Albarello va t-il sauver l’imprimerie Fécomme?

Le conseil municipal de Claye-Souilly, lors de l'adoption de la délib "Fecomme"

Fecomme est une imprimerie “historique” installée à Claye-Souilly. L’histoire de cette imprimerie, fondée dans les années 70 dans un pavillon de Villeparisis par Raymond Fecomme, un self made man plutôt génial (aujourd’hui retraité en Centrafrique, ce passionné de chasse a ouvert un site consacré aux safaris, à voir ici ), est une vraie saga… Au début des années 80, Raymond Fécomme, dont l’imprimerie est déjà  florissante, rachète une ancienne usine de carreaux de plâtres, à Claye-Souilly et y installe en 1982, une première rotative “8 pages”. Les affaires marchent, d’autres unités sont ouvertes en France, jusqu’à la rencontre avec Québecor, le grand groupe québécois d’imprimerie,  mi 90, qui se met à acheter plein d’imprimeries en France. Dont Fecomme, qu’il rachète pour … 100 millions de F, selon nos sources.

Mais Québecor souffre

Read moreAlbarello va t-il sauver l’imprimerie Fécomme?

Partagez cet article

Le préfet Canepa et une importante délégation de l’Etat dans le Nord Seine-et-Marne. Albarello lance l’idée d’une gare au Mesnil.

C’était passionnant, avant-hier, à la mairie du Mesnil-Amelot.  Y’avait, sur une invitation d’Yves Albarello, reçus par le maire (UMP) de la commune, Alain Aubry, tenez-vous bien : le préfet de région IDF M. Canepa, le préfet, Directeur régional de l’Équipement Jean-Claude Ruysschaert, le préfet de Seine-et-Marne, Jean-Michel Drevet, le sous préfet de Meaux  M. Cazenave-Lacrouts, pas moins.

à droite, le sous préfet, de Meaux, le député, le préfet de Région et le préfet de Seine-et-Marne

Le préfet Canepa était accompagné de M. Rebuffel, la cheville ouvrière de l’étude en cours sur le “grand territoire de Roissy”.

Tout ce beau monde a écouté avec attention les propositions d’Yves Albarello, député (UMP), voyez son blog  officiel, y’a de l’actu)  du secteur (après la réforme des circonscriptions) faites avec toute l’autorité qui lui confère le fait d’avoir été  rapporteur de la loi sur la Grand Paris.

Le député a détaillé une proposition inédite : celle de rajouter au “Grand huit”, le métro automatique prévu par la loi du Grand Paris (et non “Arc Express” comme l’a présenté par erreur D. Pestel, journaliste, dans une édition récente du Parisien 95…) une gare supplémentaire, en fait le terminal  dans sur la  commune du Mesnil-Amelot (mais hors du territoire de CDG), reprenant en cela les suggestions de l’architecte Castro (voir ici). Le député ne manque pas d’arguments, et je vous invite à lire son topo du Mesnil ici. Du coup,  il suggère en même temps la mise en place d’un contrat de développement territorial autour, qui pourrait concerner les intercommunalités avoisinantes.

Le maire (UMP) du Mesnil a accueilli cette proposition avec enthousiasme, vous pensez bien… Le préfet a franchement trouvé l’idée intéressante et a suggéré l’édition d’un “cahier d’acteur”  dans la concertation en cours, afin que la société du Grand Paris puisse juger de l’opportunité de ce terminal.

La délégation, suivie par votre serviteur, s’est ensuite rendue  dans la salle “Planète Oxygène”, à Claye-Souilly, fief du député. Là l’attendaient des élus du secteur et la presse.

le préfet Canepa, à Claye-Souilly

A la tribune, le député-maire a reformulé ses propositions pour le Mesnil,  et a détaillé , dans son discours, un ensemble d’autres mesures, actualisant la note sur le territoire qu’il avait remise à l’Élysée en septembre (dont nous avions parlé ici). Il s’agit surtout de mesures concernant les transports et la mobilité mais aussi la formation avec la revendication d’un IUT des métiers de l’aérien à Dammartin. Vous trouverez l’ensemble des “actions” dans sa note ici, actions dont le développement, à précisé le député ” implique une concertation entre l’ensemble des collectivités territoriales concernées et leurs élus, notamment au sein des intercommunalités du secteur”.

Notre avis : excellent, mais…

Read moreLe préfet Canepa et une importante délégation de l’Etat dans le Nord Seine-et-Marne. Albarello lance l’idée d’une gare au Mesnil.

Partagez cet article

Les réflexions d’Yves Albarello pour le Nord Seine-et-Marne dans le Grand Roissy

Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et député (UMP) de Seine-et-Marne, (je vous ai remis la carte de  sa nouvelle circonscription, parue  sur RM 501)  a eu la gentillesse de nous procurer l’état de ses réflexions sur le territoire nord seine-et-marnais, dans la perspective des débats à venir et de la mission Canepa/Rebuffel sur “le grand territoire de Roissy”.

C’est un document qui date de juin 2010 , qu’il a remis à l’État, au moment où il était rapporteur du projet de loi sur le Grand Paris.  Vous pourrez le lire ici et je vous encourage à le faire. C’est un document très précis concernant les solutions de transport . Il comporte un petit historique pas piqué des hannetons et on peut dire que le député (comme beaucoup d’autres, qu’est ce qu’on entend sur Ch. Blanc depuis qu’il est parti!) s’est bien frotté à l’ex secrétaire d’État.

Morceaux choisis

Si le Val d’Oise, après la disparition politique d’Adolphe CHAUVIN, put bénéficier d’un certain nombre de retombées économiques de la plateforme aéroportuaire (zone industrielle de Fosses, secteur de Sarcelles-Gonesse, etc.), il n’en fut pas de même pour la Seine-et-Marne.

Read moreLes réflexions d’Yves Albarello pour le Nord Seine-et-Marne dans le Grand Roissy

Partagez cet article