pétanqué aux dernières municipales, à Goussainville, par le maire actuel, qui avait quitté le PS juste avant. J’avais bien suivi ça… Un peu de morale, quand même !

En tout cas mon choix est fait sur la 9ème, sans aucune hésitation. Pas besoin d’être grand clerc pour le deviner…  EV

ce matin, sur le marché de Goussainville, autour d'Isabelle



Partagez cet article

Yves Albarello a officialisé sa candidature et présenté sa suppléante

Yves Albarello, député (LR) sortant de la 7ème circonscription de Seine-et-Marne et candidat à sa succession a officialisé sa candidature lundi 8 aout hum ! mai (mais non, Luc Broussy, j’étais pas à l’apéro, et pas raciste à ce moment) , juste après la cérémonie de commémoration, à Claye-Souilly, ville dont il est le maire. Il a lu une déclaration (à voir ici) et présenté sa suppléante (foto) : Bouchra Fenzar, adjointe (UDI) au maire de Lagny-sur-Marne.

La bataille s’annonce serrée dans la 7ème. En 2012, le député avait été élu au deuxième tour avec seulement 90 voix d’avance sur sa rivale socialiste, Sophie Cerqueira. Cependant, la situation actuelle s’annonce plutôt bien pour lui: il a en face de lui plusieurs candidats de gauche (PS, PCF, France Insoumise) et En Marche vient de désigner hier le militant socialiste Rodrigue KOKOUENDO, ex conseiller municipal de Villeparisis (qui était candidat suppléant de Mme Cerqueira en 2012. Sur son facebook, Yves Albarello n’a pas tardé à le tacler, en raillant le “renouveau”) Il y aura aussi un candidat FN (Marine Le Pen avait fait un gros score un premier tour). Il y a de la triangulaire dans l’air…. EV

Partagez cet article