Nos excuses.. Upgrad !!

Désolés, chers lecteurs. Depuis un moment nous sommes en train “d’upgrader” wordpress (qui nous sert à “fabriquer” Roisymail), le logiciel d’envoi de la newsletter (Sarbacane) et de relooker Roissymail elle-même.  Ça a prit plus de temps que prévu. Ça ne devrait plus tarder. En attendant vous pouvez, en cliquant sur l’image ci-dessus, penser à picorer les anciens numéros de Bénéfice.net c’est toujours instructif…  EV

Partagez cet article

Bonne année !

En espérant que 2020 soit meilleure que 2019 (mais c’est pas sûr…). Moi qui ai été un perpétuel optimiste, je deviens, petit à petit,  singulièrement depuis… 4, 5 ans, pessimiste. Dire que l’humanité n’a jamais connu autant de progrès : technologiques : quel progrès Internet !  quelle magnifique démocratisation des transports, notamment aériens, médicaux (je suis bien placé pour le savoir) et protection sociale, pouvoir d’achat et conditions de travail -eh oui- etc. Mais la mentalité humaine n’a pas été à ce rythme…  Depuis quelques temps, je pense particulièrement aux jeunes. J’ai eu 65 ans l’an passé, mais je me souviens, ma génération était bercée dans une vision optimiste de l’avenir. Ce qui n’est pas le cas, globalement, pour les jeunes actuels, abreuvés de messages pessimistes. Mais il y a pire ! Certains, de ma génération, ou celle juste avant, refusent tous projets nouveaux (routes, lotissements ,barrages etc.) comme l’a montré le quarteron de retraités qui s’est opposé à EuropaCity. Alors qu’ils ont bien profité des “Trente Glorieuses”, ils denient aux jeunes le progrès qu’ils ont connu. C’est pas terrible.

J’adresse des vœux particuliers à ceux, comme Nina, la fille de ma femme, qui auront  20 ans en 2020. EV

Partagez cet article

Le groupe ADP, en pleine forme, se réorganise

photo Bruno Pellarin pour Groupe ADP

ADP (le “groupe ADP” comme il s’appelle maintenant) a entrepris une réorganisation interne, plutôt portée sur son activité à l’international, florissante (comme sa situation financière…). “Il a pour ambition que les activités à l’international contribuent à hauteur de 35 % à 40 % du résultat opérationnel courant du groupe à horizon 2025 (contre 27,4 % en 2018” , précise le communiqué ci-dessous, que je vous invite à lire. Pour ceux qui l’auraient oublié, le siège d’ADP est situé à CDG (Tremblay) depuis 2017 (revoir l’inauguration ici). EV

cliquez pour voir le CP
Partagez cet article

On a testé la 4 DX au cinéma Pathé d’Aéroville (mais pas les 60 centimes…)

Anciennement connu sous le nom d’EuropaCorp Cinémas, puis racheté par le groupe Gaumont-Pathé en 2016, le cinéma du centre commercial d’Aéroville, situé à Tremblay-en-France, a profité de cette année 2019 pour faire peau neuve, s’équipant d’une salle 4DX depuis le printemps. Profitant d’une séance du neuvième épisode de Star Wars, j’ai pu tester pour la première fois cette nouvelle vision du cinéma. Mais qu’est-ce que le 4DX ?

Technologie créée et développée par l’entreprise sud-coréenne CJ 4DPLEX en 2013, cette nouvelle expérience du cinéma s’est exportée aux quatre coins de la planète. Sur le papier, la 4DX propose une autre façon de vivre le film visionné. Par rangées de quatre sièges montés sur vérins hydrauliques, les mouvements sont censés être dynamiques et juxtaposé à ce qu’on voit à l’écran. Odeurs, pluie, neige, éclairs sont également présents afin d’augmenter l’immersion. Technologie révolutionnaire ou simple gadget ? Je vous donne mon avis pour Roissy Mail.

Un peu déstabilisé au début du film, j’arrive, au bout de quelques minutes, à faire abstraction des mouvements du siège, qui épousent parfaitement les scènes. Ayant une petite appréhension concernant le fait d’être constamment secoué pendant deux heures et demi, je suis agréablement surpris sur ce point. Lors des scènes de dialogues, les mouvements sont quasiment inexistants. Par contre au moment des scènes plus épiques, on ressent de vraies sensations, sans que les mouvements ne soient trop violents. La pluie, la brume, le vent et la neige apportent un regain d’immersion. Les sièges vibrent après le passage du Faucon Millénium, les coups et autres touchés sont simulés, stimulant les sens. Il y a bien quelques odeurs de pétrichor (odeur de terre), de fleurs ou de brulé, mais ceci n’est pas le point le plus mémorable. Le seul commentaire négatif que je peux apporter à la 4DX, c’est le bruit de soufflerie de la machine à neige, pouvant éventuellement gêner certains spectateurs et sortir du film.

Pour beaucoup, au-delà de la technologie, la 4DX peut être considérée comme une attraction. De mon avis, c’est une incroyable expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Je n’irai pas voir tous les films dans ce format, mais pour des films qui s’y prêtent, pourquoi pas (nous ne recommanderons pas les films d’auteurs en 4DX ). Couplé à l’utilisation de la 3D, on se retrouve happé dans les scènes, en participant à l’action avec les protagonistes sur l’écran. Il y a une véritable valeur ajoutée avec la 4DX, tenant, pour ma part, les promesses affichées sur le papier. Pour profiter de ce format, prévoyez environ 17€ pour une place adulte. Sachez que les enfants de moins de 4 ans sont interdits, ainsi que ceux de moins d’1m20 doivent être accompagnés d’un adulte. La 4DX n’est pas conseillée aux personnes ayant des problèmes de dos, de cœur ou psychologiques.

Le film

Critique express du film « Star Wars l’ascension de Skywalker » [NO SPOIL] : Pour moi, le réalisateur J.J. Abrams a sauvé les meubles de cette post-logie après les choix scénaristiques imposés par Brian Johnson, réalisateur de l’épisode 8. Ce neuvième opus est un très bon divertissement, malgré quelques raccourcis pris afin de rectifier certaines erreurs ou d’expliquer les zones ombres, surtout dans le premier tiers du film. Je ne me suis jamais ennuyé. Ça va très vite et les MacGuffin s’enchaînent, nous gardant attentifs à l’histoire. Certes cet épisode n’est pas parfait mais, après « les derniers jedi », ce n’était pas gagné d’avance. En conclusion, je pense que le défi est relevé et je suis totalement satisfait par cette fin. Dans cet épisode 9, j’ai retrouvé ce qu’est l’essence de la saga Star Wars, c’est-à-dire un film familial d’aventure, nous permettant de visiter les mondes d’une galaxie lointaine, très lointaine… WM

L’avis d’EV: 60 centimes !

Eh ben c’est bien tout ça…. On se réjouira de la présence de ce cinéma à Aéroville (que j’avais suivi depuis le début, en 2013 revoir ici) . Comme les fotos, pour illustrer cet article, prises par WM (on vous dévoilera son nom bientôt, mais pour l’instant c’est top secret…) étaient trop sombres, je suis allé sur le site du cinéma pour appeler quelqu’un pour en avoir. Je compose le numéro et j’entends ” après le bip sonore, service facturé 60 centimes d’euros la minute”. Vous pensez bien que j’ai raccroché vite fait… Eh ben c’est incroyable! 60 centimes je n’avais jamais vu ça… Pas terrible… Bon, ben grâce à WM j’aurai appris le mot (barbare) depetrichor” !

Partagez cet article

Amazon à Survilliers : ça marche !

Il est ouvert depuis septembre dernier (on avait oublié d’en parler ici, c’est pas bien…). Voici le communiqué d’Amazon que nous avions reçu en juillet dernier :

“Amazon va ouvrir en septembre 2019 un centre de tri de 24 000 m2 à Survilliers (Val-d’Oise). Ce site va générer la création de plus de 100 nouveaux emplois en CDI dans la région. Ces emplois s’inscrivent dans le projet déjà annoncé par Amazon de créer 1 800 nouveaux emplois en CDI en France en 2019, ce qui fera passer les effectifs de 7 500 collaborateurs à plus de 9 300 collaborateurs d’ici la fin de l’année.

Le site de Survilliers assurera le tri des colis en provenance du réseau de distribution d’Amazon avant leur expédition vers les centres de livraison urbains, puis leur collecte par les chauffeurs pour livraison auprès des clients.

« Nous sommes heureux de créer 100 nouveaux emplois en CDI à Survilliers dans le cadre du développement de notre réseau de transport », déclare Dennis Oates, Directeur Europe Programmes et innovation pour les Centres de tri.« Ce centre de tri viendra renforcer la chaîne logistique, permettant d’assurer des livraisons rapides et fiables, ce qui constitue un facteur de satisfaction et de confiance pour les clients Amazon. Notre objectif est de proposer la meilleure expérience possible à nos clients comme à nos collaborateurs. Cela passe par des innovations et des investissements permanents. Nous tenons à remercier la municipalité de Survilliers et toutes les acteurs impliqués pour le soutien apporté à l’ouverture de ce site » a-t-il ajouté.

Tous les collaborateurs recrutés en CDI sur le site d’Amazon bénéficieront d’une rémunération attractive et de nombreux avantages, dont un 13e mois, une participation ou une remise réservée aux salariés. Les postes proposés au sein des centres de tri d’Amazon, avantages inclus, sont ouverts à tous, sans condition de diplôme ou de formation.

Amazon dispose également d’un programme de formation innovant,Options de carrière,qui propose aux collaborateurs le financement d’une formation continue par la prise en charge de 95 % des frais pédagogiques et connexes pour les formations reconnues nationalement, à hauteur de 8 000 euros sur quatre ans.

Amazon continue de développer sa présence en France afin de répondre à une demande client en plein essor, élargir son offre et permettre aux PME qui vendent sur Amazon Marketplace de faire grandir leur activité”.

Eh bien voici une bonne nouvelle, qui met un coup de pied au cul à l’Amazon bashing en cours…

Et voyez ce site d’Amazon, qui résume bien l’implantation de la firme en France :

cliquez…
Partagez cet article

Simi : l’extension du hub de Fedex à Roissy à l’honneur

Eh bien non. Contrairement à ce que j’avais annoncé, je ne suis pas allé au SIMI, le jeudi 12, comme prévu. La faute aux bloqueurs. J’avais l’intention de partir de chez moi (Paris 20) pour rejoindre la Porte Maillot (à l’opposé). Ça bloquait déjà. Pas de métro, et il était hors de question d’y aller en voiture, vu le bazar, tant à Paris intra muros que sur le périph’. Je me décide, bêtement, l’avant-veille ,à appeler mon VTC habituel. Un type bien, qui a plusieurs véhicules. Je lui dis: “eh, ça doit bien marcher les affaires pour toi, en ce moment”. Réponse: “tu rigoles, c’est tellement le bazar qu’on ne peut plus faire de courses. Trop risqué d’être bloqués pendant des heures, et dans ce cas on perd de l’argent. Du coup on travaille sur Marne-la-Vallée en ce moment…” .Il va néanmoins voir ce qu’il peut faire pour moi. Il me rappelle le lendemain: pas moyen. J’enrage une fois de plus contre les bloqueurs privilégiés de la RATP….

Mais bon, on m’a raconté, envoyé des fotos, des communiqués, et j’ai suivi sur Internet.

Il n’y a certainement pas que moi qui n’ait pu m’y rendre. L’édition 2019 a réuni 26 000 visiteurs, contre 30 454 l’an passé.

Marie-Christine Cavecchi , présidente du Val d’Oise avec Jean-François Benon, directeur du CEEVO lors d’un entretien

Les acteurs habituels du Grand Roissy (la CA Roissy Pays de France, le département du Val d’Oise avec le Ceevo,  Roissy Développement la CA Paris Terre d’envol, Grand Paris Aménagement, ADP…)  avaient leurs stands, dispersés comme d’hab …

Le nouveau bâtiment de Fedex honoré

Comme chaque année, des Grands Prix (voir ici) ont été attribués par un jury de professionnels. Surprise cette fois, en plus des récompensés, a été décernée une “mention spéciale” . Ce fut pour la construction, par le groupe Essor, du nouveau bâtiment du Hub Fedex à CDG (le plus grand du monde après celui de Memphis. Revoyez ici la belle histoire de Fedex).

photo SIMI

Voyez ce qu’en dit le groupe ESSOR sur son site (avec une vidéo sur le bâtiment).

On est donc content ici… L’extension du Hub Fedex avait été annoncée en 2016, en présence de François Hollande, alors président de la République (revoir notre article ici). Le bâtiment (47 000 m2)  hébergera un nouveau système de tri équipé de technologies de pointe qui sera opérationnel en 2020. Fin 2020, la capacité maximale de tri du hub sera de 68 000 pièces par heure (46 000 colis et 22 000 petites boites et documents).   Le projet d’extension a été conçu pour utiliser au mieux les capacités et améliorer les performances. Il fera l’objet d’une double certification HQE et BREEAM.

Aujourd’hui, le hub FedEx de Paris-Charles de Gaulle permet de traiter jusqu’à 1 200 tonnes de fret chaque jour. Il emploie actuellement, rien que sur le hub de CDG, au moins 2500 salariés.

Souvenirs…

J’suis un peu nostalgique ces temps-ci… Je me souviens de la naissance de Fedex ici. A l’époque j’étais directeur du développement économique de la ville de Tremblay-en-France. Chargé donc, notamment, d’attirer le maximum d’entreprises sur le territoire communal. Je ne sais plus comment, mais j’étais rentré en contact (en 1993 de mémoire) avec M. de Calonne, de Fedex (je n’avais jamais entendu parler de Fedex), qui occupait alors un petit bureau en zone de fret, sur le territoire de Tremblay.Il m’informe que Fedex cherche à créer un important hub en Europe et que ça pourrait être à CDG ou à … Francfort. Je suis l’affaire de prêt, vous pensez bien, d’autant que, si CDG était retenu, il y a de la place encore sur la zone de fret située à Tremblay… Bonjour la TP pour la ville… Je suivais ça avidement avec Alain Ress, alors responsable cargo chez ADP. Un jour il m’appelle pour m’informer que Fedex avait choisi CDG plutôt que Francfort, pour des raisons climatiques et aussi les 4 pistes. Joie, mais vite moins de joie, ce ne sera pas sur le territoire de Tremblay, mais sur celui de  Roissy-en-France… J’appelle le maire de Roissy pour lui annoncer la bonne nouvelle…

Encore une fois, personne, ou presque, ne connaissait le nom de Fedex à l’époque. Du coup, j’avais décidé de le présenter dans le 1er numéro de Bénéfice.net (que je n’ai plus, malheureusement, ni en numérique, ni en papier).

Et, comme on pouvait le prévoir, il y a eu un Fedex bashing ici, conduit par une poignée d’élus du Val d’Oise, menés par J-P Blazy,  maire (PS) de Gonesse et alors député. Mais ça a fait long feu… La dernière” manif”, j’y étais, avait réuni une quarantaine d’individus. Tout ça c’est calmé depuis…  EV

Partagez cet article